22/02/2017

Le M-346FT bientôt prêt !

FC8.jpg

Leonardo avance dans son intention de développer sa nouvelle version de son M-346. Celle-ci sera spécialisée pour l’attaque au sol et l’appui tactique et la reconnaissance. La nouvelle version devrait être pleinement disponible l’année prochaine.

Le M-346FT :

Je vous avais révéler cette nouvelle version en juillet dernier, mais de nouvelles information sont aujourd’hui rendues publiques. L’avion emportera le radar Selex-ES Grifo multimodes qui est capable d’assurer le combat air-air et les opérations de surfaces. Par la suite, l’avionneur intégrera une antenne AESA sur le Grifo. L’avion disposera de cinq points d’emport externes et pourra tirer des bombes à guidages laser et GPS. Par ailleurs une liaison de données Link16 et un nouveau système de communication sécurisé seront installés.

Dernièrement, l’avionneur a testé le prototype du M-346FT pour le largage de bombes de type Mk82 de 500lb, ainsi que des bombes « Lizard » d’Elbits Systems.  Les essais ont également montrés la possibilité d’installer un pod canon de 12.7mm et des roquettes guidées.

Cette nouvelle variante du M-346, doit permettre aux utilisateurs actuels de pouvoir grâce à l’armement de bord, préparer les pilotes à l’attaque au sol avec des moyens modernes. Mais cette nouvelle version peut aussi venir concurrencer les actuels Embraer EMB-312 « Super Tucano » et Beechraft AT-6 notamment sur les marchés de la contre-insurrection et de l’anti-guérilla. La nouvelle plate-forme offre un potentiel de croissance en termes de capteurs et d'autres armes, selon l’avionneur. La nouvelle version M-346FT être certifiée en 2018

Les principales caractéristiques de l’Aermacchi M-346FT:

Configuration bimoteur et commandes de type fly-by-wire quadruplées pour assurer la redondance et la meilleure sécurité opérationnelle.

 Capacité de ravitaillement en vol pour les missions de longue portée ou la persistance opérationnelle prolongée.

 Haute vitesse à basse altitude et la vitesse de montée élevée.

 Communication en réseau centré.

 Data Link tactique.

 Récepteur d'alerte radar (RWR);

 Distributeur de Chaff et de Flares (CFD)

 kit pour la réduction de la signature radar.

 Bombe Paveways II GBU-12 (500 lb) LGB.

 Bombe Enhanced Paveways GBU-49 (500 lb) GPS / LGB.

 Bombe Lizard 2 LGB

 Bombe JDAM GBU-38 (500 lb).

 Bombe Lizard 4 LGB (500 lb).

 Bombe de Petit diamètre (SDB).

 lance-roquettes

 Bombe Mk.82 (500 lb) à usage général.

 Bombe MK.82HD Snakeye (500 lb) à usage général.

 Gun pod

 Air-to-Air missiles IR

 Réservoir auxiliaire de 630 lt.

 Pod de Reconnaissance.

 Pod de Désignation Laser.

m356.jpg

Photos : Le prototype du M-346 FT @ Leonardo

 

18/11/2016

Le M-346 arrive en Pologne !

M-346 Master dla Polski 2.jpg

Les deux premiers aéronefs écoles Leonardo Aermacchi M-346 ont été livré à la 41e base d'entraînement de la Force aérienne polonaise de Deblin cette semaine.

Les deux premiers M-346 destinés à l’école des Forces aériennes polonaise sont numérotés 7702 et 7703 ont été convoyé par des pilotes de l'armée de l'air italienne.

La prochaine étape concerne la validation des appareils avec des vols de vérification, effectués conjointement par des pilotes italiens et polonais. Ceux-ci examineront les performances de l'avion et des équipements, soit l'avionique et les adaptations aux exigences polonaises. La simulation des systèmes d'arme, la capacité d'effectuer des opérations de vol aux instruments et l'utilisation d'un nouveau parachute de freinage seront également validées. Une fois validé, le processus de mise en service du type pourra alors débuter.

A signaler qu’à la fin octobre, le premier groupe de six pilotes polonais a obtenu son diplôme du cours d'instructeur sur M-346 à la base aérienne de Lecce en Italie.

Les livraisons seront terminées d'ici novembre 2017. Les M-346 entreront en service au sein du 4e escadron de formation sur la base polonaise de Deblin.

Le M-346 :

L'Aermacchi M-346 se présente comme un monoplan à aile en flèche construit essentiellement en alliage d’aluminium. L’empennage horizontal est entièrement mobile et l’appareil, biplace en tandem, repose sur un train d’atterrissage tricycle. Les deux réacteurs Honeywell/ITEC F124-GA-200 de 2'880 kgp sont produits sous licence par Fiat-Avio. Le M-346 dispose d’un groupe auxiliaire de démarrage (APU) MicroturboRubis. Le cockpit est pressurisé et climatisé sous une verrière articulée à droite, doté de sièges éjectables « zero-zero » Martin-BakerMk 16D. Il dispose également d’un système embarqué de génération d’oxygène (OBOGS) éliminant le besoin de bouteilles, d’écrans multifonctions et d’un affichage HUD (Head Up Display), d’un équipement digital « Fly-by-Wire » programmable en fonction du niveau de l’élève ou simulant différents types d’avions. Un équipement de navigation à longue distance est prévu, ainsi que 3 points sous chaque aile pour une capacité de 1’800 kg et des rails en bout d’aile pour missiles air-air. Un bidon largable peut être emporté sous chaque aile, un bidon de convoyage sous le fuselage et une perche de ravitaillement en vol est prévue en option.

 

leonardo,alenia aermacchi,m-346,avions écoles,pologne,blog défense,infos aviation,les nouvelles de l'aviation

Photos : M-346 polonais @ Leonardo

 

08/06/2016

Le premier M-346 polonais !

original_M346_PL_03_g.jpg

Leonardo-Finmeccanica a présenté lors d’une cérémonie le premier exemplaire de l’avion école Alenia-Aermacchi M-346 destiné à l’Armée de l’air polonaise. Au total, la Pologne a passée commande pour 8 appareils de ce type en 2013, pour remplacer les Iskras TS-11 vieux de près de 40 ans.

Le première M-346 va prochainement suivre un programme d'essais en vol pour obtenir la certification d’un système choisi en option par l'Armée de l'Air polonaise. Il s’agit d’un parachute de freinage. L’avion sera ensuite livré au client avant la fin de l'année avec un deuxième aéronef. Les livraisons seront terminées d'ici novembre 2017. Les M-346 entreront en service au sein du 4e escadron de formation sur la base polonaise de Deblin.

Le M-346 :

L'Aermacchi M-346 se présente comme un monoplan à aile en flèche construit essentiellement en alliage d’aluminium. L’empennage horizontal est entièrement mobile et l’appareil, biplace en tandem, repose sur un train d’atterrissage tricycle. Les deux réacteurs Honeywell/ITEC F124-GA-200 de 2'880 kgp sont produits sous licence par Fiat-Avio. Le M-346 dispose d’un groupe auxiliaire de démarrage (APU) MicroturboRubis. Le cockpit est pressurisé et climatisé sous une verrière articulée à droite, doté de sièges éjectables « zero-zero » Martin-BakerMk 16D. Il dispose également d’un système embarqué de génération d’oxygène (OBOGS) éliminant le besoin de bouteilles, d’écrans multifonctions et d’un affichage HUD (Head Up Display), d’un équipement digital « Fly-by-Wire » programmable en fonction du niveau de l’élève ou simulant différents types d’avions. Un équipement de navigation à longue distance est prévu, ainsi que 3 points sous chaque aile pour une capacité de 1’800 kg et des rails en bout d’aile pour missiles air-air. Un bidon largable peut être emporté sous chaque aile, un bidon de convoyage sous le fuselage et une perche de ravitaillement en vol est prévue en option.

Le M-346 a été commandé par les forces aériennes de l'Italie (18), Singapour (12), Israël (30) et en Pologne (8), les EAU (48) pour un total de 116 commandes.

 

original_M346_PL_04_g.jpg

Photos :  Le premier M-356 polonais @ Alenia-Aermacchi

24/03/2016

M-346 supplémentaires pour l’Italie !

img_archivio1610201512503.jpg

L’armée de l’air italienne a passé commande pour 9 avions écoles supplémentaires de type Alenia Aermacchi M-346. Le contrat est estimé à près de 336 millions de dollars.

T-346A :

Au sein de l’aviation militaire italienne le M-346 porte la dénomination T-346A (15 appareils). Le T-346A offre la Phase 4 « Lead In Fighter formation » (LIFT) soit l’élément de la formation des pilotes conçu pour préparer ceux-ci à la nouvelle génération d’avions.

Le M-346 : 

Le T-346A représente la finalisation du programme d’avion école M-346, soit une variante occidentale plus petite que le Yakovlev YAK-130 du constructeur russe Sokol. C’est en 1991 que la Russie lança un programme de remplacement des L-39 Albatros et permettre la conversion des pilotes sur MIG-29 «Fulcrum» et SU-27 «Flanker». Yakovlev se lança dans le développement du YAK-130 dont le premier vol remonte au 26 avril 1996. En 1993 déjà la société italienne Aermacchi  devint partenaire pour l’industrialisation. Suite aux difficultés que rencontrait la Russie, notamment financière, le groupe italien se lança en 1999 dans une version indigène de l’appareil, sous la désignation de M-346.

L'Aermacchi M-346 se présente comme un monoplan à aile flèche en construit essentiellement en alliage d’aluminium. L’empennage horizontal est entièrement mobile et l’appareil, biplace en tandem, repose sur un train d’atterrissage tricycle. Les deux réacteurs Klimov DV-2S ont été remplacés par des Honeywell/ITEC F124-GA-200 de 2 880 kgp produits sous licence par Fiat- Avio. Le M-346 dispose d’un groupe auxiliaire de démarrage (APU) MicroturboRubis. Le cockpit est pressurisé et climatisé sous une verrière articulée à droite, doté de sièges éjectables « zero-zero » Martin-Baker Mk16D. Il dispose également d’un système embarqué de génération d’oxygène (OBOGS) éliminant le besoin de bouteilles, d’écrans multifonctions et d’un affichage HUD (Head Up Display), d’un équipement digital Fly-by-Wire programmable en fonction du niveau de l’élève ou simulant différents types d’avions. Un équipement de navigation à longue distance est prévu, ainsi que 3 points sous chaque aile pour une capacité de 1 800 kg et des rails en bout d’aile pour missiles air-air. Un bidon largable peut être emporté sous chaque aile, un bidon de convoyage sous le fuselage et une perche de ravitaillement en vol est prévue en option.

2239691060.jpg

 

Photos : Alenia Aermacchi T-346A italien @ FAI

25/06/2015

Israël, les premiers cadets formés sur M-346 !

11207299_1101104483237305_7969225927187960597_n.jpg

 

 

 

Base aérien d’Hatzerim, l’aviation israélienne (IAF) vient de promouvoir les premiers officiers pilotes formés sur le nouvel aéronefs AleniaAermacchi M-346 « Lavi ».

 

Une cérémonie a eu lieu sur la base aérienne et a marqué la promotion, après six mois de formation terminale, le premier lot de jeunes pilotes le M-346. Le commandant adjoint de l'escadron de formation, le Major Erez, dont le nom complet ne peut être divulgué, a expliqué que le nouvel appareil apportait une avancée sans commune mesure par rapport aux vieux A-4 « Skyhawk » utilisés jusqu’à présent, cet avion est une révolution pour l’Armée de l’Air israélienne. Ses caractéristiques en vol sont très proches de celles du F-16I et du F-15I. Nous pouvont montrer aux élèves les manoeuvres possibles sur leurs futurs appareils, et raccourcir ainsi leur temps de formation et d’adaptation.

En parallèle avec la nouvelle monture, un simulateur vient compléter le système de formation. Le simulateur du “Lavi” utilise, les toutes dernières technologies de pointe en matière de logiciels et de matériel, afin de reproduire exactement la façon dont l’avion se comporte en vol, tout en reproduisant les bruits environnants, comme celui des réacteurs et du vent.

L’épreuve sur simulateur est l’étape-clé de la formation théorique, car c’est là, que les pilotes vont tester ce qu’ils ont appris avant de voler sur le “Lavi. 

 

Le M-346 :

 

L'AleniaAermacchi M-346 se présente comme un monoplan à aile delta construit essentiellement en alliage d’aluminium. L’empennage horizontal est entièrement mobile et l’appareil, biplace en tandem, repose sur un train d’atterrissage tricycle. Les deux Honeywell/ITEC F124-GA-200 de 2’880 kgp sont produits sous licence par Fiat-Avio. Le M-346 dispose d’un groupe auxiliaire de démarrage (APU) MicroturboRubis. Le cockpit est pressurisé et climatisé sous une verrière articulée à droite, doté de sièges éjectables « Zero-Zero » Martin-Baker Mk16D. Il dispose également d’un système embarqué de génération d’oxygène (OBOGS) éliminant le besoin de bouteilles, d’écrans multi-fonctions et d’un affichage HUD (Head Up Display), d’un équipement digital Fly-by-Wire programmable en fonction du niveau de l’élève ou simulant différents types d’avions. Un équipement de navigation à longue distance est prévu, ainsi que 3 points sous chaque aile pour une capacité de 1 800 kg et des rails en bout d’aile pour missiles air-air. Un bidon largable peut être emporté sous chaque aile, un bidon de convoyage sous le fuselage, et une perche de ravitaillement en vol est prévue en option.

 

1074982081.jpg

 

 

Photos : 1 première promotions sur M-346 2 le M-346 « Lavi » de l’IAF @IAF