24/05/2013

Meeting de la Ferté Alais 2013 !


meeting,ferté alais 2013



La grande messe de l’aviation française s’est déroulée comme de coutume sur l’aérodrome de Cerny, ce week-end de Pentecôte. Cette année pour la quarante et unième édition, l’association Jean-Baptiste Salis (AJBS) aidée de nombreux partenaires nous a proposé un très beau plateau d’avions anciens à hélices, complété de savante manière par quelques réacteurs. Le spectacle a été de toute beauté tout au long de ces deux jours, en particulier le dimanche, qui s’est déroulé certes sous un ciel chaotique mais sans pluie, alors que cette dernière sévissait à quelques kilomètres et avait déjà contrarié la fin du samedi.

Cette fête aérienne est placée sous le signe de l’anniversaire de la traversée de la Méditerranée par Roland-Garros, celle-ci ayant été symbolisée par le passage du Morane –H et du Bleriot XI le dimanche, ces derniers n’ayant pas pu voler le samedi.

Cette année, les stars de la Ferté sont le Republic P-47 Thunderbolt présenté par l’association « The Fighter Collection » de Sir Stephen Gray, le Vought Corsair F-4U4 et le magnifique Lockheed P-38 Lightning de la société « Flying Bulls », ainsi qu’un magnifique OV-10 Bronco de couleur beige, camouflageUS Marines Corps, appartenant à l’ « association des anciens avions de la Drome ». 

Les milliers de visiteurs ont pu pendant les deux jours accéder aux différents avions sur le statique durant la matinée, rencontrer les pilotes ainsi que les mécaniciens au gré de leur visite. Ces mêmes avions seront les principaux acteurs du spectacle baptisé « Le Temps de Hélices » qui se déroule l’après-midi.

En plus du statique et des présentations en vol, les visiteurs ont pu admirer la collection d’avions anciens du « Musée Volant ». Puis ils ont pu découvrir de nombreux stands (escadrons militaires, grandes écoles aéronautique, associations à vocation aéronautiques), et des boutiques consacrées aux accessoires et livres aéronautiques. Pour ceux qui voulaient voler, L’AJBS offrait la possibilité de réaliser des baptêmes de l’air en Antonov AN-2, en Junker JU-52, en Stinson Reliant et pour la première fois en Stearman et en T-6.

« Le Temps des Hélices » a été composé de différents tableaux correspondant chacun à des périodes essentielles de l’histoire de l’aviation. 

La tradition veut que chaque édition commence par le vol « romantique » d’une patrouille composée de moto-planeurs SF-38 et d’un bébé Jodel, c’est le « Prélude à Irène ».

Puis place à la voltige aérienne, avec une nouveauté : une démonstration en duo d’un Muddry CAP 232 et d’un Pitts. D’autres démonstrations en duo auront lieu au cours de l’après midi.

 

Malgré les conditions météorologiques limites, le largage de parachutistes de l’armée de l’Air à partir d’un Junkers JU-52 a pu être réalisé. Ils ont effectué de magnifiques figures et exécuté des atterrissages de précision devant la tribune officielle.



 

E-2C HawkEye.jpg


Ce fut ensuite le tour de la Marine Nationale de traverser le ciel avec une patrouille composée de deux Dassault Rafale M, de deux Dassault Super Etendard modernisés, d’un Grumman E-2C HawkEye et d’un MS 270 Paris. A peine la patrouille séparée, que tour à tour les différents avions nous ont offert de très beaux passages, alternant les vols rapides et lent avec train sorti et remise de gaz pour le HawkEye, les Super Etendard et les Rafale. Un pur moment de bonheur avec en particulier les chasseurs qui, en raison de l’humidité, disposaient en quelque sorte de fumigènes naturels et nous ont offert quelques beaux vortex. 


IMG_2786.jpg


Alors que les Rafale quittaient le ciel, les Moranes Saulnier ont décollé : en premier le Morane –H qui n’avait pas décollé la veille à cause du vent, puis les MS 138, 230 et 317 pour rendre hommage à la voltige d’antan.


 

IMG_2850.jpg


 

Voilà que roule l’Extra 330 de l’Escadron de Voltige aérienne de l’Armée de l’Air (EVAA), pour un programme libre en solo, un grand moment de voltige !!!

Le spectacle s’enchaîne et voici les Stampes, le Tiger Moth, le SE-5A et les Bücker, c’est le moment d’évoquer le « Temps des As » et les combats de la première guerre mondiale. Tandis que la patrouille prend de l’altitude, voici que débute une simulation de combat aérien entre le SE-5A et l’un des Bücker, le tout agrémenté d’effets pyrotechniques.


 

IMG_6536.jpg


 

Voici que les avions allemands décollent tour à tour, le Fiesler Storch et les Junker JU-52 prennent l’air et vont nous offrir un des plus beaux ballets aériens de la journée.



 

Junker JU52.jpg


 

Voilà que la période de paix se termine, c’est un hommage aux aviateurs de la seconde guerre mondiale avec une magnifique présentation de deux joyaux de la « Fighter Collection » : le Curtiss H-75 et le Republic P-47 Thunderbolt.

 

Trois appareils de l’Aero Vintage Academy, le Stinson Reliant, le Stearman et le Travel Air 4000 décollent ensuite pour de très jolis passages en patrouille.


 

IMG_1103.jpg


 

Le tableau suivant est une évocation du transport aérien. Celui-ci commence par une démonstration en vol des Dassault Flamant 311 et 312, suivi d’un grand moment, voilà que des phares arrivaient au loin et ce fut le passage en patrouille du DC-8 Dakota et d’un Boeing 737. Une fois séparé, le Boeing 737 nous a offert une série de passage dont un rapide et un lent en configuration atterrissage et une remise de gaz, magnifique !!! Puis ce fut le tour du DC-8 de faire admirer ses lignes.


 

DakotaB737.jpg



 

IMG_7387.jpg


Voici ce qui constitue une référence dans les meetings aériens, l’évocation de « Pearl Harbor » et de Tora Tora Tora !!! Magnifique tableau ponctué d’effets pyrotechniques spectaculaires. Tandis que les PT-13 Stearman et le Ryan PT-22 évoquent les vols d’entrainement de décembre 1941, une escadrille de T-6 attaque le terrain et la simulation de bombardement peut débuter. Mais voilà que décolle le Curtiss P-40 afin de nettoyer le ciel des chasseurs japonais. 

 

 

Petit interlude avec une équipe de parapentiste acrobatique qui nous a proposé des figures spectaculaires, terminées par un atterrissage d’une précision diabolique.

Puis le silence envahit le ciel, retour du planeur Habicht E qui comme l’année dernière a exécuté un magnifique ballet aérien, réalisant de véritables graffitis dans le ciel avec ses fumigènes oranges situés aux extrémités de la voilure.

Place ensuite à une grande aviatrice française, double championne du monde de voltige aérienne et actuellement directrice du Musée de l’air, Madame Catherine Maunoury, qui a de nouveau enchanté les spectateurs avec un programme libre de voltige aux commandes d’un Extra 300.


 

IMG_5085.jpg


 

Après la grâce, la puissance des avions de la seconde guerre mondiale, avec tour à tour le magnifique P-51D Nooky Booky IV, le Spitfire Griffon Mk XIV, le Sea Fury aux couleurs de l’Australian Navy et ses désormais célèbres fumigènes. Puis ce fut le tour des « Flying Bulls » de kidnapper le ciel pour nous offrir un magnifique duo, passages et simulation de combat aérien entre un P-38 Lightning et le Corsair, un pur moment d’aéronautique et d’adrénaline  !!!


 

IMG_4647.jpg


 

 

Voici que se profilent au loin sur un ciel gris foncé, les phares des huit Alpha Jet tricolores de la Patrouille de France. C’est le moment du Ruban 2013 !! La météo a même permis la présentation « beau temps ». Celle-ci revêt un caractère spécial cette année, car la Patrouille de France s’apprête à célébrer son soixantième anniversaire le week-end du 25 et 26 mai prochain à, Salon de Provence. Véritable ambassadrice de l’Armée de l’Air, celle-ci a de nouveau émerveillé les petits et les grands avec des formations mêlant grâce et technicité. 


 

IMG_5568.jpg


 

L’hymne de la Russie résonne dans les haut-parleurs, c’est le tour des Yak-3, 3U et 11 d’envahir le ciel et de rendre hommage au prestigieux régiment de chasse du Normandie-Niemen et ses valeureux pilotes.



 

IMG_1785.jpg


 

Cette année, la navette Bretonne est de retour dans le ciel de la Ferté-Alais. C’est une copie conforme de la navette spatiale américaine montée sur son 747 porteur, sauf que dans le rôle de la navette, c’est le Cri-Cri version quadrimoteur électrique qui est installé sur le dos d’un Broussard en guise de 747. Cette évocation est très spectaculaire.

 

Retour d’un avion bipoutre célèbre : l’OV-10 Bronco. Il a troqué son camouflage allemand pour un camouflage beige celui de l’US Marine Corps. La démonstration proposée est très dynamique et s’est terminée par un atterrissage très court qui est sa caractéristique première. 


 

OV10Bronco.jpg


 

Derniers conflits évoqués, ce sont ceux du Vietnam et de l’Algérie, avec les avions T-28 Fennec et le A-4DN Skyraider. Ces avions sont les premiers a avoir été utilisés en appui des forces terrestres, et sont donc à la naissance du concept de  « Counter-insurgency Aircraft (COIN)» en américain. Cette démonstration sera la dernière avec pyrotechnie.

 

Le romantisme avait commencé le spectacle, et c’est sous ce même romantisme qu’il va s’achever avec deux belles démonstrations.

Tout d’abord, un duo d’Extra 330 aux couleurs bleu-blanc-rouge : l’EVAA nous a proposé un ballet synchronisé de toute beauté pour la première fois en public. Impressionnant de grâce et de technicité respectant la partition musicale de manière remarquable, un seul mot fantastique ! 

 

Puis voici que décolla la réplique du Bleriot XI « Pegoud » afin d’évoquer une nouvelle fois la mémoire du célèbre aviateur qu’a été Roland Garros, qui 100 ans plus tôt traversait la Méditerranée. 

 

La journée du dimanche s’est achevée par la venue des pilotes de la Patrouille de France sur le car podium, pour présenter l’équipe et participer à une grande séance de dédicaces. Celle-ci n’ayant pas pu avoir lieu le samedi pour cause d’intempéries. 

L’édition 2013 est une réussite, malgré la météo, même si celle-ci a modifié le spectacle du samedi. 

Je terminerai en remerciant l’organisation, tous les bénévoles et les participants pour leur accueil et leur disponibilité, et hommage aux équipages pour avoir réalisé leurs démonstrations en dépit du mauvais temps, en particulier le samedi.

Rendez-vous en 2014, pour la quarante deuxième édition, si vous souhaitez en savoir plus concernant l’AJBS et pourquoi pas en faire partie, rendez-vous sur le site de l’association www.ajbs.fr.

De notre correspondant à la Ferté Alais pour avia news, Laurent Casaert


21:40 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : meeting, ferté alais 2013 |  Facebook | |

29/05/2012

Meeting de la Ferté Alais 2012 !

 

 

Sans titre5.png

 

 

La quarantième édition du meeting de la Ferté Alais s’est déroulée ce week-end de Pentecôte. Cette édition anniversaire est une véritable réussite. Le programme proposé par l’association Jean-Baptiste Salis (AJBS) aidée de nombreux partenaires  a été superbe, et les dieux de l’aéronautique ont été de la partie avec une météo digne de l’été : ciel bleu et plus de 30° !

Revenons maintenant sur les nouveautés, une surprise de taille a été offerte au public. Il avait été annoncé par les organisateurs comme stars du show aérien, la venue du B-25 Mitchell et du Corsaire F-4U4 de la société Red Bull. Quelle ne fût pas la surprise de voir la silhouette tout en couleur aluminium du Lockheed P-38 Lightning de chez Red Bull se poser en fin d’après-midi la veille de meeting. Rarement présenté en France, sa venue constitue un hommage à un de ses plus célèbres pilotes, Antoine de Saint-Exupéry.

Sans titre1.png

 

 

Autre avion, présenté pour la première fois en vol, le nouvel avion de transport conçus par EADS Airbus Military Aircraft, l’A-400M.

Les milliers de visiteurs, ont pu accéder aux différents avions sur le statique durant la matinée, puis une fois restaurés, ils ont pu assister au spectacle baptisé « Le Temps de Hélices ». La grande fête aérienne 2012 pouvait commencer.

Allaient donc se succéder différents tableaux correspondants aux périodes marquantes de l’histoire de l’aéronautique.

Sans titre2.png

 

 

Aussi, comme chaque année, les premières machines en vol, furent les moto-planeurs SF-38 pour le tableau « Prélude Irène ».

Et c’était parti ! Grâce aux conditions météorologiques, on a pu assister à un largage de parachutistes de l’armée de l’air à partir d’un Junkers JU-52. Ils ont réalisé de magnifiques figures et exécuté des atterrissages de précision devant la tribune officielle.

Ce fut le tour de la Marine Nationale, avec cette année, une démonstration, d’un MS 270 Paris et de deux Super-Etendard modernisés.

Cette démonstration permet entre autre d’observer un Super Etendard en configuration d’appontage, crosse sortie, train sorti à vitesse d’appontage, un grand moment.

Les Cigognes prirent ensuite l’air, avec les Morane Saulnier 138, 230 et 317 qui ont exécuté. un jolis numéro de voltige.

Sans titre4.png

 

 

Puis, saut dans le temps et projection vers le futur proche, avec la première présentation en vol d’un A-400M dernier fleuron d’EADS dans le ciel de Cerny. Il a effectué deux passages, un rapide, puis après un court virage, un passage, train d’atterrissage sorti et vitesse lente. Puis le Grizzly, surnom que lui ont donné les pilotes, s’en est allé.

Ce quadriturbopropulseur a suscité l’émerveillement du public.  peine le ciel dégagé, que les vrombissements des moteurs du Nieuport 17, du Fokker DR1, du SE-5A et du TP-31 se faisaient entendre et ce fut l’évocation du « Temps des AS » de la première guerre mondiale, avec une simulation de combats aériens agrémentés d’effet pyrotechniques.

Sans titre6.png

 

 

Après la guerre, la paix, et le décollage d’une toute nouvelle patrouille, le vol des Stieglitz, avec 6 Focke-Wulf FW-44.

Ce fut alors un retour sur les fêtes aériennes des années 30, avec les présentations de Bücker 131, 133, de l’avion d’entraînement Ryan PT-22 aux couleurs de l’US ARMY et le Tiger Moth.

Malheureusement, la période de paix s’est achevée en septembre 1939, et ce fut le début d’un conflit mondial de plus de 6 ans. Ce sera alors un hommage aux aviateurs de la Bataille de France au travers du tableau surnommé «Croix de Lorraine », avec la présentation d’un Curtiss H-75 par Sir Stephen Gray et d’un Morane 406.

Pas de chasseurs allemands cette année, par contre d’autres avions de la Luftwaffe qui ont marqués cette période. C’est aussi, le célèbre avion de transport Junkers JU-52, accompagné de deux Fiesler Storch Fi156, et d’un MS502 Criquet qui ont pris l’air et réalisé différents passages. A noter les capacités de basse vitesse du Storch qui sont toujours aussi impressionnante.

 

Sans titre7.png

 

 

Tableau connu du monde entier qui a fait la renommée de la Ferté Alais, l’évocation de Pearl Harbor et du fameux Tora Tora Tora !!!

Ce fut le décollage des différents T-6, et du PT-13 Stearman. Le Stearman fut le premier avion ciblé par l’attaque des avions japonais. Dans une noria de T-6, le Curtiss  P-40N décolla pour abattre le Zéro.

Tandis que l’hymne de la Russie se fit entendre dans les haut-parleurs, ce fut le tour des Yak-3, 3U et 11 d’envahir le ciel et de rendre hommage au prestigieux régiment de chasse du Normandie-Niemen.

Et vint l’un des moments tant attendu, le P-38 pris le ciel en otage, pendant quelques minutes, tandis que le célèbre journaliste Bernard Chabert évoquait la mémoire d’Antoine de Saint Exupéry. Le vol d’un tel oiseau reste un moment magique et plein d’émotion.

Autre curiosité aéronautique du jour présentée, le Sikorsky S-38, bimoteur, bipoutres, qui pris son vol. C’est un véritable bateau volant, qui a traversé l’atlantique pour venir à Cerny.

Puis le Capitaine Rallet de l’escadron de voltige de l’armée de l’air (EVAA) aux commandes de l’Extra 330 débuta pour la première fois en public son programme de voltige 2012. Le moins qu’on puisse dire, c’est que celui-ci a impressionné et émerveillé par son alliance de précision, de puissance et de grâce qui font le corps de cette démonstration.

 

Sans titre8.png

 

 

Autre grand classique, le P-51D Nooky Booky IV, véritable Cadillac du ciel a offert une superbe démonstration en vol.

Le meeting surnommé depuis sa première édition en 1970, le « Temps des hélices », porte bien son nom cette année, car c’est avec une grande émotion et u n grand plaisir que les spectateurs ont pu assister aux vols du Blériot XI-II (réplique), et du Morane type H, malgré le léger vent qui soufflait sur le terrain.

Puis le silence envahit le ciel, et le planeur Habicht E exécuta une voltige époustouflante dessinant de magnifiques arabesques dans le ciel pur avec son fumigène orangé.

A peine posé et le silence remplacé par un tonnerre d’applaudissement adressé au pilote du planeur, que de magnifiques avions prirent l’air : les répliques du Fokker DVII, du Spad XIIIC1, complètement restaurés.

Nouvelle projection vers le futur, avec le plus petit avion du monde, le Cri-cri mais cette fois-ci en version quadrimoteur électrique.

Comment ne pas retracer l’histoire de l’aviation sans évoquer l’aviation britannique, et c’est alors que le Spitfire Griffon Mk XIV décolla, puis quelques seconde plus-tard, un avion d’exception, le Hawker Sea Fury, symbole de l’affiche de la 40ème édition. Après une gracieuse présentation du Spitfire, ce fut le tour des figures du Sea Fury de marquer le ciel de ces fumigènes, dessinant de véritables volutes blanches dans le ciel.

 

Sans titre9.png

 

 

Une fois, le Sea Fury posé, c’est la patrouille acrobatique militaire belge, les Red Devils ou diables rouges de Belgique et leurs SF-260 à gueule de requin qui ont évolué avec plaisir et fierté dans le ciel de la Ferté. La voltige proposée est un mélange de figures à quatre avions.

Autres stars de l’édition 2012, c’est la participation des Wing Walkers, véritables funambules de l’air. Les deux jeunes femmes harnachées sur le dos de l’aile de leurs Stearman ont encore une fois offert un spectacle fabuleux, émerveillant les petits comme les grands.

Comment ne pas évoquer la mémoire de Marcel Dassault lors d’un meeting aérien, et ce fut le moment où les Flamands prirent l’air.

Cependant d’autres périodes ont marqué l’histoire comme la guerre du Vietnam. Drôle de guerre, qui a vu des avions comme le T-28 Fennec et le A-4DN Skyraider mettre en place les bases de l’appui aérien au combat d’aujourd’hui.

ll se faisait déjà pratiquement 17h00, quand le Capitaine Michaël Broccard de l’armée de l’Air surgit de nulle part et traversa le ciel tel un missile pour proposer pour la première fois cette année, la démonstration 2012 du Rafale Solo Display. Première démonstration sans le Petit Prince, cette fois-ci l’avion retenu pour la Ferté Alais est celui déjà observé lors de la dissolution de l’escadron 1/12 Cambrésis, arborant l’insigne de la SPA-162 et la tête de Tigre.

La démonstration 2012, se fit sur un rythme soutenu, avec un enchaînement ininterrompu de figures les plus serrées, qui présentent à merveille les capacités de manœuvrabilité de cet appareil. La première démonstration de l’année est un succès témoins les nombreux applaudissements de la foule.

Et voilà la fin du meeting approchait, et c’est à la Patrouille de France de clôturer. Tandis que les premiers « les voilà ! » retentissaient, les 8 Alpha Jet commencèrent de dessiner la célèbre « écharpe » tricolore bleu-blanc rouge , et débutèrent le « ruban », surnom donné à la présentation par les pilotes. Ce fut tout d’abord un enchainement de figures à huit, un éclatement à l’issue d’une figure surnommée « la bombe », un travail plus technique à 4 solos et d’autres figures, puis pour terminer l’évolution, un cœur qui cette année se fait en couleur.

Sans titre3.png

 

 

En plus du statique et des présentations en vol, les visiteurs ont donc pu découvrir de nombreux stands, de boutiques et d’associations à vocation aéronautiques, se restaurer et discuter autour d’une bonne bière bien fraiche.

A peine, l’édition 2012 terminée que nous pensons déjà avec envie à l’édition 2013, nul doute que celle-ci sera du même niveau, en espérant que la météo soit de nouveau de la partie.

Je terminerai en remerciant l’organisation pour leur accueil et leur disponibilité.

Rendez-vous d’ores et déjà en 2013, pour la quarante et unième édition, et retrouvez toutes les informations concernant l’AJBS sur www.ajbs.fr.

De notre correspondant à la Ferté Alais pour avia news , Laurent Casert

 

21:44 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : meeting, ferté alais, avions de légendes |  Facebook | |

28/08/2011

100 ans de la blécherette, juste pour les yeux !

 

DSC_0032.JPG
DSC_0029.JPG
DSC_0036.JPG
DSC_0055.JPG
DSC_0044.JPG
DSC_0065.JPG

 

DSC_0064.JPG
DSC_0054.JPG

 

 

 

20:39 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : meeting |  Facebook | |

20/08/2010

N’oubliez pas le Hunterflugtage Samedi !

 

 

hunter.jpg

 

 

Petit rappel pour ce Samedi 21 août, se déroulera sur l’aérodrome de St-Stéphan (Berne) le meeting annuel «Hunterflugtage» !

Avec au programme notamment  :

DC-3, Hunter, Venom et Vampire , démonstrations d’avions écolight et le Superpuma Display !

Lien web :

http://www.hunterverein.ch/

hunter1.jpg

 

 

 

19:04 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : meeting, hunterflugtage, st-stéphan |  Facebook | |

04/08/2010

Birmenstorf : meeting Oldtimer en l’honneur du convoi «se souvenir» !

 

 

c47.jpg

 

 

Du vendredi 6 au dimanche, 8 Août 2010 se tiendra  à Birmenstorf (canton d’Argovie) la réunion militaire international Classic Car, le convoi "5ème se souvenir», en plus des nombreux véhicules d’époques de la Seconde Guerre mondiale, une présentation de plusieurs avions aura lieu :

Avec notamment des sauts en parachute à partir d'un Dakota C-47 (la désignation militaire pour le Douglas DC-3). Démonstration de warbirds tels que le Morane D3801 (Morane 406), un Mustang P51D, Grumman Avenger TBM-3R  «la Terreur du Pacifique» , le fameux Spitfire britannique,  et un Jak-3 ainsi qu’un Stinson.

L'attraction principale sera les 600 véhicules, chars, jeep willis,  les motocyclettes et les camions  qui sont présentés hors route du véhicule et le traditionnel défilé à travers le Fricktal.

morane.jpg

 

 

Attractions et divertissements :

• 600 voitures militaires anciennes provenant de 18 pays.

• Parade-convoy avec 550 «oldtimer» sur 30 km à travers notre région.

• Entrée en action de tous les chars de combat anciens suisses.

• Soirée de Gala avec Swiss Army Big Band, Rock Night avec AZ-Ton, Soirée dansante avec «Dayana».

• Warbirds WWII en survol : avion de chasse P-51 Mustang, Spitfire et Jak-3, Dakota C-47, Stinson, interventions de parachutistes comme en 1944 sur le champ de foire

• Escadron-cavalerie en action avec plus de 50 chevaux.

• Grande tombola avec plus de 550 objets militaires.

• Grande piste ouverte dans le terrain pour tous les participants.

• Cérémonie d’anniversaires 150 ans du Club de tir de Birmenstorf.

• Points culminants culinaires du «Spatz» au gâteau au fromage blanc.

• Infrastructure extra avec Camp géant, WC, douches de campagne originales etc.

• Tir non-stop au laser avec chars.

• Grand marché d’objets militaires et de pièces de rechange.

  • Army Dance Show avec bar et animation «open end».

 

stinson.jpg

 

 

Photos : 1 C-47, 2 Morane D3801, Stinson @ le convoi

 

06:10 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : meeting, oldtimer, warburds |  Facebook | |