10/06/2013

Les ATR ‘-600’, certifiés ETOPS & EASA !

 

 

ATR-FormationFlight.jpg

 

Le constructeur européen d’avions turbopropulseurs ATR vient d’obtenir de l’Agence Européenne de la Sécurité Aérienne (EASA) la certification « ETOPS 120 minutes » pour les ATR de la nouvelle série ‘-600’. Cette certification ETOPS (Extended-range Twin-engine Performance Standards) permet désormais aux ATR 42-600 et ATR 72-600 de pouvoir parcourir, en monomoteur, des distances allant jusqu’à 120 minutes de vol de tout aéroport où ils peuvent se poser. « ETOPS 120 » permet ainsi à l’avion d’assurer des liaisons directes entre des aéroports placés à des distances maximales de l’équivalent de quatre heures de vol (deux heures de distance de vol maximale depuis l’aéroport de départ plus deux heures maximales jusqu'à l’aéroport le plus proche où se poser en sécurité).

Les ATR 42 et ATR 72 sont les seuls avions turbopropulseurs régionaux à avoir cette certification pour 120 minutes, qui a une importance majeure sur des réseaux aériens, comme en Polynésie Française ou en Sibérie, où les distances entre les deux aéroports les plus proches peuvent atteindre près de 2000 kilomètres. Cette certification « ETOPS » jusqu’à  120 minutes permet d’établir des plans de vols plus directs entre les points de départ et la destination finale, avec des gains considérables sur le temps de trajet, la consommation de carburant ou encore les émissions gazeuses.

De plus, ATR vient d’obtenir de l’Agence Européenne de la Sécurité Aérienne (EASA) la certification pour opérer ses nouveaux ATR 42-600 et ATR 72-600 à des températures, au décollage et l’atterrissage, allant jusqu’à -45°C. Cette certification ouvre la voie aux ATR de la série ‘-600’ à pouvoir opérer sur des environnements particulièrement froids, tel que dans le grand nord Européen, Canadien, ou encore en Sibérie, aux côtés des versions antérieures d’ATR déjà certifiées par le passé.

Dans le cadre de cette démarche de certification, l’EASA a validé les nouveaux équipements et systèmes des ATR ‘-600’, -installés notamment à bord de leur nouvelle suite avionique-, qui avaient été déjà conçus par les fournisseurs d’ATR en prenant en considération leur utilisation future dans des environnements à très basses températures.

Depuis leur lancement en fin 2007, les ATR de la nouvelle série -600 se sont positionnés comme les avions régionaux de moins de 90 sièges les plus vendus au monde. A ce jour, ATR a enregistré plus de 300 commandes pour cette nouvelle famille d’avions.

 

Photo : ATR 42-600 & 72-600 @ ATR Aircraft