04/08/2015

Retrait des Lynx AH7 !

 

800px-Westland_WG-13_Lynx_AH7,_UK_-_Marines_AN0932284.jpg

 

Le Corps de l'Armée de l'air britannique (CAA) a retiré ses six derniers hélicoptères  AgustaWestland Lynx AH7 de reconnaissance.

Avant la retraite, le Lynx AH7 a été utilisé pour la conversion opérationnelle au sein du  671 Escadron, au cours de laquelle les élèves pilotes effectuaient trois mois d’écolage avec à la clef  200 heures de vol.

La variante Lynx AH9A restera en service jusqu’en 2019 pour être remplacée par l’AgustaWestland « Wildcat » au sein des escadrons 659, 661, 669 et 672.

 

Le Lynx a été utilisés au sein de l’ Army Air Corps (AAC) et le Fleet Air Arm (FAA) avec 119 exemplaires en service en 2006. Les versions du Lynx AH.7 et AH.9 opèrent dans l'AAC en tant qu'hélicoptère d'attaque. Dans le FAA, le Lynx AH.7 fait office d'hélicoptère d'attaque/utilitaire en support des Royal Marines alors que le Lynx HMA.8 est équipé de missiles « Sea Skua » anti-navires et de torpilles « Stingray » pour la lutte anti-sous-marine.

 

Le premier engagement du Lynx par le Royaume-Uni a eu lieu durant la guerre des Malouines. Trois appareils furent détruits, mais aucun en combat.