04/10/2019

Des P-3C « Orion » pour l’Argentine !

mar94f7r2hp21.jpg

L'Argentine a acheté quatre avions de patrouille maritime Lockheed P-3C « Orion » pour remplacer les modèles précédents, a annoncé le ministre de la Défense nationale. Les quatre avions avaient été achetés au gouvernement américain.

L’intention est de remplacer les six orions P-3B reçues par l’Argentine entre 1997 et 1999, dont aucun n’est opérationnel. Étant donné que les P-3B nécessitaient une rénovation structurelle majeure, il a été décidé que le meilleur plan d'action consistait à les remplacer par des appareils plus récents, récemment retirés par la US Navy (USN).
Les termes de l'accord stipulent que les quatre P-3C affectés au transfert en Argentine ne doivent pas avoir quitté le service actif américain pendant une période supérieure à deux ans avant leur livraison.En outre, le contrat comprend des dispositions relatives à la fourniture de pièces de rechange et d’autres équipements techniques.

L'intérêt pour les P-3C a commencé en 2016 lorsque le personnel de la marine argentine s'est rendu dans des installations américaines pour inspecter des cellules excédant les exigences américaines. Le 25 juin dernier, lors d'une visite en Argentine, l'amiral Craig Faller, commandant du US Southern Command, a déclaré que l'avion pourrait être mis à disposition et que des négociations ont été engagées pour la fourniture de quatre d'entre eux.

Lockheed-Martin P-3 « Orion » :

Le Lockheed P-3 Orion est un quadrimoteur à hélices. Le P-3 Orion est un dérivé militaire du projet d'avion civil Lockheed L-188 «Electra» qui a été abandonné.

En 1957, l’USN fait part de son besoin d'avoir un remplaçant à ses P2 «Neptune» vieillissant et encore doté de moteurs à pistons. Lockheed est sélectionné pour le développement de l'appareil.

Un premier prototype désigné YP3V-1 est construit. Il effectua son premier vol le 25 novembre 1959. Par rapport au modèle civil, dont il est issu, il est plus court de 2,24 m et est modifié pour accueillir une soute à bombes.

Ses essais effectués, il fut mis en production sous le nom de P-3A. 157 appareils de ce type furent construits. Il fut mis en service pour la première fois dans les forces armées des États-Unis en 1962.  Ils étaient équipés de propulseurs Allison T56-A-10W de 4 500 chevaux et du même système tactique que le P2V-7. À partir du 109e appareil, celui-ci fut remplacé par un système Deltic plus moderne tandis que les avions déjà en service furent rétrofités avec ce système.

Une seconde version vit le jour sous le nom de P-3B et fut construite à 145 exemplaires. Les différences avec le P-3A résidaient dans une nouvelle motorisation, des Allison T56-A-14, et la possibilité d'emporter des missiles AGM-12 Bullpup.

La version finale, P-3C, conserva la cellule et la motorisation de la précédente mais fut équipée d'un nouveau système de lutte anti-sous-marine et d'un Naval Tactical System. Le P-3C est doté du système de radar (LSRS) AN/APS-149 hautement performant de Raytheon.

Photo : P-3C Orion@ Lockheed

 

09/07/2017

Le CH-53K poursuit ses essais à Patuxent River !

1.jpeg

Le CH-53K « King Stallion » a débuté ses essais sur les installations de Patuxent River. Le programme de certification du Sikorsky CH-53K a terminé avec succès son premier vol "Cross Country" de Sikorsky's West Palm Beach, en Floride en direction des installations de la base navale de Patuxent River dans le Maryland. C'est le premier des longs vols que doit effectuer l’hélicoptère.

Les quatre appareils d’essai CH-53K ont déjà effectué plus de 450 heures d'essais en vol au centre de développement Flight Center de Sikorsky à West Palm Beach et continuent à conduire des tests opérationnels avec des charges internes et externes. Le programme de test en vol continue à fonctionner avec une équipe de test intégrée (ITT) composée de Sikorsky, du Commandement des systèmes aériens de la marine américaine (NAVAIR) et du personnel des Corps des marines américains (USMC). Les tests se poursuivront dans les deux endroits, soit à West Palm Beach et à Patuxent River

Le CH-53K "King Stallion" :

Bien que conçu de la même taille que les CH-53E « Super Stallion», qu’il doit remplacer à partir de 2019,  le CH-53K permettra de tripler la capacité de transport de charge externe à plus de 27 000 lb sur une distance de plus de 110 miles nautiques. Doté d’une nouvelle motorisation General-Electric GE38-1B offrant un meilleur couple  surmonté de d’un rotor de quatrième génération en composite. La cellule est également nouvelle car entièrement en matériaux composites. Encore plus puissante (ses 3 turbines délivreront environ 6000 ch chacune), ravitaillable en vol, équipée de systèmes de communications de dernière génération, le CH-53K est optimisé pour le transport par temps chaud en opérant à partir de terrains peu préparés et deviendra la référence de sa catégorie. En matière de transport, le CH-53K pourra par exemple emporter en interne une Jeep «Humvee».

Photo : Le CH-53k à Patuxent River@ Sikorsky

03/02/2017

Début de mise à jour pour les P-3 chiliens !

681519641.jpg

Le premier avion de patrouille maritime de type Lockheed Martin P-3 « Orion » de la Marine chilienne a quitté la base navale Concon et est arrivé au Canada en vue de sa mise à jour à mi-vie (MLU) en vertu d'un contrat de 37 millions de dollars avec IMP Aerospace de Halifax, en Nouvelle-Écosse.

Les Lockheed P-3 « Orion » de la marine chilienne sont en service depuis 1993 et vont devoir recevoir de nouvelles ailes et de nouveaux stabilisateurs. Les moteurs vont être améliorés dans le cadre du plan de modernisation à mi-vie (MLU). Les autres améliorations concernent l’installation du nouveau système tactique de mission entièrement intégré Integrated Tactical System (FITS). La Modernisation de l’avionique comprend la mise en place d’un cockpit numérique et de l’installation d’un nouveau système de radar multi-mode de surveillance maritime. Les appareils seront dotés de missiles Raytheon AGM-84 « Harpoon » antinavires.

Une fois terminé, les P-3 « Orion » chiliens devraient rester en service durant 20 ans. Les appareils sont exploités de l’escadron de reconnaissance maritime (VP) -1 à Viña del Mar, à environ 60 km à l'ouest de la capitale, Santiago.

 

Photo : P-3 « Orion » de la marine chilienne @ Marine chilienne

 

25/08/2016

La Royal New Zealand Air Force modernise ses P-3 !

20051119_029-NZ4202-Lockheed-P-3K-Orion-of-5-Sqn-RNZAF-at-RAAF-Pearce-2.jpg

Wellington, la Royal New Zealand Air Force (RNZAF) a lancé un programme de modernisation de sa flotte d’avions de patrouille maritime de type Lockheed P3K2 « Orion ». C’est Boeing qui a été choisi pour la réalisation de la mise à jour. Le contrat est estimé à près de 35 millions de dollars.

Au total se sont cinq appareils qui sont concernés par cette modernisation. Cette mise à jour doit permettre de maintenir le petite flotte opérationnelle jusqu’en 2020, date à laquelle le ministère de la défense de la Nouvelle-Zélande prévoit de lancer un programme de remplacement.

En attendant mieux, les Lockheed P-3K2 « Orion » de la RNZAF seront dotés d’améliorations en ce qui concerne les logiciels du radar, de nouvelles radios et des systèmes acoustiques améliorés. Les systèmes de guerre-électronique seront également mis à jour.

Lockheed P-3C « Orion » :

La version finale, P-3C, conserva la cellule et la motorisation de la version précédente, le P-3B, mais fut équipée d'un nouveau système de lutte anti-sous-marine et d'un Air Tactical Data Systems. Entre 1974 et 1984. Le P-3C peut emporter diverses armes dont des missiles AGM-84 « Harpoon » sur des points de charges externes, 4 torpilles Mk.46 ou 2 bombes sous-marines Mk.101 en soute et peut aussi utiliser des bouées acoustiques.

 

Photo : Lockheed P-3K2 « Orion »@ RNZAF

 

 

21/11/2013

Les P-3 «Orion» brésiliens modernisés !

unnamed-2.jpg


 

L'armée de l'air brésilienne a retrouvé une capacité de lutte anti-sous-marine, après un déficit opérationnel de près de 15 ans. En 2005 la FAB a signé un contrat avec Airbus Military, pour la modernisation de ses neuf avions de patrouille maritime Lockheed P-3A «Orion». Le septième appareil modernisé vient d’être livré à la FAB.

 

Modernisation des P-3 brésilien : 

 

Les P-3A de la Força Aérea Brasileira (FAB) sont modernisés au sein des installations d’Airbus Military à Getafe en Espagne. Les appareils sont portés au standard «H» et intègre les modernisations suivantes : améliorations structurales sur les appareils selon les besoins (usure de la cellule) et installation du système tactique de mission entièrement intégré Integrated Tactical System (FITS). Modernisation de l’avionique avec la mise en place d’un cockpit numérique fournit par Thales. Installation d’un nouveau système de radar multi-mode EL/M-2022A (V) 3 de l’israélien ELTA Systems de surveillance maritime. Intégration d’un imageur thermique FLIR SAFIRE II. 

 

En matière d’armement, les P-3H de la FAB emportent désormais le missile anti-navire AGM-84 «Harpoon», des torpilles Mk.46.

 

Zones d’utilisation : 

 

Les Lockheed P-3H «Orion» de la FAB sont utilisés pour la surveillance et la protection des zones maritimes et des ressources naturelles dont l'Amazonie et la région du plateau continental . En outre, l'appareil prend en charge les missions de recherche et de sauvetage (SAR) dans l'Atlantique Sud, qui sont sous la responsabilité du Brésil.


 

unnamed-1.jpg


 

Photos :1 Lockheed P-3H Orion de la FAB @ FAB  2 P-3H de la FAB @ Alejandro H. Leon