29/10/2013

Modernisation des Eurofighter !

4266d06df3.jpg


 

MANCHING en Allemagne, EADS/Cassidian vient de terminer avec succès les essais de revalorisation phase 1 de la flotte d’avions de combat Eurofighter «Typhoon II». Cette modernisation va permettre au standard F2 (Tranche 2) d’augmenter ses capacités d’engagement et de préparer à la mise au standard F3, de plus, selon le constructeur, le déploiement des systèmes d’armes multiple en est facilité.

 

Cassidian, la division de défense d’EADS, a conclu avec succès les essais en vol du programme de revalorisation phase 1 (P1E) de l’Eurofighter «Typhoon II». La campagne d’essais intensive de ce premier lot de revalorisation, effectuée avec les exemplaires de série instrumentés 4 et 7, confirme que cette revalorisation apportera aux armées nationales une capacité multi-rôle robuste. Elle sera disponible pour les clients d’ici à la fin de l’année 2013.

Les essais ont été menés sur les centres aéronautiques militaires de Cassidian à Manching (Allemagne) et Getafe (Espagne), avec la coopération de BAE Systems et d’Alenia Aermacchi. Les mises à niveau P1E incluent le mode complet air-surface (dont l’emport d’une nacelle de désignation laser), l’intégration complète de bombes intelligentes, le système sécurisé d’identification ami-ennemi (IFF) de dernière génération Mode 5, des fonctions radio et de reconnaissance vocale DVI (Direct Voice Input) améliorées, un système de visée air-surface intégré au casque (HMSS), des capacités air-air plus performantes avec notamment avec l’intégration numérique de missiles air-air courte portée, ainsi que de nouvelles fonctionnalités de la liaison de données MIDS (Multifunctional Information Distribution System) optimisant l’interopérabilité avec les forces de coalition.

Cette revalorisation couvre la conception, le développement, la qualification et la validation des principales mises à jour consécutives au principal contrat de développement. Elle représente un jalon majeur dans le développement de l’Eurofighter «Typhoon II», car elle confère au système d’armes une capacité air-surface totale et jette les bases des futures améliorations capacitaires, telles que l’intégration du radar CAPTOR-E à antenne active à balayage électronique (AESA) et du missile Meteor.

Pour les essais à armement multiple, le Typhoon emportait des missiles air-air courte portée IRIS-T et des missiles air-air moyenne portée AIM-120 AMRAAM, des bombes à guidage laser Paveway IV avec une nacelle ATFLIR. 


 

6e5afccc8b.jpg


 

Photos : Eurofighter d’essais IPA7 à Manching @Josef Gietl/Cassidian