11/12/2013

L’Inde retire ses plus vieux MiG-21FL !

2245252.jpg


 

NEW DEHLI, L'armée de l'air indienne vient de retirer du service la version la plus ancienne de ses MiG-21, soit le standard «FL». Quatre appareils MiG-21FL appartenant à une unité basée sur les installations de Kalaikunda dans le Bengale occidental ont effectué un dernier passage en formation en signe de remerciement.

 

Le MiG-21FL:

 

Le MiG- 21FL est entré en service au sein de l’Indian Air Force de 1966 et 1974, ils sont en dépit de leur âge ont amassé une moyenne d'environ 9’000 heures de vol par an.

En 1966 suite à une acquisition qui remonte à 1962, les premiers  MiG-21FL de production indienne sortirent des chaînes de fabrication. Le MiG-21FL a permis à l’Indian Air Force d’entrer dans l’ère des avions de combat supersoniques. Les premiers exemplaires furent mis en service dès 1963, mais en nombre encore insuffisant pour jouer un rôle déterminant lors de la seconde guerre indo-pakistanaise, menée pour le contrôle du Cachemire. En revanche, en 1971, lors du troisième conflit entre les deux pays, lequel se termina par l’indépendance du Bangladesh, les MiG-21FL, qui venaient de remplacer les «Mystère»  et «Ouragan» de Dassault Aviation, remportèrent plusieurs succès face aux Forces aériennes pakistanaises. Le MiG-21FL équipent alors pas moins de dix escadrilles, soit plus d’une centaine d’appareils. 

Le MiG-21 en Inde : 

L’Inde fut un utilisateur très important du MiG-21 avec pas moins de 872 appareils dans différentes versions et standards. Avec 482 avions et 171 pilotes perdus dans des accidents, l’Inde détient malheureusement le record de pertes avec cet avion. Intronisé il y a un peu plus de 50 ans, cet appareil a été le premier avion de combat d'origine non  occidentale à voler avec l’Indienne Air Force et aussi, son premier type d’avion supersonique. 

 

Encore en service :

 

Avec les complications sur le dossiers des négociations du Rafale, une partie de la flotte des MiG-21 indien vont rester en service jusqu’en 2025, alors que ceux-ci, devaient terminer initialement leur carrière en 2016. Il s’agit de la version MiG-21 «Bison». Le MiG-21 «Bison»a été commandé à 125 exemplaires et représente la version la plus moderne de cet avion.  Le cœur du «Bison» comprend un radar multimode Kopyo, de Phazotron et permet à l’avion d’être à 100% polyvalent et capable d’agir de façon autonome.


 

C-0754.jpg


 

Photos : MiG-21FL Indian Air Force @IAF


21:46 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : iaf, indian air force, mig-21fl |  Facebook | |