07/08/2019

Le volume du fret aérien en baisse !

699FE90B-690E-4EBF-A46B-9B432EE4EC1A.jpeg

L’Association du transport aérien international (IATA) a publié des données sur les marchés mondiaux du fret aérien montrant que la demande, mesurée en tonnes-kilomètres fret (FTK), avait diminué de 4,8% en juin 2019 par rapport à la même période en 2018. Une baisse générale se confirme, en effet, nous avons une diminution consécutive sur huit mois.

Stagnation du commerce mondial : 

Les signes d'une reprise modeste au cours des derniers mois semblent avoir été prématurés, la contraction de juin ayant été généralisée dans toutes les régions, à l'exception de l'Afrique. La croissance de la capacité reste modérée et le facteur de charge de la cargaison continue de diminuer. À l'échelle mondiale, la croissance du commerce stagne et l'incertitude des entreprises est aggravée par les dernières hausses de tarifs dans le différend commercial entre les États-Unis et la Chine.

La guerre économique engagée entre les USA et la Chine pèse considérablement sur les échanges internationaux. L’intensification de ces tensions ont pour effet direct de freiner le développement du fret aérien.

Les effets par régions :

Les compagnies aériennes de la région Asie-Pacifique et du Moyen-Orient ont encore une fois connu la plus forte baisse de la croissance annuelle du volume total de fret aérien en juin 2019. L'Afrique a été la seule région à afficher une croissance.

Les compagnies aériennes de la région Asie-Pacifique ont enregistré une demande de contrats de fret aérien de 5,4% en juin 2019 par rapport à la même période en 2018. Bien qu’il s’agisse d’un facteur important, la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine n’est pas la seule responsable de cette chute. Les FTK pour le marché intra-asiatique ont diminué de plus de 10% au cours de la dernière année. La capacité de fret aérien a augmenté de 1,8% sur la même période.

La demande de fret des compagnies aériennes nord-américaines a diminué de 4,6% en juin 2019 par rapport à la même période de l’année précédente. La capacité a augmenté de 1,9% au cours de la dernière année. Les tensions commerciales entre les États-Unis et la Chine pèsent sur la performance, les FTK vers l'Asie ayant perdu 5%. Les FTK sur les routes en provenance d’Europe, d’Amérique du Sud et du Moyen-Orient étaient également plus faibles.

Les compagnies aériennes européennes ont enregistré une baisse de 3,6% de la demande de fret en juin 2019 par rapport à la même période de l'année précédente. Des volumes de fret relativement importants en Europe contribuent à minimiser l'impact de la faiblesse des exportations allemandes. La capacité a augmenté de 2,8% d'une année à l'autre.

Les volumes de fret des compagnies aériennes du Moyen-Orient ont diminué de 7,0% en juin 2019 par rapport à la même période de l’année précédente. Capacité augmentée de 2,7%. La demande désaisonnalisée est en baisse depuis la fin de 2018 et les dernières données montrent que les volumes exportés vers l'Europe (-7,2%) et l'Asie-Pacifique (-6,5%) étaient particulièrement faibles.

Les compagnies aériennes latino-américaines ont vu leur demande de fret diminuer de 1,0% en juin 2019 par rapport à la même période de l'année dernière et leur capacité a augmenté de 4,6%. Une grande partie de la baisse du trafic peut être attribuée à la faiblesse du marché intérieur de l'Amérique du Sud (notamment le Brésil et l'Argentine), où les FTK ont chuté de 6,5%.

Les transporteurs africains ont été les seuls à faire état d'une croissance en juin 2019, avec une augmentation de la demande de 3,8% par rapport à la même période de l'année précédente. Cela fait de l'Afrique la région le plus performante pour le quatrième mois consécutif. La capacité a augmenté de 16,6%. L'analyse des itinéraires montre que la performance Afrique-Asie est forte, en hausse de 12% par rapport à l'année précédente. (Sources IATA).

Photo : B747 F @ Monarch

11/04/2019

Nouveau record pour le Gulfstream G650ER !

C2653B3C-BBDE-473F-9D21-745EB6DA15C3.jpeg

Habitué des records, l’avionneur Gulfstream a établi un nouveau record de vitesse avec son G650ER ultra-longue portée, et a ainsi établi un nouveau record pour le vol en jet d'affaires. 

Le 29 mars, le G650ER a volé de Singapour à Tucson en Arizona, soit un vol d’une durée de 15 heures et 23 minutes, éclipsant le précédent record établi par le Bombardier Global 7500 de 44 minutes. Le Gulfstream G650ER a quitté l'aéroport de Changi à 29h35, heure locale, le 29 mars, et est arrivé à Tucson à 17h16 heure locale, couvrant les 8’379 nm à une vitesse sol moyenne de 626 milles par heure.

Le G650ER :

Le G650ER (Extented Range) est directement dérivé de l’actuel G650, mais celui-ci peut parcourir 7’500 nm (13’890km) à une vitesse de croisière de Mach 0,85. Cette nouvelle version permet de relier d’une traite New York à Dubaï par exemple.  L’avion reprend par contre les mêmes spécificités que le G650, soit un cockpit  nouvelle génération doté d’un Enhanced Vision System II couplé à un Head-Up Display (HUD). Equipé d'un système en configuration de gestion de vol Triplex, la descente d'urgence peut s’effectuer en mode automatique, il dispose d’un radar 3D météorologique. Doté de moteurs Rolls-Royce BR725 de dernière génération, plus silencieux et moins gourmand en kérosène, il se montre 25 % plus économique que la génération précédente. Equipé d'un système en configuration de gestion de vol Triplex, la descente d'urgence peut s’effectuer en mode automatique, il dispose d’un radar 3D météorologique. Doté de moteurs Rolls-Royce BR725 de dernière génération, plus silencieux et moins gourmand en kérosène, il se montre 25 % plus économique que la génération précédente.

Les ingénieurs de Gulfstream ont  accordé une attention particulière à l'environnement de la cabine. En fait, ils l'ont conçu à partir de l'intérieur. Plus long, plus large et plus haute que n'importe quelle cabine de sa catégorie. L’avion peut être doté de confortables chambres à couchers,  la cabine peut être configurée avec une table de quatre places pour conférence avec deux sièges supplémentaires à travers le couloir, pour les repas ou les réunions et  bénéficient de sièges plus larges. Douze variations sont possibles en fonction des désirs du client. 

4E683C6E-B17A-401A-B9F4-9A7552334433.jpeg

Photos : 1 G650ER 2  Intérieur @ Gulfstream