13/01/2013

Le point sur le programme F-35 !

HighAOA.jpg


 

FORT WORTH, Texas, Lockheed Martin le programme F-35 Lightning II, si celui-ci avance malgré un grand nombres de déconvenues au Canada notamment et au Danemark (voir les sujets sur le blog) sans parler de la décision la semaine dernière de la Turquie de retarder l’acquisition de l’avion, le constructeur américain continue néanmoins d’avancer.

 

 

La situation fin 2012 :

 

 Lockheed-Martin a réalisé la livraison de 30 appareils et a réalisé des avancées significatives dans le  programme d'essais en vol mettant en évidence des progrès significatifs.

 

Concernant la livraison des 30 F-35 en 2012, il s’agissait de 11 appareils au standard décollage et atterrissage conventionnel (CTOL), 18 au standard décollage court / atterrissage vertical (STOVL) plus un au standard «C» mais devant servir à des essais. On remarquera que l’année 2012 à vu une livraison doublée par rapport à 2011.

 

F-35_Marietta.jpg

En ce qui concerne les essais, le programme F-35 à accumulé 988 vols d’essais et 8’458 points de test avant le 31 décembre. En 2012 le cumul des vols a été réalisé tant avec les appareils tests qu’avec les aéronefs en service au sein de l’USAF que de la Marine.

 

Les grandes étapes de 2012 :

 

On notera les étapes importantes avec la livraison des deux premiers appareils au Royaume-Uni. Les trois premiers F-35 STOVL livrés en novembre qui ont marqué le début de l'entraînement opérationnel tactique au sein du Marine Corps à l’Air Station de Yuma, en Arizona.

Le 33ème Fighter d’Eglin Air Force Base, en Floride, a achevé son évaluation opérationnelle utilitaire (OUE).

La Norvège à reçu son premier F-35.

Les  principales réalisations d'essais en vol inclus le premier largage aérien d'armes pour le CTOL et STOVL, le F-35A atteint le maximum d’inclinaison d’angle d'attaque. Le premier vol de nuit et des missions de ravitaillement en vol de nuit ont été accomplies.

Le programme F-35 a dépassé 5000 heures de vol.

 

Encore du pain sur la planche :

 

Malgré ces bonnes nouvelles sur l’ensemble du programme, on doit noter que seul 

58 % des tests en vol ont été effectués par rapport à ce qui avait été prévu. Ces tests supplémentaires ont permis de constater que la performance des avions reste en dessous de ce qui était attendu à ce stade de développement. Les programmes informatiques utilisés par les avions nécessitent encore des améliorations et connaissent d'ailleurs plusieurs délais de livraison. Le casque qui sera porté par les pilotes et qui reçoit des données de chaque détecteur installé sur le chasseur est entre autres visé. L'intégration des armes sur les avions de chasse connaît aussi des complications, ainsi que le système d'aération de l'un des modèles et le système de refroidissement d'un autre. De plus, le revêtement des F-35, qui doit les rendre presque invisibles aux radars, s'écaille lorsque l'avion vole à grande vitesse où se retrouve en haute altitude.

Un système protégeant le chasseur des explosions de réservoirs d'essence qui pourraient être causées par les éclairs a également dû être revu. On a même annulé les tests de vol à 25 miles d'une zone orageuse.


 

f35_formation_flight.jpg


Photos : 1 F35 en vol  2 Présentation au public 3 En vol @ Lockheed-Martin