28/01/2014

La Royal Australian Navy accepte ses MH-60R !

mh-60RAN.jpg


 

Jacksonville en Floride, la Royal Australian Navy (RAN) a réceptionné et accepté ses deux premiers hélicoptères de combat maritime Sikorsky MH -60R « Romeo», lors d'une cérémonie. Les appareils avaient été réceptionnés auparavant, par le Département du Matériel (Mod) pour les essais, avant remise aux unités de combat, ce qui est maintenant chose faite.

 

Pour le commandant David Frost, l’arrivée du nouveau « Romeo » représente un grand pas en avant par rapport aux anciens « SeaHawk » actuellement en service. L’arrivée du MH-60R sera principalement utilisé dans la lutte anti-sous-marine (ASM) et anti-surface.


 

images_cms-image-000001730.jpg


 

Le MH-60R SeaHawk « Roméo » !

 

Le MH-60R est surnommé  “Roméo” en Australie, l’appareil construit par Sikorsky  en collaboration avec Lockheed-Martin et Raytheon pour ce qui est des systèmes connexes de combat,  dispose des éléments suivants : un radar à basse fréquence de surface AQS-22, d’un sonar tracté et des torpilles MK54 et des missiles AGM-114 Hellfire.

 

Issus d'une grande expérience :

 

La version MH-60R et le dernier développement du SH-60-SeaHawk, destiné à la lutte anti-sous-marine et de bâtiments de surface. Il remplace et reprend l’ensemble des missions actuellement dévolues aux actuels SH-60B et SH-60F. Conçu par Sikorsky, il est doté d’une interface de Lockheed Martin, le MH-60R représente l’évolution des versions précédentes, grâce aux leçons apprises durant les différents déploiements durant les nombreuses opérations de ces dernières années.

 

Cette nouvelle version permet un engagement multi-missions en utilisant un équipage de trois personnes. Outre, l’attaque de navires et de sous-marins, le MH-60R est susceptible de remplir l’ensemble des missions secondaires telles que : la recherche et le  sauvetage (SAR), le  ravitaillement vertical, le soutien aux incendies de surface, l’évacuation médicale (MEDEVAC)  ainsi que le relais des communications.


 

untitled.jpg


 

Photos :1 Sikorsky MH-60 «Romeo» Royal Australian Navy 2 & 3 Cérémonie de remise @ Royal Australian Defense/Navy

03/07/2013

Le premier MH-60R australien a volé !

mh60r_au1.jpg

 

 

Le premier des 24 MH-60R " Romeo » destinés à la marine australienne a effectué avec succès son premier vol d'essai à l'usine de production de Sikorsky. Ce premier vol d’une durée de 80 minutes a permis de tester les performances de l’hélicoptère y compris l’analyse des vibrations moteur et les systèmes de  navigation.

 

Ce premier MH-60R va prochainement rejoindre les installations de Lockheed Martin près de New York, où il sera équipé de son système de mission. Trois autres hélicoptères MH-60R australiens sont actuellement à divers stades d'assemblage, les deux premiers devraient être remis à la Royal Australien Navy (RAN) en décembre 2013. Les premiers MH-60R vont débuter leur carrière au sein du Squadron 725 dont les équipages et le personnel au sol ont débuté la formation sur le nouvel hélicoptère au sein de la base Navale de Jacksonville en Floride.

 

 

Les 24 Sikorsky MH-60R « Romeo » vont remplacer les MH-60B « Seahawk » actuellement en service au sein de la RAN.

 

20130522ran0100000_002.jpg

 

Le Sikorsky MH-60R :

 

La version MH60R et le dernier développement du SH60-SeaHawk destiné à la lutte anti-sous-marine et de bâtiments de surface. Il remplace et reprend l’ensemble des missions actuellement dévolues aux actuels SH60B et SH60F. Conçu par Sikorsky est doté d’une interface de Lockheed Martin, le MH-60R représente l’évolution des versions précédentes, grâce aux leçons apprises durant les différents déploiements et durant les nombreuses opérations de ces dernières années. Cette nouvelle version permet un engagement multi missions en utilisant un équipage de trois personnes.

 

Outre, l’attaque de navires et de sous-marins, le MH60R est susceptible de remplir l’ensemble des missions secondaires telles que : la recherche et le  sauvetage (SAR), le  ravitaillement vertical, le soutien aux incendies de surface, l’évacuation médicale (MEDEVAC)  ainsi que le relais des communications.

 

Lockheed Martin qui est responsable de l'intégration numérique de poste de pilotage de l'hélicoptère, du radar multi-mode, du sonar acoustique à longue portée et l’adjonction d’une caméra infrarouge. Le MH60R dispose également d’une architecture électronique permettant de protéger l’aéronef contre les menaces missiles. 

 

 

 

20130522ran0100000_003.jpg

 

 

 

 

Photos : 1 Le premier MH-60R australien 2 & 3 Equipage australien en formation @ Sikorsky