18/10/2018

Manille préfère le Gripen au F-16 !

20160711-en-1170592-535446.jpg

Les Philippines ont désigné le Saab JAS-39 C/D Gripen comme le meilleur candidat pour répondre aux besoins de la modernisation de la Force aérienne du pays.  Le secrétaire à la Défense, Delfin Lorenzana, a déclaré que le chasseur suédois était la meilleure option en termes de prix et de capacité.

Le choix de l’avion suédois fait suite à une recherche approfondie en la matière. Lorenzana a également déclaré que les États-Unis avaient proposé de leurs côtés le Lockheed-Martin F-16, mais que cette solution avait été jugée d’un coût prohibitif d’une part et que le développement à long terme de l’avion n’était plus suffisamment garantit. Il semble également que le gouvernement philippins désire ne pas devoir trop dépendre des « USA » et que la voie d’un avion en provenance d’un pays neutre soit favorisée.

Remplacer les Northrop F-5 A/B :

Les Philippines sont entrés de plein pied dans la seconde phase de modernisation de leur aviation de combat. La première phase a consisté en l’achat de 12 Korea Aerospace Industries FA-50, qui ont tous été livrés pour venir remplacer les OV-10 « Bronco » pour l’appui au sol rapproché et de contre-insurrection.

Il s’agit maintenant de moderniser la capacité de d’interception et de combat aérien de haute intensité avec un avion multirôle. De plus, avec le retrait en 2004 des « bons vieux  F-5 » la police du ciel déjà fortement limitée, n’était plus au goût du jour. Hors, le truculent président « Rodrigo Duterte » avait promis que le pays deviendrait à terme pleinement autonome pour sa défense.

Reste maintenant à achever le choix avec l’entrée en discussion et la signature finale pour environ 10 à 12 avions. En effet, rien n’est encore fait, on se souvient de la Colombie qui avait choisi le Gripen E, mais faute de moyens financiers aviat finalement décidé de ne rien décider.

L’offre suédoise pour les Philippines : 

L’avionneur suédois Saab a offert à Manille le JAS-39 C/D  Gripen  avec au standard MS20 dotée du la version  Mk4 du radarPS-05 Ericsson avec et un nouveau « back-end » permet de renforcer les performances en matière de plage de fonctionnement et de détection. Une nouvelle architecture électronique est installée, pour faire face à l’évolution des menaces et de la guerre électronique à venir. L’avion dispose d’un GCA Ground Collision Avoidance System. Des nouveaux équipements de protection (CBRN) qui permettent un vol dans une zone contaminée. Diverses sécurités en matière de cyberguerre. Une amélioration des liaisons électroniques Link16 (OTAN) et Link TAU (liaison Gripen) ainsi que de la dernière version de la liaison au sol CAA/JTAC. Les fonctions de reconnaissance sont  étendues.

En matière d’armement le MS20 permet l’emploi des missiles air-air Raytheon AIM-120C7 « AMRAAM » et MBDA « Meteor. Pour l’attaque au sol, l’avion peut dorénavant porter le Saab RBS15 « Gungnir » multirôle, ainsi que les bombes SDB (Small Diameter Bombe) GBU-39, ainsi que les GBU-22 et GBU-10.

 

474909272.jpg

Photos :JAS-39 C/D Gripen MS20 @ Saab

 

03/08/2017

Manille va moderniser ses C-130 « Hercules » !

AIR_C-130H_Philippine_Torsten_Maiwald_GFD1-2_lg.jpg

Les Philippines vont mettre à niveau l'avionique de trois avions de transport Lockheed-Martin C-130 « Hercules ». Les appareils concernés sont Deux C-130H et un C-130T. L'âge moyen de ces avions est de 40,2 ans. La mise à jour est basée sur celle des C-130 de l’US Air Force.

La mise à niveau de l’avionique des appareils C-130 «Hercules» s’articule autour d’un cockpit numérique "verre" doté de six écrans multifonctions. Les  pilotes disposent d’un affichages tête haute, d’un nouveau système de communication numérique sécurisé. Les panneaux de commande de navigation sont compatible avec la vision nocturne. Cette modernisation permettra à moyen terme d’uniformisé les configurations cockpit des C-130 philippins qui sont aujourd’hui particulièrement disparates. Ce nouveau cockpit permettra également de rendre les C-130 en conformité avec les exigences moderne de gestion du trafic et permettra à la flotte de continuer de servir durant 30 années supplémentaires.

 

735822232.jpg

Photos : 1 C-130H philippins@ PAF futur cockpit@ Lockheed Martin