16/03/2017

Bulgarie, trois concurrents pour le nouvel avion de combat !

Sans titre.png

Le ministère de la Défense bulgare a annoncé le 13 mars qu'il avait ouvert trois propositions pour équiper l'armée de l'air du pays. Il s’agit de venir remplacer l’actuelle flotte de composée de MiG-21.

Derrière la volonté de moderniser sa Force aérienne, la Bulgarie cherche également à garder son indépendance en matière de sécurité aérienne. Aujourd’hui, les six derniers MiG-21 font équipe avec une quinzaine MiG-29 « Fulcrum » et permettent tout juste de maintenir une police ciel en temps de paix et dans des conditions, qui ne prennent pas en compte les tensions internationales.

L’objectif de la Bulgarie est d’obtenir une flotte d’une vingtaine de nouveaux avions en plus des quinze MiG-29 « Fulcrum », puis d’envisager de les remplacer à leur tour d’ici 2025.

Trois offres :

Trois avionneurs ont répondu positivement à la demande de la Bulgarie, il s’agit du suédois Saab avec le Gripen C/D, Lockheed-Martin conjointement avec les États-Unis et les gouvernements portugais, pour des F-16 A/B d’occasions et l’Italie qui offre des Eurofighter T1 d’occasions en service au sein de l’Armée de l’air italienne.

 Le plan actuel du ministère de la Défense prévoit un investissement de 767 millions d'euros (823 millions de dollars) pour acquérir l'avion et le matériel de soutien au sol, ainsi qu'un petit paquet d'armes air-air et air-surface, le soutien logistique et la formation du personnel. Les aéronefs doivent être livrés avant 2020.

Une deuxième phase, prévue entre 2022 et 2023, devrait conduire à l'acquisition de huit autres appareils multi-niveaux du même type.

Une évaluation des propositions devrait être achevée dans un délai d'un mois, conformément à un plan d'investissement approuvé par le parlement bulgare en juin 2016. Cependant, le projet progresse dans un contexte de crise politique et d’une élection générale prévue pour le 26 mars.

 

Photos : Gripen C, Eurofighter T1, F-16A