27/07/2020

Le Chili lance la modernisation de ses F-16 !

aau.jpg

En préparation depuis 2018, la Force aérienne chilienne, met la priorité à la modernisation des chasseurs Lockheed-Martin F-16 « Fighting Falcon » faute de pouvoir faire mieux pour l’instant. Au total, se sont 46 F-16 soit 36 F-16A/B et 10 F-16 C/D qui sont concernés par cette mise à jour.

Feu vert américain :

Le gouvernement américain a de son côté approuvé la vente d’un ensemble de mise à niveau pour un montant de 635 millions de dollars destiné à la flotte chilienne de F-16. Le package comprend 19 viseurs de casque (JHMCS), 44 LN-260 GPS/INS embarqués (EGI) et 49 Radios tactiques interarmées (MIDS JTRS) système de distribution d'informations multifonctionnels. S’ajoutent l'équipement de mise à jour de l’avionique et les mises à niveau logicielles, les nouvelles radios, les transpondeurs IFF améliorés, le matériel de communication sécurisé et d'autres pièces. De plus, le contrat comprend six corps de bombe polyvalents inertes MK-82 (500LB), deux groupes Air Foil MXU-650KB (AFG), selon l'Agence de coopération en matière de sécurité de défense (DSCA) dans une notification au Congrès.

La vente proposée améliorera la capacité du Chili à faire face aux menaces actuelles et futures en modernisant sa flotte de F-16, ce qui permettra au Chili de maintenir sa souveraineté et sa défense intérieure, d'augmenter l'interopérabilité avec les États-Unis et d'autres partenaires et de dissuader les adversaires potentiels », déclare DSCA.

Rappel :

En 2005, la Force aérienne du Chili a acquis 10 appareils de combat multirôle F-16 C/D Block 50/52. Ces aéronefs ont été achetés neufs, et intègrent des technologies de pointe pour la défense aérienne et l'attaque en profondeur. Le version Block 50 Plus dispose d'un certain nombre d'améliorations par rapport aux autres blocs et aux versions A/B. Pour compléter la flotte de F-16 C/D Block 50, il fut décidé d'acheter 18 F-16 MLU Block 50 de seconde main aux Pays-Bas, pour uniformiser la flotte et remplacer les Mirage V « Elkan ». Ces F-16 ont été portées à la norme MLU (Mid Life Upgrade) aux Pays-Bas, qui sont en cours de rénovation à Pacer Amstel. En plus et du programme MLU, les appareils subiront la mise à jour du programme ENAER Star Falcon, une modernisation qui permettra à ces bombardiers d'étendre leur durée de vie et d'améliorer leurs performances au combat, ce qui leur permettra d'utiliser des bombes lisses ou guidées. Pour étendre ses capacités, la FACH a acquis des systèmes de combat modernes tels que les missiles AIM-120C5 AMRAAM, qui permettent d'engager le combat au-delà de la portée visuelle, une qualité qu'ils partagent avec les F-16 MLU Block 50. Soulignons également l'introduction d'armes d'attaque au sol dont les bombes guidées SPICE et les missiles Harpoon anti-navires.

2816908751.jpeg

Photos : 1 F-16C FAC 2 F-16A @ FAC

 

11/10/2016

Les F-15 seront dotés d’un IRST !

260776.jpg

Boeing a reçu un contrat en vue d’équiper la flotte d’avion de combat F-15 C/D « Eagle » d’un système de capteur IRST (Infra Red Search and Track) pour un montant de 198 millions de dollars.

L’US Air Force prévoit d’acquérir 132 systèmes IRST pour venir équiper les escadrons de service actifs ainsi que ceux de la Garde Nationale.

Une fois le fournisseur de pod IRST choisi, Boeing sera chargé de l'intégration de la nacelle avec d'autres systèmes du F-15, y compris le radar réseau à balayage électronique actif de Raytheon.

Deux modèles possibles :

wmlnl40wy54zzrkzjtha.jpg

Boeing va pouvoir disposer de deux modèles de système susceptibles de venir équiper la flotte d’Eagle. Il s’agit des nacelles AAS-42 IRST de Lockheed-Martin, l’OpenPod de Northrop-Grumman.

Avec le montage d’un capteur IRST, et les nombreuses mises à jour engagées la flotte de F-15C/D, celle-ci devrait maintenant rester en service jusqu'en 2040. Du moins en ce qui concerne les appareils dont le potentiel cellule est encore suffisant.

Northrop OpenPod 8 June 2015.jpg

Nouveau processeur :

Pour garantir l’intégration de ce nouveau système ainsi que du système BAe EPAWSS qui permet de tracer les signaux radar à un endroit pour ensuite les cibler, Boeing teste en ce moment un nouveau processeur d'affichage qui permettra de prendre en charge le flot d'informations générés par le radar amélioré, l’IRST et l’EPAWSS.

Une situation compliquée :

L'US Air Force est actuellement aux prises avec un dilemme en ce qui concerne ses capacités de supériorité aérienne. Avec les plates-formes de combat qui vieillissent rapidement alors que le remplacement de celles-ci n’est pas disponible. En effet, il faudrait aujourd’hui à l’USAF pouvoir compter sur une cinquantaine de F-22 « Raptor » supplémentaires alors la chaîne de fabrication est définitivement fermée. Le F-35 continue de se faire attendre et ne pas disponible en nombre suffisant avant 2025 au minimum.

Boeing serait prêt à produire de son côté des « Silent Eagle » neufs pour venir combler rapidement le manque d’avions, mais les finances manquent car entièrement déployées pour le F-35 !

 

Photos : 1 F-15C Eagle @ Rick Ingham 2 AAS-42 IRST@ Lockheed-Martin 3 OpenPod@ Northrop-Grumman