22/06/2020

Airbus va produire l’A220 aux USA !

299033465.jpeg

Un nouveau chapitre dans le développement des capacités de production d'Airbus aux États-Unis a commencé avec l'inauguration de la chaîne d'assemblage final (FAL) des avions commerciaux A220 (ex CS-Séries) à Mobile, en Alabama.

Cette installation de 270’000 pieds carrés qui peut produire les versions A220-100 et A220-300 - abrite cinq postes d'assemblage principaux où les principaux assemblages de composants de cellule se réunissent pour un avion terminé.

Un A220 en première pour JetBlue :

L’équipe de production d’Airbus à Mobile, en Alabama, a également marqué une nouvelle étape, en accueillant les premiers assemblages de composants destinés aux A220 pour JetBlue. Ce transporteur à bas prix sera le deuxième client de la compagnie aérienne à recevoir des A220 construits aux États-Unis lorsque l'avion sera livré fin 2020. 

Une empreinte industrielle élargie aux États-Unis :

us-a220-production-facility.jpg

Airbus a annoncé des plans en octobre 2017 pour l'ajout de la fabrication d'A220 à Mobile qui est situé au bord de Mobile Bay le long du golfe du Mexique.

La société a commencé à produire des A220 à Mobile en août 2019 en utilisant l'espace dans un hangar existant de la chaîne d'assemblage final pour les avions de la famille A320 construits aux États-Unis et dans des hangars de soutien nouvellement construits. Avec le démarrage des opérations sur la ligne dédiée d’assemblage final A220, le site de production d’Airbus en Alabama a officiellement doublé de taille.

Mobile, en Alabama, est le deuxième site d'assemblage de l'A220, qui est le dernier ajout d'Airbus à sa gamme de produits d'avions commerciaux monocouloirs. L'installation de production principale et le siège du programme de l'A220 sont situés à Mirabel, au Canada, où se trouvent également des fonctions dédiées - y compris l'expertise en ingénierie et les fonctions de soutien.

L’A220 : 

L’A220 (Ex CSéries) est le seul avion conçu pour le marché des sièges de 100 à 150 personnes, Il offre un rendement énergétique imbattable et un confort réel à bord d'un avion monocouloir. L’A220 associe aérodynamique à la pointe de la technologie, matériaux de pointe et moteurs turbo-réducteurs PW1500G de dernière génération de Pratt & Whitney, pour une consommation de carburant par siège réduite d’au moins 20% par rapport aux avions de la génération précédente. Avec une autonomie pouvant aller jusqu'à 3 200 nm (5020 km), l'A220 offre les performances des plus gros avions monocouloirs.

Avec un carnet de commandes de plus de 500 appareils à ce jour, l’A220 a toutes les références pour conquérir la part du lion du marché des avions de 100 à 150 sièges

 

Photo. 1 A220 JetBlue 2 Usine Airbus à Mobile @ Airbus

22/03/2016

Le premier A321 assemblé aux USA a volé !

A321-1st-Alabama_1.jpg

Le premier avion Airbus produit Etats-Unis a volé pour la première fois. L'A321, destiné à la compagnie JetBlue a décollé de l'Aeroplex de Mobile en Alabama, à 09h36, a effectué ses séquences de test. Puis, il a atterri en toute sécurité à 13h02.

L'avion a été piloté par les pilotes d’essais Mark McCullin et Bruce Macdonald. Ils étaient accompagnés sur le vol par deux membres de l’équipe d’essais moteur Thierry Cros et Nick Picconi, et des Ingénieurs Alexander Jentzsch et Mike Johns.Le vol a duré 3 heures et 26 minutes au cours de laquelle des tests ont été effectués sur les systèmes, les moteurs et les performances de la structure.

Après ce premier vol, l'avion passera quelques semaines au sein de la production finale pour recevoir ses derniers éléments de cabine puis sera livré à JetBlue.

 

Photo : Le premier vol d’un A321 assemblé aux USA @ Airbus/A.Darcy

05/03/2016

Le premier A321 construit aux USA !

csm_First_U.S.-built_A321_exits_paint_shop__1_d72a294247.jpg

L’avionneur européen Airbus a dévoilé hier le premier A321 construit au sein des installations de l’usine d’assemblage de Mobile en Alabama aux Etats-Unis. L’avion destiné à la compagnie JetBlue est apparu à sa sortie de l’atelier de peinture.

Un site privilégier :

Le choix du site de l’aéroport de Mobile n’est pas un hasard. Airbus avait déjà retenu le site en 2009 lorsqu’il avait répondu, sans succès, à l’appel d’offres lancé par le Pentagone pour la fourniture d’avions ravitailleurs A330MRTT.  Pour le groupe européen, les atouts de l’Alabama sont nombreux. Cet Etat du sud des Etats-Unis est un site historique de l’aéronautique outre-Atlantique. On y construisait déjà des bombardiers pendant la seconde guerre mondiale. De plus, la ville possède aussi un port capable de réceptionner les tronçons d’avions venus de Hambourg.

Répondre à la forte demande du marché :

La demande en matière d’avions monocouloirs est particulièrement forte, l’Orient, l’Asie et le marché américains sont actuellement entrés dans une phase de renouvellement. On estime les besoins à pères de 5’880 avions dont 4’730 appareils monocouloirs comme les A320 d’Airbus ou le B737 de Boeing, dans les vingt ans à venir.

Ce nouveau site va permettre deux choses à Airbus, d’une part le site de Mobile va permettre la montée en cadence de la production d’A320. Airbus prévoit en effet, de produire 46 A320 chaque mois au début de 2016. De l’autre côté, le groupe européen devrait améliorer son image aux Etats-Unis avec les emplois directs.

 

2711004646.jpg

Photos : 1 Le premier A321 produit aux USA 2 Site d’assemblage @ Airbus