07/05/2016

Trois hélicoptères en compétition pour Singapour !

1224407769.jpg

Je vous l’annonçais il y a quelques temps, la République de Singapour Air Force (RSAF) a lancé une compétition en vue de trouver un remplaçant à sa flotte d’hélicoptère Super Puma/ Cougar composée de 32 appareils. La flotte de Super Puma/Cougar est actuellement âgée de 28 ans.

Une short list :

La première partie de l’évaluation est aujourd’hui terminée et trois appareils restent en compétition, il s’agit de l’AgustaWestland AW149 de l’Airbus Helicopters H225 et du NH90 de NHIndustries. Le Sikorsky S-92 et le Bell/Boeing V22 ont tous les deux été rejetés.

Quelque soit le choix de la République de Singapour Air Force, le nouvel hélicoptère sera européen. Dans le cas d’un choix favorisant le NH90 les deux hélicoptéristes seront gagnant car membre de NHIndustrie. Avec toutefois un léger avantage à Airbus Helicopters qui dispose d’un part plus importante dans au sein du groupe.

Le futur hélicoptère devra répondre à plusieurs spécifications, dont la capacité à être déployé sur des frégates de la Marine. Les capacités de recherche et sauvetage (SAR) sont une priorités, ainsi qu’une maintenance facilitée pour de petites équipes.

Les trois concurrents :

L’AW149 :

2477018.jpg

L’AW149 d’Agusta Westland (Finmeccanica) s’inscrit dans le cadre d’un appareil de transport moyen tonnage de la classe 8 tonnes, pouvant accueillir 18 soldats en version militaire et capable d’effectuer une vaste gamme de missions telles que le transport de troupes, les missions de logistiques, de reconnaissance, surveillance et SAR (Search And Rescue). En version civile, il est capable d’effectuer le levage de charges importantes et le transport VIP.

Doté des dernières technologies en matière d’équipements, ce bimoteurs intègre deux turbine General Electric GE CT7-2E1 avec FADEC et dispose d’un tout nouveau système de transmission de puissance. De part son architecture électronique, il  est capable d'être équipé des systèmes requis par le client en fonction de ses besoins pour effectuer une vaste gamme de rôles et être facilement « re-roled » ou mis à niveau pour répondre aux besoins futurs d’exploitations.

Le H225 :

h225m_pl_tests.jpg

L’Airbus Helicopters H225 est un hélicoptère de la classe des 11 tonnes qui a effectué son premier vol en novembre 2000. Il est le dernier né de la famille des Super Puma/Cougar. L’hélicoptère est spécialisé dans l'exploitation off-shore pour le compte des pétroliers (relève des personnels sur plate forme pétrolière et missions SAR). Quelques appareils sont aussi utilisés pour le transport des personnalités gouvernementales. Il se caractérise par rapport au Super Puma L2 ou AS332L2 par un rotor cinq pales, une plus grande autonomie et une charge utile plus élevée ainsi qu'une nouvelle avionique.

Il est équipé de deux turbomoteurs Turbomeca Makila 2A (ou 2A1) d'une puissance maximum en mode d'urgence de 2’450ch chacun à régulation FADEC totalement électronique, ce qui est une première dans la famille Super Puma Cougar.

Le NH90 :

1280px-NHIndustries_NH-90NFH_N-227_(9151715878).jpg

La variante NH-90 NFH de NHIndustries (Airbus Helicopters, AgustaWestland, Fokker Technologies) est principalement conçue pour la lutte anti-sous-marine (ASM) et la guerre de surface. Les ensembles complets d'équipement de mission permettent à un large éventail de missions supplémentaires comme la recherche et le sauvetage (SAR), la patrouille maritime, ravitaillement vertical, le transport de troupes, l'évacuation médicale ainsi que le soutien amphibie. L'hélicoptère est conçu pour les opérations de jour comme de nuit dans des conditions météorologiques défavorables partir du pont d’un navire, il peut fonctionner à partir de petites frégates, même en haute mer. Le programme NH-90 fait appel à un nombre important d’innovations technologiques dans l’emploi de matériaux composites au niveau de la structure et l’intégration de systèmes modulaires utilisant la technologie numérique. Premier appareil doté en série de commandes de vol électriques, il possède une grande manœuvrabilité et agilité qui lui permettent d’assurer des missions de jour comme de nuit même dans de très mauvaises conditions météo. De plus, le NH-90 possède un haut niveau de sécurité et de survivabilité.

Photos : 1 Super Puma de la RSAF 2 AW149 @AgustaWestland 3 H225@ Airbus 4 Nh90@ NHindustries

 

 

07/01/2016

NH90 supplémentaires pour la France !

img_carousel-NH90-2.jpg

La France a commandé 6 NHIndustries NH90 «Caïman» de transport de troupes supplémentaires pour équiper son armée. Au total la France devrait disposer d’un inventaire composé de 74 hélicoptères de ce type. Les livraisons se feront de 2017 à 2018.

 

Le NH90 TTH :

L’hélicoptère NH90 TTH de nouvelle génération est adapté à un large éventail de missions comptant parmi les plus exigeantes : logistique et transport utilitaire, recherche et sauvetage au combat (RESCO), évacuation sanitaire, opérations spéciales et lutte anti-terrorisme.

Dans sa configuration opérationnelle finale, le NH90 dispose d’une avionique éprouvée qui permet d’accomplir des missions de jour comme de nuit sans restrictions majeures, d’équipements d’autoprotection performants, d’un système de communications militaires interopérable pour les opérations internationales et des équipements pour un déploiement par navire.

Le NH90 (NATO Helicopter) est un hélicoptère biturbine européen de transport militaire de la classe des 10 tonnes conçu entre la France, l’Allemagne, l’Italie et les Pays Bas , rejoints par le Portugal en juin 2001 et la Belgique en 2006. Le NH90 se décline en 2 versions : TTH (transport tactique) et NFH (lutte anti-surface et anti-sous-marine).

Ce programme multipartite, qui contribue à la construction d’une défense européenne intégrée, est géré au niveau étatique par une agence de l’OTAN, (NAHEMA : NATO Helicopter Management Agency) et au niveau industriel par la société NH-Industries. Ces deux entités sont implantées à Aix-en-Provence (France).

 

u-nh90_TTHph-0095-02_OPh._Anthony_Pecchi_Eurocopter-2.jpg

Photos : NH90 Caïman @NHIndustries

24/05/2015

Première étape opérationnelle pour les NH90 belges !

ORB_7320.JPG

 

 

Les hélicoptères NHIndustries NH90 belges ont atteint la capacité opérationnelle initiale.

Le chef de la Composante Air, le Major Général Frederik Vansina, a déclaré le 18e Escadron de Beauvechain, prêt pour les opérations dans un environnement non hostile. Cela comprend la capacité de transporter des unités terrestres et de l'équipement lourd pouvant peser jusqu'à quatre tonnes et pour effectuer des évacuations.

 

La pleine capacité opérationnelle, y compris le vol dans un environnement hostile devrait être atteint à la fin de 2016. 

 

La Belgique a commandé un total de huit NH90 : quatre dans la variante TTH, et quatre NFH. Les TTH seront utilisées par les forces armées belges pour des missions de transport aérien, les opérations de maintien de la paix, le travail de secours aux sinistrés, et des missions humanitaires. Les quatre NFH dont la livraison est encore en cours remplaceront les vieux  Sikorsky S-3 Sea-King dans les missions de sauvetage (SAR)  et effectueront des tâches de soutien maritime pour les frégates de de classe M.

 

Photo: NH90 TTH belges @ Armée belge

 

 

05/03/2015

L’Allemagne commande le NH90 pour sa marine !

vPrivIx.jpg

 

Berlin, la commande était en gestation depuis plusieurs mois, mais ’Allemagne a finalement confirmé un accord pour l’achat de 18 nouveaux hélicoptères NH90 NFH destinés à sa marine de guerre. Le contrat est estimé à environ 1,4 milliards d’euros. 

 

Le Lion des mers :

 

Surnommé le « Lion des mers »  au sein de la marine allemande, le NH90 NFH va remplacer les actuels Westland Sea King Mk41 à partir de 2018. 


050625-Kiel-x06-600.jpg


 

 

Réductions en prime : 

 

Cette commande ne réjouit pas pour autant les militaires allemands, en effet, l’armée allemande ne recevra au final plus que 80 NH90 au lieu des 122 initialement prévus. Il faut également ajouter que cette commande se fait au détriment du Tigre d'Airbus Hélicoptères. Initialement la Bundeswehr devait être dotée de 80 Tigre, mais au final, se seront 68 hélicoptères d’attaques qui seront opérationnels. Mais en coulisse, on parle déjà d’une réduction de ce nombre. Inutile de dire qu’au sein de l’armée allemande la grogne est au rendez-vous ! Une source militaire en Allemagne, qui a voulu garder l’anonymat, s’exprimait à ce sujet en début de semaine : « nos politiques ont dix ans de retard sur les réalités du terrain et sont incapables de comprendre le déséquilibre des forces qui se met en place en Europe, ni les graves conséquences qui en résulteront (..) ».

 

 

Le NH90 NFH : 

 

La variante NH-90 NFH est principalement conçu pour la lutte anti-sous-marine (ASM) et la guerre de surface. Les ensembles complets d'équipement de mission permettent à un large éventail de missions supplémentaires comme la recherche et le sauvetage (SAR), la patrouille maritime, ravitaillement vertical, le transport de troupes, l'évacuation médicale ainsi que le soutien amphibie. L'hélicoptère est conçu pour les opérations de jour comme de nuit dans des conditions météorologiques défavorables partir du pont d’un navire, il peut fonctionner à partir de petites frégates, même en haute mer.Le programme NH-90 fait appel à un nombre important d’innovations technologiques dans l’emploi de matériaux composites au niveau de la structure et l’intégration de systèmes modulaires utilisant la technologie numérique. Premier appareil doté en série de commandes de vol électriques, il possède une grande manœuvrabilité et agilité qui lui permettent d’assurer des missions de jour comme de nuit même dans de très mauvaises conditions météo. De plus, le NH-90 possède un haut niveau de sécurité et de survivabilité.

 

L’ENR (European Naval Radar) est un radar aéroporté fabriqué par un consortium éponyme (Gallileo Avionica, Thales Airborn Systems, EADS/DE) destiné au NH90 NFH. C’est un radar à compression d’impulsion et agilité de fréquence qui permet plusieurs modes de fonctionnement, dont l’un est optimisé pour la détection de petits échos par mer forte. Il fournit également des informations nécessaires à la navigation y compris météorologiques. Il est utilisé aussi bien des opérations militaires (lutte anti navire et anti sous-marine) que des opérations de surveillance (maritime et côtière) ou humanitaires (recherche et sauvetage en mer).

Le NH-90 NFH est doté d’une caméra infrarouge FLIR développée par Sagem. C’est une caméra infra rouge de 2e génération travaillant dans l’IR lointain. Elle est destinée entre autres à l’observation longue portée de jour comme de nuit. Question sonar, l’appareil est pourvu d’un Sonar Flash fabriqué par Thales Underwater Systems. Il s’agit d’un sonar basse fréquence léger à immersion (avec 750 mètres de câble) et fonctionnant en mode actif ou passif. Deux types de signaux sont utilisés : des émissions continues (CW) pour la détection et des mesures doppler et des émissions en FM avec un traitement de signaux comprimés, qui permet d’accroître la gamme de résolution. Les émissions CW et FM peuvent être combinés en un seul signal.

Le NH-90 est le programme  d’hélicoptère européens le plus performants jamais lancé. Les commandes fermes établies pour 14 pays dont la France, l'Allemagne, l'Italie, les Pays-Bas, Portugal, Suède, Finlande, Norvège, Grèce, Espagne et Belgique en Europe, ainsi que l'Australie, la Nouvelle-Zélande et le Sultanat d’Oman. 

 

nh90_nfh_exph-0101-17_ca_pecchi.jpg

 

Photos : 1 & 3 NH90 NFH  de la marine française @ Marine nationale 2 Westland Sea King MK41 allemand @ Bundesmarine