02/01/2014

Le Mi-28N officiellement en service !

1571364.jpg


 

Moscou, l'armée russe déclaré opérationnel le nouvel hélicoptère d'attaque MIL Mi-28N "Night Hunter»"a annoncé le constructeur MIL-Rostvertol PLC. Le ministère russe de la Défense disposerait actuellement de 24 d'hélicoptères Mi-28N.  42 appareils doivent être livrés d’ici 2015, le constructeur s’attend à recevoir une commande plus importante très prochainement.

 

Le MIL Mi-28N «Night Hunter» a officiellement été mis en service en vertu d'un ordre signé par le ministre de la Défense Sergueï Choïgou. Des unités militaires russes exploitaient l'hélicoptère Mi-28N depuis plusieurs années à titre d'essai seulement. Les spécialistes de l'usine MIL de Moscou, qui a conçu l'hélicoptère et de l'usine Rostvertol, qui produit ces hélicoptères en série depuis 2005, ont participé aux tests en vue de l’intégration au sein de l’armée.

 

 

Le Mil Mi-28 « Night Hunter » :


 

2116700.jpg


 

Le MIL Mi-28 est un hélicoptère d’attaque blindé. Il ne dispose pas de fonction secondaire de transport comme le Mi-24 et est surtout destiné à un rôle anti-char et de soutien à l’infanterie. La version «N» comprend plusieurs améliorations : 

        Nouveau système d'avionique intégrée (IKBO-28).

  • Installation d'un système électronique intégré de combat et d'un radar micro-ondes (N-025 Almaz-280) monté sur le rotor principal.
  • Installation d'un système de visualisation infrarouge (Forward-Looking InfraRed ou FLIR) et caméra sous le nez.
  • Nouvelle transmission permettant de délivrer plus de puissance au rotor principal.
  • Nouvelles pales pour une meilleure efficacité.
  • Nouveau système de contrôle d'injection du carburant.

 Le Mi-28N possède des caractéristiques intéressantes qui en font un hélicoptère redoutable :

  • Équipement électronique (navigation, armement, etc.) intégré à l'appareil et géré par deux ordinateurs.
  • Protection passive du pilote et du copilote : cockpit totalement blindé résistant au tir de munitions perforantes ou incendiaires de calibre 12,7 mm.
  • Deux turbines séparées ayant leurs éléments vitaux protégés par un blindage supplémentaire. Possibilité de voler sur une seule turbine.
  • Utilisation de nouveaux matériaux résistant mieux aux dommages.
  • Possibilité de vol de jour ou de nuit par des conditions météo mauvaises, et cela même à basse altitude (5-15m selon le fabricant).

Le Mi-28N peut accueillir différentes armes, en tourelle et sur ses 4 points d'emports :

  • Armement fixes : canon automatique Shipuniv 2A42 de calibre 30x165mm, embarquant 250 projectiles. la cadence de tir est réglable à 200 ou 550 coups par minute. Il est monté sur la tourelle NPPU-28N. Sa portée pratique est de 2 500 m.
  • Armement amovible sur les 4 points d'emports :
    • Missiles guidés :
      • Jusqu'à 16 missiles guidés anti-chars 9M120 Ataka-B ou jusqu'à 8 missiles à détection infrarouge Igla-V.
    • Pods de roquettes amovibles :
      • Type S-8 (Calibre 80 mm) jusqu'à 80 pièces sur 4 pods ou Type S-13 (calibre 122 mm) jusqu'à 20 pièces sur 4 pods ou Type S-24 (Calibre 240 mm) jusqu'à 2 pièces.
    • Pods de mitrailleuses amovibles :
      • Jusqu'à 2 canons UPK-23-250 de 23 mm avec 250 projectiles chacune.
    • Mines :
      • Jusqu'à 4 lance-mines KMGU-2.

 

La version d’exportation est nommée Mi-28NE, la Russie à débuter des livraisons à l’Irak en octobre dernier. L’Algérie dispose de la version antérieur Mi-28 «Havoc».


 

2122825.jpg


 

Photos : 1 Mi-28N @ Max Briansky 2 & 3 Mi-28N @ Sergy