20/08/2013

La Russie prépare ses hélicoptères à haute vitesse !

x1.jpg


 

 

Les Etats-Unis et l’Europe ne sont pas les seuls à préparer l’hélicoptère à haute vitesse de demain, la Russie est également dans la course. Les constructeurs MIL-Mi et Kamov préparent chacun un projet, dont les deux prototypes doivent voler d’ici 2018.

 

En plus, de modèle de transport de passagers de base avec une cabine convertible appropriée pour les opérations en mer, la Russie envisage des variantes spéciales pour les missions de recherche et sauvetage, patrouille et d'évacuation sanitaire.

 

 

Deux modèles se profilent :

 

Mil Mi prévoit un appareil avec un seul rotor principal et une hélice propulsive avec ailette de direction. Cette conception offre un mélange intéressant entre le X2 de Sikorsky et le concept hybride X3 d'Eurocopter. Le projet Mi-X1 est conçu pour avoir un poids au décollage de 10 tonnes seulement et 25 sièges passagers et devrait avoir une autonomie de vol de 1500 km avec une vitesse estimée entre 450-500 km/h, ce qui sera possible grâce à l’hélice propulsive arrière et un certain nombre d'améliorations aérodynamiques, y compris un train d'atterrissage ré-tractable et un tronçon de fuselage avant et arrière simplifié. 

 

Un problème cependant subsiste, car à ces vitesses, le rotor principal risque le blocage des pâles. Ce phénomène se produit à des vitesses d'environ 300 km/h et conduit à des vibrations qui peuvent finir par détruire le rotor. La solution de Mil à la lutte contre l'apparition de ce phénomène consiste en l’adaptation d’un système, qui décharge le rotor pour en éliminer les vibrations.  Selon le designer en chef Nikolay Pavlenko, les concepteurs ont déjà testé le système en soufflerie à l’Institut central Aerohydrodynamics.

 

Le Mi-X1 pourra être alimenté par deux Klimov VK-2500 ou le futur Klimov VK-3000 actuellement en cours de développement. 

 

 

De son côté, Kamov étudie le concept avec deux rotors principaux coaxiaux et une hélice propulsive à l’arrière, qui devrait permettre d’approcher également les 500 km/h pour un rayon d’action de 1400 km. Chez Kamov, le designer en chef Sergey Mikheev nous explique, que ce choix permettra de scinder les fonctions de vol horizontal et vertical entre les différents rotors pour éviter le fameux problème de blocage. 

 

Le Ka-92 est conçu comme un hélicoptère de tourisme de 30 places avec une masse au décollage de 16 tonnes. Selon Mikheev, le premier prototype sera propulsé par deux Klimov VK-2500 équipés d'une nouvelle boîte de vitesses. Mais comme avec le Mil Mi X1, les concepteurs envisagent d'installer le Klimov VK-3000 plus puissant.

 

Pour les deux constructeurs russes, les hélicoptères à haute vitesse devraient trouver un marché d’ici 2025.


 

ka-92.jpg


 

Photos : 1 Mil Mi X1 @ Mil Mi 2 Kamov Ka-92 @ Kamov