12/11/2018

Le J-31 séduit la Marine et l’aviation chinoise !

234.jpg

Salon aéronautique de Zuhai, après les démonstrations du chasseur J-20 qui tient la vedette avec le J-10B à poussée vectorielle, voici que le second avion ayant des caractéristiques furtives, le Shenyang J-31 sors l’ombre.  Longtemps considéré comme un avion exclusivement dédié à l’exportation, le J-31 semble faire sa place au sein de l’armée chinoise.

Selon les déclarations faites en ce début de semaine, le Shenyang J-31 est devenu un projet financé par le gouvernement, et doit à terme venir combler les faiblesses du J-15, soit le un dérivé naval de « Flanker » également construit par Shenyang Aircraft. La Marine a déclaré avoir besoin du J-31 (J-31B), et l'armée de l'air semble, maintenant vouloir l’associé avec le J-20. Une telle association ressemble à s’y méprendre au couple F-22 / F-35 américain.

En ce qui concerne l’aéronavale chinoise, le J-20 est trop grand pour une utilisation sur porte-avions, par contre le J-31B plus petit a déjà effectué des essais qui semblent concluants.

j-31b.jpg

Le Shenyang J-31 :

Le Shenyang J-31 est un chasseur de taille moyenne utilisant des moteurs russes RD-93 et à terme des moteurs chinois WS-13. L’avion reprend les entrées d’air du F-35 sans séparateur de couche du moins en apparence. On notera que les tuyères sont classiques à la différence du F-22. 

Conçu par l'Institut 601 de Shenyang et fabriqué par l'usine 112, toujours à Shenyang. Selon les premières communication de la China Aviation Industry dédiée à cet avion indique qu'il a une faible signature radar et une forte capacité en matière de contre-mesures électroniques. Il a une capacité multirôle. Les systèmes de bords permettent la fusion des données. De plus l’avion dispose d'une capacité en logistique intégrée et un haut ratio qualité/prix. Il peut décoller sur 400 mètres et atterrir sur 600 mètres. Sa durée de vie est estimée entre 6 et 8’000 heures de vol ou 30 ans de service.

Selon le porte-parole de Shenyang Aircraft Corporation, l’avion peut emporter six missiles air-air en interne et six en externe sous les ailes ou quatre missiles air-sol supersoniques en internes et quatre sous les ailes. L’avion peut également emmener quatre bombes à pénétration profonde de 500 kg en interne et quatre sous les ailes. Toujours selon l’avionneur chinois, le J-31 peut également emporter jusqu’à 18 petites bombes sur les différents pylônes. 

L’appareil est doté d’un système de ciblage électro-optique (EOTS) et utilise un radar AESA KLJ-7A produit par Nanjing Electronics (NRIET).

AVIC a également fourni de nouvelles spécifications en ce qui concerne la longueur du J-31 qui est est passée de 16,8 m à 17,3 m, tandis que son poids maximal au décollage est passé de 25 tonnes à 28 tonnes. L’avion dispose de commandes latérales, d'un grand écran multifonction reconfigurable (MFD), d'un grand écran tête haute (HUD) et d'un viseur de casque.

2345.jpg

Photos :1 & 3 Shenyang J-31 2 la version J-31B navale lors d’un essais @ CCTV