14/12/2011

F-22 «Raptor» : fin de la production !

 

839977729.jpg


 

MARIETTA, C’est bien à la fin d’une époque auquel nous assistons aujourd’hui, le dernier Lockheed-Martin F-22 «Raptor» est sorti des chaînes d’assemblage hier ! Faute de nouvelle commande, l’avion américain ne sera plus construit !

Le dernier appareil no : 4195  d’une commande totale de 195 exemplaires commandé en 1991 vient donc d’être produit sur la chaîne d’assemblage de l’usine Lockheed-Martin, l’avion sera livré en avril prochain à l’US Air Force et sera stationné sur la base d’Elmendorf-Richardson au sein du 525e Fighter Wings.

Si l’avion est exceptionnel, son coût aura finalement fait capoter de nombreux espoirs, l’US Air Force comptait acquérir près de 750 appareils. Les limitations quant à son exportation ainsi que les frais de développement  additionné à ceux de la production ont fait grimpé le coût unitaire de l’avion à un peu moins de 380 millions de dollars. Un surcoût intolérable pour l’Administration américaine.

Finalement, les coupes budgétaires de 2009 ont eu raison de l’avion dont Lockheed-Martin avait remporté le contrat il y a 18 ans. L’avion aurait dû remplacer l’ensemble des Boeing F-15 «Eagle» en tant qu’avion de supériorité aérienne. 

Au total, se sont pas moins de 5.600 employés qui ont contribué au programme F-22. Une grande partie du personnel sera redirigé vers d’autres programme, comme le F-35, et le F-16. Un certain nombre d’employés resteront sur le programme pour assurer la logistique des pièces détachées et garantir à l’US Air Force un approvisionnement sur le long terme.

121411lockheed_.jpg

 

 

Les améliorations avenir :

Si l’assemblage s’arrête, le programme F-22 va continuer à se développer, avec prochainement l’adjonction de petites bombes de 250 livres, l’arrivée de L’AIM-9X et du missile AIM-120D AMRAAM spécialement destiné au F-22. Dès 2016 une nouvelle liaison des données (Link16) sera intégrée ainsi qu’une nouvelle mise à jour des systèmes d’auto-protection.

Rappel :

Le F-22 a été conçu pour réduire au maximum sa signature radar qui, au final, est environ 100 fois inférieure à celle d’un F-15 «Eagle» bien que les deux avions aient à peu près la même taille. L'avion est entièrement recouvert d'une peinture absorbant les ondes radar. De plus les surfaces de contrôles sont conçues par thermoformage pour éviter d'utiliser des rivets qui créeraient des aspérités et ses antennes et détecteurs sont noyés dans le revêtement.

Pour réduire la signature infrarouge le F-22  dispose d’un système de refroidissement très sophistiqué. La chaleur est évacuée dans le carburant et part dans le sillage des réacteurs. Ce système ayant été calculé avec une tolérance réduite, quand l'avion termine sa mission, les équipements internes sont à haute température et pour diminuer la chaleur, les soutes sont ouvertes au sol. C'est l'une des raisons qui font que les frais de maintenance  du F-22 sont particulièrement élevés.

Le Raptor  dispose de son armement dans deux soutes latérales et une soute ventrale, afin, de maintenir sa furtivité. Les soutes latérales peuvent contenir 1 missile AIM-9 Sidewinder chacune. La soute ventrale peut recevoir 4 à 6 missiles AIM 120 AMRAAM, dans les soutes latérales et 2 AIM-120 AMRAAM ou 8 bombes  GBU39. Le F-22 dispose cependant de 4 pylônes sous les ailes, utilisables quand la furtivité n'est pas indispensable.

Le radar principal de type AESA est couplé directement aux divers capteurs noyé dans la cellule. Les moteurs Pratt & Whiney F119 qui produisent environ 38.000 livres de poussée chacun, permettent une vitesse de croisière Mach 1,8, sans postcombustion. Avec postcombustion la vitesse maximale est  d’environ Mach 2,2 et l’avion peut voler à 60.000 pieds. Les tuyères des réacteurs sont dotées de la poussée vectorielle et peuvent être orientées de 40 degrés vers le haut ou le bas, soit pour améliorer la manœuvrabilité lors d'un combat aérien, soit pour réduire la distance de décollage.

Le F-22 est le premier avion militaire à disposer d'un tableau de bord entièrement composé d'écrans LCD multi-fonctions couleurs, en complément du système HOTAS (MMM, Mains sur Manettes et manche) et du viseur tête-haute.

F-22_Raptor_-_070401-F-6701P-046.jpg


 

Photos : 1 & 3 F-22 en vol  3 Le Dernier F-22 a sa sortie @ Lockheed-Martin