15/01/2020

L’US Navy a choisi le TH-73A de Leonardo !

th-73a-us-navy-contract.jpg

Il semble bien que les présidences républicaines soient favorables aux aéronefs européens. Leonardo vient de remporter un second contrat aux USA pour remplacer les hélicoptères école de l’US Navy. Cette réussite fait suite au choix de l’AW139 de l’US Air Force en fin d’année dernière.

C’est la division américaine de Leonardo, soit AgustaWestland Philadelphia Corp., qui remporte un contrat de 176,5 millions de dollars pour la production de 32 hélicoptères TH-73A (dénomination pour l'US Navy) pour le renouvellement du système de formation avancé sur hélicoptère (AHTS). Le contrat comprend également les pièces de rechange initiales, l'équipement de soutien particulier, les trousses de flyaway, les treuils, les charges d'élingues, la formation des pilotes instructeurs et auxiliaire et du personnel de maintenance.

Les hélicoptères seront produit à Philadelphie, Pennsylvanie (87%); Mineral Wells, Texas (5%); et divers endroits en dehors du continent américain (8%), et devrait être achevé en octobre 2021. 

Le nouvel hélicoptère répondra aux exigences avancées en matière de formation à voilure tournante et à rotor basculant intermédiaire pour la Marine, le Corps des Marines et la Garde côtière jusqu'en 2050.

Le TH-73A/ TH-119 / AW-119 :

maxresdefault.jpg

Le TH-73A /TH-119 est une variante du célèbre AW119 spécialement conçu pour la formation militaire. Il s’agit du seul hélicoptère monomoteur moderne certifié capable de fonctionner dans des conditions de vol aux instruments (IMC), ce qui permet de disposer de plus de jours de formation disponibles qui limitent temps total pour former. Le TH-119 est un hélicoptère d’entraînement à spectre complet, ce qui signifie qu’avec une seule configuration, la Navy peut effectuer des vols d’entraînement fondamentaux, tels que des atterrissages coulissants, des vol stationnaires et des autorotations complètes (sans en décharger aucun d’entre eux pour la simulation), ainsi qu’un entraînement avancé vols, y compris NVG, instruments, navigation, tactique, monte-charge, cargaison externe et recherche et sauvetage.  

Le cockpit doté d’écrans EFIS évolués à double affichage de Genesys Aerosystems permet d’instruire l’un ou l’autre des sièges du pilote avec des capacités IFR complètes, y compris un directeur de vol et un pilote automatique complet à 3 axes. Son siège d'observation unique réglable à 180 degrés offre aux étudiants-pilotes une vue complète du cockpit, offrant un meilleur environnement d'apprentissage, même en tant que passager. Le TH-119/TH-73A combine des marges de puissance exceptionnelles, grâce à son moteur PT6-B Pratt & Whitney Canada de 1’000 shp, populaire et fiable, à la durabilité d'une cellule en métal de type cocon et à des patins renforcés stabilisés pour l'entraînement au toucher. Pour minimiser le temps passé au sol et maximiser la flexibilité opérationnelle, le TH-119/TH-73A peut faire le plein de carburant sous pression.

208900_1F.jpg

Photos : 1 & 3 TH-73A 2 cockpit @ Leonardo

 

23/12/2019

Vol inaugural pour le premier Eurofighter koweitien ! 

KuwaitwithMarkingsBig.jpg

Le 23 décembre 2019 au Centre d'essais en vol de la division Leonardo Aircraft à Turin-Caselle, le premier avion de production en série instrumenté (ISPA 6) destiné à la Kuwait Air Force a terminé avec succès son premier vol. L'avion est le premier à voler avec le radar innovant Captor E-Scan de type AESA avec Phase Enhancement P3Eb. Il s’agit d’une étape clé pour l'entrée en service de l’Eurofighter au sein de l'État du Koweït.

Cette norme est la variante la plus avancée de l'avion de chasse jamais réalisée, avec un ensemble de capacités qui s'appuie efficacement sur les programmes d'amélioration existants. Avec le radar Captor E-Scan et plusieurs nouveaux ajouts au système d'armes, cette variante placera la Kuwait Air Force en première ligne de la technologie de chasse lorsque l'avion entrera en service en 2020.

Rappel :

Un contrat pour la fourniture de 28 avions de chasse multi-rôles Eurofighter «Typhoon II » a été signé entre le ministère de la Défense de l'État du Koweït et Leonardo le 05 avril 2016 par l'intermédiaire de sa division aéronautique agissant en tant qu'organisation Eurofighter Prime Contractor. Le contrat est estimé à près de 4,8 milliards de dollars.

Le Koweit sera le premier pays à recevoir le standard "T3B" doté du radar à balayage électronique développé par Selex ES Group. Le Koweït devient ainsi le troisième pays du Golfe avec le « Typhoon II » après l'Arabie Saoudite et le Sultanant d’Oman. 

Avec cet accord Airbus DS finalise des engagements pour un total de 599 avions. Depuis l'entrée en service à la fin de 2003, un total de 444 avions ont été livrés à 6 Nations : l'Allemagne, le Royaume-Uni, Italie, Espagne, Autriche et l'Arabie saoudite. En décembre 2012, le Sultanat d’Oman a ordonné 12 Eurofighter.

L’Eurofighter destiné au Koweit :

L'ensemble de capacités pour le Koweït comprend l'intégration des missiles Storm Shadow et Brimstone et d'autres armes air-surface. De plus, il prévoit l’intégration de la nouvelle nacelle de désignateur laser avancé Lockheed Martin Sniper Advanced Targeting Pod qui élargira le portefeuille d’Eurofighter en matière de désignation laser.  De plus, le paquet comprend l’introduction du module d'entraînement au combat DRS-Cubic ACMI P5 et d'une aide à la navigation améliorée (VOR).

Airbus DS Eurofighter T3B :

Cette nouvelle version de l’Eurofighter contient plusieurs améliorations permettant à l’avion d’être pleinement multirôle en comparaison des versions et standards antérieurs. L’Eurofighter T3B Block15 dispose du capteur IRST de série, il permettra la mise en oeuvre du missile METEOR, ainsi que les missiles TAURUS et Storm Shadows. 

Par rapport aux versions «T2 et T3A » ce nouveau standard du « Typhoon » intègre les dernières innovations technologiques. Comme par exemple un réservoir de carburant qui permettra au « Typhoon » de rester en vol et en mission plus longtemps, ou encore le radar CAPTOR-E doté de l’antenne à balayage électronique de Selex-ES.

Pour permettre la mise en place du radar à antenne AESA définitif, l’avion a reçu une capacité de puissance électrique additionnelle, ainsi qu’une architecture de calcul offrant une vitesse supérieure. 

body_03_modif.jpg

Photos : Eurofighter T3B aux couleurs (synthèse) du Koweit @ Leonardo

 

20/12/2019

L’USAF reçoit et baptise le MH139 : Grey Wolf !

1141993725.jpg

L’US Air Force (USAF) a reçu et baptisé le 19 décembre son premier hélicoptère MH139 de sécurité et de soutien des bases de missiles balistiques intercontinentaux, sous le nom de « Grey Wolf» (loup gris).

Le MH-139A » Grey Wolf » est la version militaire de l'hélicoptère commercial bimoteur detaille moyenne Leonardo AW139. Construits à l’usine de Leonardo à Philadelphie, en Pennsylvanie, les composants militaires de l’hélicoptère sont ajoutés par le maître d’œuvre Boeing après le montage initial. L’hélicoptère sera utilisé par l’USAF pour protéger et soutenir les bases de missiles balistiques nucléaires intercontinentaux en service dans le Montana, le Dakota du Nord et le Wyoming. Il sera également utilisé pour la recherche civile et le sauvetage, le soutien aérien, les missions dans la région de la capitale nationale, l'école de survie et les vols de soutien aux tests, a déclaré l'USAF.

Le premier MH-139A « Grey Wolf » a également été reçu par l'USAF à Eglin le 19 décembre, lors d’une cérémonie.  Le service commencera bientôt avec les tests et l'évaluation avant mise en service. L'USAF devrait recevoir au total quatre des hélicoptères d'ici février 2020.

Rappel : 

L'USAF prévoit de remplacer sa flotte d'hélicoptères Bell UH-1N par 84 exemplaires du MH-139A « Grey Wolf », y compris les appareils de formation et l'équipement de soutien, le contrat complet pour les hélicoptères est estimé à 2,38 milliards de dollars. Leonardo en partenariat avec Boeing a remporté le contrat en septembre 2018. Selon le cahier des charges émis par l'armée de l'air, le nouvel l'hélicoptère de remplacement doit pouvoir transporter au moins neuf soldats équipés et ceci à une vitesse d'au moins 135kt. De plus, le nouvel hélicoptère doit pouvoir disposer d’un rayon d’action de 225 nm (416 km) avec une endurance de 3 heures.

Cette « victoire » européenne et la seconde après celle des UH-72A « Lakota » (H-145) d’Airbus qui remportent un véritable succès. A noter qu’une fois de plus, un choix européen est avalisé sous la présidence des Républicains.

L‘AW139/MH-139 :

2498703531.jpg

L’AW139 est devenu l'hélicoptère le plus vendu de sa catégorie pour une variété impressionnante de rôles commerciaux et gouvernementaux qui répondent aux exigences les plus exigeantes à travers le monde. Depuis sa certification en 2003, l'AW139 a été constamment amélioré pour atteindre des niveaux toujours croissants de performance, la sécurité, l’efficacité de la mission et la capacité de répondre aux dernières exigences très difficiles des clients actuels et futurs. Le seul hélicoptère de nouvelle génération dans sa catégorie de poids, l'AW139 établit de nouvelles normes de performances dans sa catégorie, avec la plus grande cabine de sa catégorie, une vitesse de croisière maximale de 165 noeuds (306 kilomètres par heure) et une portée maximale au-delà de 570nm (1060 km) avec carburant auxiliaire. Les AW139 sont dotés d’une motorisation de type Pratt & Whitney Canada PT6C-67C. Le poste de pilotage intégré et avancé et doté d’une avionique de dernière génération qui minimise la charge du pilote permettant à l'équipage de se concentrer sur les objectifs de mission. 500 appareils sont déjà en service dans des nombreux rôles y compris EMS/SAR/VIP/ transport corporate, application de la loi et de transport militaire. Près de 170 clients de plus de 50 pays ont commandé plus de 640 hélicoptères AW139 jusqu'ici.

D0cfhZ5UYAA0Qlq.jpeg

Photos : Le MH139 « Grey Wolf » @ Boeing/Leonardo

 

23/09/2019

Leonardo a livré le 1'000 AW139 !

webimg_3705.jpg

Leonardo a livré le 1’000ème exemplaire de son hélicoptère AW139. Cet événement représente un exploit historique: l'AW139 est le programme d'hélicoptères le plus important des 15 dernières années au niveau international. Il est également en mesure d'établir un record de production dans les perspectives de l'industrie aéronautique italienne. La 1’000ème machine de ce modèle a été livrée à la Guardia di Finanza (Italie) lors d'une cérémonie officielle qui s'est déroulée dans l'usine Leonardo de Vergiate (Varèse - Italie) en présence de représentants institutionnels, de clients, de partenaires et de fournisseurs, ainsi que cadres supérieurs et employés.

Rappel :

Le premier vol de l’AW139 remonte au début de 2001. L’hélicoptère enregistre plus de 1’100 commandes de plus de 280 clients répartis dans plus de 70 pays sur tous les continents. L’appareil a démontré des niveaux de fiabilité et des capacités opérationnelles extraordinaires avec près de 2,5 millions d’heures de vol enregistrées depuis la première livraison, qui a eu lieu début 2004. Les données d'utilisation témoignent de l'extrême polyvalence de l'AW139, qui répond à tous les besoins du marché: plus de 30% pour des tâches d'utilité publique telles que la recherche et le sauvetage et les ambulances aériennes, l'application de la loi, la lutte contre l'incendie, les secours en cas de catastrophe; plus de 30% pour le transport offshore; environ 20% pour les tâches militaires; le reste compte pour des missions de transport VIP, institutionnelles et d'entreprise.

La flotte d’AW139 est présente dans le monde entier: environ 30% en Europe, presque autant en Asie et en Australasie, 15% sur le continent américain, suivie du Moyen-Orient. Le succès international de l’AW139 est si important que, pour répondre à la demande du marché, l’hélicoptère est fabriqué sur différentes chaînes de montage, en Italie, dans l’usine de Vergiate et aux États-Unis à Philadelphie.

L’AW139, ainsi que les autres modèles de nouvelle génération de Leonardo, ont joué un rôle important dans l’évolution du marché. Ces hélicoptères ont permis à la société d’occuper une part de 40% de la valeur du secteur civil mondial en valeur en 2018.

L’AW139 :

L’AW139 est devenu l'hélicoptère le plus vendu de sa catégorie pour une variété impressionnante de rôles commerciaux et gouvernementaux qui répondent aux exigences les plus exigeantes à travers le monde. Depuis sa certification en 2003, l'AW139 a été constamment amélioré pour atteindre des niveaux toujours croissants de performance, la sécurité, l’efficacité de la mission et la capacité de répondre aux dernières exigences très difficiles des clients actuels et futurs. Le seul hélicoptère de nouvelle génération dans sa catégorie de poids, l'AW139 établit de nouvelles normes de performances dans sa catégorie, avec la plus grande cabine de sa catégorie, une vitesse de croisière maximale de 165 noeuds (306 kilomètres par heure) et une portée maximale au-delà de 570nm (1060 km) avec carburant auxiliaire. Les AW139 sont dotés d’une motorisation de type Pratt & Whitney Canada PT6C-67C. Le poste de pilotage intégré et avancé doté d’une avionique de dernière génération minimise la charge du pilote permettant à l'équipage de se concentrer sur les objectifs de mission. 500 appareils sont déjà en service dans des nombreux  rôles y compris EMS/SAR/VIP/ transport corporate, application de la loi et de transport militaire.

Photo : le 1’000ème AW139 @ Leonardo

26/07/2019

Tempest, une cellule d’essais pour 2020 !

2018-07-20T125426Z_2136510393_RC1D232B76A0_RTRMADP_3_BRITAIN-AIRSHOW-FIGHTER-ANALYSIS (1).JPG

L’avionneur italien Leonardo a confié à la société 2Excel Aviation la fourniture d'une cellule d’avion d'essai dans le cadre de l'équipe d'initiative du futur avion de combat européen Tempest. En collaboration avec BAe systems et le ministère de la Défense l'avion d'essai serait mis en service au début des années 2020.

Leonardo est l’un des quatre principaux partenaires industriels du programme « Tempest » mis au point par le bureau des capacités rapides de la RAF, le laboratoire de la science et de la technologie de la défense (DSTL) et l’équipement et le soutien de la défense (DE & S), BAE Systems, MBDA UK et Rolls-Royce. L’avionneur suédois Saab  est actuellement en passe d’entrer dans les travaux du futur avion.

Selon le ministère de la Défense, le Tempest, doit entrer en service au début des années 2030, est en train de se développer "de l'intérieur vers l'extérieur", en mettant l'accent sur les systèmes et les capteurs plutôt que sur la cellule.

BAE Systems a déjà annoncé son intention de proposer une charge utile flexible, une cellule adaptable, une détection à longue portée des armes à énergie directe au laser, des matériaux de pointe, un entretien intelligent avec une architecture reconfigurable dynamiquement. Une cyber protection et un raisonnement de confiance en intelligence artificielle seront de la partie. L’avion disposera d’un cockpit 'portable' (configuration anticipée). Les futurs moteurs sont à l’étude actuellement, la RAF vantant récemment la notion de technologies et de moteurs hypersoniques à Mach 5+ en cours de développement pour les futures plateformes dont le Tempest. 

En plus de l’avion lui-même, le Tempest fonctionnera de concert avec les véhicules aériens sans pilote (UAV) «loyal wingman» développés dans le cadre du programme LANCA (Lightweight Affordable Novel Combat Aircraft), ainsi que tous les autres actifs faisant partie du programme Future Combat Air Système (FCAS).

tempest-20180717.jpg

Photo :maquette du Tempest @ BAe Systems