05/11/2015

Air New Zealand commande 15 ATR 72-600 !

 

ATR-72-600-Air-New-Zealand-700x467.jpg

 

 

ATR Aircraft a signé une commande avec Air New Zealand portant sur 15 ATR 72-600 supplémentaires. Il assurera par ailleurs la maintenance pendant 12 ans de la flotte d’ATR de PNG Air qui prend d’ailleurs livraison de son premier ATR 72-600 Combi.

 

La commande de 15 ATR 72-600 par Air New Zealand annoncée le 05 novembre 2015 représente une valeur théorique d’environ 375 millions de dollars au prix catalogue, a fait savoir le constructeur dans un communiqué. La compagnie néo-zélandaise avait déjà acheté sept ATR 72-600 en 2011. Ceux-ci ont rejoint sa flotte à partir de l’année suivante. Puis elle a converti cinq options et deux droits d’achats en commandes fermes. Air New Zealand exploitera ainsi une flotte de 29 modèles 72-600 en 2020. Il s’agira de la troisième plus grande flotte d’ATR au monde.

 

 

PNG Air a choisi ATR :

 

 ATR Aircraft  et PNG Air, compagnie aérienne de Papouasie-Nouvelle-Guinée, anciennement Airlines PNG, ont signé un accord de maintenance globale (GMA) sur douze ans pour un ensemble de services de support complet de la flotte d’ATR 72-600 de la compagnie aérienne. ATR assurera ainsi un éventail de services de révision des composants et d’ingénierie, avec notamment la réparation et la révision des URP (unités remplaçables en piste), ainsi que la maintenance des hélices, des trains d’atterrissage et des bords d’attaque. Sont également prévus l’approvisionnement depuis la base d’ATR à Singapour et un accès aux stocks sur site à Port Moresby, base de PNG Air. C’est via les locaux d’ATR à Singapour que seront traités la logistique et l’approvisionnement des composants à destination et en provenance de Port Moresby.

 

 

05/08/2015

Emirates et Bangkok Airways signent un accord de partage de code !

 

Emirates%20A380_4.jpg

 

 

 

Genève-Dubaï, le 5 août 2015,  Emirates a annoncé mercredi la signature d’une convention de partage de code avec la compagnie aérienne régionale basée en Thaïlande, Bangkok Airways. Grâce à ce nouvel accord, le code Emirates sera ajouté à 19 lignes de Bangkok Airways en Asie du Sud-Est, permettant au réseau global d’Emirates de gagner 14 nouvelles destinations.

 

Cet accord répond à une demande importante de la clientèle helvétique, puisque l’Asie du Sud-Est est, après l’Océan Indien, le deuxième plus important marché d’Emirates au départ de la Suisse. Les voyageurs en partance de Genève et Zurich pourront désormais s’envoler avec la compagnie de Dubaï munis d’un seul billet vers des destinations aussi prisées que Koh Samui et Chiang Mai en Thaïlande, Siem Reap au Cambodge, ou encore Yangon et Mandalay en Birmanie.

 

Les passagers pourront bénéficier du partage de code de Bangkok Airways en faisant escale à Bangkok Suvarnabhumi, Phuket, Kuala Lumpur et Singapour. Le partenariat donne également aux voyageurs au départ et à destination de Koh Samui le choix de faire escale à Kuala Lumpur et Singapour.

 

« Notre nouvel accord de partage de code avec Bangkok Airways offrira à nos passagers un meilleur choix et une plus grande flexibilité. Ces derniers profiteront également de connexions facilités vers différentes villes d’Asie du Sud-Est depuis Dubaï, leur permettant de vivre une expérience de voyage confortable et en tout décontraction », explique Thierry Antinori, Executive Vice President et Chief Commercial Officer chez Emirates.

 

« Emirates propose à présent six vols quotidien vers Bangkok, et à partir de décembre, quatre de ces vols seront effectués par notre emblématique A380. Notre nouvel accord de partage de code offre ainsi de nombreuses possibilités pour rejoindre le Sud-Est asiatique. Cette région du monde possède de nombreux sites fantastiques inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO, parmi lesquels figurent la pagode Schwedagon ou encore le temple d’Angkor Vat. Ces sites seront désormais encore plus faciles d’accès pour les voyageurs d’Emirates. Enfin, ce partenariat d’importance s’inscrit dans un processus d’augmentation du nombre global de destinations proposées aux passagers d’Emirates », ajoute-t-il.

 

Peter Wiesner, Senior Vice President Network Management auprès de Bangkok Airways, commente : « Ce nouvel accord de partage de code avec Emirates est une étape décisive qui contribuera à poursuivre la croissance de Bangkok Airways ». Il permettra également aux voyageurs de profiter de l’important réseau régional de la compagnie thaïlandaise.

 

Bangkok Airways assure les opérations de 31 lignes vers 24 aéroports asiatiques. Les clients d’Emirates voyageant avec Bangkok Airways bénéficieront jusqu’à leur destination finale des mêmes autorisations généreuses de bagages que lorsqu’ils volent sous l’enseigne d’Emirates. La carte d’embarquement valable pour tout le voyage leur sera délivrée lors du check-in à leur point de départ.

 

Emirates a des accords de partage de code avec quinze partenaires à travers le monde. Grâce au nouveau partenariat avec Bangkok Airways, les clients d’Emirates, notamment au départ de la Suisse, peuvent désormais profiter d’une connectivité vers 104 destinations en Asie-Pacifique, incluant celles proposées par Qantas et Jetstar.

 

800px-Bangkok_Airways_Airbus_A320-232;_HS-PGW@BKK;29_07_2011_612ba_(6099108559).jpg

 

Photos : 1 A380 Emirates @ Emirates 2 A320 Bangkok Airways @BA

06/05/2015

France : Les meetings aériens en échauffement avant le Salon international du Bourget!

 

meeting aériens,infos aviation,les nouvelles d el'aviation

 

 

Nos voisins français sont sur « le pied de guerre » pour préparer le début de saison des meetings aériens qui se dérouleront avant le Salon International du Bourget.

 L’armée de l’air s’est entraînée la semaine dernière sur la base corse de Solenzara (BA 126) pour les validations de leurs démonstrations en environnement mer. Cette base même accueillera un des trois meetings de l’air cette année, avec Tours et Luxeuil.

 

Après la validation par le CEMAA (Chef d’Etat- Major de l’Armée de l’Air) qui se déroulera au tout début du mois de mai sur la base école de Salon de Provence, et qui déclenche le coup d’envoi pour les forces françaises, les meetings commenceront de la sorte :

 

 Date  23-24 mai 2015 (tarifs identiques à l’année précédente)

 

 

 

meeting aériens,infos aviation,les nouvelles d el'aviation

 

 

En tout premier, tout honneur le 43e  Temps des hélices à la Ferté-Alais, donnera l’impulsion de la saison, avec cette année une attention toute particulière à l’Aéronavale française et un bel hommage à la Sécurité Civile.

 

Nous rappelons que la collection Jean-Baptiste Salis, reste une référence dans le domaine des avions de légendes,  une estimation d’environs 150 appareils d’exception évolueront pour rappeler les scènes mythiques des grands combats aériennes.

 

(Bataille de France, d’Angleterre et de Malte) durant la seconde guerre mondiale, ainsi qu’un thème sur le conflit du Vietnam.

 

La Sécurité Civile à l’honneur présentera sa gamme d’appareils en simulation  (proche du réel) d’incendie et d’évacuation de victime en situations dangereuses. Rappelons que ce corps du Ministère de l’Intérieur  participe à la lutte contre les incendies (Pélicans), au secours aux victimes (Dragon) et dispose aussi d’unités d’intervention suite aux catastrophes naturelles (intervention actuellement au Népal - tremblement de terre).

Le spectacle se terminera par la présentation 2015 de la Patrouille de France.

 

Ensuite, arrivera le premier meeting de l’air de cette année sur la base aérienne(BA705)de Tours le dimanche 7 juin 2015.

 

Le Salon International du Bourget ouvrira quant à lui ses portes du 15 au 21 juin avec comme tous les deux ans, une partie professionnelle au début pour conclure sur une finde semaine tout public.

 

 

pilote.jpg

 

 

 Texte et photos de notre correspondant en France : Paul Marais-Hayer

12/02/2015

Korean Air commande cinq B777F de plus !

B777F_HL8226_Korean_air_cargo.jpg

 

Seattle, Korean Air a finalisé une commande portant sur cinq Boeing B777-200LR « Freighters ». L'accord est évalué à 1,5 milliard de dollars au prix catalogue de l’avionneur américain. La flotte cargo de la compagnie asiatique est actuellement composée de 26 appareils de chez Boeing qui comprend 17 B747-400 «  Freighters », cinq B747-800 « Freighters » et quatre B777 « Freighters ».

Le B777F permet de combler le fossé entre les avions cargo gros-porteurs de la mi-taille et les plus grands cargos comme le B747F.Avec un poids maximum au décollage de 347.810 kg, le B777 « Freighter » a une capacité de charge utile de recettes de 112 tonnes (102 tonnes métriques). Le B777 « Freighter » est capable de voler 4,900 miles nautiques (9,070 km) avec une pleine charge utile. Sonlong  rayon d’action se traduit par des économies importantes pour les opérateurs de fret: moins d'arrêts et donc moins de droits d'atterrissage, moins de congestion dans les grands aéroports, une baisse des coûts de manutention et un plus court délai de livraison du fret. Le B777  « Freighter » caractéristiques des capacités encore jamais vues sur un cargo bimoteur, pouvant accueillir 27 palettes standard (96 po x 125 po, 2,5 mx 3 m) sur le pont principal .Il est alimenté par  le plus puissant réacteur commercial de General Electric, le GE90-110B1. Le B777 « Freighter » est conforme aux normes de bruit QC2 pour l'accessibilité maximale aux aéroports sensibles au bruit.

Photo : B777F aux couleurs de Korean Air @ Boeing