20/07/2018

Boeing pousse le F-15X pour l’USAF !

hd-aspect-1489434086-advancedeaglegraphite.jpg

Salon de Farnborough,  Boeing lance discrètement une version améliorée avion de son avion de combat F-15 à l'US Air Force en utilisant la même stratégie commerciale qui a convaincu l'administration Trump d'acheter plus d'avions de combat « Super Hornet » pour la Marine.

Le projet F-15X  :

Sous la désignation de projet F-15X, la nouvelle variante du jet offre des commandes de vol plus modernes, un grand écran unique et un radar amélioré. L'avion emporterait également beaucoup plus d’arme avec plus de deux douzaines de missiles air-air, soit une capacité inégalée au sein de l’USAF.

Parfaitement conscient de la situation actuelle, l’avionneur Boeing travaille sur une solution basée sur des améliorations de l’actuel F-15.  Pour Boeing, il s’agit de reprendre les travaux engagés sur le « Silent Eagle » mais avec une capacité d’emport d’armement élargie. Le concept de Boeing « F-15 2.040C » (F-15X ) doit permettre d'étendre la durée de vie de la quatrième génération F-15C en service au sein de l’US Air Force, afin de renforcer la cinquième génération d’avion de combat.  La version 2. 040C permettrait également, selon les études de Boeing, de doubler le nombre de missiles à par avions.

Pour transformer une partie de la flotte actuelle de F-15C/D, Boeing prévoit un paquet de mesures qui comprendraient une mise à niveau du radar Raytheon APG-63 (V) 3 radar à balayage électronique actif avec une nouvelle suite de guerre électronique dénommée EPAWSS «  Eagle Passive/Active Warning Survivability », et un capteur IRST et une liaison de données améliorée permettant  de travaillant en binôme avec le F-22.

Le F-15 ainsi modernisé, offrirait la possibilité de travailler directement avec le F-22 en appuis avec une forte capacité de tir grâce au transport de missiles accrut, mais il permettrait également de fonctionner de manière plus furtive avec l’armement monté dans les trappes. La particularité résident dans le fait, qu’il sera possible en fonction de la mission, de choisir entre le transport en interne ou de revenir au transport traditionnel, emport de carburant et armes en externes

"Nous voyons le marché se développer à l'international et cela crée des opportunités de revenir parler à l'US Air Force de ce qui pourrait être de futures mises à niveau ou même de futures acquisitions potentielles d'avions F-15", a déclaré Gene Cunningham, vice-président des ventes mondiales de Défense, Espace & Sécurité chez Boeing, a déclaré vendredi au Royal International Air Tattoo en Angleterre.

La Force aérienne n'a pas acheté de nouveaux F-15 depuis qu'elle a passé une commande de cinq F-15E « Strike Eagle » en 2001, une version à deux places qui peut bombarder des cibles au sol et abattre d'autres avions. Le F-15 original a volé pour la première fois en 1972, et de nombreux « Eagle »  air-air actuels de l'Air Force sont entrés en service dans les années 1980. Beaucoup d'entre eux sont plus âgés que les pilotes qui les pilotent.

Pour Boeing l’intérêt du F-15 au sein de l’USAF est double, d’une part le F-22 a été acquis en nombre insuffisant et le F-35 ne répond que partiellement aux besoins et ceci avec encore de nombreux problèmes à résoudre.

Du côté de l’US Air Force, on affirme que les responsables évaluent actuellement un mélange d'avions.

«Nous avons une nouvelle stratégie de défense nationale et la Force aérienne travaille sur le processus de détermination de la Force aérienne nécessaire pour respecter cette nouvelle stratégie de défense nationale a déclaré le général James« Mike »Holmes, chef de l’Air Combat Command.

Parmi les options envisagées figurent les nouvelles versions des F-15 et F-16, selon un observateur de l'USAF.

 

f-15-advanced-eagle.jpg

Photos :Le projet F-15X 2.040C @ Boeing