21/04/2018

La gamme CSéries remporte le prix du développement durable !

DZ9ROusXcAIbWFE.jpg

Bombardier a remporté un prestigieux prix aux Mercuriades dans la catégorie « Stratégie de développement durable » pour son approche d’écoconception appliquée aux avionsde la gamme  « Cseries ». Le prix a été décerné jeudi 19 avril lors du Gala Les Mercuriades devant près de 1’200 leaders d'entreprise montréalais.

Les Mercuriades est l'un des concours d'affaires les plus prestigieux du Québec. Ce concours reconnait l'innovation, l'ambition, l'entrepreneuriat et la performance des PME et des grandes entreprises. Les entreprises participantes peuvent soumettre leur candidature dans 17 catégories. Toutes les candidatures sont évaluées par un jury indépendant.

La candidature de Bombardier portait sur notre approche d’écoconception appliquée aux avions CSeries. Bombardier est le premier et le seul avionneur à avoir appliqué une approche environnementale de cycle de vie sur un avion complet.

La gamme Cséries :

Conçue pour le marché en plein essor des avions de 100 à 149 places, la gamme d’avions CSeriesentièrement nouvelle combine des matériaux évolués, une technologie de pointe et des méthodes éprouvées pour répondre aux exigences des sociétés aériennes commerciales en 2013 et au-delà. Propulsée par des moteurs PurePower PW1500G de Pratt & Whitney, la gamme d’avions Cseriesoffre un avantage de 15% sur le plan des décaissements d’exploitation avec une réduction de 20% de la consommation de carburant. Avec la version optionnelle à capacité de sièges supplémentaire, la productivité de l’avion CS300 s’améliore encore, offrant aux sociétés aériennes un avantage supplémentaire moyen de 4%  sur le plan des décaissements d'exploitation par siège. La conception entièrement nouvelle des avions CSeries permet de réduire grandement leurs niveaux de bruit et d’émissions, tout en offrant une souplesse opérationnelle supérieure, des performances exceptionnelles sur piste et une autonomie de 2 950 milles marins (5 463 km). Les avions CSeries,qui seront jusqu’à 5 443 kg (12 000 lb) plus légers que d’autres avions de la même catégorie pour ce qui est du nombre de places, procureront aux passagers le meilleur environnement cabine de leur catégorie, digne d’un gros-porteur, dans un avion monocouloir.

Photo :Le séries CS100 de Swiss avant livraison @ Bombardier

 

20/04/2018

Israël reprend les discussions sur le V-22 !

3781082376.jpg

Israël a relancé les discussions avec le gouvernement américain au sujet d'une acquisition potentielle de Bell Boeing V-22 « Osprey » alors que le programme se tourne vers l'étranger pour combler une capacité de production vacante.

Le gouvernement israélien a gelé l'année dernière un plan d'achat de six V-22, trois ans après que l'Agence américaine de coopération pour la défense et la sécurité (DSCA) ait informé le Congrès de la vente potentielle de l’appareil à Tel Aviv.

Mais le gel était apparemment de courte durée, les autorités israéliennes ayant rouvert les discussions avec le Naval Air Systems Command des États-Unis (NAVAIR) à la fin de l'année dernière.

«Au cours des six derniers mois, nous avons eu de plus en plus de discussions et d'intérêt de la part d'Israël», a déclaré le Col Matthew Kelly, directeur du bureau du programme conjoint du V-22. "Il n'y a rien d'imminent. Mais nous sommes heureux qu'Israël envisage à nouveau le V-22. "

Les MV-22 opérant à partir du bâtiment de surface USS Iwo Jima ont participé à l'exercice « Kia Green » israélien à la mi-mars, donnant aux responsables israéliens l'opportunité d'évaluer les capacités du tilrotor.

 Le V-22 «Osprey» :

Le V-22 Osprey est aéronef de transport multirôle utilisant la technologie du rotor basculant pour combiner  les performances en vol vertical d'un hélicoptère avec la vitesse et la portée d'un aéronef à voilure fixe. Avec ses nacelles et les rotors en position verticale, il peut décoller, atterrir et décoller comme un hélicoptère. Une fois en vol, ses nacelles basculent. Pour se comporter comme  un avion à turbopropulseur capable de haute vitesse et  de vol à haute altitude.

A ce jour, 340 V-22 sont en service sur un total de 360 appareils commandés. Le programme «Joint Advanced Vertical Lift Aircraft» est lancé en 1982 sous la direction de Bell Helicopter et Boeing. Le programme fut plusieurs fois menacé d’abandon pour des raisons budgétaires et le premier prototype commencera ses essais le 19 mai 1989, en vol stationnaire uniquement. Le premier vol horizontal ayant lieu le 14 septembre. En novembre 2000 le fonctionnement depuis un porte-avions est validé.

Il faudra cependant attendre 2005 pour le lancement de la production de pré-série qui devra permettre la mise en service d’une escadrille «test». 

main-qimg-70173fbc7b2f628baf71c9504e81e7f4.png

Photos :V-22 « Osprey » @ Bell Textron