19/09/2011

Airbus : prévision de la demande en hausse !

 

1963493.jpg


 

Alors que les marchés financiers traversent une période de turbulence, Airbus continue à anticiper une forte demande pour les avions civils. Selon les dernières prévisions globales de marché d’Airbus, quelque 27.800 avions neufs seront nécessaires d’ici 2030 afin de répondre à la demande future d’un marché en pleine expansion. Soit, plus de 26.900 seront des avions passagers (de plus de 100 sièges) et plus de 900 des avions de fret neufs, d’une valeur globale de 3 500 milliards de dollars.

Avions neufs :

Ainsi, la flotte mondiale d’avions passagers aura plus que doublé en 2030, passant de 10.000 appareils à ce jour à un total de 31.500. Sur ce total, quelque 27.800 exemplaires seront des avions neufs, dont 10.500 viendront remplacer les avions plus anciens, moins éco-efficients. La demande en appareils de plus grande capacité se maintiendra afin d’assurer la capacité du secteur de l’aviation à absorber la croissance future de la demande.

Une demande des passagers :

Les gens veulent et ont besoin plus que jamais d’utiliser le transport aérien. Les 20 prochaines années devraient démontrer la résilience du secteur de l’aviation aux conditions économiques cycliques connues dans le passé. Airbus estime que le nombre total de Passagers-Kilomètres payants (RPK) affichera une croissance moyenne de 4,8%  par an, reflétant un trafic qui aura plus que doublé au cours des 2 prochaines décennies.

Les principaux facteurs qui sous-tendent cette demande en avions neufs sont la croissance de la population mondiale et de son pouvoir d’achat, la croissance dynamique des économies émergentes, une forte croissance continue sur les marchés d’Amérique du Nord et en Europe, une forte urbanisation et le nombre de mégapoles qui aura plus que doublé d’ici à 2030. La forte demande sera également due à une expansion continue des compagnies low-cost et au remplacement nécessaire des anciens appareils moins efficients par de nouveaux avions éco-efficients sur les marchés établis.

9d80fb2f43.jpg

 

 

Par régions :

Du point de vue géographique, la région Asie-Pacifique représentera environ 34 % de la demande au cours des 20 prochaines années, suivie de l’Europe (22 %) et de l’Amérique du Nord (22 %). En termes de part du trafic passagers, l’Asie-Pacifique arrivera en tête avec 33%, suivie de l’Europe (23%) et de l’Amérique du Nord (20%).

Concernant le trafic passagers intérieur, l’Inde (9,8%) et la Chine (7,2%) afficheront les taux de croissance les plus rapides des 20 prochaines années. Les marchés établis poursuivront également leur croissance sur le marché intérieur, avec les Etats-Unis (11,1 pour cent) et l’Europe Occidentale (7,5%) qui se placeront respectivement en première et troisième positions en termes de part du trafic mondial d’ici à 2030.

D’ici à 2030, 60 % de la population mondiale, soit quelque cinq milliards de personnes, seront urbanisées, et le nombre de mégapoles aura plus que doublé, passant de 39 à ce jour à 87. On estime également que plus de 90 % des passagers sur long-courriers se déplaceront entre ces différentes mégapoles.

Catégories d’appareils :

La demande en appareils de très grande capacité (VLA) capables d’accueillir plus de 400 passagers, tels que l’A380, est en hausse par rapport aux prévisions de 2010, passant de 1.738 à 1.781 appareils, d’une valeur estimée à 600 milliards de dollars. Cette hausse représente 17 % en termes de valeur ou 6  % en nombre d’appareils. 1.330 de ces appareils seront des avions passagers, nécessaires pour absorber la concentration des volumes de trafic entre les différentes mégapoles du monde. A l’échelle régionale, environ 45 pour cent des VLA commandés dans le monde seront livrés en Asie, 19 % en Europe et 23 % au Moyen-Orient.

Sur le segment des bicouloirs (d’une capacité de 250 à 400 passagers), quelque 6.900 avions passagers et cargo neufs seront livrés au cours des vingt prochaines années, soit le double de la flotte existante à ce jour, d’ici à 2030. La valeur de ces livraisons est estimée à environ 1.500 milliards de dollars (43 % en termes de valeur ou 25 % en nombre d’avions). Environ 4.800 de ces appareils seront de petits bicouloirs (250 à 300 sièges) et quelque 2 100 exemplaires seront des bicouloirs de capacité intermédiaire (350 à 400 sièges). Ces segments sont couverts par l’A330 et la famille A350 XWB.

Sur le segment des monocouloirs, près de 19.200 appareils, d’une valeur estimée à 1 400 milliards de dollars (40 pour cent en termes de valeurs ou 69 % en nombre d’avions), seront livrés au cours des 20 prochaines années. Ces chiffres représentent une hausse par rapport aux prévisions précédentes, due à une croissance accrue et à l’accélération des remplacements d’appareils plus anciens et moins efficients. Environ 40 % des nouvelles livraisons seront dues aux besoins de remplacement. Par ailleurs, quelque 50 %  des monocouloirs livrés seront destinés aux marchés établis d’Amérique du Nord et d’Europe.

c799c501bf.jpg

 

 

Photos : 1 A330-200 Thai Airways @ K.L Yim  2 A330 MasKargo @ Airbus / P. Pigeyre 3 A320 British Airways @ Airbus /H. Goussé

 

14/12/2010

Airbus prévisions en hausses !

52932_1285093853.jpg

 

 

 

Airbus annonce prévoir une demande de près de 26.000 avions au cours des 20 prochaines années ! Pour le constructeur européen, il faudra pas moins de 26.000 avions commerciaux soit une valeur de 3.200 milliards $ US pour répondre à la demande entre 2010 et 2029.

Cette demande est principalement motivée par le remplacement des avions actuels par de nouveaux  modèles éco-efficaces et ceci sur les marchés matures comme l’Asie ainsi que les marché émergents comme l’Amérique Latine. D’une manière générale il faudra également soutenir la croissance des lignes existantes.

Ces appareils concernent  principalement le secteur des monocouloirs de la famille A320, qui est en concurrence avec les B737 de Boeing. Airbus détaille l’augmentation comme suit :

10.000  nouveaux appareils remplaceront directement des modèles plus anciens et donc plus gourmant en kérosène, tandis que 15.000 appareils devront soutenir la croissance. La flotte mondiale d’avions de lignes passera de 14.000 appareil à 29.000 d’ici 2029.

 

 

Volume passagers :

Du point de vue du volume passagers, Airbus estime que la position des marchés sera la suivantes : le marché intérieur américain qui reste le « leader »  représentera 11,3% suivit par le marché intérieur Chinois avec 8,4 % puis l’intra-européen avec 7,2%. Les liaisons entre l’Amérique et l’Europe seront à 5,9%

En ce qui concerne la croissance du trafic passager des pays émergeants Airbus prévoit

que l’Inde aura la plus forte croissance avec 9,2%. Le Moyen-Orient et l’Amérique latine conserveront  une croissance soutenue.

Les compagnies aériennes en Asie Pacifique, y compris la Chine et l'Inde réaliseront  un tiers (33%) du trafic de passagers d'ici 2029, ce qui en fait la plus grande région, dépassant les États-Unis (23%) et l’Europe (23) selon les prévisions de marchés.

 

95131_1277341331.jpg

Du côté des gros porteurs :

Dans le segment des avions à deux couloirs (nombre de places de 250 à 400 passagers), pas moins de 6.240 nouveaux avions  (passagers et cargo) seront livrés au cours des 20 prochaines années, soit un volume de quelque 1.340 milliards de dollars. On estime également à 1.910 le besoin d’avions de la famille intermédiaire bicouloirs (350 à 400 sièges), soit le segment couvert par le nouvel A350XWB.

 

Commentaires :

Cette analyse des prévisions faite par Airbus tend à confirmer et rejoindre celle faite par Boeing , bien que ce derniers soit un peu plus large avec un besoin pour 30.900 avions,  et confirme une fois de plus, la relance du trafic aérien. Les deux constructeurs ont d’ailleurs préparer un plan pour augmenter la cadence de production de la gamme monocouloir (voir lien) et du côté de chez Airbus on lance également la remotorisation de la famille A320 (voir lien).

Du côté des compagnies aériennes, on met la pression pour l’obtention d’avions toujours plus économe en carburant et moins bruyant. Il en résulte un accroissement de la concurrence surtout dans la gamme des 70 à 100 places ou plusieurs modèles s’affrontent déjà (C-Séries de Bombardier, MRJ de Mitshubishi, Superjet100 de Sukhoi et ARJ-21 du Chinois Comac) pour se positionner dans ce secteur. Plus haut, Airbus & Boeing continueront de s’affronter mais avec de nouvelles armes, on attend avec impatience une réelle comparaison entre le B787 « Dreamliner » de Boeing et le futur A350 XWB d’Airbus ! Quoi qu’il en soit les compagnies aériennes et les passagers en seront les grands gagnants sans oublier les riverains d’aéroport !

48159_1288722262.jpg

 

Liens :

Photos : 1 A330 Thomas Cook Airlines 2 A319 Spirit 3 A340 Iberia @Fabricio Jimenez