29/02/2016

Mi-26T2 supplémentaires pour l’Algérie !

Rostvertol_Mil_Mi-26T2_Naumenko.jpg

L’Algérie vient de passer commande pour 8 hélicoptères lourds Mil Mi-26T supplémentaires, auprès de l’agence russe Rosoboronexport. Le pays était devenu le premier client à l’exportation avec 6 appareils de la version améliorée du célèbre Mi-26.

Le Mil Mi-26T2 :

Le Mi-26T2 est destiné à la fois pour les clients militaires et civils, l’appareil reprend certains algorithmes de contrôle de vol déjà éprouvé sur le Mi-28N et dispose d'un nouveau cockpit dont l’avionique est modernisée. Cette nouvelle version dispose  d'un cockpit en verre avec écrans LCD de cinq pouces,  un pilote automatique numérique et un système Glonass de navigation assistée qui permet les opérations IFR. L’utilisation de lunettes de vision nocturnes est désormais possible.

Le Mi-26T2 est alimenté par deux turbines Ivtchenko-Progress D-136-2 dotées d’un FADEC, développant chacune 12’500 shp, avec une capacité de 250 shp supplémentaire en mode décollage avec charge lourde. Cette nouvelle version ne nécessite que deux membres d'équipage de vol, contre trois auparavant. Une caméra TSL-1600 rotative permet une surveillance en mode standard ou infrarouge de la cargaison transportée.

2417212090.jpg

Photos : 1 Mil Mi-26T2 en démonstration 2 Cockpit @ Russian Helicopters Holding

10/03/2014

L’Algérie opte pour les Mi-28 & Mi-26!


3615693661.jpg

 

L'Algérie vient de passé une commande pour l'achat de 42 hélicoptères d'attaque Mil Mi-28 et six hélicoptères de transport Mi-26T2, destinés à sa force aérienne. Le contrat est évalué à 2,7 milliards de dollars. Le contrat comprend également prévu la mise à niveau de 39 hélicoptères Mil Mi-8 au standard «Terminator», ils seront équipés d'un blindage au niveau du cockpit, d'un pod de désignation laser et d'une large gamme d'armement.

 

Le Mil Mi-28NE:

 

Le MIL Mi-28 est un hélicoptère d’attaque blindé. Il ne dispose pas de fonction secondaire de transport comme le Mi-24 et est surtout destiné à un rôle anti-char et de soutien à l’infanterie.  

Le Mi-28NE possède des caractéristiques intéressantes qui en font un hélicoptère redoutable :

  • Équipement électronique (navigation, armement, etc.) intégré à l'appareil et géré par deux ordinateurs.
  • Protection passive du pilote et du copilote : Cockpit totalement blindé résistant au tir de munitions perforantes ou incendiaires de calibre 12,7 mm.
  • Deux turbines séparées ayant leurs éléments vitaux protégés par un blindage supplémentaire. Possibilité de voler sur une seule turbine.
  • Utilisation de nouveaux matériaux résistant mieux aux dommages.
  • Possibilité de vol de jour ou de nuit par des conditions météo mauvaises, et cela même à basse altitude (5-15m selon le fabricant).

Le Mi-28NE peut accueillir différentes armes, en tourelle et sur ses 4 points d'emports :

  • Armement fixes : canon automatique Shipuniv 2A42 de calibre 30x165mm, embarquant 250 projectiles. la cadence de tir est réglable à 200 ou 550 coups par minute. Il est monté sur la tourelle NPPU-28N. Sa portée pratique est de 2 500 m.
  • Armement amovible sur les 4 points d'emports :
    • Missiles guidés :
      • Jusqu'à 16 missiles guidés anti-chars 9M120 Ataka-B ou jusqu'à 8 missiles à détection infrarouge Igla-V.
    • Pods de roquettes amovibles :
      • Type S-8 (Calibre 80 mm) jusqu'à 80 pièces sur 4 pods ou Type S-13 (calibre 122 mm) jusqu'à 20 pièces sur 4 pods ou Type S-24 (Calibre 240 mm) jusqu'à 2 pièces.
    • Pods de mitrailleuses amovibles :
      • Jusqu'à 2 canons UPK-23-250 de 23 mm avec 250 projectiles chacune.
    • Mines :
      • Jusqu'à 4 lance-mines KMGU-2.

 

 

 

 

 

 

Le Mil MI-26T2 : 


 

800px-Rostvertol_Mil_Mi-26T2_Naumenko.jpg


 

La compagnie Rostvertol propose donc aux forces aériennes algériennes la version modernisée de son hélicoptère de transport lourd Mi-26T2.L'hélicoptère Mi-26T2 est doté d'une nouveau cockpit dont l’avionique est modernisée. Les équipements permettent l'emploi des lunettes de vision nocturne.

 

mi-26t10.jpg

 

 

Actuellement, les forces aériennes algériennes ne disposent pas d'hélicoptères de transport lourds du type Mi-26T. Elles exploitent au sein des escadrilles de transport des engins de fabrication soviétique et russe, notamment des Mi-6 (2 unités), Mi-4 (4), Mi-2 (28), Mi-8 (47), Mi-171 (42) et Ka-32. /L

 

Photos : 1 Mil Mi-28 @ Sergy 2 Mil Mi-26T2 3 Cockpit @ MilMi

 

20:57 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : algérie, mil mi-28, mil mi-26t2, mil mi-8 |  Facebook | |

06/09/2011

L’hélicoptère MIL MI-26 modernisé !

??-26???.jpg

 

L’énorme hélicoptère russe MI-26 existe aujourd’hui dans une version modernisée que l’on a pu découvrir en exclusivité au salon aéronautique MAKS de Moscou. L’appareil a démontré sa puissance élevée couplé à une avionique modernisée.

Le MI-26T2 :

Le MI-26T2 est destiné à la fois pour les clients militaires et civils l’appareil reprend certains algorithmes de contrôle de vol déjà éprouvé sur le Mi-28N. Le modèle a réussi les essais préliminaires du fabricant de cette année, et les essais de certification vont bientôt commencer.

Le MI-26T2 est alimenté par deux turbines  Ivtchenko-Progress D-136-2 dotées d’un FADEC, développant chacunes 12’500 shp, avec une capacité de 250 shp supplémentaire en mode décollage avec charge lourde. Cette nouvelle version dispose  d'un cockpit en verre avec écrans LCD de cinq pouces,  un pilote automatique numérique et un système Glonass de navigation assistée qui  permet les opérations IFR. L’utilisation de lunettes de vision nocturnes est désormais possible.

Cette version ne nécessite que deux membres d'équipage de vol, contre cinq auparavant. Une caméra TSL-1600 rotative permet une surveillance  en mode standard ou infrarouge permet de la cargaison transportée.

En compétition pour l’Inde :

Cette version de l'hélicoptère de transport lourd est en compétition contre les Chinook de Boeing pour une commande de l'Inde, qui exploite déjà quatre MI-26S.

Historique :

Le MI-26 effectua son premier vol en le 14 décembre 1977 avant d’être rejoint par un second exemplaire pour le programme d’essais en vol qui durera jusqu’en 1980. Le premier MI-26 entrera en service en 1983. Dès juin 1981, il fait sa première apparition en public au salon du Bourget à Paris et obtient plusieurs records mondiaux en 1982 dont l’un pour un vol à 4 060 mètres d’altitude avec une charge de 25 tonnes et un autre pour un vol à 2 000 mètres avec une charge de 56,7 tonnes ! La production totale atteindra environ 300 exemplaires (civils et militaires) dont la majeure partie pour l’Armée russe, le Ministère de l’intérieur et les garde-frontières. Quelques exemplaires seront livrés à l’export. Plusieurs variantes ont été envisagées mais peu ont réellement été lancées. De même, plusieurs projets de modernisation du cockpit et de l’avionique n’ont pas abouti par manque de financements dès le début des années 1990. Le MI-26 reste aujourd’hui un formidable appareil sans équivalent dans le monde. Sa rusticité et son énorme capacité d’emport ont été largement démontré en opérations qu’il soit employé par l’Armée russe, des sociétés civiles ou lors de missions sous les couleurs de l’ONU. IL est toujours le plus gros hélicoptère du monde en service, environ une centaine volent actuellement dans le monde entier.

Photo : MIL MI-26T2 en vol  @ Alexander Martynov

08:24 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : mil mi-26t2, hélicopètre lourd |  Facebook | |