01/10/2016

Le MRJ débute ses essais aux USA !

mrj_ferry_flight_2.jpg

Le premier prototype du Mitsubishi MRJ n° FTA-1 atterri à l'aéroport international de Grant Couty à Moses Lake, près de Washington. L’avion avait décollé de Nagoya Aéroport au Japon à 13h28 heure locale, le 26 septembre, après un arrêt à l'aéroport Shin Chitose de Hokkaido, il a volé à Petropavlovsk-Kamchatsky dans l'extrême est de la Russie, d'où il a atteint l’Alaska pour le ravitaillement avant de faire son chemin vers le bas de la côte Pacifique de l'Amérique du nord, jusqu'à sa destination finale.

Les tests prévus aux Etats-Unis se feront depuis le nouveau centre d'ingénierie de Mitsubishi. Ces essais doivent permettre d’accélérer la programme en vue d’une certification en 2018.

Mitsubishi MRJ :

Mitsubishi Heavy Industrie décline sont MRJ en deux classes, soit : le MRJ 70 (72 à 76 places) et le MRJ 90 (92 à 96 places), les deux versions seront également proposées aux standards : ER (Extended Range) et LR (long Range.Le MRJ sera le «  Regional jet » qui comprendra le plus de matériaux composite afin de diminuer l’impact sur l’environnement. Des recherches ont été menées par l’Energy and Indusrial Development Organization en collaboration avec l’Agence spatiale japonaise JAXA à ce sujet.

 Le MRJ devrait pouvoir concurrencer en matière de coûts les actuels Bombardier CRJ900 et Embraer E175 avec une consommation en kérosène inférieure de l’ordre de 11% au premier et 13% au second. Toujours selon le constructeur, le MRJ doté des moteurs Pratt & Whitney PurePower PW1217G réduira l'empreinte de bruit au décollage de 40% par rapport à l’Embraer E190. Le MRJ pourra effectuer des vols sans escale au départ de Denver à New York ou à Miami par exemple.

Question confort, la cabine du MRJ permet l’installation de la nouvelle génération de «sièges minces», qui disposent d'un dossier de siège plus fin et qui prendront moins de place entre les rangées, en offrant un espace pour les genoux des passagers de 31 pouces. Ces sièges contribuent également à la réduction du poids de l’avion.

 

Mitsubishi-RJ.jpg

Photos : 1 Arrivée aux Etats-Unis du MRJ 2 En vol @ Mitsubishi

 

 

29/05/2013

Le Mitsubishi MRJ devrait voler cette année !

mitsubishimrj_905.jpg

 

 

Le premier avion de ligne japonais, le Mitsubishi Regional Jet (MRJ) devrait voler avant la fin de l’année selon son concepteur. Le MRJ fait face comme ses concurrents à plusieurs mois de retard (deux ans exactement), sur la mise au point de son programme, mais selon Hideo Egawa, président et chef de la direction de Mitsubishi Aircraft, l’avion est aujourd’hui en bonne voie pour son premier vol.

 

 

Le MRJ susceptible de bouleverser le marché ?

 

MRJ_Flight_Deck_Small.jpg

 

La question peut faire sourire, cependant, le Mitsubishi Regional Jet (MRJ) bien qu’encore au stade de l’assemblage de son premier prototype, engendre un nombre important de pré-commandes, soit 325. L’avionneur japonais ne compte pas venir bouleverser la dominance d’Airbus et Boeing, mais semble se positionner favorablement, face aux Sukhoi SuperJet 100, Comac ARJ21. Les commandes proviennent de sociétés américaines TransStates Holdings et Skywest Airlines et les autres ordres venant d’ANA au Japon.

 

De plus, le MRJ devrait pouvoir concurrencer en matière de coûts les actuels Bombardier CRJ900 et Embraer E175 avec une consommation en kérosène inférieure de l’ordre de 11% au premier et 13% au second. Toujours selon le constructeur, le MRJ doté des moteurs Pratt & Whitney PurePower PW1217G réduira l'empreinte de bruit au décollage de 40% par rapport à l’Embraer E190. Le MRJ pourra effectuer des vols sans escale au départ de Denver à New York ou à Miami par exemple.


Question confort, la cabine du MRJ permet l’installation de la nouvelle génération de «sièges minces», qui disposent d'un dossier de siège plus fin et qui prendront moins de place entre les rangées, en offrant un espace pour les genoux des passagers de 31 pouces. Ces sièges contribuent également à la réduction du poids de l’avion.

 

MRJ_cabin_Small.jpg

 

 


Mitsubishi Regional Jet (MRJ):

 

Mitsubishi Heavy Industrie décline sont MRJ en deux classes, soit : le MRJ 70 (72 à 76 places) et le MRJ 90 (92 à 96 places), les deux versions seront également proposées aux standards : ER (Extended Range) et LR (long Range.Le MRJ sera le «  Regional jet » qui comprendra le plus de matériaux composite, de plus afin de diminuer l’impact sur l’environnement des recherches ont été menées par l’Energy and Indusrial Development Organization en collaboration avec l’Agence spatiale japonaise JAXA.

 

mitsubishi-regional-jet1.jpg

 

Photos : 1 & 4  MRJ image de synthèse en vol 2 Le Cockpit 3 aménagement intérieur @ Mitsubishi



12:03 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : mitsubishi, mrj, mitsubishi regional jet |  Facebook | |