31/05/2018

L’Inde prépare la modernisation des Su-30 !

1404823.jpg

Le ministère indien de la défense, de l'armée de l'air et des entreprises russes discutent activement de la mise à niveau à mi-vie des 44 premiers avions de combat Sukhoi Su-30 MKI .

Le programme de mise à niveau comprend l'intégration de cinq nouveaux missiles et l'installation de systèmes russes, occidentaux et développés localement. Les améliorations majeures sont liées au radar, au système de contrôle des armes, à l'ordinateur de mission et aux systèmes de communication.

L'avionneur indien Hindustan Aeronautics (HAL) poursuit agressivement le rôle de chef de file du programme de modernisation, car il continue de produire l'aéronef sous licence. Plus tôt cette semaine, le Defence Acquisition Council (DAC), dirigé par le ministre indien de la Défense, a également approuvé la conception et le développement d'un système de recherche et de poursuite d'imagerie infrarouge bi-bande longue distance (IRST) pour le Su-30 MKI. Au moins 100 unités doivent être achetées.

Par ailleurs il est prévu de modifier les Su-30MkI pour emporter le missile BrahMos. De son côté, HAL propose de construire de nouveaux avions  supplémentaires pour cette exigence afin de maintenir en vie la ligne de production de Nasik pendant au moins quatre ans.

L'avionneur a maintenant 30 Su-30 MKI à produire, ayant livré 192 avions à partir d'avril selon les chiffres du ministère de la Défense. Les avions restants seront livrés d'ici 2020-21. Les Su-30 MKI forment l'épine dorsale de la flotte de chasseurs de l'armée de l'air, formant 14 de ses 31 escadrons de chasse actifs. Sept ont été perdus depuis l'introduction du type en 2002.

Le Sukhoi Su-30MKI amélioré:

Le Sukhoi Su-30MKI ou « Super 30» bénéficie des capacités similaires à celle des avions de combat de cinquième génération. L’appareil est doté d’une avionique améliorée, d’un radar AESA de type Phazotron Zhuk-MA plus puissant, capable d’engager plus de quatre cibles simultanément et ceci également vers l’arrière. L’avion dispose d’une certaine capacité en matière de furtivité et ceci grâce à une diminution de la signature radar. L’autre nouveauté concerne l’adaptation des missiles indien BrahMos et du KH-59M Ovod-M. L’avionique dispose d’un mode carte numérique avec une capacité de guidage longue portée TV. L’appareil est doté de la version des moteurs AL-31FP de Saturn Corporation, dont la durée d’entretien est montée à 2’000 heures en lieu et place des 1’000 actuels. Un nouveau logiciel de contrôle de la poussée vectorielle (TVC) permet une meilleure sécurisation en cas de manœuvre extrême.

3977993920.jpg

Photos : 1Su-30MkI @ Kevin Scott 2Su-30 amélioré pour tester le BrahMos @ IAF

14/08/2017

Inde, le premier Jaguar de série modernisé a volé !

yourfile.jpg

La première cellule d’un Jaguar de série modernisé par Hindustan Aeronautics (HAL) a effectué son premier vol. L’avion, un SEPECAT Jaguar IM a capacité antinavire est le premier a être officiellement modernisé à la norme « DARIN III ». Jusqu’ici seul trois prototypes étaient modernisés.

Enorme retard :

Selon le calendrier initial de HAL, la mise à jour à la norme « DARIN III » devait être complétée et terminé sur 61 Jaguar d'ici décembre 2017. Le nouveau calendrier prévoit d’atteindre la modernisation pas avant 2022.

La norme « Darin III » :

L’ambitieux programme de modernisation de la flotte de Jaguar de l’IAF comprend deux phases : la première nommée «Darin III» prévoit l’amélioration de l’avionique, la capacité d’attaque et de navigation, alors que « Darin IV » prévoit la remotoriation de l’avion. Les normes « Darin I & II » ont été appliquées plus anciennement et comportaient des amélioration mineures sur l’avion.

Dans le cadre du programme Darin III (affichage, attaque, portée et navigation inertielle), trois Jaguars ont reçu les logiciels améliorés installés par Hindustan Aeronautics (HAL). La conception et le développement de la nouvelle suite avionique ont été réalisés par le centre de recherche et de conception HAL au sein de ses installations basée à Bengaluru. La mise à jour intègre la nouvelle avionique  «state-of-the-art», y compris l'architecture informatique de Mission (MC), le système d'instruments de vol (EFIS), ainsi que système d’enregistrement vidéo Solid State Digital Système Data Recorder (SSDVRS), les fonctions supplémentaires permettant le guidage de bombe avec système  de positionnement inertiel (INGPS), un nouveau pilote automatique, ainsi que l’intégration d’un nouveau radar Elta Systems multi-mode de type AESA, de nouvelles contre-mesures électroniques. La mise à jour couvre également le système de cartographie de navigation. Le cockpit est doté de deux écrans EFIS et d’un nouvel HUD à affichage tête haute. Les Jaguars au standard de Darin III seront également équipés du missile air-air ASRAAM à courte portée de MBDA.

Les problèmes s’accumulent pour Darin IV :

Si, la première étape de la modernisation des Jaguar (sur une flotte initiale de 160) voit enfin le bout du tunnel, il n’en est rien en ce qui concerne la seconde. La seconde phase « Darin IV » qui prévoit le remplacement moteurs actuels Rolls-Royce Adour Mk 821 par des F125-IN d’Honeywell n’en finit pas poser de lourds problèmes aux ingénieurs indiens. En effet, l’adaptation du nouveau moteur pose de nombreux soucis d’intégration dans la cellule du Jaguar. A ce jour, cinq années de retards se sont accumulées, simplement en ce qui concerne l’adaptation de la cellule, pour l’intégration définitive de la nouvelle motorisation. 

IAF_Jaguar.jpg

Photos : 1 SEPECAT Jaguar IM modernisé@ HAL 2 Jaguar en vol @ IAF

23/03/2017

Dassault prépare le Rafale F4 !

RafaleB_Wikimédia.jpg

Le ministère français de la Défense a lancé les travaux de développement qui doivent permettre de préparer le prochain standard de production du Rafale. Selon l’avionneur français le standard F4 sera disponible à partir de 2025.

Par ailleurs, il semble que Paris envisage de placer une nouvelle commande pour le Rafale dans le cadre d'un accord pour une cinquième tranche d'avions.

Le ministère de la Défense affirme que la mise à niveau de la F4 sera motivée par la rétroaction opérationnelle et comprendra des améliorations aux capacités de réseau et aux capteurs actuels du Rafale. En outre, elle tiendra compte de «l'évolution attendue» des missiles et des moteurs, ainsi que de l'intégration probable de nouvelles capacités.

La France a jusqu'à présent commandé 180 Rafale pour ses forces aériennes et navales, mais avec la retraite progressive de ses Mirage 2000, il faudra des exemplaires supplémentaires pour maintenir sa flotte de combat à 225 appareils.

 

Photo : Rafale @ Armée de l’air

 

 

12/02/2017

La Grèce pense à moderniser ses F-16 !

434.jpg

La Grèce envisage de moderniser sa flotte de chasseurs F-16 « Fighting Falcon » et ne se positionne pas encore sur l’achat éventuel du F-35, bien que l’appareil semble avoir les faveurs du pays. Le ministre de la Défense Panos Kammenos envisage de lancer prochainement cette mise à jour et ne prendra pas de décision sur l’achat d’un nouvel avion de combat pour l’instant. L’avionneur américain Lockheed-Martin tente de son côté d’imposer le F-35 pour venir moderniser la flotte de la Force aérienne grecque et ceci au détriment des aéronefs européens.

Le ministre de la Défense à signer la semaine dernière une lettre d’intention pour la mise à jour des F-16 au standard « Viper » Block70. Le coût du contrat de modernisation est estimé dans une fourchette de 1,7 à 2 milliards de dollars us. Au total se sont 155 appareils de type F-16 C/D Block30/50/52 qui seront concernés.

Le F-16 « Viper » Block70 » :

Le Lockheed-Martin F-16 « Viper » Block70 est le dernier et le plus avancé de la famille des « Fighting Falcon ». La configuration F-16V comprend de nombreuses améliorations destinées à maintenir le F-16 à la pointe des avions de combat. Selon Lockheed-Martin, cette nouvelle version va fournir des capacités de combat de pointe tout en restant une solution évolutive et abordable pour le client.

Le F-16V dispose d’un nouveau radar à antenne électronique Electronically Scanned Array (AESA) Northrop-Grumman APG-83 « Radar Scalable Agile Beam ». L'APG-83 fournit aux pilotes une vision inégalée en matière de détail de la zone de cibles et d’affichages cartographiques numérique couplé à un système IRST. Les capacités opérationnelles sont améliorées grâce à un nouveau système de liaisons de données Link-16 « Theater Data Link », l’adjonction de la dernière version de la nacelle de désignation « Sniper », d’un nouveau système de navigation et de précision par GPS. L’avion est également doté du système automatique Ground Collision Avoidance (Auto GCAS).

 

3457.jpg

Photos : 1 F-16 solo display grec 2 F-16 Solo Displays @ Anthony Baines

 

25/11/2016

Inde, la nouvelle avionique du Jaguar validée !

2155816328.jpg

New Dehli, une étape important dans cadre de la modernisation de la flotte d’avions de combat Jaguar vient d’être franchie. En effet, l'armée de l'air indienne (IAF) a déclaré l'autorisation d'opération initiale pour la dernière mise à niveau de l’avionique du Jaguar.

Feu vert pour Darin III :

L’ambitieux programme de modernisation de la flotte de Jaguar de l’IAF comprend deux phases : la première nommée «Darin III» prévoit l’amélioration de l’avionique, la capacité d’attaque et de navigation alors que « Darin IV » prévoit la remotoriation de l’avion.

Dans le cadre du programme Darin III (affichage, attaque, portée et navigation inertielle), trois Jaguars ont reçu les logiciels améliorés installés par Hindustan Aeronautics (HAL). C’est cette importante partie du programme qui est aujourd’hui validée par l’Indian Air Force. La conception et le développement de la nouvelle suite avionique ont été réalisés par le centre de recherche et de conception HAL au sein de ses installations basée à Bengaluru. La mise à jour intègre la nouvelle avionique  «state-of-the-art», y compris l'architecture informatique de Mission (MC), le système d'instruments de vol (EFIS), ainsi que système d’enregistrement vidéo Solid State Digital Système Data Recorder (SSDVRS), les fonctions supplémentaires permettant le guidage de bombe avec système  de positionnement inertiel (INGPS), un nouveau pilote automatique, ainsi que l’intégration d’un nouveau radar Elta Systems multi-mode, de nouvelles contre-mesures électroniques.

La mise à jour couvre également le système de cartographie de navigation. Le cockpit est doté de deux écrans EFIS  et d’un nouvel HUD à affichage tête haute. A noter que le programme de modernisation de l’avionique à cinq ans de retard sur le calendrier initial.

Les problèmes s’accumulent pour Darin IV :

Si, la première étape de la modernisation des 120 Jaguar (sur une flotte initiale de 160) voit enfin le bout du tunnel, il n’en est rien en ce qui concerne la seconde. La seconde phase « Darin IV » qui prévoit le remplacement moteurs actuels Rolls-Royce Adour Mk 821 par des F125-IN d’Honeywell n’en finit pas poser de lourds problèmes aux ingénieurs indiens. En effet, l’adaptation du nouveau moteur pose de nombreux soucis d’intégration dans la cellule du Jaguar. A ce jour, trois années de retards se sont accumulées, simplement en ce qui concerne l’adaptation de la cellule, pour l’intégration définitive de la nouvelle motorisation.

 

Darin II Jaguar Cockpit Display 04.jpg

Photos : 1 Prototype du Jaguar au standard Darin III 2 Première étape de modernisation du Cockpit @ IAF