10/06/2016

Le Danemark a reçu ses premiers MH-60 !

yourfile.jpg

Le Danemark a reçu les trois premiers hélicoptères de lutte anti-sous-marine Sikorsky MH-60R « Seahawk » pour remplacer sa flotte vieillissante les 8 Westland Lynx MK90B. L’ensemble de la flotte sera opérationnel en 2019. Les appareils seront engagés au sein de l’escadron 723 basé à Karup.

Prenant la parole lors d'une cérémonie de réception, le ministre de la Défense Peter Christensen a déclaré que les nouveaux hélicoptères allaient permettre d’étendre les capacités de la marine du pays.

Le MH60R «SeaHawk» :

La version MH60R et le dernier développement du SH60-SeaHawk destiné à la lutte anti-sous-marine et de bâtiments de surface. Il remplace et reprend l’ensemble des missions actuellement dévolues aux actuels SH60B et SH60F. Conçu par Sikorsky est doté d’une interface de Lockheed Martin, le MH-60R représente l’évolution des versions précédentes, grâce aux leçons apprises durant les différents déploiements et durant les nombreuses opérations de ces dernières années. Cette nouvelle version permet un engagement multi-missions en utilisant un équipage de trois personnes.

Outre, l’attaque de navires et de sous-marins, le MH60R est susceptible de remplir l’ensemble des missions secondaires telles que : la recherche et le  sauvetage (SAR), le  ravitaillement vertical, le soutien aux incendies de surface, l’évacuation médicale (MEDEVAC)  ainsi que le relais des communications.

Lockheed Martin qui est responsable de l'intégration numérique de poste de pilotage de l'hélicoptère, du radar multi-mode, du sonar acoustique à longue portée et l’adjonction d’une caméra infrarouge. Le MH60R dispose également d’une architecture électronique permettant de protéger l’aéronef contre les menaces missiles. 

 

2523454666.jpg

Photos : 1 MH-60 sur une frégate danoise 2 Equipages en formation aux USA @ RDAF

 

26/09/2013

La Marine indienne veut remplacer ses Sea King !

 

Seaking12.jpg


 

 

La Marine indienne a lancé un appel d’offre pour le remplacement de sa flotte d’hélicoptère Sikorsky S-61 «Sea King» au début de l’été. L’objectif pour la Marine est d’obtenir un hélicoptère polyvalent multi-rôle (MRH). Dans un premier temps, il s’agira de commander 16 hélicoptères d’une valeur d’environ 1 milliard de dollars, qui pourront ensuite être suivi de 40 autres appareils supplémentaires. 

 

Deux finalistes : 

 

La compétition se résume aujourd’hui à deux finalistes, le Sikorsky MH-60R «SeaHawk» et le NH Industries NH-90 NFH. Des essais en Inde doivent être prochainement exécutés avant de connaitre le vainqueur en 2014.

 

 

Le Sikorsky MH-60R «SeaHawk» : 


 

2599756560.jpg


 

La version MH60R et le dernier développement du SH60-SeaHawk destiné à la lutte anti-sous-marine et de bâtiments de surface. Il remplace et reprend l’ensemble des missions actuellement dévolues aux actuels SH60B et SH60F. Conçu par Sikorsky est doté d’une interface de Lockheed Martin, le MH-60R représente l’évolution des versions précédentes, grâce aux leçons apprises durant les différents déploiements et durant les nombreuses opérations de ces dernières années. Cette nouvelle version permet un engagement multi-missions en utilisant un équipage de trois personnes.

 

Outre, l’attaque de navires et de sous-marins, le MH60R est susceptible de remplir l’ensemble des missions secondaires telles que : la recherche et le  sauvetage (SAR), le  ravitaillement vertical, le soutien aux incendies de surface, l’évacuation médicale (MEDEVAC)  ainsi que le relais des communications.

 

Lockheed Martin qui est responsable de l'intégration numérique de poste de pilotage de l'hélicoptère, du radar multi-mode, du sonar acoustique à longue portée et l’adjonction d’une caméra infrarouge. Le MH60R dispose également d’une architecture électronique permettant de protéger l’aéronef contre les menaces missiles. 

 

 

NH Industries NH-90 NFH : 


 

NH90_07.jpg


 

Le NH90 NFH est caractérisé par un système d’arme moderne qui combine sur une plateforme performante un ensemble de capteurs électroniques, acoustiques et une optronique ultra moderne ainsi que des armements adaptés aux missions à accomplir comme la lutte anti navires et anti sous-marine. Il remplit également des missions de recherche et de sauvetage, amphibies, de surveillance maritime et de lutte contre la piraterie.

Six lignes d’assemblage final du NH90 sont actuellement opérationnelles en France, en Allemagne, en Italie, en Finlande, en Australie et en Espagne sous la direction de NHIndustries, un consortium détenu par Eurocopter (62,5 %), AgustaWestland (32 %) et Fokker Aerostructures (5,5 %).

Photos : 1 S-61 «Sea King» indian Navy @ Indian Navy 2 Sikorsky MH-60R «SeaHawk» @ US Navy 3 NH-90 NFH Marine Hollandaise @ NH Industries