16/01/2018

Des Q400 de lutte incendie !

7410192082_bc22b87476.jpg

Bombardier Avions spécialisés a annoncé aujourd’hui que Conair Group Inc., fournisseur chef de file mondial d’aéronefs à voilure fixe de lutte contre l’incendie, a acheté six avions de tyèe Q400. Au prix courant, la commande ferme est estimée à quelque 206 millions de dollars. Conair exploite la plus importante flotte d’avions-citernes privés à voilure fixe du monde et fournit des avions et produits spécialisés de lutte aérienne contre l’incendie dans le monde entier. Ces six avions de série Q400 seront modifiés pour intégrer une version améliorée du système exclusif de déversement de produit ignifuge de Conair. Dans la configuration Q400 multimission, le réservoir de produit ignifuge peut être retiré et réinstallé sur le terrain en quelques heures. Cela permet à l’avion de remplir efficacement d’autres rôles d’intervention d’urgence, de transport de passagers et de marchandises, d’évacuation médicale et de patrouille côtière sans compromettre ses capacités exceptionnelles de lutte contre l’incendie.

« L’avion Q400 multimission offre l’efficacité, la fiabilité, les temps d’arrêt réduits et les faibles coûts d’exploitation de l’avion Q400 dans une application multimission. Combinant les caractéristiques économiques d’un avion turbopropulsé à des performances dignes d’un avion à réaction, l’avion Q400 multimission fournit une valeur exceptionnelle », a affirmé Stéphane Leroy, vice-président de Bombardier Avions spécialisés. « L’avion Q400 multimission est l’avion idéal pour répondre aux besoins de Conair, offrant une aptitude unique à servir dans des environnements diversifiés et difficiles. »

L’avion Q400 multimission offre l’ultime souplesse et peut facilement alterner entre les rôles de lutte contre l’incendie, de transport de marchandises et de passagers et d’évacuation médicale. L’avion Q400 peut être exploité de pistes non préparées, effectuer des approches à angle prononcé à l’atterrissage et des décollages sur courte piste, tout en pouvant atteindre une vitesse de croisière impressionnante de 667 km/h. 

À propos de Conair

Conair exploite la plus importante flotte en propriété privée d’aéronefs à voilure fixe de lutte contre l’incendie dans le monde. Fondée au Canada il y a 49 ans, Conair étend maintenant ses activités au Canada, aux États-Unis, en Europe et en Australie. Conair a développé plusieurs produits exclusifs de lutte aérienne contre l’incendie et détient des certificats de type supplémentaires pour la modification d’appareils en avions de lutte contre l’incendie.   

 

Q400-feu-forêt.jpeg

Photos : Q400 de la sécurité civil optimisé pour la lutte indendie @ Bombardier

 

10/09/2017

Des « FireHawk » pour le Comté de Los Angeles !

1.jpeg

Sikorsky a reçu un contrat du Comté de Los Angeles pour deux hélicoptères S-70i « Black Hawk » en configuration « FireHawk » soit de lutte incendie. Jusqu’ici la version « FireHawk » était basée sur le S-70A avec l’introduction du S-70i, la nouvelle version de l’hélicoptère disposera des dernières innovations apportées sur le célèbre « Black-Hawk ».

En plus de la lutte contre les incendies aériens, le Firehawk effectue également les missions de commandement et le contrôle d'autres appareils de lutte contre l'incendie, la recherche et le sauvetage et le soutien logistique.

Le S-70i :

Le Sikorsky S-70i est un dérivé des versions MH-60 destiné à l’exportation. La nécessité d'une plate-forme d'un tout nouveau Black-Hawk. Le Hawk «M» a émergé durant les années 1990 avec l'obligation de mettre à jour l’avionique analogique des UH-60A et UH-60L avec un cockpit numérique intégré, des commandes de vol numériques doublées et des moteurs plus puissants et des améliorations structurelles. Conçu par Sikorsky est doté d’une interface de Lockheed Martin, le S-70i (MH-60) représente l’évolution des versions précédentes, grâce aux leçons apprises durant les différents déploiements et durant les nombreuses opérations de ces dernières années. Cette nouvelle version permet un engagement multi-missions en utilisant un équipage de trois personnes.

Photo : S-70 « FireHawk »@ Sikorsky