15/10/2020

Premier NH-90 pour l’armée de l’air espagnole ! 

unnamed.jpg

Le consortium NHIndustries a livré le premier NH-90 à l'armée de l'air espagnole. Le nouvel hélicoptère viendra  renforcer la capacité de mission de recherche et sauvetage (SAR) et de recherche et sauvetage au combat (CSAR).

L'armée de l'air espagnole recevra au total 12 NH-90 destinés à remplacer sa flotte vieillissante d'AS332 “Super Puma2 et sera basée à Cuatro Vientos, près de Madrid. L'Espagne a commandé un total de 45 NH-90 dans la version de transport tactique, qui seront exploités par les trois forces armées. 13 hélicoptères ont déjà été livrés à la Force aérienne de l'armée espagnole (FAMET) pour le bataillon Manoeuvre III à Agoncillo.

Le NH-90 fournira aux trois forces armées espagnoles un hélicoptère de transport polyvalent et moderne offrant des capacités militaires inégalées. La variante espagnole du NH-90 comprend des moteurs General Electric CT7 8F5 de nouvelle génération, un système de communication personnalisé et un système de guerre électronique sophistiqué développé par Indra et sera soutenu par des dispositifs de formation (y compris des simulateurs de vol complets), des équipements de maintenance automatique (SAMe), et le système de planification de mission automatique (AMPS) développé également par Indra. Airbus Helicopters en Espagne participe à la fabrication du fuselage et au développement et à l'intégration du logiciel avionique.

Photo: Premier NH-90 pour l’armée de l’air espagnole @ NH Industries

 

12/10/2020

La France commande le NH-90 en version « Forces Spéciales » !

France to get upgraded NH90 TTH Caiman helicopters for its Special Forces.jpg

La Direction générale de l'armement (DGA) a ordonné la conversion de dix hélicoptères NH90 en versions « Forces Spéciales » (NH-90 FS) auprès du consortium NHI Industries. Cette nouvelle version du NH-90 doit permettre de doter les forces spéciales françaises de nouvelles capacités d'intervention adaptées à leurs missions sur tous types de théâtres.

Le Consortium NH Industries et ses sociétés partenaires (Airbus Helicopters, Leonardo et Fokker), ont signé avec l'Agence de gestion des hélicoptères de l'OTAN (NAHEMA) un contrat ferme pour le développement d'une version améliorée de l'hélicoptère NH90 Tactical Troop (TTH) pour les forces spéciales françaises (TFRA Standard 2). Aux termes du contrat de production, le dernier lot de 10 NH-90 déjà commandés par le ministère des Armées, via la Direction générale de l'armement (DGA), sera livré directement à ce nouveau standard début 2025.

Le NH-90 FS / TFRA Standard 2 : 

NH90-TFRA-Standard2-infographic_Airbus-RGB.jpg

La nouvelle configuration TFRA Standard 2 intégrera un système électro-optique (EOS) EuroFLIR ™ de nouvelle génération de Safran avec des affichages et des commandes pour les pilotes, les commandos, les artilleurs et les capitaines de charge. Les capteurs fourniront des sorties pour entreprendre une planification de mission mise à jour sur des écrans ou des tablettes connectés.

En plus d’un cockpit modernisé, la cabine sera améliorée avec un nouveau système de portes à battant amovible rapide et une poutre à corde rapide. Cela fournira des capacités supplémentaires à l'arrière de l'appareil avec le feu protecteur des mitrailleuses latérales. 

En complément des équipements existants tels que les mitrailleuses M3M et les réservoirs de carburant externes, d'autres améliorations au service des forces spéciales et de l'aviation de l'armée française incluent une carte numérique 3D de nouvelle génération, des marches d'embarquement pliables et des points d'ancrage de corde supplémentaires montés au plafond.

Dans un deuxième temps, il est prévu qu'un système d'ouverture distribuée (DAS) composé de caméras infrarouges fixes affichant la vision 3D dans un affichage numérique de viseur monté sur casque de nouvelle génération sera également incorporé, offrant un niveau sans précédent de soutien du pilote en basse visibilité, améliorant considérablement la capacité de l'hélicoptère dans des conditions environnementales dégradées.

Les principales améliorations apportées au NH90 FS concernent :

L’ajout d’un nouveau système optronique d’observation (l’Euroflir™410 de nouvelle génération de la société Safran Electronics & Défense) pour permettre une détection améliorée des obstacles et des menaces, en vol tactique et par toutes conditions de nuit.

La possibilité d’utiliser l’issue arrière du TTH pour les opérations d’aérocordage avec autoprotection par les portes latérales.

Diverses améliorations de la soute du NH90 pour permettre entre autres d’utiliser l’issue arrière en vol ou d’afficher la vidéo du système optronique d’observation au profit des personnels en soute.    

En outre, des provisions électriques et mécaniques ont été prises pour intégrer ultérieurement :

La mise à hauteur du casque TopOwl de Thales, c’est-à-dire le passage de l’affichage analogique au numérique pour offrir de nouvelles capacités comme l’affichage de vidéo haute résolution des senseurs de pilotage et de mission (Eurofl’eye™ & Euroflir™), l’élaboration et l’affichage de la réalité augmentée (terrain synthétique et obstacles) et l’affichage de symboles 3D « tactiques ». Cet équipement sera commun avec le prochain standard 3 de l’hélicoptère d’attaque Tigre ;

Un « système optronique large champ » Eurofl’Eye™ développé par Safran Electronics & Defense pour améliorer les conditions de pilotage en environnement dégradé (comme les posés de nuit ou en environnement sableux) en offrant des champs de vision indépendants au pilote et au co-pilote.

Les évolutions du NH90 FS, qui suscitent de l’intérêt d’autres pays déjà équipés de cet hélicoptère, ne sont pas destinées à l’usage exclusif des forces spéciales. En effet, la plupart de ces nouvelles capacités seront également utiles à l’Aviation légère de l’armée de Terre (ALAT) pour augmenter la couverture opérationnelle du TTH.

French-NH90-FS-Rendering.jpg

 

Photos : 1 NH-90 actuel @ ALAT 2 & 3 vue et équipement du futur NH-90 FS @ NH Industries

 

17/02/2016

NH90 belges qualifiés sur les frégates!

RN03.jpg


Le premier équipage belge de NH90 a été qualifié le 11 février dernier pour appontage sur le pont d’une frégate en mer.
Accompagné par un instructeur néerlandais, l’équipage a effectué 10 atterrissages avec un NH90 RN03 de la marine belge sur le pont d'envol d’une frégate de la Marine royale néerlandaise.
Les entraînements en vue d la qualification ont eu lieu dans la tempête, ainsi que de nuit.

Les marines belge et Royal Néerlandaise disposent de deux frégates marines. Les Pays-Bas ont reçu leur première frégate en 2010 et la Belgique trois ans plus tard.


Le NH90 dans la Marine belge :

Le NH-90NFH dans la marine belge est à remplacer les vénérables « Sea King» en service depuis 1976 au sein de la 40e escadrille basée à Coxyde. Le NH-90NFH belge est configuré dans un standard pleinement opérationnel, connu comme le «Step B+». Cet appareil est très proche des NH-90 «Step B» actuellement déployés en opérations par la Marine néerlandaise.

Le NH-90 NFH :

La variante NH-90 NFH est principalement conçu pour la lutte anti-sous-marine (ASM) et la guerre de surface. Les ensembles complets d'équipement de mission permettent à un large éventail de missions supplémentaires comme la recherche et le sauvetage (SAR), la patrouille maritime, ravitaillement vertical, le transport de troupes, l'évacuation médicale ainsi que le soutien amphibie. L'hélicoptère est conçu pour les opérations de jour comme de nuit dans des conditions météorologiques défavorables partir du pont d’un navire, il peut fonctionner à partir de petites frégates, même en haute mer.
Le programme NH-90 fait appel à un nombre important d’innovations technologiques dans l’emploi de matériaux composites au niveau de la structure et l’intégration de systèmes modulaires utilisant la technologie numérique. Premier appareil doté en série de commandes de vol électriques, il possède une grande manœuvrabilité et agilité qui lui permettent d’assurer des missions de jour comme de nuit même dans de très mauvaises conditions météo. De plus, le NH-90 possède un haut niveau de sécurité et de survivabilité.
L’ENR (European Naval Radar) est un radar aéroporté fabriqué par un consortium éponyme (Gallileo Avionica, Thales Airborn Systems, EADS/DE) destiné au NH90 NFH. C’est un radar à compression d’impulsion et agilité de fréquence qui permet plusieurs modes de fonctionnement, dont l’un est optimisé pour la détection de petits échos par mer forte. Il fournit également des informations nécessaires à la navigation y compris météorologiques. Il est utilisé aussi bien des opérations militaires (lutte anti navire et anti sous-marine) que des opérations de surveillance (maritime et côtière) ou humanitaires (recherche et sauvetage en mer).
Le NH-90 NFH est doté d’une caméra infrarouge FLIR développée par Sagem. C’est une caméra infra rouge de 2e génération travaillant dans l’IR lointain. Elle est destinée entre autres à l’observation longue portée de jour comme de nuit. Question sonar, l’appareil est pourvu d’un Sonar Flash fabriqué par Thales Underwater Systems. Il s’agit d’un sonar basse fréquence léger à immersion (avec 750 mètres de câble) et fonctionnant en mode actif ou passif. Deux types de signaux sont utilisés : des émissions continues (CW) pour la détection et des mesures doppler et des émissions en FM avec un traitement de signaux comprimés qui permet d’accroître la gamme de résolution. Les émissions CW et FM peuvent être combinés en un seul signal.

897.jpg

Photos: 1 Qualification sur frégate 2 le NH90NFH belges @ FAB

22/09/2015

15ème NH90 pour la Marine française !

nh industries,nh90 nfh,caiman marine,marine française,blog défense,infos aviation,les nouvelles de l'aviation

 

 

La Marine de Française a pris livraison de 15ème hélicoptère NH90 NFH « Caiman Marine », au total se sont 27 appareils qui doivent être livrés

On apprend que le nouvel aéronef dispose d’une amélioration radar qui permet de meilleures performances notamment dans les mers agitées, tandis des améliorations ont été apportées au sonar pour la détection sous-marine. De plus, le système de mission dispose d’un générateur de carte numérique.

 

Le NH90 NFH : 

La variante NH-90 NFH est principalement conçu pour la lutte anti-sous-marine (ASM) et la guerre de surface. Les ensembles complets d'équipement de mission permettent à un large éventail de missions supplémentaires comme la recherche et le sauvetage (SAR), la patrouille maritime, ravitaillement vertical, le transport de troupes, l'évacuation médicale ainsi que le soutien amphibie. L'hélicoptère est conçu pour les opérations de jour comme de nuit dans des conditions météorologiques défavorables partir du pont d’un navire, il peut fonctionner à partir de petites frégates, même en haute mer. Le programme NH-90 fait appel à un nombre important d’innovations technologiques dans l’emploi de matériaux composites au niveau de la structure et l’intégration de systèmes modulaires utilisant la technologie numérique. Premier appareil doté en série de commandes de vol électriques, il possède une grande manœuvrabilité et agilité qui lui permettent d’assurer des missions de jour comme de nuit même dans de très mauvaises conditions météo. De plus, le NH-90 possède un haut niveau de sécurité et de survivabilité.

L’ENR (European Naval Radar) est un radar aéroporté fabriqué par un consortium éponyme (Gallileo Avionica, Thales Airborn Systems, EADS/DE) destiné au NH90 NFH. C’est un radar à compression d’impulsion et agilité de fréquence qui permet plusieurs modes de fonctionnement, dont l’un est optimisé pour la détection de petits échos par mer forte. Il fournit également des informations nécessaires à la navigation y compris météorologiques. Il est utilisé aussi bien des opérations militaires (lutte anti navire et anti sous-marine) que des opérations de surveillance (maritime et côtière) ou humanitaires (recherche et sauvetage en mer).

Le NH-90 NFH est doté d’une caméra infrarouge FLIR développée par Sagem. C’est une caméra infra rouge de 2e génération travaillant dans l’IR lointain. Elle est destinée entre autres à l’observation longue portée de jour comme de nuit. Question sonar, l’appareil est pourvu d’un Sonar Flash fabriqué par Thales Underwater Systems. Il s’agit d’un sonar basse fréquence léger à immersion (avec 750 mètres de câble) et fonctionnant en mode actif ou passif. Deux types de signaux sont utilisés : des émissions continues (CW) pour la détection et des mesures doppler et des émissions en FM avec un traitement de signaux comprimés, qui permet d’accroître la gamme de résolution. Les émissions CW et FM peuvent être combinés en un seul signal.

 

EXPH-992-26b.jpg

Photos : NH90 «NFH « Caiman Marine »@ NHIndustries

 

16/11/2014

Les NH90TTH belges au complet !

05.JPG

 

La Belgique a pris livraison de quatrième est dernier hélicoptères NH 90TTH  sur les installation de l’hélicoptériste à Marignane. Cet hélicoptère sera basé à Beauvechain, lau sein de la 1ère Escadre. Il sera utilisé pour des missions de transport et de services tactiques.

 

La Belgique a commandé un total de huit NH90 : quatre dans la variante TTH, et quatre NFH. Les TTH seront utilisées par les forces armées belges pour des missions de transport aérien, les opérations de maintien de la paix, le travail de secours aux sinistrés, et des missions humanitaires. Les quatre NFH dont la livraison est encore en cours remplaceront les vieux  Sikorsky S-3 Sea-King dans les missions de sauvetage (SAR)  et effectueront des tâches de soutien maritime pour les frégates de de classe M.

 

 

_MG_0419.jpg

 

La gamme NH90 : 

 

L’hélicoptère NH90 TTH de nouvelle génération est adapté à un large éventail de missions comptant parmi les plus exigeantes : logistique et transport utilitaire, recherche et sauvetage au combat (RESCO), évacuation sanitaire, opérations spéciales et lutte anti-terrorisme.

Dans sa configuration opérationnelle finale, le NH90 TTH dispose d’une avionique éprouvée qui permet d’accomplir des missions de jour comme de nuit quelles que soient les conditions climatiques, d’équipements d’auto-protection performants, d’un système de communications militaires inter-opérables pour les opérations internationales.

 

Le NH90 fait appel à un nombre important d'innovations technologiques dans l'emploi de matériaux composites au niveau de la structure et l'intégration de systèmes modulaires utilisant la technologie numérique. Premier hélicoptère de série doté de commandes de vol électriques, cet appareil possède une grande manœuvrabilité et agilité qui lui permettent d'assurer des missions de jour comme de nuit même dans de très mauvaises conditions météo.

 

  • Masse maximale : 11T
  • Masse à vide : 7.5T
  • Vitesse maximale : 175 nœuds
  • Vitesse de croisière : 150 nœuds
  • Autonomie : 3h30 sans réservoir supplémentaire
  • Distance max franchissable : >400 nautiques
  • Motorisation : 2RRTM 322 Pw : 2343 ch. au régime max d'urgence
  • Équipage normal : 1 pilote, 1 coordinateur tactique/assistant pilote (Tacco) et 1 opérateur multisenseurs/treuilliste (Senso).

01.JPG


 

 

Photos : 1 & 3 NH90 belge 2 cérémonie de livraison du dernier NH90TTH @ NH Industries

 

 

 

18:24 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : nh industries, armée belge, nh-90, nh90tth |  Facebook | |