12/11/2017

Le Canada relance la compétition et veut plus d’avions !

cf-18-canada150.jpg

Le gouvernement canadien va publier une nouvelle demande de propositions pour son concours en vue du remplacement de la flotte actuelle de Boeing CF-18 « Hornet » d'ici 2019, avec l’attribution d'un contrat d'ici 2021, a annoncé le commandant de la Royal Canadian Air Force (RCAF) en fin de semaine.

Plus d’avions:

Le gouvernement actuel du Canada vise l’achat de 88 nouveaux nous chasseurs avions de combat pour venir équiper la RCAF, soit une augmentation par rapport au plan du gouvernement précédent visant l'achat de 65 jets.

Le Canada relance donc la compétition pour remplacer les CF-18 à la suite d'une promesse électorale du parti libéral du premier ministre Justin Trudeau de se retirer du controversé avion de combat interarmées Lockheed-Martin F-35. Le gouvernement étudie toutes les options, y compris le F-35, ainsi que celle du Boeing F/A-18 « Super Hornet » et ceci malgré la suite du différend commercial avec l’avionneur Boeing.

Il est par ailleurs, très intéressant de constater que l’actuel gouvernement semble suivre les recommandations de l’équipe d’expert de la RCAF désir que le processus aille vite, mais que le nombre d’avions soit revu à la hausse. Il semble que cette fois les politiciens canadiens ont compris le besoin en dotation minimum et qu’une réduction du nombre d’avions serait problématique en terme de fonctionnement.

La question qui se pose donc est aujourd’hui ouverte sur le budget qui sera disponible pour l’achat de 88 avions en lieu et place des 65 prévus initialement.

L’offre australienne toujours ouverte :

Pendant ce temps, le Canada envisage toujours l’option d’une acquisition de F/A-18A/B australiens d’occasion et ceci pour combler le vide jusqu’à l’arrivée du futur avion.

Pour le chef de l'Aviation royale du Canada, le processus de la compétition doit impérativement se dérouler le plus rapidement possible afin d’obtenir une demande de proposition pour l'industrie d'ici 2019. « Nous sommes en discussions et avons eu des discussions avec un certain nombre de personnes qui envisagent d'être en concurrence pour cela » a déclaré le commandant de la RCAF, le Cmdt Michael Hood lors de la Dubai Air Chiefs Conference qui s’est tenue ce weekend lors de l’ouverture du Dubai Airshow 2017.

 

BN2012-0408-02.jpg

Photos : 1 CF-17 de présentation 2017 2 CF-18B @ RCAF

 

 

27/09/2017

Du spatial et du spécial au Musée Clin d’Ailes !

unnamed.jpg

Cette année, Clin d’Ailes allie son week-end spécial avec la journée de l’espace dédiée aux jeunes, hôtes du musée le samedi 7 octobre.

Depuis 18 ans l’assemblée générale de l’ONU a proclamé la Semaine mondiale de l’espace (WSW) au début du mois d’octobre. Les dates rappellent celle du lancement, le 4 octobre 1957, du premier satellite artificiel, Spoutnik I, et de l’entrée en vigueur, le 10 octobre 1967, du traité sur les principes régissant les activités des états en matière d’exploration de l’espace extra- atmosphérique, y compris la Lune et les autres corps célestes. La Semaine mondiale de l’espace est l’événement spatial annuel le plus important dans le monde. Elle inspire de nombreux étudiants et écoliers qui formeront la main d’œuvre de demain.

A l’invitation des radioamateurs du Musée Clin d’Ailes HB4FR, cette année, ce sont des élèves primaires de Belfaux qui participent à la WSW 2017. Lors du «Payerne Space Day» ils proposeront au public le samedi 7 octobre les travaux qu’ils ont réalisés dans le cadre de cette semaine mondiale de l’espace. Ils aborderont notamment les quatre missions de l’astronaute Claude Nicollier, le télescope de Galilée à Hubble, avec diverses démonstrations et quiz.

Pour les journées spéciales du samedi 7 et du dimanche 8 octobre, les bénévoles du musée de l’aviation militaire de Payerne vous proposent deux après-midi fort animées dans cet écrin qui met en exergue l’histoire aéronautique du pays. L’équipe du Flight Simulator Center (FSC) proposera des initiations dans son installation de simulation que les visiteurs pourront tester. Des démonstrations seront proposées, comme des vols glaciers, sur porte-avions, en Morane, avec aussi une présentation des aérodromes modélisés, des tirs à l’Axalp, entre autres. On reste dans le virtuel, avec la possibilité pour les visiteurs de s’essayer au manche à balai sur la récente nouvelle installation de simulation du Virtual Air School (VAS) du Musée Clin d’Ailes, aux manettes d’un PC- 7, en compagnie de pilotes chevronnés.

Le dimanche après-midi, on retrouvera les fidèles radioamateurs de HB4FR avec une initiation au morse, avec une chasse au renard ludique pour les enfants. Les jeunes pourront aussi se faire photographier assis dans le cockpit d’un simulateur FA/18 en train de faire leurs premières expériences de vol. Ils auront aussi l’occasion d’apprendre à souder un petit avion ou un hélicoptère qu’ils pourront emporter. Une démonstration d’imprimante 3D sera aussi au menu.

Le simulateur du Mirage III sera remis en activité pour ces deux journées exceptionnelles. Une installation unique au monde. A noter que l’entreprise Skyguide, fournisseur des services suisses de la navigation aérienne sera présente au musée ce week-end-là.
Une cafétéria agrandie et la boutique permettront de compléter ces moments divertissants en compagnie de passionnés d’aviation.

Toutes ces animations sont gratuites. L’entrée du musée est payante.

 

31/08/2017

Essais au sol pour le V-280 « Valor » !

 

21233.jpg

Bell Textron a débuté les premiers essais au sol de son V-280 « Valor ». Selon le calendrier du programme, le prototype devrait également effectuer son vol inaugural avant la fin de l’année.

Le Bell V-280 «Valor» dont le design a été présenté pour la première fois le 10 avril 2013, lors de l'Army Aviation Association of America Annual Professional Forum and Exposition à Forth Worth au Texas. Le V-280 est un aéronef multi-rôle susceptible de répondre au programme «Vertical Lift Program» du département de la Défense. L'armée américaine et le ministère de la Défense sont en effet, à la recherche d’un hélicoptère capable à l’avenir de voler à une vitesse de 230 nœuds, en lieu et place des 140 actuels.

Le concept du V-280 «Valor» est basé sur la gamme des « tilt-rotors » de troisième génération, fortement inspiré du V-22, mais légèrement plus petit. Une des grosses différences avec le V-22 est que les moteurs du V-280 seront fixes et ne pivotent pas avec le rotor, ce qui réduit la complexité et le nombre de pièces mobiles.

Le Bell V-280 «Valor» à rotors basculants doit offrir selon son concepteur, les plus hauts niveaux de maturité et de préparation technique. Le Bell V-280 aura la capacité d'effectuer une multitude de missions avec une vitesse inégalée avec une grande agilité. 

Deliverable 4 US Marines Scenic.jpg

 

Photos : 1 Le prototype au essais au sol 2 Image de synthèse @ Bell Textron

 

 

14/08/2017

Inde, le premier Jaguar de série modernisé a volé !

yourfile.jpg

La première cellule d’un Jaguar de série modernisé par Hindustan Aeronautics (HAL) a effectué son premier vol. L’avion, un SEPECAT Jaguar IM a capacité antinavire est le premier a être officiellement modernisé à la norme « DARIN III ». Jusqu’ici seul trois prototypes étaient modernisés.

Enorme retard :

Selon le calendrier initial de HAL, la mise à jour à la norme « DARIN III » devait être complétée et terminé sur 61 Jaguar d'ici décembre 2017. Le nouveau calendrier prévoit d’atteindre la modernisation pas avant 2022.

La norme « Darin III » :

L’ambitieux programme de modernisation de la flotte de Jaguar de l’IAF comprend deux phases : la première nommée «Darin III» prévoit l’amélioration de l’avionique, la capacité d’attaque et de navigation, alors que « Darin IV » prévoit la remotoriation de l’avion. Les normes « Darin I & II » ont été appliquées plus anciennement et comportaient des amélioration mineures sur l’avion.

Dans le cadre du programme Darin III (affichage, attaque, portée et navigation inertielle), trois Jaguars ont reçu les logiciels améliorés installés par Hindustan Aeronautics (HAL). La conception et le développement de la nouvelle suite avionique ont été réalisés par le centre de recherche et de conception HAL au sein de ses installations basée à Bengaluru. La mise à jour intègre la nouvelle avionique  «state-of-the-art», y compris l'architecture informatique de Mission (MC), le système d'instruments de vol (EFIS), ainsi que système d’enregistrement vidéo Solid State Digital Système Data Recorder (SSDVRS), les fonctions supplémentaires permettant le guidage de bombe avec système  de positionnement inertiel (INGPS), un nouveau pilote automatique, ainsi que l’intégration d’un nouveau radar Elta Systems multi-mode de type AESA, de nouvelles contre-mesures électroniques. La mise à jour couvre également le système de cartographie de navigation. Le cockpit est doté de deux écrans EFIS et d’un nouvel HUD à affichage tête haute. Les Jaguars au standard de Darin III seront également équipés du missile air-air ASRAAM à courte portée de MBDA.

Les problèmes s’accumulent pour Darin IV :

Si, la première étape de la modernisation des Jaguar (sur une flotte initiale de 160) voit enfin le bout du tunnel, il n’en est rien en ce qui concerne la seconde. La seconde phase « Darin IV » qui prévoit le remplacement moteurs actuels Rolls-Royce Adour Mk 821 par des F125-IN d’Honeywell n’en finit pas poser de lourds problèmes aux ingénieurs indiens. En effet, l’adaptation du nouveau moteur pose de nombreux soucis d’intégration dans la cellule du Jaguar. A ce jour, cinq années de retards se sont accumulées, simplement en ce qui concerne l’adaptation de la cellule, pour l’intégration définitive de la nouvelle motorisation. 

IAF_Jaguar.jpg

Photos : 1 SEPECAT Jaguar IM modernisé@ HAL 2 Jaguar en vol @ IAF

23/06/2017

La folle semaine de Boeing au Bourget !

famille-b737max.jpg

Paris, salon du Bourget, l’avionneur américain s’est offert une jolie vitrine en renforçant sa position sur le marché avec des annonces importantes et les commandes de plusieurs milliards. Certes, cet effet d’annonce est calculé et devra être comparé en fin d’année avec l’ensemble des commandes du marché, dont celles qui seront attribuées à Airbus. Le salon du Bourget aura par contre permis à Boeing de soutenir au mieux son image sur les terres européennes de son principal concurrent.

Officialisation du MAX-10 :

L’avionneur américain a profité de l’image du Bourget pour  lancé le B737MAX-10 de manière officielle, le plus récent membre de la famille «  737 MAX », avec plus de 361 commandes et engagements de 16 clients dans le monde entier.

L’occasion également pour Boeing d’annoncer des commandes supplémentaires et engagements au cours de la semaine pour un total de 571 avions, d'une valeur estimée à 74,8 milliards dollars au prix catalogue. A noter qu’en général ces estimations ne tienne pas compte des divers rabais accordés aux clients qui peuvent se monter jusqu’à 60%.

 

Client

Quantité / Modèle

Valeur 
(prix catalogue)

BOC aviation

(10) 737 10 MAX

1,2 milliard $

GECAS *

(20) 737 10 MAX

-

Aviation Lease Finance PEH

(42) 737 8 MAX

(10) 737 10 MAX

(8) 787-9 Dreamliner

7,4 milliards $

Groupe TUI *

(18) 737 10 MAX

-

Tibet Leasing financier

(10) 737 8 MAX

(10) 737 10 MAX

2,3 milliards $

SpiceJet

(20) 737 10 MAX

2,5 milliards $

SpiceJet *

(20) 737 10 MAX

-

AerCap

(30) 787-9 Dreamliner

8,1 milliards $

ALAFCO

(20) 737 8 MAX

2,2 milliards $

norvégien

(2) 737 8 MAX

225 millions $

Monarch **

(15) 737 8 MAX

-

Lion Air Group

(50) 737 10 MAX

6,2 milliards $

ACG

(20) 737 10 MAX

2,5 milliards $

Okay Airways

(8) 737 10 MAX 
(7) 737 8 MAX 
(5) 787-9 Dreamliner

3,1 milliards $

Avolon

(75) 737 8 MAX

8,4 milliards $

BlueAir **

(6) 737 MAX

-

Ryanair

(10) 737 8 MAX

(200 sièges)

1,2 milliard $

Azerbaijan Airlines

(4) 787-9 Dreamliner

1,1 milliard $

CALC

(35) 737 MAX 
(15) 737 10 MAX

5,8 milliards $

États- *

(100) 737 10 MAX

-

Uni

(4) 777-300

1,4 milliard $

Conseiller Japon Investissement

(10) 737 8 MAX

1,1 milliard $

Ethiopian Airlines **

(10) 737 8 MAX

-

Ethiopian Airlines

(2) 777 Freighters

651 millions $

ALC

(5) 737 MAX 7 
(7) 737 8 MAX

1,2 milliard $

EL AL

(2) 787-8 Dreamliner 
(1) 787-9 Dreamliner

729 millions $

Mauritania Airlines **

(1) 737 8 MAX

-

Donghai compagnies aériennes *

(10) 737 10 MAX

-

Malaysia Airlines *

(10) 737 10 MAX

-

Xiamen Airlines

(10) 737 10 MAX

1,2 milliard $

Copa Airlines *

(15) 737 10 MAX

-

tassili

(3) Next Generation

737-800

-

Unidentified majeur 
compagnie aérienne cliente

(125) 737 8 MAX

14,1 milliards $

AerCap *

(15) 737 10 MAX

-

Ruili

(20) 737 8 MAX

2,2 milliards $

total des incrémental 
commandes et 
engagements

571 avions

74.800.000.000 $

* Conversion

** non identifiée à identifier

Photo : la famille B737MAX s’agrandit@ Boeing