21/03/2017

450ème B737-800 pour Ryanair !

2945309880.jpg

 

Dublin, la compagnie « low cost » Ryanair a fêté la livraison aujourd'hui de son 450ème B737-800 de la part de l’avionneur américain Boeing. Cette étape importante a été atteinte en moins de deux décennies, avec le transporteur irlandais à faible coût prenant une livraison moyenne de 25 B737-800 par an depuis 1999.

"Ryanair est fière de collaborer avec Boeing et exploite une flotte tout-Boeing depuis 1994, a déclaré Chief Operations Officer de Ryanair, Mick Hickey. Notre ordre actuel en ce qui concerne les B737-800 et B737 MAX-200 va nous permettre de développer notre flotte jusqu’à 585 avions pour pouvoir transporter 200 millions de passagers par an en 2024. ».

Avec plus de 80 commandes en carnet pour B737-800 « Next-Generation », Ryanair est également le client de lancement du B737-200 MAX, avec 100 commandes en carnet. Le B737-200 MAX peut accueillir jusqu'à 200 places, ce qui augmente le potentiel de revenus et de fournir aux compagnies aériennes jusqu'à 20% de rendement du carburant par siège que le plus efficace des avions mono-couloir d'aujourd'hui.

Photo : B737-800NG Ryanair @ Cris Berton

13/01/2017

Boeing obtient une commande record de SpiceJet !

Boeing_737_MAX_SpiceJet.jpg

New Dehli, la compagnie « Low Cost » SpiceJet s’est engagée pour un maximum de 205 avions auprès de l’avionneur américain Boeing. Cette commande st la plus importante de la part d’une compagnie à bas coûts.

L'annonce comprend un lot de 100 nouveaux B737-800 MAX qui vient s’ajouter à une commande de 42 appareils du même type. De plus la compagnie dispose de droits d’achat pour 50 avions supplémentaires 

"Le Boeing B737 est l'épine dorsale de notre flotte avec sa grande fiabilité, les économies d'exploitation faibles et le confort très apprécié», a déclaré Ajay Singh, Président Directeur Général, SpiceJet.

Le B737 MAX :

Le B737 «MAX» sera 13 % plus économe en carburant que les plus performants des monocouloirs actuels, avec un coût opérationnel par siège inférieur de 8 % par rapport à son futur concurrent. La configuration inclut les nouveaux moteurs LEAP-1B de CFM International qui sont optimisés pour la famille «MAX», un cône arrière redessiné et les nouvelles ailettes dites « Advanced Technology Winglet » conçues par Boeing pour réduire la consommation de carburant. Parmi les autres modifications intégrées, figurent des améliorations apportées aux écrans du poste de pilotage, au système de prélèvement d’air et au système de commande de vol.

Par ailleurs, le B737 MAX profitera des progrès accompli dans le domaine de la connectivité. Le B737 «MAX» offrira à ses clients la possibilité d’utiliser des données en temps réel, pour prendre en cours de vol des décisions opérationnelles concernant la maintenance au sol.

La famille B737 "MAX" comprend le B737-700 «MAX», le B737-800 «MAX» et le B737-900 «MAX», trois appareils qui occuperont le marché des monocouloirs de 100 à plus de 200 sièges. Le B737 «MAX » se caractérisera par un rayon d’action supérieur à celui de la famille B737 NG, avec une autonomie de 6’482 km (3’500 milles nautiques), soit 741 à 1’000 km de plus que le B737 NG.

L'équipe « 737 MAX » devrait pouvoir respecter le « Roll-Out » du premier « MAX » prévu pour la fin de l’année. Le premier vol est prévu pour le début de l’année 2016. Le client de lancement, la compagnie  Southwest Airlines devrait prendre livraison de son premier appareil pour le troisième trimestre de 2017.

 

Photo : B737-800 MAX aux couleurs de SpiceJet @ Boeing

 

 

13/09/2016

Volaris a pris livraison de son A320neo !

A320neo_Volaris.jpg

Le transporteur low-cost Volaris a pris livraison de son premier A320neo, et devient ainsi le premier opérateur des A320neo en Amérique du Nord. Volaris est le principal client d'Airbus au Mexique, après avoir commandé 74 appareils de la famille A320, dont 30 A320neo. L'opérateur tout-Airbus est devenu un client en 2006, et depuis lors, est devenu le plus grand opérateur de la famille A320 du Mexique avec 63 avions de la famille A320 en service, dont 17 A319, 42 A320 et quatre A321.

L'A320neo destiné à Volaris est alimenté par une motorisation Pratt & Whitney PW1100-JM « Pure-Power ». L’avion est loué par AerCap. L’avion est configuré pour 186 passagers avec le nouvel intérieur « Space-Flex ».

L‘A320neo :

La famille A320neo offre aux compagnies le choix entre les réacteurs, le Pure Power PW1100G-JM de Pratt & Whitney, et les LEAP 1-A de CFM. Composée de trois versions de différentes capacités (A319neo, A320neo et A321neo), la famille A320neo, qui peut accueillir de 100 à 240 passagers, permet aux opérateurs d'exploiter l'appareil le mieux adapté à la demande, et couvre parfaitement la totalité du segment des monocouloirs, sur les lignes domestiques à faible ou forte densité de trafic, ou les lignes long-courriers pouvant atteindre 4 000 nm. Grâce à une cabine plus large, tous les appareils de la famille A320neo offrent un confort inégalé dans toutes les classes, ainsi que des sièges de la largeur standard d’Airbus de 18 pouces en classe économique. Depuis son lancement le 1er décembre 2010, la famille A320neo bénéficie d'une forte reconnaissance du marché, qui se traduit par plus de 4 500 commandes émanant de 82 clients, soit quelque 60 pour cent de part du marché.

 

Photo : A320neo de Volaris @ Airbus

18/03/2016

La naissance de French Blue !

unnamed.jpg

Ce n’est pas tous les jours que nous avons la naissance d’une compagnie aérienne, de surcroit une compagnie dont le propriétaire intégral est le Groupe Dubreuil qui possède déjà Air Caraïbes.

Ce groupe familial qui s’étend sur trois générations, considère qu’il est temps de se lancer dans le low cost longue distance vers les Caraïbes au départ de Paris Orly.

C’est donc avec une certaine fierté, que Jean-Paul Dubreuil a officiellement donné naissance à French Blue qui opérera dans un premier temps en Airbus A330-300 (242 T) puis à terme en A350-900 et A350-1000.

unnamed-2.jpg

Le tout premier appareil sera positionné sur Punta Cana (République Dominicaine) dès septembre 2016 et proposera la configuration suivante, 350 sièges en économique et 28 sièges en classe premium.

Les 350 sièges économiques sont fabriqués par Zim (qui équipe Lufthansa et Singapore Airlines), alignés en 9 de front, avec un pitch de 32 pouces sur la partie normale de l’appareil et 31 pouces dès qu’elle se rétrécie en queue d’appareil. L’inclinaison du siège sera de 6 pouces, un IFE HD de 10 pouces (25 cm) servira d’interface, wifi à bord, prises PC et USB. Côté confort on note des renforts lombaires et sous les genoux, et un repose-tête ajustable 4 positions.

 

unnamed-1.jpg

Les 28 sièges business, ne sont pas en reste, ils se proposent en 7 de front (2-3-2) en pitch de 36 pouces, d’une inclinaison de 8 pouces, d’un écran de 12 pouces HD touch screen et d’une console centrale.

Courant l’été 2017, la compagnie cible s’étendre sur l’océan indien avec pour désertes l’île Maurice et la Réunion en Airbus A350.

Lors de cette présentation, les responsables de cette compagnie, n’ont pas communiqué sur la politique tarifaire. Il nous est donc difficile de se positionner sur statut « low cost » de cette nouvelle compagnie.

Ce qu’il nous a été présenté, c’est que d’un côté, avec l’aide de son site online www.frenchblue.com qui vient de s’ouvrir, il sera possible de réserver son siège « sec » avec seulement un bagage à main de 12 kg et choisir « sur mesure » les prestations payantes à bord. C’est ce qui s’appellera le niveau « basic ». A cela s’ajoute un produit « smart » qui englobe la proposition « basic » et qui rajoute un bagage en soute de 23 kg, des repas et le choix du siège. Pour conclure la proposition Premium sera had hoc avec les 28 sièges premium proposés.

En sus de ces trois offres « on line » la nouvelle compagnie jouera aussi le code-share avec sa sœur Air Caraïbes et tout son réseau de réservation classique.

D’un point de vue ressources humaines, la compagnie a lancé un grand programme de recrutement de ses PNT et PNC, qui court toujours actuellement.

La base de travail se fixe sur 850 heures par mois (la réglementation européenne impose un maximum de 900 heures) et la majorité des contrats seront en CDI.

Certains évoquent toutefois la crainte de dépouiller Air Caraïbes pour French Blue, ce qu’à démenti la direction ce jour.

Les Caraïbes au départ de la France, est un marché dur et concurrentiel pour quatre acteurs majeurs et l’arrivée de French Blue est un pari intéressant à suivre, et à la découverte des tarifs « low cost » donnera le ton du positionnement vis à vis des concurrents mais surtout par rapport à Air Caraïbes qui se retrouvera avec un produit plus couteux à exploiter, plus anciens et de surcroit plus cher normalement pour le passager.

Avant même son ouverture à la réservation, ses premiers vols sur Punta Cana, French Blue concentre toutes attentions, tant pour ceux qui rêvent de voyager loin à moindre coût que pour les concurrents et professionnels du secteur.

C’est une première, à qui il faut souhaiter bon vol et qu’il faudra obligatoirement suivre… et que le bleu leur soit le plus azur possible dans un secteur si triste actuellement.

Texte de Paul Marais-Hayer pour avia news France

Photos : Airbus Group

 

 

12/11/2015

Boeing livre le 375ème B737 à Ryanair !

Ryanair1.jpg

Seattle, Boeing a livré le 375ème B737 à la compagnie « low cost » Ryanair, lors d’une cérémonie. L’avion un B737-800 Next Generation est également doté du nouvel intérieur de la compagnie.

 

Ryanair Boeing Sky Interiors_Mar15.jpg

"Le B737 est Boeing est la pierre angulaire de notre croissance réussie au cours des 16 dernières années et nous sommes fiers de prendre livraison de notre 375ème Boeing 737-800 aujourd'hui», Mick Hickey, chef des opérations de Ryanair.

La compagnie aérienne basée à Dublin, célèbre cette année son 30ème anniversaire des opérations depuis son premier vol en 1985. Aujourd'hui, Ryanair est le plus grand opérateur en tout-Boeing en Europe.

Ryanair est également le client de lancement du B737-200MAX, le plus récent membre de la famille « 737MAX » avec 100 avions en commande. Une variante basée sur le succès du B737-800 MAX, le B737-200 MAX peut accueillir jusqu'à 200 sièges, l'augmentation du nombre de clients fournira jusqu'à 20 % de rendement en matière de carburant par siège que les avions les plus efficaces qui volent aujourd'hui.

Ryanair opère plus de 1.600 vols par jour et devrait transporter plus de 105 millions de passagers cette année. En plus des 100 B737-200 MAX, le transporteur a également plus de 150 commandes en carnet pour B737-800.

 

Ryanair2.jpg

Photos : 1 & 3 Le 375ème B737-800 NG de Ryanair, 2 le nouvel intérieur @ Boeing