26/09/2013

La Marine indienne veut remplacer ses Sea King !

 

Seaking12.jpg


 

 

La Marine indienne a lancé un appel d’offre pour le remplacement de sa flotte d’hélicoptère Sikorsky S-61 «Sea King» au début de l’été. L’objectif pour la Marine est d’obtenir un hélicoptère polyvalent multi-rôle (MRH). Dans un premier temps, il s’agira de commander 16 hélicoptères d’une valeur d’environ 1 milliard de dollars, qui pourront ensuite être suivi de 40 autres appareils supplémentaires. 

 

Deux finalistes : 

 

La compétition se résume aujourd’hui à deux finalistes, le Sikorsky MH-60R «SeaHawk» et le NH Industries NH-90 NFH. Des essais en Inde doivent être prochainement exécutés avant de connaitre le vainqueur en 2014.

 

 

Le Sikorsky MH-60R «SeaHawk» : 


 

2599756560.jpg


 

La version MH60R et le dernier développement du SH60-SeaHawk destiné à la lutte anti-sous-marine et de bâtiments de surface. Il remplace et reprend l’ensemble des missions actuellement dévolues aux actuels SH60B et SH60F. Conçu par Sikorsky est doté d’une interface de Lockheed Martin, le MH-60R représente l’évolution des versions précédentes, grâce aux leçons apprises durant les différents déploiements et durant les nombreuses opérations de ces dernières années. Cette nouvelle version permet un engagement multi-missions en utilisant un équipage de trois personnes.

 

Outre, l’attaque de navires et de sous-marins, le MH60R est susceptible de remplir l’ensemble des missions secondaires telles que : la recherche et le  sauvetage (SAR), le  ravitaillement vertical, le soutien aux incendies de surface, l’évacuation médicale (MEDEVAC)  ainsi que le relais des communications.

 

Lockheed Martin qui est responsable de l'intégration numérique de poste de pilotage de l'hélicoptère, du radar multi-mode, du sonar acoustique à longue portée et l’adjonction d’une caméra infrarouge. Le MH60R dispose également d’une architecture électronique permettant de protéger l’aéronef contre les menaces missiles. 

 

 

NH Industries NH-90 NFH : 


 

NH90_07.jpg


 

Le NH90 NFH est caractérisé par un système d’arme moderne qui combine sur une plateforme performante un ensemble de capteurs électroniques, acoustiques et une optronique ultra moderne ainsi que des armements adaptés aux missions à accomplir comme la lutte anti navires et anti sous-marine. Il remplit également des missions de recherche et de sauvetage, amphibies, de surveillance maritime et de lutte contre la piraterie.

Six lignes d’assemblage final du NH90 sont actuellement opérationnelles en France, en Allemagne, en Italie, en Finlande, en Australie et en Espagne sous la direction de NHIndustries, un consortium détenu par Eurocopter (62,5 %), AgustaWestland (32 %) et Fokker Aerostructures (5,5 %).

Photos : 1 S-61 «Sea King» indian Navy @ Indian Navy 2 Sikorsky MH-60R «SeaHawk» @ US Navy 3 NH-90 NFH Marine Hollandaise @ NH Industries

05/08/2013

La Belgique réceptionne son NH-90NFH !

Eurocopter_NH90_NFH_ECD_1482_Copyright-Charles-Abarr-640x420.jpg


 

 

DONAUWORT, Eurocopter vient de livrer le premier exemplaire de l’hélicoptère NH-90 NFH destiné à la marine belge. L’appareil avait effectué son «Roll Out» en avril de cette année. En Belgique, le NH-90 NFH est destiné à remplacer les vénérables «Sea King» en service depuis 1976 au sein de la 40e escadrille de Coxyde. Autaotal, la Belgique a passée commande de huit NH-90 au standard NFH.

Le NH-90 NFH belge est configuré dans un standard pleinement opérationnel, connu comme le «Step B+». Cet appareil est très proche des NH-90 «Step B» actuellement déployés en opérations par la marine néerlandaise. 

Le NH-90 NFH :

La variante NH-90 NFH est principalement conçu pour la lutte anti-sous-marine (ASM) et la guerre de surface. Les ensembles complets d'équipement de mission permettent à un large éventail de missions supplémentaires comme la recherche et le sauvetage (SAR), la patrouille maritime, ravitaillement vertical, le transport de troupes, l'évacuation médicale ainsi que le soutien amphibie. L'hélicoptère est conçu pour les opérations de jour comme de nuit dans des conditions météorologiques défavorables partir du pont d’un navire, il peut fonctionner à partir de petites frégates, même en haute mer.

Le programme NH-90 fait appel à un nombre important d’innovations technologiques dans l’emploi de matériaux composites au niveau de la structure et l’intégration de systèmes modulaires utilisant la technologie numérique. Premier appareil doté en série de commandes de vol électriques, il possède une grande manœuvrabilité et agilité qui lui permettent d’assurer des missions de jour comme de nuit même dans de très mauvaises conditions météo. De plus, le NH-90 possède un haut niveau de sécurité et de survivabilité.


 

NFH cockpit.jpg


L’ENR (european naval radar) est un radar aéroporté fabriqué par un consortium éponyme (Gallileo Avionica, Thales Airborn Systems, EADS/DE) destiné au NH90 NFH. C’est un radar à compression d’impulsion et agilité de fréquence qui permet plusieurs modes de fonctionnement, dont l’un est optimisé pour la détection de petits échos par mer forte. Il fournit également des informations nécessaires à la navigation y compris météorologiques. Il est utilisé aussi bien des opérations militaires (lutte anti navire et anti sous-marine) que des opérations de surveillance (maritime et côtière) ou humanitaires (recherche et sauvetage en mer).

Le NH-90 NFH est doté d’une caméra infrarouge FLIR développée par Sagem. C’est une caméra infra rouge de 2e génération travaillant dans l’IR lointain. Elle est destinée entre autres à l’observation longue portée de jour comme de nuit. Question sonar, l’appareil est pourvu d’un Sonar Flash fabriqué par Thales Underwater Systems. Il s’agit d’un sonar basse fréquence léger à immersion (avec 750 mètres de câble) et fonctionnant en mode actif ou passif. Deux types de signaux sont utilisés : des émissions continues (CW) pour la détection et des mesures doppler et des émissions en FM avec un traitement de signaux comprimés qui permet d’accroître la gamme de résolution. Les émissions CW et FM peuvent être combinés en un seul signal.

Le NH-90 est le programme  d’hélicoptère européens le plus performants jamais lancé. Les commandes fermes établies pour 14 pays dont la France, l'Allemagne, l'Italie, les Pays-Bas, Portugal, Suède, Finlande, Norvège, Grèce, Espagne et Belgique en Europe, ainsi que l'Australie, la Nouvelle-Zélande et le Sultanat d’Oman. 

 

230468613.2.jpg


Photos : 1 & 3 NH-90 NFH belge, 2 cockpit @ Eurocopter 


09/04/2013

Premier vol pour le NH-90 NFH belge !

NH90NFH-Belgien-c4d51.jpg


DONAUWORT, le premier hélicoptère de type NH-90 en version navale (NFH) destiné à la Belgique, a effectué son premier vol en Allemagne dans sa configuration définitive. En Belgique, le NH-90 NFH est destiné à remplacer les vénérables Sea King en service depuis 1976 au sein de la 40e escadrille de Coxyde. Le premier NH-90 TTH (version non navale) avait été livré le 21 décembre dernier.

Cet appareil, le premier d’une série de quatre appareils commandé par la Belgique, ce pays avait également commandé quatre NH90 en version de transport tactique (TTH). Le NH-90 NFH belge est configuré dans un standard pleinement opérationnel, connu comme le «Step B+». Cet appareil est très proche des NH-90 «Step B» actuellement déployés en opérations par la marine néerlandaise.

Le NH-90 NFH :

La variante NH-90 NFH est principalement conçu pour la lutte anti-sous-marine (ASM) et la guerre de surface. Les ensembles complets d'équipement de mission permettent à un large éventail de missions supplémentaires comme la recherche et le sauvetage (SAR), la patrouille maritime, ravitaillement vertical, le transport de troupes, l'évacuation médicale ainsi que le soutien amphibie. L'hélicoptère est conçu pour les opérations de jour comme de nuit dans des conditions météorologiques défavorables partir du pont d’un navire, il peut fonctionner à partir de petites frégates, même en haute mer.


 

nh90_nfh_exph-0101-17_ca_pecchi.jpg


Le programme NH-90 fait appel à un nombre important d’innovations technologiques dans l’emploi de matériaux composites au niveau de la structure et l’intégration de systèmes modulaires utilisant la technologie numérique. Premier appareil doté en série de commandes de vol électriques, il possède une grande manœuvrabilité et agilité qui lui permettent d’assurer des missions de jour comme de nuit même dans de très mauvaises conditions météo. De plus, le NH-90 possède un haut niveau de sécurité et de survivabilité.

L’ENR (european naval radar) est un radar aéroporté fabriqué par un consortium éponyme (Gallileo Avionica, Thales Airborn Systems, EADS/DE) destiné au NH90 NFH. C’est un radar à compression d’impulsion et agilité de fréquence qui permet plusieurs modes de fonctionnement, dont l’un est optimisé pour la détection de petits échos par mer forte. Il fournit également des informations nécessaires à la navigation y compris météorologiques. Il est utilisé aussi bien des opérations militaires (lutte anti navire et anti sous-marine) que des opérations de surveillance (maritime et côtière) ou humanitaires (recherche et sauvetage en mer).

Le NH-90 NFH est doté d’une caméra infrarouge FLIR développée par Sagem. C’est une caméra infra rouge de 2e génération travaillant dans l’IR lointain. Elle est destinée entre autres à l’observation longue portée de jour comme de nuit. Question sonar, l’appareil est pourvu d’un Sonar Flash fabriqué par Thales Underwater Systems. Il s’agit d’un sonar basse fréquence léger à immersion (avec 750 mètres de câble) et fonctionnant en mode actif ou passif. Deux types de signaux sont utilisés : des émissions continues (CW) pour la détection et des mesures doppler et des émissions en FM avec un traitement de signaux comprimés qui permet d’accroître la gamme de résolution. Les émissions CW et FM peuvent être combinés en un seul signal.

Le NH-90 est le programme  d’hélicoptère européens le plus performants jamais lancé. Les commandes fermes établies pour 14 pays dont la France, l'Allemagne, l'Italie, les Pays-Bas, Portugal, Suède, Finlande, Norvège, Grèce, Espagne et Belgique en Europe, ainsi que l'Australie, la Nouvelle-Zélande et le Sultanat d’Oman. 


 

HFTS_NH90 Sim Cockpit_1.JPG


Photos : 1 Le premier NH-90NFH belge 2 NH-90NFH en vol 3 Simulateur NH-90 @ Eurocopter

 

05/12/2011

La Norvège a reçu son premier NH-90 !

 

NH90_01.jpg


 

AgustaWestland, annonce la livraison du premier hélicoptère NH90 NFH pour les Forces armées norvégiennes. La cérémonie de livraison s’est déroulée sur les installations de Vergiate chez AgustaWestland, en présence du général de brigade  Frode R Flǿlo, NDLO Air Systems Division.

Le NH90 livré est le premier des 14 hélicoptères destinés à remplacer les Lynx de la Garde côtière norvégienne. En plus des missions SAR et de lutte anti sous-marine, les NH-90 serviront à parti d des nouvelles frégates de classe Nansen. Les NH90 norvégiens seront basés à Bardufoss Air Station, où ils vont commencer leur carrière opérationnelle après la formation initiale du personnel. 

Le NH-90 NFH :

La variante NH90 NFH est principalement conçu la lutte anti-sous-marine (ASM) et la guerre de surface. Les ensembles complets d'équipement de mission permettent à un large éventail de missions supplémentaires comme la recherche et le sauvetage (SAR), la patrouille maritime, ravitaillement vertical, le transport de troupes, l'évacuation médicale ainsi que le soutien amphibie. 

L'hélicoptère est conçu pour les opérations de jour comme de nuit dans des conditions météorologiques défavorables partir du pont d’un navire,  il peut fonctionner à partir de petites frégates, même en haute mer.

Le programme NH90 fait appel à un nombre important d’innovations technologiques dans l’emploi de matériaux composites au niveau de la structure et l’intégration de systèmes modulaires utilisant la technologie numérique. Premier appareil doté en série de commandes de vol électriques, il possède une grande manœuvrabilité et agilité qui lui permettent d’assurer des missions de jour comme de nuit même dans de très mauvaises conditions météo. De plus, le NH90 possède un haut niveau de sécurité et de survivabilité.

L’ENR (european naval radar ) est un radar aéroporté fabriqué par un consortium éponyme (Gallileo Avionica, Thales Airborn Systems, EADS/DE) destiné au NH90 NFH. C’est un radar à compression d’impulsion et agilité de fréquence qui permet plusieurs modes de fonctionnement dont l’un est optimisé pour la détection de petits échos par mer forte. Il fournit également des informations nécessaires à la navigation y compris météorologiques. Il est utilisé aussi bien des opérations militaires (lutte anti navire et anti sous-marine) que des opérations de surveillance (maritime et côtière) ou humanitaires (recherche et sauvetage en mer).

Le NH-90 NFH est doté d’une caméra infrarouge Flir développée par Sagem. C’est une caméra infra rouge de 2ème génération travaillant dans l’IR lointain. Elle est destinée entre autres à l’observation longue portée de jour comme de nuit.

Question sonar, l’appareil est pourvu d’un Sonar Flash fabriqué par Thales Underwater Systems. Il s’agit d’un sonar basse fréquence léger à immersion (avec 750 mètres de câble) et fonctionnant en mode actif ou passif. Deux types de signaux sont utilisés : des émissions continues (CW) pour la détection et des mesures doppler et des émissions en FM avec un traitement de signaux comprimés qui permet d’accroître la gamme de résolution. Les émissions CW et FM peuvent être combinés en un seul signal.

Le NH90 est le programme  d’hélicoptère européens le plus performants jamais lancé. Les commandes fermes établies pour 14 pays dont la France, l'Allemagne, l'Italie, les Pays-Bas, Portugal, Suède, Finlande, Norvège, Grèce, Espagne et Belgique en Europe, ainsi que l'Australie, la Nouvelle-Zélande et le Sultanat d’Oman. 

AW920web.JPG


 

Photos : 1 NH-90 novégien 2 Cérémonie de remise @ AgustaWestland

 

30/06/2011

Le premier NH-90 NFH pour la Marine Italienne !

 

NH90166h.jpg

 

Après l’armée de terre, c’est au tour de la Marine Italienne de recevoir son premier  NH-90 en version NFH (NATO Fregate Helicopter)  soit anti-surface. Au total la Marine Italienne a commandé 56 NH-90 soit 46 en version NFH et 10 au standard TTH (Tactical Transport Helicopter).

 

Le NH-90 NFH :

 

La version NFH est conçue pour répondre aux besoins de lutte anti-sous-marine (ASW) et anti-surface (LAN) et permet également un large éventail de mission complémentaire comme la  recherche et le sauvetage (SAR), les  patrouilles maritimes, le ravitaillement vertical, le transport de troupes et l’évacuation sanitaire et les  rôles de soutien amphibie. L'hélicoptère est conçu pour les opérations de jour comme de  nuit dans des conditions météorologiques défavorables sur les ponts des navires. Grâce à son poids et ses  dimensions réduites avec le  système de pliage de queue, il peut évoluer  à partir de petites frégates.

 

Le programme NH90 fait appel à un nombre important d’innovations technologiques dans l’emploi de matériaux composites au niveau de la structure et l’intégration de systèmes modulaires utilisant la technologie numérique. Premier appareil doté en série de commandes de vol électriques, il possède une grande manœuvrabilité et agilité qui lui permettent d’assurer des missions de jour comme de nuit même dans de très mauvaises conditions météo. De plus, le NH90 possède un haut niveau de sécurité et de survivabilité.

L’ENR (european naval radar ) est un radar aéroporté fabriqué par un consortium éponyme (Gallileo Avionica, Thales Airborn Systems, EADS/DE) destiné au NH90 NFH. C’est un radar à compression d’impulsion et agilité de fréquence qui permet plusieurs modes de fonctionnement dont l’un est optimisé pour la détection de petits échos par mer forte. Il fournit également des informations nécessaires à la navigation y compris météorologiques. Il est utilisé aussi bien des opérations militaires (lutte anti navire et anti sous-marine) que des opérations de surveillance (maritime et côtière) ou humanitaires (recherche et sauvetage en mer).

Le NH-90 NFH est doté d’une caméra infrarouge Flir développée par Sagem. C’est une caméra infra rouge de 2ème génération travaillant dans l’IR lointain. Elle est destinée entre autres à l’observation longue portée de jour comme de nuit.

Question sonar, l’appareil est pourvu d’un Sonar Flash fabriqué par Thales Underwater Systems. Il s’agit d’un sonar basse fréquence léger à immersion (avec 750 mètres de câble) et fonctionnant en mode actif ou passif. Deux types de signaux sont utilisés : des émissions continues (CW) pour la détection et des mesures doppler et des émissions en FM avec un traitement de signaux comprimés qui permet d’accroître la gamme de résolution. Les émissions CW et FM peuvent être combinés en un seul signal.

Les commandes du NH-90 :

Un total de 529 commandes fermes ont été placés par 19 forces armées dans 14 pays, dont les Pays-Bas, France, Allemagne, Italie, Portugal, Suède, Finlande, Norvège, Grèce, Espagne et la Belgique en Europe, ainsi que l'Australie, la Nouvelle-Zélande et le sultanat d’Oman à l'étranger et 44 hélicoptères  de type NH90 sont déjà en service aujourd'hui.

NH90%20MMI%20delivery%20web.jpg

 

Photos :  1 NH-90 NFH de la marine iItalienne @ Marine Italienne 2 Remise d el'appareil @ AgustaWestland

 

08:02 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : nh-90 nfh, marine italienne, agustawestland |  Facebook | |