30/03/2019

Première mise à jour pour B737MAX !

7D27025A-4F14-49D2-92C8-0E1903008335.jpeg

Boeing a annoncé la mise en place des mises à jour des logiciels et des postes de pilotage pour le B737 Max. Un briefing a été organisé à Renton (Washington) avec plus de 200 pilotes de ligne, responsables techniques et régulateurs. Les mises à jour font suite aux deux accidents portent sur le système d’augmentation des caractéristiques de manoeuvre (MCAS) ainsi que sur les systèmes et équipements associés. Les mises à jour du MCAS ont nécessité des centaines d’heures d’analyses, de tests de laboratoire, de vérifications sur simulateur et de deux vols de test, dont un test de certification en vol avec des représentants de la Federal Aviation Administration (FAA), en tant qu’observateurs.

2D968890-392D-4982-A038-00EDA9A942D6.jpeg


L’un des principaux changements concerne les capteurs d’angle d’attaque, sur lesquels le MCAS comparera si une différence apparaît sur les capteurs. Si ceux-ci sont en désaccord de 5,5 degrés ou plus avec les volets rentrés, le MCAS ne s'active pas. Un indicateur sur l’affichage du poste de pilotage alertera les pilotes. Enfin, le MCAS ne peut jamais commander plus d’entrée de stabilisateur que les pilotes ne peuvent neutraliser en tirant sur la colonne. Les pilotes peuvent à tout moment contourner le MCAS et contrôler manuellement l'avion. Selon Boeing, les mises à jour réduisent la charge de travail de l’équipage dans des situations de vol inhabituelles et empêchent l’activation de MCAS par des données erronées.

Les mises à jour du poste de pilotage incluent désormais un indicateur de désaccord d’angle d’attaque et une alerte sur l’affichage principal du vol. 

Enfin, Boeing a mis à jour la formation sur les différences assistée par ordinateur du Max et l’examen manuel destinés à accompagner la mise à jour du logiciel. Boeing a conçu ce cours de manière à fournir aux pilotes une meilleure compréhension du système de trim de vitesse du B737 Max, y compris de la fonction MCAS, des procédures d’équipage existantes et des modifications logicielles connexes.

Dans le cadre du nouveau programme d’entraînement, les pilotes devront examiner le bulletin du manuel d’exploitation de l’équipage de conduite, la liste de vérification mise à jour des échecs de compensation de vitesse et un guide de référence rapide révisé.

Boeing continue de travailler avec la FAA sur la certification des mises à jour.