26/09/2021

Le F-117 « NightHawk » reprend du service !

f-117-formation.jpg

Le Lockheed Martin F-117 « Nighthawk » n’a-t-il pas dit son dernier mot ? Partit en  retraite officiellement il y a 13 ans, voici que des exemplaires font surface. Le 13 septembre dernier, deux Lockheed martin F-117 « Nighthawk » ont ​​atterri à l'aéroport international de Fresno Yosemite pour effectuer quelques jours d'exercices d'entraînement avec les F-15C/D « Eagle » du 144th Fighter Wing de la California Air National Guard (ANG).

1268420.jpeg

Renaissance officielle

La récente apparition de deux F-117 en parfait état de marche aux côtés d’avions de type F-15 marque le retour officiel de l’avion en service et probablement d’une utilisation qui ne s’est peut-être jamais complétement arrêtée, contrairement à ce l’US Air Force a pu déclarer auparavant.

Cet récente apparition semble d’ailleurs aller de pair avec des déclarations de spotters qui ont depuis plusieurs années observés des aéronefs ressemblants au F-117 dans les désert du Nevada et de Californie. Du côté de l’USAF, on confirme maintenant qu’un certains nombre de F-117 sont en état de vol et sont utilisés pour soutenir des missions d’essais et de formation. Jusqu’ici, l’USAF n’avait jamais réellement reconnu le maintien de quelques F-117 en état de vol, ni de leur participation à certains vols.  

Des F-117 agresseurs

L’USAF a cette fois reconnu qu’un petit nombre de F-117 est utilisé comme aéronefs « agresseurs » et servent en tant que force d'opposition dans les opérations d'entraînement au combat aérien. Cette utilisation peut paraître étrange pour cet appareil qui n’est pas un chasseur, mais bien un avion d’attaque au sol. Pour autant le F-117 s’avère très intéressant du point de vue de sa furtivité. En effet, les capacités furtives du F-117 le rende particulièrement intéressant pour simuler les nouveaux avions chinois et russes ayant une faible signature radar. Les radars à basse fréquence sont depuis longtemps capable de repérer des avions furtifs dans le ciel, mais  pas assez précis pour en cibler un. Il faudra attendre les nouveaux radars AESA pour compenser cette difficulté. Pour autant, le F-117 permet également de préparer les unités de l’USAF à l’arrivée massive d’avions toujours plus furtifs et qui posent de nouvelles difficultés.

Si, la furtivité ne rend pas un avion invisible au radar, mais permet de retarder sa détection, le radar n'est pas non plus le seul moyen de cibler les avions. La vérité est que la furtivité est une série de technologies, de méthodologies de production et de tactiques de combat qui se chevauchent, toutes destinées à retarder la détection et à empêcher les systèmes de défense aérienne d'obtenir ce qu'on appelle un "verrou de qualité militaire" ou un verrouillage suffisant pour vraiment tirer sur un avion.  

Le F-117 est donc un outil de travail pour la mise au point de nouvelles tactiques aérienne, il sera rejoint prochainement au sein des unités d’agresseurs par des F-35. Nous en parlerons prochainement.

Screen-Shot-2021-09-15-at-10.03.51-AM-753x750.png

 

Petit rappel :

Le F-117  "NightHawk" construit par Lockheed-Martin est le premier chasseur bombardier furtif de l’histoire. Issu du bureau d’étude « Skunk Works » comme l’on été l’U2 et le SR-71, son existence fut gardée secrète jusqu’en 1988 et le secret qui entoura cet avion donna lieu à plusieurs fausses observations d’ovnis triangulaires, y compris durant la vague Belge d’ovnis (1989-1992). Au total 59 F-117 furent construit et 558 pilotes eurent le privilège de le piloter au sein du 4450th Tactical Group (surnommé : faiseur de divorce, les vols étant uniquement de nuit et le secret obligeant les pilotes à ne rien divulguer à leurs épouses !)

Photos : 1 F-117 2 F-117 @ GlennBeaslex  3 F-117 & F-15 @ USAF