17/09/2015

USAF, deux AC-130J Commando II supplémentaires !

MP12-0721 Flight and Delivery of HC'MC-C-130J 5696 to Cannon AFB.jpg

 

 

 

Marietta, Lockheed-Martin a livré deux nouveaux MC-130J « Commando II » à l’US ‘Air Force ce mercredi, les deux avions seront exploités par le commandement des opérations spéciales de la Force aérienne (AFSOC). Un aéronef est affecté à la base aérienne de Kadena, au Japon, et l'autre à Hurlburt Field, en Floride.

Le Lockheed-Martin MC-130 tire ses origines d'une demande du Pentagone concernant un avion apte à opérer des infiltrations et exfiltrations de soldats et d'agents de renseignement loin derrière les lignes ennemies. Le C-130 étant alors en pleine maturité c'est cet avion qui fut choisi comme base de travail. Le chantier de développement fut naturellement confié aux membres des très secrets Skunk Works.  Le concept même d'utilisation de ces avions était alors très proche de celui des Lysander britanniques de la Seconde guerre Mondiale.

Le « Commando II »  effectue aussi des missions de ravitaillement clandestines pour les hélicoptères en missions d’opérations spéciales. Le MC-130J vole principalement de nuit pour réduire la probabilité d’être repéré et intercepté. Sa mission secondaire comprend aussi le largage de tracts. Il doit se déployer rapidement pour exécuter par tous les temps des missions de récupération sur des aérodromes rudimentaires ou en territoire hostile. L’appareil effectue également des opérations d’aide humanitaire, la réponse aux catastrophes, l’évacuation sanitaire aérienne et les opérations d’évacuation de non-combattants.

Photo : MC-130J « Commando II @ Lockheed-Martin

 

01/09/2015

Arrivée d’un nouveau MC-130J Commando II !

eMP15-1094MC-130J_5770Delivery_8-27-2015_006_DM.jpg

 

 

Marietta, Lockheed-Martin a livré un nouvel exemplaire d’un MC-130J « Commando II » destiné l’Air Force Special Operations Command. L’avion a rejoint la base de Cannon au Nouveau-Mexique.

 

Le Lockheed-Martin MC-130 tire ses origines d'une demande du Pentagone concernant un avion apte à opérer des infiltrations et exfiltrations de soldats et d'agents de renseignement loin derrière les lignes ennemies. Le C-130 étant alors en pleine maturité c'est cet avion qui fut choisi comme base de travail. Le chantier de développement fut naturellement confié aux membres des très secrets Skunk Works.  Le concept même d'utilisation de ces avions était alors très proche de celui des Lysander britanniques de la Seconde guerre Mondiale.

Le « Commando II »  effectue aussi des missions de ravitaillement clandestines pour les hélicoptères en missions d’opérations spéciales. Le MC-130J vole principalement de nuit pour réduire la probabilité d’être repéré et intercepté. Sa mission secondaire comprend aussi le largage de tracts. Il doit se déployer rapidement pour exécuter par tous les temps des missions de récupération sur des aérodromes rudimentaires ou en territoire hostile. L’appareil effectue également des opérations d’aide humanitaire, la réponse aux catastrophes, l’évacuation sanitaire aérienne et les opérations d’évacuation de non-combattants.

 

Photo : Lockheed-Martin MC130J Commando II@ Lockheed-Martin

30/12/2013

C-130J supplémentaires pour l'IAF !


C-130J iaf.jpg




NEW DEHLI, confirme la finalisation d’une commande d’un lot supplémentaire de 6 Lockheed-Martin C-130J «Super Hercules» auprès de Lockheed-Martin. 

 

Ce contrat d’une valeur de 1,2 milliard de dollars comprend également  plusieurs éléments  de rechanges dont : six moteurs Rolls- Royce AE2100-D3, huit systèmes FLIR AAQ-22 Star SAFIRE III, huit radios Rockwell Collins ARC-210 ainsi que huit systèmes d’alerte radar AN/ALR-56M avec des contre-mesures AN/ALE-47 de distribution produit pas BAe Systems.

 

Les nouveaux avions de transports C-130J seront basés à Panagarh, un état proche du  Bengale occidental. Les premiers C-130J «Super Hercules» issus de la commande de 2008 sont en opération au sein du 77e Escadron qui opère depuis la base aérienne de Hindon.

 

Lockheed-Martin a livré le 300e C-130J : 

 

Par ailleurs, Lockheed-Martin annonce avoir livré le 300e exemplaire de la famille C-130J à la mi-décembre. L’appareil un MC-130J  est entré en fonction au sein de l’US Air Force.

 

Le MC-130J «Commando II» :


 

300thc-130j.jpg


Le Lockheed-Martin MC-130 tire ses origines d'une demande du Pentagone, concernant un avion apte à opérer des infiltrations et exfiltrations de soldats et d'agents de renseignement, loin derrière les lignes ennemies. Le C-130 étant alors en pleine maturité c'est cet avion qui fut choisi comme base de travail. Le chantier de développement fut naturellement confié aux membres des très secrets Skunk Works.  Le concept même d'utilisation de ces avions était, alors très proche de celui des Lysander britanniques de la Seconde guerre Mondiale.

Le «Commando II»  effectuera aussi des missions de ravitaillement clandestines pour les hélicoptères en missions d’opérations spéciales. Le MC-130J vole principalement de nuit pour réduire la probabilité d’être repéré et intercepté. Sa mission secondaire comprend aussi le largage de tracts. Il doit se déployer rapidement pour exécuter par tous les temps des missions de récupération sur des aérodromes rudimentaires ou en territoire hostile. L’appareil effectue, également des opérations d’aide humanitaire, la réponse aux catastrophes, l’évacuation sanitaire aérienne et les opérations d’évacuation de non-combattants.

Photos : 1 C-130J «Super Hercules» de l’IAF 2 Le 300e C-130J, soit un MC-130 @ Lockheed-Martin


13/01/2013

Un quatorzième MC-130J «Commando II» livré !

MP13-0176__AJM0172.jpg


 

 

Marietta, en Géorgie, Lockheed Martin vient de livrer le quatorzième MC-130J «Commando II» à l’US Air Force, l’avion a rejoint la base aérienne de Cannon Air Force Base, NM du Special Operations Command. L'escadron utilise le «Commando II»  sur des missions telles que le ravitaillement en vol, l'infiltration / exfiltration et la livraison aérienne et le ravitaillement des forces d'opérations spéciales.

 

Le MC-130J 2Commando II» :

Le Lockheed-Martin MC-130 tire ses origines d'une demande du Pentagone concernant un avion apte à opérer des infiltrations et exfiltrations de soldats et d'agents de renseignement loin derrière les lignes ennemies. Le C-130 étant alors en pleine maturité c'est cet avion qui fut choisi comme base de travail. Le chantier de développement fut naturellement confié aux membres des très secrets Skunk Works.  Le concept même d'utilisation de ces avions était alors très proche de celui des Lysander britanniques de la Seconde guerre Mondiale.

Le « Commando II »  effectuera aussi des missions de ravitaillement clandestines pour les hélicoptères en missions d’opérations spéciales. Le MC-130J vole principalement de nuit pour réduire la probabilité d’être repéré et intercepté. Sa mission secondaire comprend aussi le largage de tracts. Il doit se déployer rapidement pour exécuter par tous les temps des missions de récupération sur des aérodromes rudimentaires ou en territoire hostile. L’appareil effectue également des opérations d’aide humanitaire, la réponse aux catastrophes, l’évacuation sanitaire aérienne et les opérations d’évacuation de non-combattants.

Photo : le quatorzième MC-130J « Commando II» @ Lockheed-Martin


13:10 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : lockheed martin, mc-130j commando 2, usaf |  Facebook | |

09/12/2012

Arrivée en service du MC-130J Commando II !

C-130-MP12-1371_TRM3144.jpg


 

Marietta, le premier Lockheed-Martin MC-130J « Commando II » a été certifié comme efficace  et opérationnel. La nouvelle génération de MC-130J «Commando II» doit venir compléter la flotte d’avions spécialisés de l’USAF, les besoins de celle-ci sont estimés à 37 appareils qui seront livré d’ici 2014.

 

Le Lockheed-Martin MC-130 tire ses origines d'une demande du Pentagone concernant un avion apte à opérer des infiltrations et exfiltrations de soldats et d'agents de renseignement loin derrière les lignes ennemies. Le C-130 étant alors en pleine maturité c'est cet avion qui fut choisi comme base de travail. Le chantier de développement fut naturellement confié aux membres des très secrets Skunk Works.  Le concept même d'utilisation de ces avionsétait alors très proche de celui des Lysander britanniques de la Seconde guerre Mondiale.

Le « Commando II »  effectuera aussi des missions de ravitaillement clandestines pour les hélicoptères en missions d’opérations spéciales. Le MC-130J vole principalement de nuit pour réduire la probabilité d’être repéré et intercepté. Sa mission secondaire comprend aussi le largage de tracts. Il doit se déployer rapidement pour exécuter par tous les temps des missions de récupération sur des aérodromes rudimentaires ou en territoire hostile. L’appareil effectue également des opérations d’aide humanitaire, la réponse aux catastrophes, l’évacuation sanitaire aérienne et les opérations d’évacuation de non-combattants.

c-130_MP12-1376.jpg

Photos : MC-130J «Commando II» @ Lockheed-Martin