09/12/2020

Le transporteur Gol remet en vol le B737 MAX !

 

84A7DBBE-4798-443D-8CA3-2EBF5286606C.jpeg

La compagnie aérienne « low cost » brésilienne Gol reprendra progressivement les vols avec Boeing B737 Max à partir du 9 décembre, en devenant ainsi la première compagnie aérienne au monde à remettre en état de vol, l’avion. En parallèle, la compagnie a dévoilé les montants des indemnités perçues par Boeing en compensation du grounding. Le premier vol ayant eu lieu tôt ce matin Sao Paulo à Porto Alegre, sans encombre. 

Selon le calendrier de remise en vol de la compagnie, sept B737 MAX 8 seront autorisés à reprendre leurs vols avec une réintégration au sein de l’horaire de vol du transporteur. Selon le porte-parole de la compagnie, l’avion assurera des liaisons intérieures à partir du hub de Gol de Sao Paolo. Afin de reprendre les airs, la compagnie a débuté  une formation pour 140 pilotes avec Boeing aux États-Unis, à l'aide d'un simulateur B737 Max doté des dernières améliorations. Avant de débuter cette remise à niveau, la compagne a effectué une série rigoureuse de vols techniques, qui ont dépassé les exigences fixées par les agences de régulation de l'aviation. La compagnie se base sur un programme d’évaluation propre et indépendant, qu’elle a ensuite comparé avec les résultats des régulateurs. C’est sur cette base que la décision de remettre en vol le « MAX » a été prise.

Compensations :

On ne connaissait pas l’étendue de compensation faite par Boeing en direction des transporteurs suite au grounding. Ce matin la compagnie GOL a déclaré qu'elle recevrait jusqu'à 412 millions de dollars de Boeing Co en compensation de l'échouement du B737 MAX, sous forme d'un mélange de liquidités et de crédits.

Photo : B737 MAX GOL @Mateen Kontoravdis

04/12/2020

Ryanair commande 75 B737 MAX additionnels !

n6063s-ryanair-boeing-737-8-200-max_PlanespottersNet_1104574_67f27bf934_o.jpeg

La commande était attendue depuis plusieurs mois, mais elle était directement liée aux décisions des régulateurs sur le retour en vol du « MAX ».  La FAA américaine ainsi que l’EASA européenne ont chacune ouvert la porte au retour en vol du B737 « MAX » avec un certain nombre de recommandations à la clef.

Ryanair a annoncé une commande ferme auprès de l’avionneur Boeing pour un total de 75 B737 « MAX » supplémentaires, portant ainsi son carnet de commandes à 210 appareils. La compagnie a de nouveau sélectionné le B737 8-200, une version de plus grande capacité du B737-8, citant les sièges supplémentaires de l'avion et l'amélioration de l'efficacité énergétique et des performances environnementales.

Les dirigeants de Ryanair ont rejoint l'équipe de Boeing pour une cérémonie de signature à Washington, DC Les deux sociétés ont reconnu les impacts du COVID-19 sur le trafic aérien à court terme, mais ont exprimé leur confiance dans la résilience et la force de la demande de passagers à long terme.

Ryanair espère réceptionner entre 25 et 30 avions à temps pour la saison de vol d'été européenne, selon le PDG Michael O'Leary, qui a noté que les plans de la flotte de la compagnie aérienne supposent une augmentation du trafic de passagers entre 95 et 130 millions, contre seulement 35 millions cette année. En 2019, la compagnie aérienne a transporté 149 millions de passagers. Au cours des cinq prochaines années, Ryanair prévoit d'étendre la taille de sa flotte de 450 à 600 avions et d'augmenter son trafic à 200 millions de passagers.

Client de lancement :

Ryanair est le client de lancement de la variante B737 8-200 « MAX » de grande capacité, après avoir passé sa première commande de 100 avions et 100 options fin 2014, suivie de commandes fermes de 10 avions en 2017 et de 25 en 2018. Le B737 8-200 « MAX » permet à Ryanair de configurer ses avions avec 197 sièges, ce qui augmente le potentiel de revenus et de réduire la consommation de carburant de 16% par rapport aux avions précédents de la compagnie aérienne.

boeing,b737 8-200 max,les nouvelles de l'aviation,ryanair,low cost,aviation francophone

Photo : B737 MAX de Ryanair @ Hyui TranDo

22/06/2020

Airbus va produire l’A220 aux USA !

299033465.jpeg

Un nouveau chapitre dans le développement des capacités de production d'Airbus aux États-Unis a commencé avec l'inauguration de la chaîne d'assemblage final (FAL) des avions commerciaux A220 (ex CS-Séries) à Mobile, en Alabama.

Cette installation de 270’000 pieds carrés qui peut produire les versions A220-100 et A220-300 - abrite cinq postes d'assemblage principaux où les principaux assemblages de composants de cellule se réunissent pour un avion terminé.

Un A220 en première pour JetBlue :

L’équipe de production d’Airbus à Mobile, en Alabama, a également marqué une nouvelle étape, en accueillant les premiers assemblages de composants destinés aux A220 pour JetBlue. Ce transporteur à bas prix sera le deuxième client de la compagnie aérienne à recevoir des A220 construits aux États-Unis lorsque l'avion sera livré fin 2020. 

Une empreinte industrielle élargie aux États-Unis :

us-a220-production-facility.jpg

Airbus a annoncé des plans en octobre 2017 pour l'ajout de la fabrication d'A220 à Mobile qui est situé au bord de Mobile Bay le long du golfe du Mexique.

La société a commencé à produire des A220 à Mobile en août 2019 en utilisant l'espace dans un hangar existant de la chaîne d'assemblage final pour les avions de la famille A320 construits aux États-Unis et dans des hangars de soutien nouvellement construits. Avec le démarrage des opérations sur la ligne dédiée d’assemblage final A220, le site de production d’Airbus en Alabama a officiellement doublé de taille.

Mobile, en Alabama, est le deuxième site d'assemblage de l'A220, qui est le dernier ajout d'Airbus à sa gamme de produits d'avions commerciaux monocouloirs. L'installation de production principale et le siège du programme de l'A220 sont situés à Mirabel, au Canada, où se trouvent également des fonctions dédiées - y compris l'expertise en ingénierie et les fonctions de soutien.

L’A220 : 

L’A220 (Ex CSéries) est le seul avion conçu pour le marché des sièges de 100 à 150 personnes, Il offre un rendement énergétique imbattable et un confort réel à bord d'un avion monocouloir. L’A220 associe aérodynamique à la pointe de la technologie, matériaux de pointe et moteurs turbo-réducteurs PW1500G de dernière génération de Pratt & Whitney, pour une consommation de carburant par siège réduite d’au moins 20% par rapport aux avions de la génération précédente. Avec une autonomie pouvant aller jusqu'à 3 200 nm (5020 km), l'A220 offre les performances des plus gros avions monocouloirs.

Avec un carnet de commandes de plus de 500 appareils à ce jour, l’A220 a toutes les références pour conquérir la part du lion du marché des avions de 100 à 150 sièges

 

Photo. 1 A220 JetBlue 2 Usine Airbus à Mobile @ Airbus

29/10/2019

IndiGo commande 300 avions à Airbus ! 

A321XLR-IndiGo--854x641.jpg

C’est une méga commande que vient de réaliser la société indienne IndiGo pour un total de 300 appareils de la famille A320neo. C’est l’une des plus importantes commandes d’avions d’Airbus avec un seul opérateur aérien.

Cette dernière commande d’IndiGo comprend un mélange d’avions A320neo, A321neo et A321XLR. Cela portera à 730 le nombre total de commandes d’appareils de la famille A320neo d’IndiGo.

«Cette commande constitue une étape importante, car elle réitère notre mission consistant à renforcer la connectivité aérienne en Inde, ce qui stimulera à son tour la croissance économique et la mobilité. L’Inde devrait poursuivre sa forte croissance dans le secteur de l’aviation et nous sommes sur la bonne voie pour mettre en place le meilleur système de transport aérien au monde, pour servir davantage de clients et tenir notre promesse de fournir des tarifs bas et une expérience courtoise et sans tracas », a déclaré Ronojoy Dutta, directeur général d’IndiGo.

IndiGo figure parmi les transporteurs enregistrant la croissance la plus rapide au monde. Depuis la livraison de son premier avion A320neo en mars 2016, sa flotte d’appareils de la famille A320neo est devenue l’un des plus importants au monde, avec 97 appareils A320neo opérant aux côtés de 128 A320ceos.

L'A321XLR est la prochaine étape évolutive de l'A321LR. Il répond aux besoins du marché en matière de portée et de charge utile, en créant davantage de valeur pour les compagnies aériennes. L’avion offrira une autonomie sans précédent de Xtra Long jusqu’à 4 700 nm, avec une consommation de carburant par siège réduite de 30% par rapport aux avions à réaction concurrents de la génération précédente.

Fin septembre 2019, la famille A320neo avait reçu plus de 6’650 commandes fermes de près de 110 clients dans le monde.

Photo : A321XLR aux couleurs d’indiGo@ Airbus

18/01/2019

Westjet a réceptionné son premier B787-9 !

 

 

boeing,westjet,low cost,transporteurs canadien,nouveaux avions de ligne,les nouvelles de l'aviation,aviation canada,les ailes du québec

 

Seattle, Boeing a livré hier au transporteur canadien  WestJet le premier de ses B787 « Dreamliners », marquant ainsi le début de son expansion mondiale. WestJet, qui exploite depuis longtemps une flotte de biréacteurs monocouloirs de Boeing, utilisera le B787-9 « Dreamliner », pour desservir de nouveaux itinéraires internationaux.

"La livraison d'aujourd'hui marque un nouveau chapitre pour WestJet", a déclaré Ed Sims, président et chef de la direction de WestJet, à Calgary. "Le B787 « Dreamliner » de Boeing est l'un des avions les plus évolués sur le plan technologique et constitue la plate-forme idéale pour notre transition vers un opérateur de réseau mondial. Nous sommes impatients d'amener les Canadiens dans le monde et dans le monde entier confortablement et avec style."

Ce printemps, WestJet utilisera le B787-9 sur un long rayon d'action, capable de parcourir 7’635 milles marins (14 140 km) pour offrir le tout premier vol reliant Calgary à Dublin. La compagnie aérienne offrira également un service sans escale entre Calgary et London Gatwick, Calgary et Paris.

Le B787-9 de WestJet pourra accueillir 320 passagers dans une configuration à trois classes. L'intérieur séduisant du « Dreamliner » qui comprend de grandes fenêtres, une altitude de cabine inférieure et une technologie de conduite en douceur, complète la nouvelle cabine d'affaires de WestJet, dotée des premiers sièges allongés du transporteur.

En prévision de ses nouveaux « Dreamliners », WestJet a récemment ajouté des solutions numériques optimisées via Boeing AnalytX, afin d’optimiser ses opérations. Cela inclut le Airplane Health Management, qui fournit des analyses prédictives pour optimiser les opérations de la flotte de « 787 », ainsi que le Toolbox, qui fournit aux techniciens des informations en temps réel leur permettant de résoudre rapidement les problèmes de maintenance et de respecter le calendrier des compagnies aériennes.

Le B787 « Dreamliner » est l'avion gros-porteur le plus vendu au monde avec près de 1’400 commandes. Il permet aux compagnies aériennes de réduire leur consommation de carburant et leurs émissions de 20 à 25% et de desservir des destinations lointaines. La combinaison de l’économie de carburant et de la longue portée a permis aux compagnies aériennes d’économiser plus de 30 milliards de livres de carburant et d’ouvrir plus de 210 liaisons sans escale.

boeing,westjet,low cost,transporteurs canadien,nouveaux avions de ligne,les nouvelles de l'aviation,aviation canada,les ailes du québec

Photos : Livraison du B787-9 à WestJet @ Boeing