16/07/2017

Bahreïn, nacelles Sniper pour les F-16 !

2244.jpg

Bahreïn, la Royal Air Force de Bahreïn est en pahse finale de la modernisation de sa flotte d’avions de combat Lockheed-Martin F-16 en service depuis 1990. Un contrat de 22,45 millions de dollars vient d’être signé pour l’achat auprès de Lockheed-martin de nacelles « Sniper ».

Première étape :

La première étape de la modernisation de la Force aérienne a débuté en 2014 avec la mise à jour de la flotte de 20 F-16C/D actuellement en service. La modernisation comprenait l’ajout d’un radar AESA, SABR de Northrop-Grumman et de la mise à jour de l’avionique et l’ajout d’une liaison16 (Link16). Les appareils sont maintenant dotés des missiles AIM-120D «AMRAAM», de l‘AIM-9X «Sidewinder».

La seconde phase :

La seconde et dernière phase de la modernisation comprend l’ajout du pod de désignation laser «Sniper» afin de mettre en oeuvre des bombes à guidage de précision. Lockheed-martin va foournie sa nacelle « Sniper » ATP, ainsi que des pièces de rechange et des équipements de soutien pour l'intégration. Pour répondre aux besoins opérationnels urgents de la Force aérienne, les livraisons des nacelles débuteront au début de 2018. La nacelle "Sniper ATP fournira à la Royal Air Force de Bahreïn une capacité de ciblage et appuiera un plus grand succès global de la mission. La « Sniper » ATP détecte, identifie et suit automatiquement avec un laser de petites cibles tactiques à longue portée. Elle permet également l'emploi de toutes les armes guidées par laser et par GPS contre de multiples cibles fixes et mobiles.

 

Unknown.jpeg

Photos :1 F-16 de la Royal Air Force de Bahreïn 2 Nacelle Sniper @ Lockheed-martin

01/05/2017

Le Honduras va moderniser ses F-5 en attendant mieux !

32346.jpg

La Force aérienne du Honduras (Fuerza Aerea Hondureña - FAH) a mené une évaluation en vue de la mise à niveau de sa flotte d’avion de combat Northrop F-5 E/F « Tiger II ». Un appel d’offre avait été lancé pour déterminé la société qui sera en charge de la modernisation. C’est l’entreprise israélienne Elbit Systems qui a remporté ce contrat.

Accord des USA :

Pour modernisé sa flotte de 10 F-5 encore en service, le Honduras avait initialement besoin de l’accord des Etats-Unis, ce qui n’était pas gagné d’avance. Mais les rapports politiques et personnelles étroits que Donald Trump a avec le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu semble aujourd’hui aller dans un sens positif pour la réalisation du contrat.

Les détails de la modernisation des F-5 honduriens n’est pas complétement connue. Dans un premier temps, elle concernera la réparation des cellules afin de permettre à l’avion de tenir son rôle au minimum jusqu’en 2020-2022. Il semble que les sièges éjectables devront être remplacés ainsi que certaines pièces importantes comme des parties des empennages horizontaux et des ailes, du trains d’atterrissages. Une révision complète des moteurs devra être effectuée. Question modernisation, il semble que celle-ci se limite à un nouvel ordinateur de mission et au remplacement de certains instruments et de l’adaptation du missile israéliens Rafael Python IV.

En attendant mieux :

Le Honduras espère malgré tout pourvoir trouver d’ici 2020 un remplaçant à sa flotte de F-5 et de Cessna A-37 « Dragonfly ». Différent aéronefs semble intéressés le pays, notamment le Aerospace Industries (IAI) Kfir block 60, le JF-17 sino-pakistanais et le MiG-29M2 russe. Malgré des finances limitées le pays a débuté une modernisation de son armée avec dernièrement la mise en service de radars de surveillance militaires lui permettant d’être autonome en terme de détection.

Photo : F-5 E hondurien @ Nelson Mejia

 

 

17/04/2017

L’US Air Force prolonge ses F-16 !

 

4356.jpg

L'US Air Force a autorisé l'extension de la durée de vie de ses avions de combat Lockheed-Martin F-16 à 12’000 heures de vol. Cette décision a été prise pour venir combler les retards de livraisons des F-35, mais également pour répondre à un besoin de dotation minimale qui ne pourrait être atteint avec le nouvel avion.

Cependant, tous les F-16 ne seront pas concernés par cette prolongation. Seuls les appareils ayant un potentiel suffisant et qui appartiennent aux standards Block 40 à 52 seront modifiés pour pouvoir durer jusqu’en 2048. Pour l’avionneur américain Lockheed-Martin, un programmes de modernisation de l'avionique du F-16 de type « Viper » couplés aux modifications SLEP (prolongation de cellule) démontre que le « Fighting Falcon » reste une option de quatrième génération hautement capable et abordable pour les clients américains de l'Air Force et les clients internationaux F-16.

Cellule et avionique :

Lockheed-Martin a dévoilé son plan de modernisation au standard F-16 « Viper » lors du Salon aérien de Farnborough de 2016. La mise à niveau des F-16 existants s'appuie sur une technologie conjointe avec le F-35. Elle comprend l’adaptation du radar APG-83 SABR de type AESA de Northrop-Grumman, l’adaptation d’un système pour l'évitement des collisions au sol, un nouveau viseur de casque. Une nouvelle architecture dotée de la fusion de données. Cette modernisation doit permettre de mieux préparer et interagir avec les appareils de 5e génération ou de génération 4++.

A l’avenir, Lockheed-Martin veut ajouter un réseau de données à haut débit et un nouveau système informatique pour permettre plus de circulation de l'information dans les nouveaux écrans du jet. Une nouvelle version ainsi configurée du F-16, lui permettra de travailler de concert avec les F-22 et F-35 en réseaux. Mais ces nouvelles applications permettront également à l’avion d’emporter de nouvelles armes plus sophistiquées.

En ce qui concerne la cellule, les essais (SLEP) de durabilité étendus ont démontré que des renforcement de la cellule ainsi que le remplacement d’ailerons et des joints d’étanchéité permettent d’assurer un telle durée de vie.

161128-F-XX000-001.JPG

Photos : 1 F-16 de l’US Air Force 2 Le F-16 continuera d’épauler le F-35 @ USAF

17/01/2017

Taïwan débute la modernisation de ses F-16 !

2522910791.jpg

Taïwan a débuté le processus de modernisation de sa flotte d’avions de combat Lockheed-Martin F-16 en standard Block70/75« Viper ». Les quatre premiers avions sont arrivés à l'usine d’Aerospace Industrial Development Corporation l’île (AIDC) dans le nord-ouest de l’île. Au total se sont 142 F-16A/B qui sont concernés par cette importante mise à jour. Les travaux devront être terminés en mai 2022.

Mise à jour des F-16 :

Cette mise à jour doit permettre une revalorisation des appareils de type F-16 A/B, afin de combler le retard technologique vis-à-vis de l’imposant et menaçant voisin chinois. Celui-ci, a en effet sérieusement renforcé sa position avec la mise en ligne des Shenyang J-10 « Dragon Véloce » et l’arrivée des Shenyang J-11 (Sukhoi 27 chinois).

La modernisation des F-16 taïwanais comprend l’adjonction d’un nouveau radar de type AESA soit le Northrop-Grumman APG-83, une avionique modernisée, un cockpit tout écrans compatible avec des lunettes de vision nocturne, une central de navigation GPS, un nouveau système de guerre électronique de type l’ALQ-176 couplé avec système de leurres ALQ-184 (V) 7.  En matière de communication les appareils recevront de nouvelles radios numériques, ainsi qu’une liaison de donnée (Link16) améliorée. Les pilotes recevront un viseur de casque permettant l’emploi du missile Raytheon AIM-9X «hyper véloce» en remplacement des AIM-9PM actuels.

Question motorisation, les moteurs Pratt & Whitney F100-PW-220 seront portés à la norme -229E plus puissant et permettant de réduire le temps de maintenance.

Taïwan prévoit l’acquisition d’une nacelle de ciblage, mais n’a pour l’heure pas précisé le modèle choisit entre le AN/AAQ-33 SNIPER ou AN/AAQ-28 LITENING plus ancien.

Concernant l’armement, les F-16 seront dotés en plus de l’AIM-9X de missiles AIM-120C7 AMRAAM et d’une variété d’armes guidées d’attaque au sol comme les bombes GBU-10 Enhanced Paveway II ou GBU-56 JDAM Laser.

 

2661336344.jpg

Photos : 1 F-16 au standard Block70 Viper@ Lockheed-Martin 2 F-16 A taïwanais @H.Kao

 

 

 

10/05/2016

Modernisation des MiG-29 syriens !

mig-29m2_01.jpg

Moscou continue d’apporter son aide technique aux forces de Bachar El-Assad avec la modernisation de la flotte d’avions de combat de type MiG-29 en service. Le nombre d’appareils concernés n’est pas précisé, mais pourrait concernés un total de 48 appareils.

Standard « M/M2 » :

Les MiG-29 « Fulcrum » syriens sont progressivement portés au standard « M/M2 » avec l’adjonction d’une nouvelle avionique dotée d’écrans multifonctions (EFIS). Le pilote dispose également d’un nouveau système de contrôles des armes et du concept HOTAS. Un système de recherche infra-rouge avec piste (IRST) et un viseur de casque complète l’équipement. Le tout fonctionne avec un nouveau radar Phazotron NIIR N010 « Zhuk-ME » avec capacité de suivi de terrain et mode cartographique numérique. Celui-ci peut suivre jusqu’à 10 cibles et en attaquer quatre simultanément en mode air-air. Ce type de radar permet la détection d’un bâtiment de surface jusqu’à 300km. Question armement, l’avion peut tirer l’ensemble des armes de nouvelle génération, ainsi que des bombes à guidage par laser et satellite.

Par ailleurs, il semble que la Syrie souhaite relancer la commande de 24 MiG-29M/M2 datant de 2012.

 

Photo : Mig-29 M/M2 @ RACMiG