25/06/2020

L’hélicoptère NH90 en danger en Belgique !

nh90_be_mali.jpg

La Belgique prévoit de réduire les opérations de ses hélicoptères NH90 Tactical Transport Helicopter (TTH) en raison de la baisse du soutien industriel, de l'augmentation des coûts et de la pénurie de personnel. De fait, en Belgique on propose de réduire la flotte de quatre hélicoptères NH90 TTH, en concentrant plutôt les investissements sur ses quatre hélicoptères NH90 NFH. 

L’Armée belge est en pleine mutation et se retrouve confrontée à un défi extraordinaire dans le domaine des ressources humaines. Dans ce contexte, il a été décidé de réduire la voilure des NH90 TTH. Les mesures liées à la variante TTH sont le résultat d’une production opérationnelle limitée en raison du manque de soutien industriel et qui devrait diminuer dans les années à venir, en raison de mises à niveau coûteuses, mais nécessaires et en raison de pénuries de personnel.

Alors que le ministère de la Défense belge a déclaré qu'il avait décidé de réduire le plan de vol du NH90 TTH, il n'a pas précisé précisément ce que cela signifie dans la pratique, si le modèle continuera de voler, mais avec des investissements réduits ou s'il volera moins d'heures, ou s'il sera complètement retiré. 

Des problèmes de coûts et une organisation peu efficace :

Il est vrai que le petit nombre d’appareils acquis par la Belgique rend la maintenance coûteuse et difficile à opérer. En effet, la disponibilité s’en trouve réduite. Il faut comprendre qu’une flotte réduite est certes moins cher, mais en contrepartie, celle-ci pousse les dépenses unitaires à la hausse. Mais un autre problème s’ajoute à celui de la petite flotte belge. Les problèmes d’approvisionnement en pièces détachées du NH90 sont bien connus. La raison est directement liée au concept NH Industrie composé d’Airbus Helicopters, Leonardo et Fokker qui n’a jamais jusqu’ici résolu les nombreux problèmes liés à sa logistique. Ajoutez une maintenance complexe et vous avec là un problème des plus ardu.

En France, par exemple les NH90 TTH et NFH demandent 30 heures d’entretien pour une seule heure de vol. La cause du problème est essentiellement liée à des problèmes de maturité technique de corrosion et de logistique de maintenance. On notera que les problèmes liés au NH90 belges et français concerne également les Pays-Bas et l'Allemagne.

Le NH90 :

L’hélicoptère NH90 de nouvelle génération est adapté à un large éventail de missions comptant parmi les plus exigeantes : logistique et transport utilitaire, recherche et sauvetage au combat (RESCO), évacuation sanitaire, opérations spéciales et lutte anti-terrorisme.

Dans sa configuration opérationnelle finale, le NH90 dispose d’une avionique éprouvée qui permet d’accomplir des missions de jour comme de nuit sans restrictions majeures. Il est doté d’équipements d’autoprotection performants, d’un système de communications militaires interopérable pour les opérations internationales et des équipements pour un déploiement par navire.

Le NH90 est un hélicoptère biturbine européen de transport militaire de la classe des 10 tonnes conçu entre la France, l’Allemagne, l’Italie et les Pays Bas , rejoints par le Portugal en juin 2001 et la Belgique en 2006. Le NH90 se décline en 2 versions : TTH (transport tactique) et NFH (lutte anti-surface et anti-sous-marine).

Les deux versions :

TTH (Tactical Transport Helicopter), spécialement conçu pour le transport tactique de personnel (20 soldats équipés), le transport d’un véhicule tactique léger ou le transport de 2,5 tonnes de matériel, le suivi de terrain.

NFH (NATO Frigate Helicopter), spécialement conçu pour :

La lutte anti-sous-marine (ASW) : détection, classification, identification du type de la cible, poursuite de la cible et déclenchement des armements, y compris capacité de désignation d’objectif transhorizon (OTHT).

La lutte anti-surface (ASUW) : détection, poursuite, classification, identification du type de navire, poursuite de la cible et déclenchement des armements, y compris capacité de désignation d’objectifs transhorizon (OTHT).

Les missions SAR : détection et classification des bateaux en détresse, embarcations de sauvetage et/ou opérations de sauvetage. 

1788386450.jpg

Photos : 1 NH90 TTH Belge @ Armée Belge 2 NH90 TTH français @ SIRPA

 

 

 

30/05/2020

Le « Wildcat » de la Royal Navy tir le Martlet !

70307_martletshot1_766276.jpg

La Royal Navy britannique a achevé une série d'essais de tir réel du nouveau missile de frappe léger de précision Thales Martlet (LMM) à partir d'un hélicoptère Leonardo AW159 « Wildcat » HMA2.  

Entrepris au sein du ministère britannique de la Défense (MoD) dans la chaîne d'Aberporth, sur la côte ouest du pays de Galles, les tirs qui ont été effectués dans le cadre du programme britannique Future Anti-Surface Guided Weapon (FASGW)  ont démontré l'intégration du système de missile Thales Martlet sur le plateforme de l’AW159 avant l'entrée en service. Le système devrait entrer en service avec au sein de la Royal Navy en janvier 2021. 

Rappel :

En juillet 2014, Leonardo a signé un contrat avec le ministère britannique de la Défense pour intégrer, tester et installer les systèmes de missiles MBDA Sea Venom (lourds) et Thales LMM (légers) sur 28 hélicoptères Wildcat AW159 « Wildcat » de la Royal Navy, un programme appelé Future Anti Surface Guided Arme (FASGW).

Royal-Navy-Tests-Martlet-Missile-From-Type-23-Frigate-Against-Asymmetric-Threats-4-1024x386.jpg

La partie FASGW du programme a maintenant vu le LMM, avec son lanceur associé et son unité de guidage laser aéroporté, intégré avec succès dans le capteur, les écrans et les systèmes avioniques Leonardo AW159 Wildcat. Le LMM offre un changement radical de capacité à la Royal Navy qui, dans l'environnement maritime, est confrontée à un défi majeur pour engager des menaces asymétriques plus petites et rapides, en raison de leur grande mobilité, de leurs petites signatures thermiques et radar et de la gravité encombrement de fond rencontré. Le LMM Martlet est capable de surmonter ces problèmes lorsque les systèmes de guidage électro-optique et radar traditionnels n'offrent pas la certitude du coup requis.

À bord de la plate-forme AW159 Wildcat, le LMM Martlet permettra également aux opérateurs d'engager des cibles aériennes telles que des UAV et d'autres hélicoptères maritimes. 
Les lanceurs sont montés sur l'AW159 via la nouvelle aile Leonardo Weapon, développée dans les installations de conception et de fabrication de la société à Yeovil et testée pour la première fois l'année dernière. L'aile de l'arme peut transporter soit dix Martlet, soit deux missiles Sea Venom et génère une portance supplémentaire pour l'hélicoptère en vol vers l'avant, réduisant ainsi les sollicitations du rotor principal.
 

Le Leonardo AW159 « Wildcat » :

L’AW159 « Wildcat » (HMA2 au seinde la Royal Navy ) est prévu pour remplacer les Lynx de première génération, ce nouvel hélicoptère multirôle de six tonnes, est commandé à 62 exemplaires par le ministère britannique de la Défense. Le premier a été livré à la fin de 2011. Doté de deux turbines Rolls-Royce Honeywell CTS800 de nouvelles générations capables d’offrir 12 % de puissance supplémentaire, face aux anciens modèles. Le poste de pilotage comprend un système entièrement intégré d’affichage, utilisant quatre écrans 10x8 pouces. Les capteurs disposés dans le nez comportent une imagerie TV/IR couplé avec un désignateur laser. La version maritime dispose d’un radar Selex-ES Galileo 7400E actif sur 360 degrés. L'AW159 intègre un système d'alerte de missiles, des détecteurs d'alerte radar et un système de distribution des contre-mesures. En outre, il dispose d’une palette complète en matière d’armement soit : des mitrailleuses, torpilles, grenades sous-marine.

70306_wildcatmartlet_757077.jpg

Photos : 1 Tir du Martlet d’un AW159 de la RN@ RN 2 le LMM Martlet @ Thales 3 AW-159 @ Leonardo

 

 

 

25/05/2020

Leonardo confirme la vente d’hélicoptères AW149 à l’Egypte !

4136724241.jpg

L’information transpirait depuis avril 2019 et n’avait à ce jour pas été confirmée. L’Egypte à bien choisi Leonardo avec une commande portant sur 24 appareils de type AW149 et 8 en version AW189 pour un montant estimé à 871 millions d'euros (957 millions USD). La confirmation a été faite en fin de semaine dernière par le ministère italien des Affaires étrangères et de la Coopération internationale.

Les documents ne révèlent aucune information concernant les délais de production ou de livraison, les rôles des aéronefs ou la branche de l'armée égyptienne qui les mettra en service.

Bien que le rapport du gouvernement italien ne fournisse aucun détail sur le rôle prévu des hélicoptères au sein de l'armée égyptienne, il a noté que les AW149 seraient configurés avec huit sièges (il peut normalement transporter jusqu'à 18 passagers), tandis que les AW189 de taille similaire sera configuré avec un maximum de 19 sièges. Ces configurations suggèrent que les AW149 effectueront une tâche militaire spécialisée qui nécessite l'installation d'équipements de mission sur mesure, tandis que les AW189 seront utilisés pour le transport général de passagers et la recherche et sauvetage (SAR).

1790782289.jpg

L’AW149 / 189  : 

L’AW149 s’inscrit dans le cadre d’un appareil de transport moyen tonnage de la classe 8 tonnes, pouvant accueillir 18 soldats en version militaire et capable d’effectuer une vaste gamme de missions telles que le transport de troupes, les missions de logistiques, de reconnaissance, surveillance et SAR (Search And Rescue). En version civile il est capable d’effectuer le levage de charges importantes et le transport VIP.

Doté des dernières technologies en matière d’équipements, ce bimoteurs intègre deux turbine General Electric GE CT7-2E1FADEC et dispose d’un tout nouveau système de transmission de puissance. De part,  son architecture électronique, il est capable d'être équipé des systèmes requis par le client en fonction de ses besoins pour effectuer une vaste gamme de rôles et être facilement re-roled ou mis à niveau pour répondre aux besoins futurs d’exploitations.

L’appareil sera disponible d’ici 2020 pour les Forces armées italiennes, la Thaïlande a passé commande de 5 appareils.

La version AW189 est directement dérivée de l’AW149, elle est spécialisée dans le transport VIP et la recherche et le sauvetage SAR (Search And Rescue).

1280px-AW189_-_Lydd_Airport_(centered).jpg

Photos : 1 & 2 AW149 3 AW189 @ Leonardo

09/05/2020

Le Leonardo M-345 prêt pour l’exportation !

1100933348.jpg

L’avionneur italien Leonardo a d'annoncé que la DAAA (Direction des armements aériens et de la navigabilité), l'autorité de certification du ministère italien de la Défense, a délivré la "Certification initiale" pour le nouvel avion d'entraînement M-345. Cette réalisation importante pour le programme M-345 est le résultat d’activités intenses avec deux cents vols dédiés enregistrés aux côtés du soutien essentiel du Flight Test Center de la Force aérienne italienne, de la 61e Escadre et de la 10e Aircraft Maintenance Unit.

Lucio Valerio Cioffi, directeur général de la division Leonardo Aircraft, a commenté: "La réalisation de la certification initiale du M-345 unique dans son segment pour les coûts d'acquisition et d'exploitation  confirme que l'avion présente d'excellentes caractéristiques et capacités et le rend disponible pour le marché international. Ce résultat résulte d'une collaboration consolidée entre l'industrie, l'autorité de certification et l'armée de l'air italienne dans le cadre d'un effort national complet et incarne l'héritage de l'excellence de la formation qui est largement reconnu par les forces armées italiennes. "

La certification initiale du M-345 marque le premier cas d'application de la nouvelle règle AER (EP) P-21 pour un avion à voilure fixe. Cette règle adopte l'EMAR-21 européen (European Military Airworthiness Requirements) une exigence de certification internationale stricte qui sera également bénéfique pour l'exportation de l'avion.

Le M-345, grâce à ses performances et à son système d'entraînement intégré avancé, offre à l'Air Force une amélioration significative de l'efficacité de l'entraînement, une plus grande efficacité et une forte réduction des coûts d'exploitation. Le nouvel avion, conçu pour répondre aux besoins de formation de base et de base / avancé, complétera les M-346 utilisés pour la phase avancée de formation des pilotes et dans le cadre du projet "International Flight Training School", soutiendra le renforcement et l'internationalisation de l'offre de formation lancée par Leonardo en partenariat avec l'armée de l'air italienne.

Le M-345HET :

Pour Leonardo, le petit jet d’école offre aux élèves-pilotes un environnement d'entraînement simulant le comportement de vol, la capacité de manœuvre et l'expérience physique des avions à réaction. Le M-345 assure un niveau élevé, soit la norme de qualité qui doit être atteinte à la fin des activités de formation des élèves-pilotes.

L'avion est équipé de systèmes de bord simples et basiques nécessitant un minimum d'entretien et capables de garantir une sécurité et une fiabilité maximales. Le résultat est un avion d'entraînement très efficace alimenté par un moteur à double flux, mais avec des coûts d'achat et de cycle de vie  un peu supérieur à ceux des entraîneurs à turbopropulseurs. 

La structure du M-345, dans laquelle une large utilisation a été faite de matériaux composites, est construite pour beaucoup voler, avec une durée de vie allant jusqu'à 15’000 heures. Le moteur Williams FJ44-4M-34 sans postcombustion garantit une poussée substantielle, ce qui réduit la consommation de carburant et offre un système de contrôle numérique moderne.

3533935323.jpeg

Les étudiants pilotes et les instructeurs sont assis sur des sièges éjectables Martin Baker Mk.IT16D de dernière génération dans un cockpit confortable, entièrement équipé d'instruments sophistiqués comprenant, entre autres, trois grands écrans multifonctions LCD - très similaires au type d'équipement que les futurs pilotes trouveront devant avion de combat. 

La division Avions de Leonardo a créé un système d'entraînement intégré capable de déplacer facilement les pilotes des entraîneurs de base vers les chasseurs de dernière génération.

La présence du système ETTS (Embedded Tactical Training Simulation) embarqué, basé sur celui offert par l'avion M-346 éprouvé, est fondamentale. Ce système est capable de simuler le scénario tactique le plus approprié en fonction des besoins d'entraînement, en faisant apparaître des forces alliées ou ennemies, simulant le fonctionnement des capteurs embarqués qui ne sont pas réellement présents ou des armes. Les pilotes sont immergés dans un environnement connu sous le nom de LVC, qui combine de manière transparente des avions volants (Live), des avions simulés (Virtual) avec d'autres forces virtuelles alliées ou ennemies (Constructive).Le M-345 équipera prochainement la célèbre patrouille italienne des Frecce Triccolori.

CPX619_(14684738352).jpg

Photos : 1 M-345  2 Cockpit 3 la version futur des Frecce Triccolori @ Leonardo

 

 

30/04/2020

Le premier ATR 72-600 TMPA remis à la Turquie !

5e9ae37bde781.jpg

Leonardo a livré le premier des six avions de patrouille maritime turcs  ATR 72-600  TMPA à Turkish Aerospace Industries (TAI) après l'achèvement des activités de certification. L’avion a rejoint les installations de TAI à Akinci pour commencer les tests finaux début.  Le premier ATR 72-600 TMPA sera remis à la marine turque après l'achèvement des derniers tests dans les prochains mois. 

Rappel : 

Leonardo fournit un total de six ATMP 72-600 TMPA configurés pour des opérations de guerre anti-sous-marine (ASW) dans le cadre d'un contrat signé avec le sous-secrétariat aux industries de défense de la Turquie (aujourd'hui Présidence des industries de défense - SSB) en 2013.

Précédemment, la Turquie avait pris possession de deux ATR-72-600 en version TMUA pour le transport du personnel et de fret.  

A l’origine, l’avion devait être livré en avril 2017, mais en raison des difficultés rencontrées lors des tests de certification, la livraison n'a pas pu être actualisée. 

ATR-72-600 TMPA : 

L'ATR 72-600TMPA est la version destiné à la marine turque de l'ATR 72ASW (lutte anti-sous-marine). Le modèle turc comprend :  un système de contrôle de la situation maritime aéroportée AMASCOS-300, comprenant un total de quatre consoles d'opérateur (opérateur radar, officier de coordination tactique (TacCo), acoustique). Un opérateur et guerre électronique (EW) et opérateur de communication). Le système fonctionne au tour du recherche Ocean Master 400 avec une portée de 190 nm, une puissance de 400 W avec un réseau d'antennes tourné mécaniquement capable de détecter un périscope de sous-marin dans une plage de 30 nm et une altitude de 1’000 pieds dans des conditions météorologiques favorables, et un bateau de patrouille dans une plage de 90 nm et une altitude de 6000 pieds dans une zone de 100 mètres carrés. Le système est associé à des

capacités SAR / ISAR / SPOT-SAR / STRIP-SAR / MMTI, le système AselFLIR 200T FLIR permettant l'identification des contacts de surface jusqu'à une portée de 35 nm, un système Sonobuoy Launcher, TMS-200 Active / Passive Sonobuoy Processing System (pour les bouées acoustiques, capables d'écouter 16 bouées acoustiques simultanément). Un détecteur d’anomalie AN/ASQ-508 (V) Détecteur d'anomalies magnétiques (MAD) avec une longueur d'antenne de 4,5 m et une antenne pesant près de 50 kg, des liaisons de données  Link-11/Link-16 et un Tactical Data Link Systèmes. Un système de protection intégré ASES-235 EW d’Aselsan contenant le MILS MW/ AN/AAR-60 et quatre lanceurs CMDS AN/ALE-47.

L’avionique comprend un TCAS II Air Traffic Collision Prevention System, un DR-3000 Electronic Support Mesures (ESM) [fonctionne également comme RWR), GPS, ARS-700 Airborne Rescue Systems le système un IFF APX-113.

Les avions ATR-72/600 TMPA peuvent transporter une charge d'armes sur deux pylônes sur les côtés du fuselage (sans les pylônes sous les ailes pour la charge utile externe en raison de la conception de leurs ailes)  dont des torpilles Mk54 Lightweight, des torpilles légères Mk46 Mode 5. 

atr-72-600 tmpa truc,leonardo,avions de lutte anti-sous-marine,blog défense,les nouvelles de l'aviation

Photos : ATR72-600 TMPA turc @ Leonardo