11/04/2012

Quel hélicoptère «Reco» pour l’US Army ?

 

shutterstock_56943298-BLR-Web-OH-58.jpg


 

Pour la troisième fois, l’US Army tente de trouver un nouvel hélicoptère de reconnaissance pour remplacer le Bell OH-58 «Kiowa». Les deux dernières tentatives s’étaient soldées par l’annulation en 2004 du programme  Boeing-Sikorsky RAH-66 «Comanche» et en 2008 du Bell ARH-70 «Arapaho». Cette fois-ci l’éventail des prétendants est beaucoup plus large pour tenter de remporter le contrat dénommé Aerial Armed Scout (AAS).

Le programme AAS :

La situation financière n’est plus la même pour l’US Army qui doit faire face à une réduction de ses budgets décidé par l’Administration Obama. De fait, l’US Army se doit à contre-coeur de choisir parmi des aéronefs existants ou en court de développement. L’armée ne peut pour l’instant se lancer dans le financement d’un projet sur mesure comme cela fut le cas pour l’Apache AH-64 par exemple.

Nombreux candidats :

Le marché étant paradoxalement très ouvert, les concurrents sont déjà nombreux à répondre à l’offre de l’US Army, avec notamment les européens !

EADS/Cassidan North America AAH-72X «Lakota» :

484148820.jpg


 

Le constructeur européen va tenter ici la passe de deux via sa filiale EADS North America qui à déjà placer l’UH-72A «Lakota» pour remplacer les bon vieux UH-1 «Iroquois». L’AAH-72X sera un dérivé de l’UH-72 en service dans l’US Army.

L’UH-72A Lakota est la version militaire de l’hélicoptère civil EC-145 d’Eurocopter. La dénomination UH (Utility Helicopter) est propre à l’armée américaine. L’EC-145 est avec la gamme EC-135/635 la nouvelle génération d’hélicoptères de la gamme légère du constructeur européen.

Hélicoptère bimoteur polyvalent, il est utilisé pour une vaste gamme de missions tels : sécurité intérieure, la répression des drogues, un soutien logistique et d'évacuation médicale (MEDEVAC).

L'UH-72A dispose d’un  système de communications tactiques de type  RT-5000 à large bande. L'hélicoptère est motorisé par deux Turbomeca Arriel 1E2, chacun fournissant à 550kW de puissance au décollage et à 516kW puissance continue.

AgustaWestland AW-109 :

AW109-06d.jpg


 

Le second européen dans la course et l’anglo-italien AgustaWestland avec l’AW-109. L’AW-109 est équipés de deux turbines Pratt & Whitney PW206C et comprend un système entièrement séparé de carburant, un double système d'assistance hydraulique, le système dual                      électriques redondants et de lubrification et de refroidissement pour la transmission principale et des moteurs.

Sikorsky S-97 «Raider» :

apr-271.jpg


 

Bien que n’existant qu’à l’état de démonstrateur, Sikorsky va tenter de placer sa nouvelle machine, le S-97 «Raider». Pour les missions de reconnaissance, le S-97 Raider pourra embarquer 2 pilotes avec armement et réservoir de carburant auxiliaire. En configuration «assaut», la cabine pourra accommoder jusqu’à 6 soldats. Outre sa vitesse maximale presque deux fois supérieur, à 250 nœuds, le S-97 sera plus manœuvrable et aura une signature acoustique plus faible qu’un hélicoptère standard.

Pour Sikorsky, ces attributs permettront au S-97  d’égaler ou dépasser les exigences de l’US Army pour son prochain hélicoptère léger polyvalent car celui-ci sera en plus, très performant dans les opérations en haute altitude qui posent problème aux hélicoptères légers actuels.Le premier vol est prévu en 2014.

Le MD 540F :

4-2012-1_lynntilton.jpg


 

Plus étonnant, le projet de la société MD de Nashville dans le Tennessee qui propose le MD 540F soit une cellule de Hughes 500 modernisée. Cette remise à jour de ce célèbre hélicoptère comprend un cockpit entièrement numérisé doté de deux grand écrans couleur multi-fonctions qui fonctionnent en adéquation avec un viseur de casque pour le suivit (HDTS). L’appareil est doté d’un nouveau rotor anis que de pales en matériau composites. Le système d'armes comprend des  roquettes des missiles Hellfire. Le 540F dispose également d'un FLIR pour le ciblage avec désignateur laser.

Le Boeing AH-6I :

AH-6i_pic.jpg


 

Dérivé également du célèbre Hughes 500, le Boeing AH-6I.Elaboré sur la base d'un Hughes 500, lui même dérivé d'un OH-6, et une variante conçue pour les opérations de reconnaisse et l’appuis rapproché. Les caractéristiques l’AH-6 lui permette la surveillance et la détection électro-optique jour/nuit ainsi que le ciblage. Les fixations simples permettent l’emport de compris 2 missiles Hellfire, des mitrailleuses M260.

Selon Boeing, l’AH-6 est doté d’une avionique spécialement adaptée pour le travail en collaboration avec les AH-64 «Apache». L’ AH-6i dispose d’une configuration flexible, un poste de pilotage numérique intégré et un système de communication qui permet la connectivité avec d'autres aéronefs et stations au sol.

Photos : 1 Bell OH-58 «Kiowa»@ Bell Textron 2 AH-72A «Lakota» @ EADS North America 3 AW-109 @ AgustaWestland 4 S-97 «Raider» @ Sikorsky 5 MD 540F 6 AH-6I  @ Boeing