19/11/2019

Les EAU vont moderniser partiellement leurs Mirage 2000 !

Mirage-2000-9-UAEAF-couverture_Keypublishing.jpg

Les Emirats Arabes Unis ont annoncé le 18 novembre au Dubai Airshow un contrat de modernisation d’une partie de la flotte d’avions de combat Dassault Mirage 2000-9 dans le cadre d’un accord avec Dassault Aviation. Le contrat est estimé à près de 490 millions de dollars. L’annonce de cet accord était largement attendue, un programme de mise à niveau de la flotte de l’armée de l’air émirienne ayant été diffusé pour la première fois au salon de Dubaï en 2017.

Peu de détails :

Très peu de détails concernant la nature de la mise à niveau des Mirage 2000-9 ont été donnés. Il semble que Thales serait engagé pour la mise à jour du radar dans la version RDY-3 avec capacité de vols de pénétration à basse altitude et cartographie. Le système serait complété par l’adjonction de la nouvelle nacelle de ciblage THALIOS, afin d’amélioré le ciblage. En outre, Thales exécutera une vaste mise à niveau de l’électronique embarquée de l’avion qui prendrait : les modifications prévues des "ordinateurs de mission", radars de conduite de tir, suites de guerre électronique, systèmes optroniques, systèmes de communication, de navigation et d'identification, affichages du cockpit et des viseurs de casque.

De son côté le missilier MBDA serait engagé pour la modernisation des missiles « Black Shaheen » ainsi que des missiles air-air Mica sans oublier et la gamme d’armes de tir à distance (SOW) Denel Dynamics-Tawazun Dynamics « Tariq ». Un total de 42 avions seraient destinés à être modernisés.

La force aérienne des EAU dispose d'une flotte active de 55 Mirage 2000-9, dont 14 biplaces, plus 10 Mirage 2000 de génération précédente. L'âge de la flotte des Mirage 2000 varie entre 13 et 28 ans.

Photo : Mirage 2000-9 des EAU @ EAUAF

 

17/11/2017

Les EAU vont moderniser les Mirage 2000-9 !

uae_mirage_2000.jpg

 

Salon aéronautique de Dubaï, les Emirats Arabes Unis ont dévoilé un plan de modernisation de leur flotte d'avions de combat Mirage 2000-9 en service.Cette nouvelle intervient, alors que le pays est à la recherche d'un remplaçant pour les Mirage justement, mais semble encore très indécis sur le choix. Il semble bien que cette indécision soit à la base de la modernisation. Un étape qui semble indispensable à fin d'assurer le jointure avec l'arrivée d'un futur combattant.

 

Rappel :

 Les Emirats Arabes Unis (EAU) ont sélectionné en 2014 à la grande surprise de tous le Lockheed-Martin F-16E/F «Desert Falcon», soit une seconde tranche de cet appareil, alors que le Rafale et l'Eurofighter se disputaient la victoire dans un feuilleton aux multiples rebondissements.

 

Un contrat pour Dassault :

C'est Dassault aviation qui sera chargé de la mise à jour des Mirage 2000-9 des EAU. L'entreprise refuse de fournir de plus amples informations, mais affirme qu'elle "se félicite de cette décision, et est reconnaissante envers les autorités des EAU pour leur confiance". Il souligne également la «participation de haute qualité du combattant monomoteur aux opérations de coalition internationales».

Thales, le fournisseur d'avionique, bénéficiera du contrat éventuel en fournissant du matériel, notamment le radar, l'ordinateur de mission, les systèmes de guerre électronique, les écrans de cockpit et la technologie pour le viseur de casque sur casque du Mirage 2000-9.

La force aérienne des EAU dispose d'une flotte active de 55 Mirage 2000-9, dont 14 entraîneurs, plus 10 Mirage 2000 de génération précédente. L'age de la flotte des Mirage 2000 varie 13 et 28 ans.

 

Photo : Mirage 2000-9 des EAU @EAU