17/08/2015

Des MiG-31 pour la Syrie !

mig-31_02.jpg

 

 

La Russie a honoré un contrat datant de 2007 en livrant au gouvernement syrien six MiG-31 « Foxhound ». Les appareils sont arrivés sur la base aérienne de Mezze à la périphérie de Damas.

La Syrie avait commandé un huit MiG-31 dans le cadre d'un accord plus large de défense avec la Russie en 2007.

 

Jusqu’ici, cette commande avait laissé de nombreux observateurs septiques, quand à la réalisation de cette vente. Il est également à noter que la situation actuelle du régime de Bachar El-Assad, laisse à penser que ces appareils ne seront pas d’une grande utilité, des Sukhoi Su-25 auraient été plus utiles. On évoque cependant, que le régime syrien espère pouvoir à terme, sauver ce qui peut l’être de son territoire et maintenir dans le futur une forte capacité aérienne.

 

Le MiG-31 syrien :

 

Selon Moscou, les MiG-31 livrés à la Syrie ne sont pas au standard le plus récent comme ceux de la Force aérienne russe (MiG-31 BM). La version syrienne garde le radar initial Zaslon-A à impulsions avec une matrice passive à balayage électronique (PESA) et l'antenne de traitement de signal numérique. L'antenne utilisée par le Zaslon est en fait un système multicanal comprenant deux tableaux commandés électroniquement séparées, un radar en bande X avec 1700 émetteurs et un transpondeur en bande L avec 64 émetteurs réunis en une seule antenne. L'antenne a un diamètre de 1,1 mètres et est fixé en position avec un secteur de +/- 70 degrés en azimut et + 70 / -60 degrés en élévation numérisation. Cette haute performance est l'un des grands avantages de radars à balayage électronique par rapport à la précédente génération de réseaux à balayage mécanique qui prennent plusieurs secondes pour effectuer les mêmes fonctions qu'un réseau phasé. La performance de détection du radar Zaslon est de 200 km contre une cible avec une section Radar (SER) de 16 m2, le radar peut suivre jusqu'à 10 cibles tout en engageant 4 simultanément. L’armement se compose de missiles R-33 guidé par radar ou R-40, R-60 IR.

 

Photo : MiG-31 Foxhound @RAC-MiG

 

22/06/2015

Le futur MiG-41 pourrait atteindre Mach 4 !

MiG-31_01.jpg

 

 

Moscou, on ne sait pas encore grand chose du projet concernant le futur  avion de combat  de type MiG-41. Sauf que celui-ci doit remplacer à terme les actuels MiG 25/31.

 

Selon Alexander Tarnaev, adjoint au Comité d’Etat d la Défense de la Douma, le futur MiG-41 serait développé  à partir du MiG-31 actuel. Si l'aspect visuel du nouvel intercepteur, est aujourd’hui inconnu, il semble que les ingénieurs russes devraient présenter leur projet au ministère russe de la Défense entre 2017 et 2020. L’avis devrait alors pouvoir remplacer les actuels MiG-31 à l’aube de 2028.

 

Contrer les USA et la Chine : 

 

Les Etas-Unis est la Chine s’activent pour sur les projets de drones d'attaque hypersoniques, ainsi que sur le futur bombardier stratégique, lui aussi hypersonique. Pour contrer les vitesses très élevées de ces futurs appareils, la Russie (qui travaille aussi sur un bombardier hypersonique le PAK-DA) prévoit de se doter d’un nouvel intercepteur particulièrement rapide lui aussi. 

 

Mach 4:

 

Pour ce faire, les ingénieurs de RAC-MiG travaillent sur un projet de MiG-41 capable de voler jusqu'à Mach 4,3 (soit environ 4’500 km/h). Ce futur « super » intercepteur devrait également être doté d’une nouvelle génération d’armes elles, aussi particulièrement, rapides.

 

La mise au point de nouveaux vecteurs aériens hypersoniques, semble relancer un peu plus la le développement de nouveaux moyens aériens capable de les contrer, à la manière de ce qui se faisait dans les années 50 avec la course pour atteindre le mur du son !

mig_41_garuda_phantom_falken_a_by_slowusaurus-d6dtkvd.jpg

 

Photos : 1 MiG-31@VVL  2 Image d’artiste du futur MiG-41 

 

14/04/2013

La Russie prépare la succession du MiG-31!

800px-Russian_Air_Force_MiG-31_inflight_Pichugin.jpg


 

MOSCOU, l’Armée de l'Air russe espère recevoir pouvoir compter d’ici 2028 d’une nouvelle génération d’intercepteur pour remplacer les MiG-31.

 

Le commandant des forces aériennes le lieutenant-général Viktor Bondarev a annoncé que la Russie planche sur le développement d’un nouvel appareil, qui devrait selon lui pouvoir voler d’ici 2020. L’objectif fixé est de pouvoir remplacer l’ensemble de la flotte de MiG-31 actuellement en service.


 

1922131745.jpg


 

L’une des options envisagées, il y peu, consistait dans la relance de la production du fameux appareil, mais le lieutenant-général Viktor Bondarev considère que le pays a besoin d'une toute nouvelle génération d’intercepteur pour répondre aux exigences modernes.

 

La Russie dispose actuellement de 122 MiG-31 en service plus un certain nombre en réserve (chiffre confidentiel). Le MiG-31est le plus rapide intercepteur en service dans le monde, l’avion a une portée de 900 miles (1450 km) avec le carburant interne, qui peut être étendu à 3,355 miles (5400 km) avec ravitaillement air-air.

 

MiG-31 modernisé :

 

Le MiG-31BM modernisé est officiellement opérationnel au sein de la défense russe. Le parc de MiG-31 est à nouveau prêt et offre une capacité sans précédent en matière d’intercepteur. Le MiG-31BM est équipé d'avionique et d’une liaison de données numériques, d’un nouveau radar multimode, un tableau de bord couleur multi-fonctions, un nouvel ordinateur plus puissant.

Si le programme de modernisation des MiG-31, date de 1997, il aura fallu attendre l’année 2005 pour que celui-ci, puisse reprendre faute d’argent. C’est en 2005 que le premier prototype a effectué son premier vol et les essais se sont achevés en 2007. Puis c’est seulement à partir de la fin de l’année 2008 que les premiers appareils commencèrent à être modernisés.

Le MiG-31, une fois modernisé, reste un redoutable intercepteur sans équivalent au monde. La Russie l’a bien compris le standard «BM» est là pour le démontrer. La première phase de modernisation comprenait  la prolongation de la durée de vie de la cellule puis  la modernisation du cockpit pour fournir au navigateur et officier du système d’armes toute la situation tactique sur de nouveaux écrans multifonctions tandis que le pilote se voit doter d’un nouveau HUD. Les nouveaux équipements de navigation embarqués sont similaires à ceux du MiG-29SMT et incluent un système de guidage par satellite GLONASS (GPS russe). Le radar Zaslon-A est modernisé au standard Zaslon-AM permettant l’usage de nouveaux armements comme les missiles air-air R-73 et K-37. Le K-37 est un nouveau missile air-air à guidage radar actif de 230 km de portée dont le développement a commencé en 2006. L’appareil est également optimisé pour de nouveaux armements air-sol comme les  missiles KH-31 et KH-58USH, ainsi que des bombe guidées.


 

800px-MiG-31_790_IAP_Khotilovo_airbase.jpg


 

 

Photos : 1 MiG-31 en vol 2 Cockpit modernisé d’un MiG-31BM 3 MiG-31 au roulage @ Sergy

23:12 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : mig-31, foxbat, aviation russe |  Facebook | |