30/04/2018

Brésil, premier Skyhawk biplace modernisé !

2508247.jpg

La marine brésilienne a pris livraison de son premier avion de combat modernisé McDonnell Douglas AF-1C « Skyhawk » biplaces le 24 avril dernier. La marine brésilienne exploite actuellement deux AF-1B Skyhawks monoplace modernisés. En avril 2009, Embraer a obtenu un contrat pour la mise à niveau de neuf A-4KU et de trois TA-4KU aux normes AF-1B et AF-1C.

Cependant, il a été décidé plus récemment de moderniser moins d'avions en raison des budgets contraignants et de la décision de mettre hors service le porte-avions São Paulo (A 12). Le premier AF-1B monoplace a été livré en mai 2015 à l'escadron VF-1 «Falcão» de la base aérienne navale de São Pedro da Aldeia et le second en avril 2016, mais ce dernier s'est écrasé le 26 juillet 2016.

 La modernisation comprend de nouveaux systèmes de navigation, d'armement,de communications tactiques et de capteurs. Embraer est le principal entrepreneur pour le programme A-4, avec la filiale brésilienne de Elbit AEL Sistemas responsable d'un nouveau cockpit doté d’écrans EFIS  qui remplace les instruments analogiques. Le contenu de la mise à niveau comprend des révisions structurelles et le renforcement, l’installation du radar Elbit M-2032 multi-mode,  une troisième radio VHF, une nouvelle liaison de données, un système Elta EL de génération d'oxygène (OBOGS), et la mise en place du concept HOTAS, un nouvel affichage tête haute (HUD) et un système de navigation aérienne tactique (TACAN).

Les AF-1 ont été initialement achetés par le Koweït en 1976 comme A-4KU « Skyhawk II », avec des livraisons se terminant en 1978 et les 23 exemples restants vendus au Brésil en 1997.

Amélioré en attendant  mieux !

Il s’agit là,  du plus gros contrat entre la société Embraer et la marine, l’objectif étant d’améliorer la technologie et de prolonger la vie des cellules en attendant un successeur aux AF-1 « Skyhawk » pour la marine de guerre brésilienne.

 Le bon vieux Skyhawk :

Le Douglas A-4 Skyhawk est un avion d’attaque léger spécialement construit pour opérer depuis un porte-avions. Robuste et pas cher, cette avions à rencontrer un gros succès avec pas moins de 3'000 exemplaires construits pour une dizaine de pays. Entrés en service en 1956 dans la Marine américaine, il est resté en production durant 27 ans !

Le premier prototype le XA4D-1 fit son premier vol le 22 juin 1954 et les premières livraisons commencèrent en 1956 pour l’US Navy et un an plus tard c’est l’US Marine Corps qui touchait ses premiers exemplaires du A-4.

Photo :McDonnell Douglas AF-1C biplace« Skyhawk » de la marine brésilienne @ S.Mendes

 

 

 

19/03/2018

Les S-70B brésiliens mieux armés !

p1704084.jpg

La marine brésilienne a élargi les capacités de combat de ses six hélicoptères multirôles Sikorsky S-70B « Seahawk ». Connu par sa désignation locale de SH-16, les six hélicoptères sont exploités par l'escadron HS-1 de la base aérienne navale de São Pedro (BAeNSPA).

Les S-70B brésilien sont optimisés pour emporter le missile  anti-navire AGA-119 «Penguin» MK3 conçu par Kongsberg Defence & Aerospace en Norvège. Le MK3 lors de son lancement à haute altitude peut d'abord agir en tant que « glidebomb ».  Puis utilisant son moteur-fusée pour étendre la portée, ou, idéalement, atteindre une vitesse maximale avant de frapper la cible pour une meilleure pénétration.

Il fallait à la marine brésilienne renforcer la défense à courte portée. Pour cela les hélicoptères ont reçu 6 supports d'armes amovibles munis de mitrailleuses FN Herstal MAG58M de 7,62×51 mm à la fin de 2017 pour accroître la capacité des SH-16 à contrer les menaces asymétriques.

 

Photo : S-70B de la marine brésilienne@ MAB

29/09/2017

Modernisation des Super Lynx brésiliens !

yourfile.jpg

 Le premier des huit hélicoptères de la Marine brésilienne a été porté au nouveau standard « Super Lynx » Mk21B. Les trois premiers hélicoptères améliorés seront livrés en 2018 et fourniront une performance accrue une plus grande efficacité. Au total se sont 8 hélicoptères qui sont concernés par cette mise à jour majeur.

L’hélicoptériste Leonardo est heureux d'annoncer le succès du premier vol du premier du « Super Lynx » brésiliens Super Lynx au standard Mk21B à son usine de Yeovil, dans le sud-ouest de l'Angleterre.

Super Lynx MK21B :

Le Super Lynx Mk21B est alimenté par deux moteurs CTS800-4N de nouvelle génération, déjà utilisés sur les hélicoptères Super Lynx 300 et AW159, qui fournissent aux hélicoptères des améliorations majeures des performances, en particulier dans les environnements chauds, l'augmentation de la charge utile et l'efficacité de la mission. Un nouveau poste de pilotage en verre sera complété par une suite avionique avancée comprenant un processeur tactique, un système de navigation par satellite, des aides à la navigation civile, y compris un système de prévention des collisions de trafic (TCAS), un système d'identification automatique (AIS), un récepteur d'avertissement radar / des mesures de surveillance électronique intégrées avec des distributeurs de contre-mesures et un poste de pilotage compatible avec les lunettes de vision nocturnes Night Vision Goggle (NVG), ainsi qu'un nouveau système de levage de secours alimenté électriquement.

 

Photo : Le premier Super Lynx Mk21B brésilien@ Leonardo

27/10/2016

Le H225M doté de l’Exocet !

1686927_-_main.jpg

La société Helibras filiale brésilienne d’Airbus Helicopters vient de terminer l’intégration du missile MBDA AM39 « Exocet » sur l’hélicoptère H225M.

Une cérémonie a eu lieu à l'usine de Itajuba d’Helibras, a permis de dévoilé le premier exemplaire d’un H225M doté de son nouveau missile antinavires développé pour la Marine brésilienne (Marinha do Brasil: MB) dans le cadre du programme H-XBR. Quatre autres hélicoptères H225M sont actuellement en préparation pour l’intégration du missile.

Les H225M brésiliens seront doté de deux missiles AM39 Block 2 « Exocet » d’un radar de surface Telephonics APS-143 de recherche, de capteurs d'avertissement d'approche de missile (MAW) et d’une tourelle FLIR Star « SAFIRE III » électro-optique ainsi que d’une console de travail tactique dans la cabine principale.

MBDA AM39 « Exocet » :

Produit par le missilier européen MBDA, l’AM39 « Exocet » fait partie des missile antinavire de type subsonique autonomes, volant à basse altitude (quelques mètres au-dessus de la surface de la mer).Il peut être lancé par des bâtiments de surface, des aéronefs ou batteries côtières.

Durant sa phase d'approche à basse altitude, il est très difficilement détectable par les bâtiments de surface, car il reste en-dessous de l'enveloppe de détection des radars de défense du navire visé. Par ailleurs, son radar n'est activé qu'en phase terminale, ce qui rend donc plus difficile la mise en place et l'activation de contre-mesures à son encontre. Dans la toute dernière phase du vol, il effectue des manœuvres évasives pour éviter les défenses terminales adverses. Il dispose de contre-mesures électroniques pour déjouer les leurres. Il pénètre le navire au-dessus de la ligne de flottaison pour exploser à l'intérieur du bâtiment, avec un léger décalage entre l'impact et la détonation.

1965741484.jpeg

Photos : 1 H225M doté de l’Exocet 2 Au sol @ Helibras

04/12/2015

Brésil, intégration de l’Exocet sur le H225M !

2319.jpeg

Helibras a terminé la première étape du travail de laboratoire visant à intégrer le missile anti-navire MBDA AM39 « Exocet » sur l’hélicoptère Airbus H225M destiné à la marine brésilienne.

Durant trois semaines, la filiale Airbus Hélicoptères, a travaillé à la réalisation de plusieurs lancements de missiles simulés. Cette phase de travail devait vérifier le lien entre les lanceurs de missiles et le système de mission naval installé dans un H225M d’essais. Différents modes de fonctionnement ont été testés et validés lors d’essais en vol

La marine brésilienne prévoit de doter 16 hélicoptères avec le système de tir destiné au missile « Exocet ».

 

Le H225M « Caracal » :

Le H225M en cours d'acquisition par le Brésil est la dernière version du Super Puma d'Eurocopter et de la famille Cougar. Cet hélicoptère de 11 tonnes  bimoteur est équipé d'un rotor à cinq pales et d'un réservoir de carburant de grande capacité, offrant des performances et une autonomie plus grande de vol. Il a été conçu pour effectuer de multiples missions, telles que la recherche et sauvetage de combat (SAR), Le  de transport aérien tactique, longue distance le  transport en ambulance aérienne (MEDEVAC), l'appui logistique et  les  missions navales.

Cet appareil très sophistiqué est le premier hélicoptère  équipé d'un système de blindage et d'autoprotection comprenant la détection radar des missiles. Le H225M est également équipé d'une tourelle Flir qui lui donne une capacité d'intervention nocturne et tout temps. Une flotte de 14 appareils équipe l'armée de l'air et l'aviation légère de l'armée de terre française. Il a participé à l'opération Baliste d'évacuation de ressortissants au Liban en 2006.

 

MBDA AM39 « Exocet » :

Produit par le missilier européen MBDA, l’AM39 « Exocet » fait partie des missile antinavire de type subsonique autonomes, volant à basse altitude (quelques mètres au-dessus de la surface de la mer).Il peut être lancé par des bâtiments de surface, des aéronefs ou batteries côtières.

Durant sa phase d'approche à basse altitude, il est très difficilement détectable par les bâtiments de surface, car il reste en-dessous de l'enveloppe de détection des radars de défense du navire visé. Par ailleurs, son radar n'est activé qu'en phase terminale, ce qui rend donc plus difficile la mise en place et l'activation de contre-mesures à son encontre. Dans la toute dernière phase du vol, il effectue des manœuvres évasives pour éviter les défenses terminales adverses. Il dispose de contre-mesures électroniques pour déjouer les leurres. Il pénètre le navire au-dessus de la ligne de flottaison pour exploser à l'intérieur du bâtiment, avec un léger décalage entre l'impact et la détonation

 

275px-Exocet_AM39_P1220892-detoured.jpg

Photos : 1 H225M de la marine brésiliène avec un Exocet @ Helibras 2 MBDA AM39 Exocet @ MBDA