02/07/2020

Le Global 7500 reçoit la toute première déclaration environnementale !

7500.jpg

Bombardier Aviation et l’International EPDMDSystem, un programme de déclarations environnementales établi en Suède, ont annoncé une première dans l’aviation d’affaires avec la publication de la déclaration environnemental pour l'avion d'affaires Global 7500 de Bombardier. 

Cette déclaration visant le Global 7500 est vérifiée par une tierce partie selon les normes internationales les plus rigoureuses de l’ISO. Elle présente des renseignements environnementaux en toute transparence sur le cycle de vie du produit, comme les émissions de CO2, le bruit, la consommation d’eau et d’autres indicateurs clés de l’impact environnemental. Bombardier s’est engagé à communiquer le rendement environnemental de tous ses nouveaux programmes d’avions par des déclarations environnementales de produit. 

La publication de la déclaration relative à l’avion Global 7500 est une étape importante dans la promotion de la stratégie générale d’écoresponsabilité de Bombardier Aviation, qui englobe l’utilisation accrue de carburants d’aviation durables, la réduction de l’empreinte de CO2, l’amélioration de la recyclabilité des avions, et l’approvisionnement durable, le tout intégré dans son approche d’écoconception en soutien aux objectifs de réduction de l’empreinte carbone de l’ensemble de l’industrie. 

L’équipe d’écoconception de Bombardier a appliqué son processus de cycle de vie d’innovation de produit durant tout le développement pour le Global 7500 afin de réduire au minimum l’impact environnemental du biréacteur, de la conception et de la fabrication de l’avion jusqu’à la fin de sa vie. Le Global 7500 est le premier avion d’affaires conçu selon cette approche. La déclaration environnementale de produit de l’avion Global 7500 est également le résultat de plusieurs années de collaboration avec la chaîne d’approvisionnement de Bombardier, d’une analyse rigoureuse depuis le début du programme et d’un solide processus de certification appliqué durant toute l’année 2019.

De nombreux prix :

Depuis son entrée en service, le biréacteur d’affaires Global 7500 s’est affirmé comme l’un des avions le plus performant de l’industrie. Grand lauréat des prix « Laureate 2019 d’Aviation Week », reconnu comme avion d’affaires de l’année 2019 parmi les meilleurs d’entre les meilleurs désignés par le Robb Report en 2019 et gagnant du prix Red Dot pour le design de produit en 2018,

Le Bombardier Global 7500 :

2046587366.jpeg

Le Global 7500 l’une des meilleures expériences dans une cabine très spacieuse, offrant un espace unique chez les avions d’affaires et dotée d’un intérieur de premier ordre qui comprend une cuisine pleine grandeur multifonctionnelle et une chambre avec un lit permanent. Parmi les autres commodités phares de l’industrie à bord de l’avion Global 7500, on compte le fauteuil breveté « Nuage » de Bombardier, conçu pour maximiser le confort et la relaxation sur les vols long-courriers grâce à une inclinaison prononcée entièrement nouvelle, et le système d’éclairage novateur « Soleil », toute première technologie d’éclairage de l’aviation basée sur les rythmes circadiens avec une simulation dynamique de lumière du jour révolutionnaire, qui peut aider à contrer le décalage horaire. Méticuleusement conçu pour un confort maximal et le système de gestion cabine révolutionnaire « Nice Touch », une nouvelle façon de se connecter avec la cabine de l’avion Global 7500 par le cadran tactile « Touch » de Bombardier, doté de la première application d’affichage à LED dans l’aviation d’affaires. Enfin, la cuisine moderne et multifonctionnelle du biréacteur d’affaires présente de l’espace de rangement sans précédent et offre une expérience culinaire exceptionnelle.

Avec son système complexe de volets et de becs de bord d’attaque, l’aile de l’avion Global 7500, la plus évoluée de l’aviation d’affaires, ajoute de façon sans précédent à la portance au décollage et à l’approche, ce qui maximise l’efficacité aérodynamique et rehausse les performances tout en améliorant la sécurité et en offrant un vol plus en douceur et plus reposant.

 

Le système international EPDMD :

Le système international EPDMD est un programme de communication volontaire et transparente de l’impact environnemental du cycle de vie de biens et services. Avec plus de 15 années d’expérience et une bibliothèque comptant des déclarations environnementales de produits de 31 pays, EPD constitue un choix crédible pour la communication interentreprises et grand public basée sur la norme ISO 14025 et d’autres normes internationales. L’exploitant responsable du système international EPD‑ est EPD International AB, enregistré en Suède.

3657789032.jpeg

Photos : 1 & 3 Global 7500 2 Cockpit@ Bombardier

 

29/06/2020

Entrée en service du Global 5500 !

web-5900-Nm-for-Global-5500-1280x640.jpg

Bombardier est très fière d’annoncer l’entrée en service du biréacteur d’affaires long-courrier novateur Global 5500, livré récemment à un client dont l’identité reste confidentielle. Cet avion de grande valeur est la passerelle vers la gamme phare des avions Global à cabine large de Bombardier, offrant performances, confort et vol en douceur de réputation mondiale.

cq5dam.web.570.570.jpeg

L’an dernier, Bombardier a annoncé que l’avion Global 5500 peut franchir 200 milles marins de plus que prévu et que son nouveau rayon d’action de 5 900 milles marins est de 700 milles marins de plus que son plus proche concurrent à la même vitesse.

Le complexe de Bombardier à Wichita a une riche histoire comme centre manufacturier de l’emblématique Learjet. Au fil des ans, Bombardier a élargi les activités du complexe pour inclure un centre de services de calibre mondial, ainsi qu’un centre d’essais en vol et un établissement consacré aux avions spécialisés. Le travail de finition pour les remarquables cabines des avions Global 5000 et Global 5500 est la dernière diversification pour cette main-d’œuvre hautement qualifiée.

Le Global 5500 :


Le nouveau biréacteur d’affaires Global 5500 offre un mélange unique d’innovation, de style et de confort. Avec ses ailes à la technologie de dernière génération et ses moteurs spécialement construits pour lui, l’avion Global 5500 vole plus vite et plus loin, offrant le vol le plus en douceur. Soigneusement conçu et construit avec des finis exquis et un savoir-faire haut de gamme, l’avion Global 5500 propose des innovations révolutionnaires, dont le fauteuil breveté Nuage de Bombardier, représentant la toute première architecture de fauteuil dans l’aviation d’affaires depuis 30 ans.

maxresdefault.jpg

Portant la performance totale à de nouveaux sommets, l’impressionnant rayon d’action de 5’900 milles marins (10 928 km) de l’avion Global 5500 lui permet de relier São Paulo à Paris ou Los Angeles à Moscou sans escale. Le biréacteur d’affaires Global 5500 a une vitesse maximale de Mach 0,90, et son aile optimisée assure le vol le plus en douceur.

Sa cabine à fonctionnalité 4K offre la connectivité en vol la plus rapide et un système de gestion cabine intuitif livre une expérience de divertissement de très haute définition.

Le Global 5500 est équipé de « Bombardier Pũr Air », un système de purification d’air sophistiqué, offert exclusivement sur les avions Global. Le filtre HEPA avancé du système élimine jusqu’à 99,99 % des allergènes, des bactéries et des virus, et renouvelle complètement l’air de la cabine avec de l’air frais à 100 % en à peine une minute et demie.

cq5dam-1.web.570.570.jpeg

Photos : 1 Global 5500 Cockpit 3 & 4 Intérieur @ Bombardier

 

23/06/2020

Pilatus débute l’assemblage des PC-24 pour Svenskt Ambulansflyg !

pc--kommunalforbundet-svenskt-ambulansflyg-ksa_c04e10baad0be9f1fda649d036cb2a6c__wide__637.jpeg

L’avionneur suisse Pilatus à débuter l'assemblage du premier PC-24 destiné à la société d’ambulance aérienne suédoise Svenskt Ambulansflyg. Au total se sont 6 appareils qui viendront modernisés le parc d’avions ambulance suédois.

Rappel :

Le jet suisse l’a emporté suite à une difficile bataille avec les avionneurs Cessna Citation CJ4 et Beechcraft King Air. Les capacités spectaculaires du PC-24 concernant sa distance de décollage de 820m et une distance d'atterrissage de 770m ont particulièrement impressionnés. Le PC-24 est destiné à être utilisé également sur des pistes non revêtues (neige, herbe, sable). Par ailleurs, sa grande porte de chargement latéral offre des possibilités de chargement particulièrement souple. 

La Suède va moderniser sa flotte d’avions ambulances avec une commande de 6 jets Pilatus PC-24. À partir de 2020, la société Svenskt Ambulansflyg devrait être responsable de tous les vols de sauvetage en Suède. Svenskt Ambulansflyg devrait également disposer d’options pour 4 appareils supplémentaires. La commande a une valeur de près de 74 millions de dollars.

La version ambulance du PC-24 emportera un équipement médical complet pour le transport de personnes blessées ou en états de chocs.

Unknown-2.jpeg

Le PC-24 :

Capable d’utiliser des pistes très courtes et peu aménagées, le PC-24 est le premier jet d’affaires du monde à pouvoir bénéficier d’une porte cargo standard. Le jet dispose également d’une cabine très spacieuse dont l’intérieur peut être adapté aux exigences personnelles du client. Tout ce qui en fait un « hyper polyvalent Jet », un avion qui est conçu pour une grande variété de missions en ligne avec les besoins individuels. Le cockpit est construit autour d’une suite avionique développée sur un concept Pilatus baptisé « Advanced Cockpit Environnement » (ACE), avec quatre écrans de 12 pouces et un système de vision synthétique. Pilatus dispose d’une certification Single Pilot (un seul pilote) IFR (vol aux instruments).

Le jet offre un rayon d’action de 3’610 km avec quatre passagers (3’300 avec six passagers) et une vitesse de croisière maximale de 787 km/h. Il peut emporter jusqu'à 10 passagers en cabine pressurisée.

Son généreux compartiment bagages accessible en fond de cabine est desservi par une véritable porte cargo située entre les ailes et le moteur, à l'instar de son petit frère à hélice, le PC-12NG. Le PC 24 peut donc, lui aussi, proposer une palette d'aménagements très diversifiée. Il est alimenté par deux réacteurs Williams FJ-44-4A montés à l'arrière du fuselage.

L'appareil a également la possibilité d'atteindre rapidement un niveau de vol élevé (45 000 pieds), comme de nombreux jets d'affaire, pour échapper à l'intensité du trafic sur les principales routes aériennes et garantir ainsi, une meilleure souplesse d'utilisation dans les régions au ciel encombré.

Svenskt Ambulansflyg: 

Le but de la société suédoise est de fournir des vols d'ambulance à ses membres. L'objectif est de rationaliser les vols d'ambulance, afin d'accroître les avantages pour les patients et la sécurité des patients grâce à la coordination des ressources partagées. Swedish Flight Ambulance est une fédération municipale avec le gouvernement fédéral et fédéral. Les membres font partie des conseils de comté et des régions de la Suède.

pc-24-kommunalforbundet-svenskt-ambulansflyg-ksa.jpg

Photos : 1 & 3 Image de synthèse du PC-24 aux couleurs de Svenskt Ambulansflyg 2 Intérieur médicalisé @ Pilatus Aircraft

 

 

19/06/2020

Gulfstream, le G600 éclipse le G550 !

g550web.jpg

Gulfstream Aerospace va bientôt cesser de produire le G550 biréacteur ultra longue portée. Au terme de ce qui sera une production de 18 ans, la version commerciale finale sera livrée à un client en 2021.

Rappel :

Après un lancement du programme en 2000, le G550 est entré en service en 2003 avec les débuts du poste de pilotage de type « PlaneView » qui a remporté le trophée Robert J. Collier pour ses innovations technologiques et ses améliorations en matière de sécurité. Le G550 a depuis été supplanté dans la gamme de produits de l'entreprise par le G600, qui est entré en service l'année dernière.

Le G550 a établi la norme pour les avions ultérieurs et l'industrie avec plus de 600 appareils en service, le G550 a gagné sa place de leader dans l'aviation d'affaires. Avec un rayon d’action de 6’750 nm, l'avion peut emporter jusqu’à 19 passagers a également été utilisé comme plate-forme de mission spéciale.

L’avionneur confirme toutefois que le support produit de l'avion se poursuivra sans relâche dans plus de 30 centres de service appartenant à l'entreprise et autorisés par l'usine à travers le monde.

Place au G600 : 

En août dernier, Gulfstream a livré le premier jet d’affaires G600 qui remplace le G550 à un client américain non identifié,  depuis les installations de son siège de Savannah, en Géorgie (USA). Cette étape intervient un peu plus d’un mois après que l’avion ait obtenu sa certification de type et de production de la FAA des États-Unis.

Le Gulfstream G600 :

2666776824.jpeg

Le G600 représentent l'aube d'une nouvelle ère dans la conception du poste de pilotage, l'intégration, la fonctionnalité, l'ergonomie et même l’esthétique. Gulfstream intègre un nouveau mini-manche de contrôle actif.  L’avionique est dotée du système Gufstream Symmetry Flight Deck dérivée du Primus Epic d’Honeywell.

En matière de cabine le G600 offre un environnement de cabine pressurisée à l'altitude la plus basse sur le marché. Alors qu'ils volent à 51’000 pieds (15’545 mètres), les passagers se sentiront comme s'ils étaient debout sur la terre ferme à une altitude de 4’850 pieds (1’478 mètres). Quant à l'air frais, les ingénieurs de Gulfstream ont mis au point, un moyen d'introduire 100% d’air frais dans la cabine. Ce système permettra de renouveler l’air toutes les deux minutes. L’avion est propulsé par une paire de turboréacteurs PW815GA Pratt & Whitney Canada de 15,680 livres.

La cabine du G600, peut inclure quatre zones distinctes pouvant accueillir jusqu'à 19 passagers (avec un logement pour 9). Comme le G500, il dispose de 14 grandes fenêtres offrant beaucoup de lumière naturelle et des vues panoramique.

Photos : 1 le G550 2 le G600 @ Gulfstream

 

 

10/06/2020

Le Canada commande deux Challenger 650 !

102821818_3699736103386230_8390499872722738434_o.jpg

La Royal Canadian Air Force (RCAF) a commandé deux avions de type Bombardier Challenger 650, a annoncé le ministère de la Défense nationale (MDN) le 6 juin. L’appareil remplacera les deux plus anciens Challenger en service qui sont confrontés à l’obsolescence. Selon le MDN, les anciens Challenger sont en deçà des besoins opérationnels et sont presque obsolètes en raison de nouvelles règles aux États-Unis et en Europe qui restreindront leur capacité à voler à l'étranger avant la fin de cette année. Le contrat d’une valeur de 78,3 millions de dollars comprend également un ensemble de formation et de pièces de rechange.

La livraison de l'avion standard est prévue pour l'été, avec une capacité opérationnelle initiale prévue pour l'automne. L’appareil se joindra au 412ème Escadron de transport « Falcon » à l’Aéroport international Macdonald-Cartier d’Ottawa, qui exploite actuellement quatre Challenger.

La flotte est chargée de nombreux rôles, y compris le transport VIP / gouvernemental, l'évacuation médicale et l'extraction de personnel international. L’appareil entreprend également le déploiement rapide de capacités et d’expertise spécialisées, y compris l’équipe d’intervention en cas de catastrophe du Canada. Cependant, environ 80% des heures de vol de la flotte sont consacrées aux travaux des services de vol utilitaires qui aident les forces armées à assurer la liaison et le soutien opérationnel / à la formation. Les Challenger ont été occupés pendant l'urgence du Covid-19, à livrer du matériel médical et des trousses d'analyse à certaines des collectivités nordiques éloignées du Canada.

Les nouveaux Challenger 650 remplaceront la paire restante de CC-144B du 412e Escadron, basée sur le modèle CL-601 et livrée dans les années 80. Les deux autres appareils de l’unité sont des CC-144C, basés sur le CL-604 et livrés dans les années 2000. Cette paire ne fait pas face aux problèmes d'obsolescence des appareils plus anciens. 

Il est prévu que les nouveaux Challenger 650 seront désignés CC-144D en service au sein de l’a RCAF et reprendront.

102763965_3699732343386606_8680331762263668914_o.png

Le Challenger 650 :

Le Challenger 650 dispose d’une autonomie qui dépasse les 4’000 milles marins (7 400 km) le biréacteur Challenger 650 s’appuie sur la solide réputation de l’avion Challenger 605 et présente des caractéristiques améliorées telles que les tout nouveaux moteurs General Electric CF-34-3B évolués offrant une poussée accrue et une distance de décollage plus courte, une capacité de charge payante supplémentaire et une plus grande autonomie potentielle sur des aéroports d’accès difficile. Le biréacteur Challenger 650 est également doté du poste de pilotage Bombardier Vision Proline 21 et d’une cabine entièrement redessinée, la plus large de sa catégorie, aux fauteuils d’un design moderne et ergonomique, d’un office repensé et des systèmes de gestion de cabine les plus évolués et les mieux équipés de l’aviation d’affaires, des écrans HD les plus grands de sa catégorie et la meilleure connectivité de l’industrie.

Photos : 1 Challenger actuel de la RCAF 2 Le futur Challenger 650 @ RCAF