07/10/2017

L’Argentine se procure 5 Super Etendard !

3469379253.jpg

Buenos Aires, négociait depuis près de 12 mois l’achat d’un petit lot de Super-Etendard modernisés (SEM) de la Marine Nationale française. Cette semiane l’accord a été signé pour la vente de 5 appareils d’occasions.

Les 5 Super Etendard qui rejoindront prochainement l’aéronavale argentine (Aviación Naval Argentina) sont des appareils retirés du service actif. Le contrat est estimé à environ 14,23 millions d'euros, dont 12,55 pour les avions de combat, les pièces de rechange, la documentation technique, et 1,68 million d'euros, pour le transport des avions.

Les Super Etendard vont venir renforcer la 2° Escuadrilla Aeronaval de Caza y Ataque avec déjà dotée de ce type d’avion sur la  Base Aeronaval Comandante Espora (BACE), située sur la côte est de l'Argentine. La Marine argentine avait acheté à Dassault Aviation 14 Super-Etendard en juillet 1979. Certains d'entre eux ont été engagés dans la guerre des Malouines.

Le Super Etendard modernisé (SEM) :

La Marine avait reçu le dernier exemplaire du Super Etendard modernisé au standard 5 (SEM 5) le 14 mai 2012. L’atelier industriel de l’aéronautique (AIA) de Cuers-Pierrefeu avait livré le Super Étendard modernisé (SEM) n°62, dernier SEM sorti des chaînes de maintenance du service industriel de l’aéronautique (SIAé).

Durant 30 ans, l’AIA de Cuers-Pierrefeu a été un acteur prépondérant dans la disponibilité de la flotte SEM en réalisant plus de 140 visites d’entretien majeur. L’atelier a également assuré toutes les modifications et les mises au standard de l’avion demandées par la marine nationale, en raison de l’évolution des technologies et des besoins opérationnels.

A l'origine, le Super Étendard ne devait être qu'une évolution de l'Étendard IVM. Mais la refonte de l'avion et de son système d'armes fut si complète que le Super Étendard ne partage plus guère aujourd'hui qu'une partie de son nom (et d'excellente qualité de vol) avec le glorieux ancêtre. Le Super Étendard est un appareil dont les qualités manœuvrières en basse et moyenne altitude en font un remarquable avion d'assaut capable de traiter des objectifs maritimes ou terrestres avec des armements aussi diversifiés que l'armement nucléaire, les missiles anti-surfaces et air-sol, les bombes et le canon.

3769680807.jpg

Photos : Super Etendard SEM @ Laurent Casaert

 

 

05/05/2015

L’Argentine modernise ses P-3 « Orion » !

029.jpg

 

 

La marine argentine a commencé un programme  de modernisation pour sa flotte de six avions de patrouille maritime Lockheed P-3B « Orion ».

 

Le premier P-3B (série 6-P-56) a été livré à la  Fábrica de Aviones (FADEA) de San Martin pour y subir un programme de modernisation qui doit permettre de voler encore une quinzaine d’années. Le programme comprend une révision structurelle globale et l'intégration des nouveaux capteurs ISR. Les éléments de voilures sont fabriqués par la société Prodismo.

De plus, les P3B recevront un nouveau système d’acquisition d’image avec capacité de vison nocturne panoramique et des caméras à longue portée couplés à un télémètre laser produit en Argentine par une société d’Etat.

 

L’ensemble de cette modernisation est rendue possible grâce au développement de l’industrie en Argentine qui doit pouvoir contrer l’embargo sur les produits militaires.

 

Photo : Lockheed P-3B « Orion »  marine argentine