17/02/2016

NH90 belges qualifiés sur les frégates!

RN03.jpg


Le premier équipage belge de NH90 a été qualifié le 11 février dernier pour appontage sur le pont d’une frégate en mer.
Accompagné par un instructeur néerlandais, l’équipage a effectué 10 atterrissages avec un NH90 RN03 de la marine belge sur le pont d'envol d’une frégate de la Marine royale néerlandaise.
Les entraînements en vue d la qualification ont eu lieu dans la tempête, ainsi que de nuit.

Les marines belge et Royal Néerlandaise disposent de deux frégates marines. Les Pays-Bas ont reçu leur première frégate en 2010 et la Belgique trois ans plus tard.


Le NH90 dans la Marine belge :

Le NH-90NFH dans la marine belge est à remplacer les vénérables « Sea King» en service depuis 1976 au sein de la 40e escadrille basée à Coxyde. Le NH-90NFH belge est configuré dans un standard pleinement opérationnel, connu comme le «Step B+». Cet appareil est très proche des NH-90 «Step B» actuellement déployés en opérations par la Marine néerlandaise.

Le NH-90 NFH :

La variante NH-90 NFH est principalement conçu pour la lutte anti-sous-marine (ASM) et la guerre de surface. Les ensembles complets d'équipement de mission permettent à un large éventail de missions supplémentaires comme la recherche et le sauvetage (SAR), la patrouille maritime, ravitaillement vertical, le transport de troupes, l'évacuation médicale ainsi que le soutien amphibie. L'hélicoptère est conçu pour les opérations de jour comme de nuit dans des conditions météorologiques défavorables partir du pont d’un navire, il peut fonctionner à partir de petites frégates, même en haute mer.
Le programme NH-90 fait appel à un nombre important d’innovations technologiques dans l’emploi de matériaux composites au niveau de la structure et l’intégration de systèmes modulaires utilisant la technologie numérique. Premier appareil doté en série de commandes de vol électriques, il possède une grande manœuvrabilité et agilité qui lui permettent d’assurer des missions de jour comme de nuit même dans de très mauvaises conditions météo. De plus, le NH-90 possède un haut niveau de sécurité et de survivabilité.
L’ENR (European Naval Radar) est un radar aéroporté fabriqué par un consortium éponyme (Gallileo Avionica, Thales Airborn Systems, EADS/DE) destiné au NH90 NFH. C’est un radar à compression d’impulsion et agilité de fréquence qui permet plusieurs modes de fonctionnement, dont l’un est optimisé pour la détection de petits échos par mer forte. Il fournit également des informations nécessaires à la navigation y compris météorologiques. Il est utilisé aussi bien des opérations militaires (lutte anti navire et anti sous-marine) que des opérations de surveillance (maritime et côtière) ou humanitaires (recherche et sauvetage en mer).
Le NH-90 NFH est doté d’une caméra infrarouge FLIR développée par Sagem. C’est une caméra infra rouge de 2e génération travaillant dans l’IR lointain. Elle est destinée entre autres à l’observation longue portée de jour comme de nuit. Question sonar, l’appareil est pourvu d’un Sonar Flash fabriqué par Thales Underwater Systems. Il s’agit d’un sonar basse fréquence léger à immersion (avec 750 mètres de câble) et fonctionnant en mode actif ou passif. Deux types de signaux sont utilisés : des émissions continues (CW) pour la détection et des mesures doppler et des émissions en FM avec un traitement de signaux comprimés qui permet d’accroître la gamme de résolution. Les émissions CW et FM peuvent être combinés en un seul signal.

897.jpg

Photos: 1 Qualification sur frégate 2 le NH90NFH belges @ FAB

17/12/2015

Premier NH90 NFH pour la Suède !

SwedishNH90-ASW.jpg

Donauwörth, Airbus Helicopters a livré aujourd’hui, le premier hélicoptère NH90 destiné à la Marine suédoise, configuré pour des missions de lutte anti-sous-marine (ASM). Cet hélicoptère est doté d’un système de mission entièrement personnalisé comprenant un sonar trempé, un radar tactique et une cabine surélevée qui optimise l’espace intérieur disponible.

Au total, la Suède a commandé 18 hélicoptères NH90, dont 13 équipés pour les missions de recherche et sauvetage (SAR) et cinq en configuration ASM. Dans le cadre de la livraison effectuée ce jour, le FMV et le constructeur NHIndustries ont également signé un contrat portant sur la conversion de quatre hélicoptères NH90 SAR déjà livrés en configuration ASM. Suite à cette modification, la flotte de NH90 suédois comprendra neuf hélicoptères dédiés à la lutte anti-sous-marine et neuf autres aux missions de recherche et sauvetage.

Avant sa livraison, l’hélicoptère a été entièrement testé à Donauwörth par l’équipe de réception suédoise, ainsi qu’à Marignane au cours de survol de plans d’eau.

 

Le NH90 NFH : 

La variante NH-90 NFH est principalement conçue pour la lutte anti-sous-marine (ASM) et la guerre de surface. Les ensembles complets d'équipement de mission permettent à un large éventail de missions supplémentaires comme la recherche et le sauvetage (SAR), la patrouille maritime, ravitaillement vertical, le transport de troupes, l'évacuation médicale ainsi que le soutien amphibie. L'hélicoptère est conçu pour les opérations de jour comme de nuit dans des conditions météorologiques défavorables partir du pont d’un navire, il peut fonctionner à partir de petites frégates, même en haute mer. Le programme NH-90 fait appel à un nombre important d’innovations technologiques dans l’emploi de matériaux composites au niveau de la structure et l’intégration de systèmes modulaires utilisant la technologie numérique. Premier appareil doté en série de commandes de vol électriques, il possède une grande manœuvrabilité et agilité qui lui permettent d’assurer des missions de jour comme de nuit même dans de très mauvaises conditions météo. De plus, le NH-90 possède un haut niveau de sécurité et de survivabilité.

L’ENR (European Naval Radar) est un radar aéroporté fabriqué par un consortium éponyme (Gallileo Avionica, Thales Airborn Systems, EADS/DE) destiné au NH90 NFH. C’est un radar à compression d’impulsion et agilité de fréquence qui permet plusieurs modes de fonctionnement, dont l’un est optimisé pour la détection de petits échos par mer forte. Il fournit également des informations nécessaires à la navigation y compris météorologiques. Il est utilisé aussi bien des opérations militaires (lutte anti navire et anti sous-marine) que des opérations de surveillance (maritime et côtière) ou humanitaires (recherche et sauvetage en mer).

Le NH-90 NFH est doté d’une caméra infrarouge FLIR développée par Sagem. C’est une caméra infra rouge de 2e génération travaillant dans l’IR lointain. Elle est destinée entre autres à l’observation longue portée de jour comme de nuit. Question sonar, l’appareil est pourvu d’un Sonar Flash fabriqué par Thales Underwater Systems. Il s’agit d’un sonar basse fréquence léger à immersion (avec 750 mètres de câble) et fonctionnant en mode actif ou passif. Deux types de signaux sont utilisés : des émissions continues (CW) pour la détection et des mesures doppler et des émissions en FM avec un traitement de signaux comprimés, qui permet d’accroître la gamme de résolution. Les émissions CW et FM peuvent être combinés en un seul signal.

 

Eurocopter_NH90_NFH_ECD_1482_Copyright Charles Abarr.jpg

Photos : 1 Le premier NH90 NFH suédois 2 NH90 belge@ Airbus Helicopters

22/09/2015

15ème NH90 pour la Marine française !

nh industries,nh90 nfh,caiman marine,marine française,blog défense,infos aviation,les nouvelles de l'aviation

 

 

La Marine de Française a pris livraison de 15ème hélicoptère NH90 NFH « Caiman Marine », au total se sont 27 appareils qui doivent être livrés

On apprend que le nouvel aéronef dispose d’une amélioration radar qui permet de meilleures performances notamment dans les mers agitées, tandis des améliorations ont été apportées au sonar pour la détection sous-marine. De plus, le système de mission dispose d’un générateur de carte numérique.

 

Le NH90 NFH : 

La variante NH-90 NFH est principalement conçu pour la lutte anti-sous-marine (ASM) et la guerre de surface. Les ensembles complets d'équipement de mission permettent à un large éventail de missions supplémentaires comme la recherche et le sauvetage (SAR), la patrouille maritime, ravitaillement vertical, le transport de troupes, l'évacuation médicale ainsi que le soutien amphibie. L'hélicoptère est conçu pour les opérations de jour comme de nuit dans des conditions météorologiques défavorables partir du pont d’un navire, il peut fonctionner à partir de petites frégates, même en haute mer. Le programme NH-90 fait appel à un nombre important d’innovations technologiques dans l’emploi de matériaux composites au niveau de la structure et l’intégration de systèmes modulaires utilisant la technologie numérique. Premier appareil doté en série de commandes de vol électriques, il possède une grande manœuvrabilité et agilité qui lui permettent d’assurer des missions de jour comme de nuit même dans de très mauvaises conditions météo. De plus, le NH-90 possède un haut niveau de sécurité et de survivabilité.

L’ENR (European Naval Radar) est un radar aéroporté fabriqué par un consortium éponyme (Gallileo Avionica, Thales Airborn Systems, EADS/DE) destiné au NH90 NFH. C’est un radar à compression d’impulsion et agilité de fréquence qui permet plusieurs modes de fonctionnement, dont l’un est optimisé pour la détection de petits échos par mer forte. Il fournit également des informations nécessaires à la navigation y compris météorologiques. Il est utilisé aussi bien des opérations militaires (lutte anti navire et anti sous-marine) que des opérations de surveillance (maritime et côtière) ou humanitaires (recherche et sauvetage en mer).

Le NH-90 NFH est doté d’une caméra infrarouge FLIR développée par Sagem. C’est une caméra infra rouge de 2e génération travaillant dans l’IR lointain. Elle est destinée entre autres à l’observation longue portée de jour comme de nuit. Question sonar, l’appareil est pourvu d’un Sonar Flash fabriqué par Thales Underwater Systems. Il s’agit d’un sonar basse fréquence léger à immersion (avec 750 mètres de câble) et fonctionnant en mode actif ou passif. Deux types de signaux sont utilisés : des émissions continues (CW) pour la détection et des mesures doppler et des émissions en FM avec un traitement de signaux comprimés, qui permet d’accroître la gamme de résolution. Les émissions CW et FM peuvent être combinés en un seul signal.

 

EXPH-992-26b.jpg

Photos : NH90 «NFH « Caiman Marine »@ NHIndustries

 

05/03/2015

L’Allemagne commande le NH90 pour sa marine !

vPrivIx.jpg

 

Berlin, la commande était en gestation depuis plusieurs mois, mais ’Allemagne a finalement confirmé un accord pour l’achat de 18 nouveaux hélicoptères NH90 NFH destinés à sa marine de guerre. Le contrat est estimé à environ 1,4 milliards d’euros. 

 

Le Lion des mers :

 

Surnommé le « Lion des mers »  au sein de la marine allemande, le NH90 NFH va remplacer les actuels Westland Sea King Mk41 à partir de 2018. 


050625-Kiel-x06-600.jpg


 

 

Réductions en prime : 

 

Cette commande ne réjouit pas pour autant les militaires allemands, en effet, l’armée allemande ne recevra au final plus que 80 NH90 au lieu des 122 initialement prévus. Il faut également ajouter que cette commande se fait au détriment du Tigre d'Airbus Hélicoptères. Initialement la Bundeswehr devait être dotée de 80 Tigre, mais au final, se seront 68 hélicoptères d’attaques qui seront opérationnels. Mais en coulisse, on parle déjà d’une réduction de ce nombre. Inutile de dire qu’au sein de l’armée allemande la grogne est au rendez-vous ! Une source militaire en Allemagne, qui a voulu garder l’anonymat, s’exprimait à ce sujet en début de semaine : « nos politiques ont dix ans de retard sur les réalités du terrain et sont incapables de comprendre le déséquilibre des forces qui se met en place en Europe, ni les graves conséquences qui en résulteront (..) ».

 

 

Le NH90 NFH : 

 

La variante NH-90 NFH est principalement conçu pour la lutte anti-sous-marine (ASM) et la guerre de surface. Les ensembles complets d'équipement de mission permettent à un large éventail de missions supplémentaires comme la recherche et le sauvetage (SAR), la patrouille maritime, ravitaillement vertical, le transport de troupes, l'évacuation médicale ainsi que le soutien amphibie. L'hélicoptère est conçu pour les opérations de jour comme de nuit dans des conditions météorologiques défavorables partir du pont d’un navire, il peut fonctionner à partir de petites frégates, même en haute mer.Le programme NH-90 fait appel à un nombre important d’innovations technologiques dans l’emploi de matériaux composites au niveau de la structure et l’intégration de systèmes modulaires utilisant la technologie numérique. Premier appareil doté en série de commandes de vol électriques, il possède une grande manœuvrabilité et agilité qui lui permettent d’assurer des missions de jour comme de nuit même dans de très mauvaises conditions météo. De plus, le NH-90 possède un haut niveau de sécurité et de survivabilité.

 

L’ENR (European Naval Radar) est un radar aéroporté fabriqué par un consortium éponyme (Gallileo Avionica, Thales Airborn Systems, EADS/DE) destiné au NH90 NFH. C’est un radar à compression d’impulsion et agilité de fréquence qui permet plusieurs modes de fonctionnement, dont l’un est optimisé pour la détection de petits échos par mer forte. Il fournit également des informations nécessaires à la navigation y compris météorologiques. Il est utilisé aussi bien des opérations militaires (lutte anti navire et anti sous-marine) que des opérations de surveillance (maritime et côtière) ou humanitaires (recherche et sauvetage en mer).

Le NH-90 NFH est doté d’une caméra infrarouge FLIR développée par Sagem. C’est une caméra infra rouge de 2e génération travaillant dans l’IR lointain. Elle est destinée entre autres à l’observation longue portée de jour comme de nuit. Question sonar, l’appareil est pourvu d’un Sonar Flash fabriqué par Thales Underwater Systems. Il s’agit d’un sonar basse fréquence léger à immersion (avec 750 mètres de câble) et fonctionnant en mode actif ou passif. Deux types de signaux sont utilisés : des émissions continues (CW) pour la détection et des mesures doppler et des émissions en FM avec un traitement de signaux comprimés, qui permet d’accroître la gamme de résolution. Les émissions CW et FM peuvent être combinés en un seul signal.

Le NH-90 est le programme  d’hélicoptère européens le plus performants jamais lancé. Les commandes fermes établies pour 14 pays dont la France, l'Allemagne, l'Italie, les Pays-Bas, Portugal, Suède, Finlande, Norvège, Grèce, Espagne et Belgique en Europe, ainsi que l'Australie, la Nouvelle-Zélande et le Sultanat d’Oman. 

 

nh90_nfh_exph-0101-17_ca_pecchi.jpg

 

Photos : 1 & 3 NH90 NFH  de la marine française @ Marine nationale 2 Westland Sea King MK41 allemand @ Bundesmarine

24/04/2010

La Marine néerlandaise reçoit son premier NH90

 

 

AW778_2web.JPG.jpeg

 

 

AgustaWestland, annonce la livraison d’un premier hélicoptère NH90 NFH à la Marine royale néerlandaise, lors d'une cérémonie officielle qui s'est tenue à l'usine d' AgustaWestland Vergiate en Italie. La Marine royale néerlandaise a commandé un total de 20 appareils de type NH90 NFH. L'événement marque la première livraison de ce modèle à un client.

Cinq pays ont commandés la version NFH, soit la Marine néerlandaise, française, italienne, norvégienne et belges, pour un total de 111 NH90 dans cette configuration navale. La variante NH90 NFH est principalement destinée aux missions anti-sous-marine (ASW) et anti guerre de surface (ASuW). Les ensembles complets d'équipement pour mission permettent  un large éventail d’engagement supplémentaires comme la  recherche et le sauvetage (SAR), les  patrouilles maritimes, le ravitaillement vertical, le transport de troupes et l’évacuation sanitaire et les  rôles de soutien amphibie. L'hélicoptère est conçu pour les opérations de jour comme de  nuit dans des conditions météorologiques défavorables sur les ponts des navires. Grâce à son poids et ses  dimensions réduites avec le  système de pliage de queue, il peut évoluer  à partir de petites frégates.

Un total de 529 commandes fermes ont été placés par 19 forces armées dans 14 pays, dont les Pays-Bas, France, Allemagne, Italie, Portugal, Suède, Finlande, Norvège, Grèce, Espagne et la Belgique en Europe, ainsi que l'Australie, la Nouvelle-Zélande et le sultanat d’Oman à l'étranger et 44 hélicoptères  de type NH90 sont déjà en service aujourd'hui.

Photo : le premier NH90 NFH hollandais @ AgustaWestland