28/06/2017

Mi-35M pour le Nigéria !

 

mil mi-35m,nigéria,hélicoptères d'attaque,infos aviation,blog défense

Hé oui, c’est avec toutes mes excuses que je corrige mon article d’hier soir. J’avoue m’être fait avoir comme un bleu ! Le Nigéria à reçu ses deux premiers exemplaires de de Mil Mi-35M et non de Sukhoi Su-35. J’avais d’ailleurs été l’un des premiers a annoncer cette commande d’hélicoptères l’année dernière. Mais voilà entre les discussions sur l’éventuel achat de Su-27/30 de ce pays et l’erreur du communiqué officiel russe, l’erreur est apparue…

Rappel :

C’est en septembre 2016 que Le Nigeria a conclu un contrat de livraison d'hélicoptères de combat MIL Mi-35M russes. L’annonce a été faite par le directeur adjoint du service fédéral de coopération militaire et technique Anatol Pountchouk lors du Forum Armée 2016 qui se déroule aux environs de Moscou.

Selon le commandant des forces aériennes du Nigeria, le Maréchal Saddik Abubakar le pays devrait prendre livraison de 12 nouveaux hélicoptères d’attaque Mi-35 équipés d’une avionique moderne et de missiles guidés. Ceux-ci devant permettre de lutter plus efficacement contre le terrorisme, mais aussi de protéger les installations pétrolières dans le delta du Niger.

Le MIL Mi-35M

Le Mi-35M est version modernisée du Mi-35 au niveau de l’avionique, de la motorisation (turbines Klimov VK-2500 de 2’400 chevaux), des capteurs (GOES-342 géostabilisé par exemple) et de l’armement (missiles anti-char AT-6 « Spiral », AT-9 « Spiral-2 » et AT-12 « Ataka », missiles air-air SA-18 « Grouse », canon bitube GSh-23V de 23mm) avec notamment des éléments communs avec l’hélicoptère de combat Mi-28N, comme son rotor et sa transmission. Le poids à vide de l’appareil est réduit à 8,09 tonnes augmentant ses performances. Le Mi-35M est proposé principalement à l’export.

Photo : Mil MI-35M russe @ Max Briansky

 

18/01/2017

Des Mi-35M pour le Kazakhstan !

9879.jpg

Le Kazakhstan a signé une commande avec la Russie, portant sur quatre hélicoptères de combat Mil-Mi-35M (Hind-E). Les hélicoptères seront livrés l’année prochaine.

Le Mil Mi-35M :

Le Mi-35M est version modernisée du Mi-35 au niveau de l’avionique. La motorisation est dotée des turbines Klimov VK-2500 de 2’400 chevaux. Des capteurs de nouvelle génération, comme le GOES-342 géostabilisé, équipent l’appareil. L’armement comprend des missiles anti-char AT-6 « Spiral », AT-9 « Spiral-2 » et AT-12 « Ataka », missiles air-air SA-18 « Grouse », canon bitube GSh-23V de 23mm avec notamment des éléments communs avec l’hélicoptère de combat Mi-28N, comme son rotor et sa transmission. Le poids à vide de l’appareil est réduit à 8,09 tonnes augmentant ses performances. Le Mi-35M est proposé principalement à l’exportation.

Photo : Mil Mi-35M Hind –E russes @ Max Bryansky

02/06/2016

Le Kazakhstan commande des Mi-35M !

764.jpg

Un jour avant le début du salon KADEX 2016 à Astana, Russian Helicopters confirmé la commande par le Kazakhstan d’hélicoptères de combat Mil Mi-35M 'Hind-E'. Les premières livraisons sont prévues pour la fin de 2016.Toutefois, la société, a omis de mentionner combien d'hélicoptères Astana avait sur commande.

Le Mil Mi-35M :

Le Mi-35M est version modernisée du Mi-35 au niveau de l’avionique. La motorisation est dotée des turbines Klimov VK-2500 de 2’400 chevaux. Des capteurs de nouvelle génération comme le GOES-342 géostabilisé équipent l’appareil. L’armement comprend des missiles anti-char AT-6 « Spiral », AT-9 « Spiral-2 » et AT-12 « Ataka », missiles air-air SA-18 « Grouse », canon bitube GSh-23V de 23mm avec notamment des éléments communs avec l’hélicoptère de combat Mi-28N, comme son rotor et sa transmission. Le poids à vide de l’appareil est réduit à 8,09 tonnes augmentant ses performances. Le Mi-35M est proposé principalement à l’exportation.

 

Photo : Mil Mi-35M @ Rostec

08/12/2014

Brésil, la flotte de Mi-35M au complet !

IMG_1202.jpg

 

 

La Force aérienne brésilienne (Forca Aerea Brasileira - FAB) a reçu l’ensemble du second lot de hélicoptères de combat Mil Mi-35M (AH-2 Sabre). Au total, le Brésil avait commandé 12 hélicoptères pour un coût total de 150 millions de dollars. Ce second lot concerne les six derniers appareils.

 

Les trois derniers hélicoptères Mi-35M ont été livrés à la base aérienne de Porto Velho dans la région du nord-ouest du Brésil au bord de l’Amazonie,  à bord d’un avion de transport Antonov AN 124. Un simulateur faisait également partie du voyage.

 

Le MIL Mi-35M

 

Le Mi-35M est version modernisée du Mi-35 au niveau de l’avionique, de la motorisation (turbines Klimov VK-2500 de 2’400 chevaux), des capteurs (GOES-342 géostabilisé par exemple) et de l’armement (missiles anti-char AT-6 « Spiral », AT-9 « Spiral-2 » et AT-12 « Ataka », missiles air-air SA-18 « Grouse », canon bitube GSh-23V de 23mm) avec notamment des éléments communs avec l’hélicoptère de combat Mi-28N, comme son rotor et sa transmission. Le poids à vide de l’appareil est réduit à 8,09 tonnes augmentant ses performances. Le Mi-35M est proposé principalement à l’exportation.

 

Au Brésil le Mi-35 est nommé L'AH-2 «Sabre», il est déployé dans le district de Rondônia, car, selon la FAB, il permet d’accroître la présence militaire dans l'Amazonie. L'escadron a pour mission de lutter contre le trafic de drogue à la frontière et peur mener des missions CSAR, grâce à sa capacité de transport. Cet hélicoptère est l’un des plus performants déployé dans la région.

 

1692798.jpg

 

 

Photos : 1 Mil Mi-35M (AH-2 Sabre) @ Marcelo Lobo Da Silva 2 Mil Mi-35M (AH-2 Sabre)@ JB Daedalus