01/06/2013

La Patrouille de France : 60 ans de rêve !

IMG_2449.jpg


C’est durant le week-end du 25-26 mai que la Patrouille de France a célébré ses 60 ans sur la BA-701 de Salon de Provence. Cet anniversaire a été magnifique !!!

Cet évènement a rassemblé sur un même plateau, le gotha des patrouilles européennes, à savoir les Red Arrows anglais, les Frecce Tricolori italiens, la Patrouille Suisse, les Aguila espagnols, les Iskra polonais ainsi les Diables Rouges belges. Les équipes Solo Display belge et française respectivement sur F-16 et sur Rafale ont aussi été de la fête. Les Ramex Delta avec leurs Mirage 2000N sont eux aussi venus en voisin depuis la base d’Istres.

 

60 ans d el apatrouille de france,la paf,60 ans d ela paf,meeting france


 

Le samedi

 

Des milliers de visiteurs ont pu admirer au statique, le samedi pour les invités et familles et le dimanche pour les quelques 120.000 personnes, un exemplaire de chaque aéronef en service dans l’Armée de l’Air, le nouvel avion d’entrainement de « chez nous » le Pilatus le PC-21 et même quelques anciennes gloires de l’aviation française : le DC-3 aux anciennes couleurs d’Air France, le Noratlas et le Fouga Magister.

Ils ont pu rencontrer les pilotes, les mécaniciens et déambuler sur les 160 hectares du site. De nombreuses boutiques proposaient pour la plus grande joie des collectionneurs, un éventail de patchs, t-shirts, etc., le tout « collector » ! 


 

IMG_7438-pa.jpg


 

En dépit d’une météo assez capricieuse en milieu de journée, le samedi était réservé aux invités de la Patrouille de France. Les différents participants nous ont offert un spectacle fabuleux. Parmi les différentes présentations en vol, une se distingue en particulier par son caractère historique : il s’agit du vol du Fouga Magister (avion de la Patrouille de France de 1971 à 1980) avec l’Alpha Jet tricolore qui lui a succédé. 

 

IMG_2724.jpg

Le dimanche

Changement de temps ! Tempête de ciel bleu et soleil pour la journée du dimanche. Juste un bémol : un fort mistral a soufflé sans interruption compliquant l’exécution des démonstrations en vol, en particulier pour les avions légers à hélices.

Tout comme la veille, une surprise avait été réservée au public, pour marquer la célébration, les leaders des différentes patrouilles nous ont offert un magnifique passage. Historique ! 

Revenons sur les présentations en vol du dimanche, elles ont commencé vers 10h00 et se sont achevées vers 18h00 avec la Patrouille de France, avec une petite interruption méridienne. Tour à tour se sont succédés les aéronefs, en commençant par de la voltige en planeur, puis par une démonstration à couper le souffle d’un Extra 330 de l’Escadron de Voltige de l’Armée de l’Air, qui à peine posé, laissait la place aux claquements des pales et au feulement des turbines du Caracal. Celui-ci nous a proposé une démonstration très dynamique de sa mission principale le sauvetage et la récupération d’un pilote en territoire ennemi. Au cours de cette simulation, nous avons pu observer la dépose et le transport d’une grappe humaine constituée de sept commandos armés, superbe ! 

 

IMG_9507.jpg


 

 

Une fois le ciel dégagé, voici qu’à l’horizon se dessinent six panaches de fumigène. Place aux leaders, avec dans l’ordre l’Alpha Jet de la Patrouille de France, suivi du Hawk de Red 1, à l’aile gauche le C-101 espagnol et l’Iskra polonais, tandis qu’à l’aile droite se trouvent l’Aermacchi MB-339 des Frecce et le F-5 suisse. Ce vol majestueux marquera à jamais cette célébration. 


 

IMG_5933.jpg


 

Première patrouille à décoller : les Red Arrows qui rendent hommage à la Patrouille de France en dessinant dans le ciel un magnifique drapeau bleu-blanc-rouge. Puis ce fut une succession de figures, toutes les unes plus belles que les autres, et une synchronisation parfaite des solos. Un régal pour les yeux !


 

IMG_6012.jpg


 

A peine posés que le spectacle continu, la seconde patrouille du jour entre en scène : les Diables Rouges et leurs petits Aermacchi SF-260 aux couleurs noir, jaune et rouge proposent des figures très précise malgré le vent. Puis un sifflement familier déchira le ciel... le Fouga Magister se présenta et exécuta dans le ciel bleu, un vol romantique avec des jolis passages à l’anglaise. Ce fut aux Cartouche Doré et leurs TB-30 de kidnapper le ciel le temps d’une démonstration.


 

IMG_0014.jpg


 

Après la pose repas et une nouvelle présentation de planeur, c’est au tour des Ramex Delta avec leurs Mirage 2000N aux couleurs du Lafayette de déchirer le ciel avec leur démonstration tactique, simulant des manœuvres exécutées en opération pour ouvrir le bal de l’après-midi. 



 

Le programme se poursuit avec la patrouille polonaise et ses quatre Iskra de nous offrir une splendide démonstration de pilotage. 


 

IMG_1172.jpg


 

Puis ce sera le tour des Aigles Espagnols et leur sept Casa C-101 traçant de magnifiques arabesques blanches dans le ciel bleu azur de Salon de Provence. Ils finiront en apothéose en déployant les fumigènes jaune et rouge aux couleurs du drapeau espagnol.


 

IMG_7171.jpg


 

Après que les aigles espagnols se soient posés, voici le F-16 belge du Solo Display qui prend l’air pour une démonstration d’une beauté et d’une précision impressionnante, il ne manquait plus que les leurres infrarouges pour couronner ce vol !


 

IMG_2825.jpg


 

Passons maintenant à ce que nous pourrions comparer à la natation synchronisée mais en vol : le duo d’Extra 330 de l’EVAA propose un véritable ballet respectant parfaitement la partition musicale alliant grâce et précision. 


 

IMG_3035.jpg


 

Du duo d’Extra, voici que se présente l’Airbus A-400M tout d’abord à « haute vitesse », puis à vitesse lente avec soute ouverte, quel beau moment. 


 

IMG_3172.jpg


 

Tandis que le ronronnement des TP-400 s’éloigne vers Istres, voici que nos F-5 Tiger II décollent et débutent une somptueuse démonstration avec notamment la figure des persiennes et du tunnel. A noter, c’est la seule patrouille européenne qui évolue sur avion d’arme.


 

IMG_3323.jpg


 

Après nos fumigènes blancs, voici que ceux des Frecce Tricolori de couleur rouge-blanc-vert remplissent le ciel. La patrouille évolue à dix avions, enchainant les figures toutes plus spectaculaires les unes que les autres, telles que le cœur inversé et les croisements par blocs de trois et quatre appareils. Le solo propose toujours un programme époustouflant à très basse altitude et comme dirait le commentateur de la présentation « et voici le pétage de plomb !!! » (« Crazy Flight » en anglais). Un véritable régal pour les yeux.


 

IMG_7564.jpg


 

Puis ce fut au nouveau présentateur du Rafale Solo display, le Capitaine Benoit Planche dit «TAO», de proposer son programme 2013 en commençant par un décollage « stratosphérique », puis enchainant les figures, le tout en passant environ 90 % du temps en postcombustion. Un vrai bonheur d’entendre la mélodie de ces deux moteurs M-88. Le vol se termine par une sortie de train d’atterrissage avec retournement afin de poser le Rafale au plus court.


 

IMG_4494.jpg


 

 

La fin de l’après-midi approche, et c’est le moment tant attendu par plus de 120.000 personnes :

les Alpha Jet tricolore décollent par bloc de 4 avions et vont proposer pour la troisième fois au public le programme des 60 ans. Vu les conditions météorologiques, c’est la présentation «Beau temps» qui a été réalisée. C’est un savant mélange de figures connues mais tellement spectaculaires et dynamiques. De nouvelles, comme le « 60 » ont été spécialement créé pour l’occasion ainsi que le vol en colonne. 


 

IMG_5959.jpg


 

A peine posés et le ciel libéré, que les parachutistes de l’équipe de France militaire sautent pour terminer le meeting et clore les festivités.

C’est sous un soleil rasant que nous avons quitté Salon de Provence avec des images plein la tête qui deviendront dans quelques temps de merveilleux souvenirs. La fête a été fantastique, félicitations aux organisateurs et aux différents participants pour la qualité de l’évènement. C’était un très bel anniversaire pour une grande Dame.

 

Texte : Laurent Casaert (pour avia news France)

Photos : Laurent Casaert et Paul Marais-Hayer, correspondants & photographes pour avia news en France, Merci les copains ! 

 

17/05/2012

France : La saison des meetings se valide pour l’armée de l’air.

 

image1.jpg


 

Vendredi dernier, à Salon de Provence, sur la base aérienne 701, le chef d’état major de l’armée de l’air, le Général J.P Paloméros  a assisté aux démonstrations  des patrouilles acrobatiques et  des solos, qui enflammeront le cœur de tous les visiteurs qui se déplaceront durant la saison 2012 aux meetings aériens français et européens.

Cette validation par la commission de sécurité conclue, l’élaboration de nouvelles figures tout au long des entrainements durant la saison hivernale et quelques répétitions sur la base de Solenzara (Corse) pour la mise en condition des démonstrations en mer.

Cette année, seront donc présents :

  • L’EVAA (Equipe de voltige de l’armée de l’air) sur Extra 330 SC
  • La patrouille acrobatique « Cartouche Doré » sur  TB 30 Epsilon
  • La patrouille de France sur  Alpha Jet
  • Le Rafale Solo Display sur Dassault Rafale
image2.jpg
image3.jpg

 

 

A cela il faudra ajouter les deux Mirages 2000N pour la démonstration tactique.

C’est aussi l’occasion de signer les partenariats avec les associations qui seront parrainées par les patrouilles.

  • Tout le monde chante contre le cancer

Améliore le quotidien des malades du cancer depuis 6 ans.

url : www.toutlemondechante.net

  • Fondation Thierry Latran

Recherche au niveau européen sur la Sclérose latérale amyotrophique (SLA), dite maladie de Charcot.

url : www.fondation-thierry-latran.org

  • Solid’Air

Au profit des militaires et des civils de l'armée de l'air parents d’enfant handicapé afin de les sortir de l’isolement grâce à un réseau d’entraide.

url : http://www.solidair-asso.net

 

image4.jpg
image5.jpg

 

 

et pour conclure, Thierry Dusautoir, Capitaine de l’équipe de France de Rugby et désigné meilleur joueur de l’année 2011 devient le nouveau parrain de la Patrouille de France…

A bientôt aux meetings…

De notre correspondant en France  : Paul Marais-Hayer