24/02/2013

Gripen E : Les appuis politiques !

5775.hp_DSC9775.jpg-800x0.jpg

Les ambiguïtés sur l’achat de l’avion de combat Gripen E tombent les une après les autres, Les falsifications et les tentatives de dés-informations concernant l’avion suédois sont aujourd’hui caducs. Les commissions révèlent (enfin) la vérité sur le sujet.

Commissions favorables : 

Suite à l’approbation favorable de la commission des finances sur l’achat de l’avion de combat Gripen E, la commission de la politique de sécurité du Conseil des Etats a donné son aval à l'achat de 22 Gripen par 9 voix contre 4. L'objet devrait donc franchir facilement le cap du Conseil des Etats le 5 mars prochain. «La capacité des Gripen n'est pas contestée de notre côté», avait expliqué le président de la commission Hans Hess (PLR/OW). En outre, il s'est dit convaincu que les risques financiers liés à l'acquisition peuvent être écartés.

 

La droite monte au front :

 

DSC_2880.jpg


Les libéraux-radicaux ont indiqué dans un communiqué qu'ils soutiendraient la création du fonds spécial et l'achat du Gripen E. Les quatre conditions qu'ils avaient fixées dans le cadre de la polémique autour du processus d'évaluation sont désormais remplies dans les contrats provisoires, écrivent-ils.

Le groupe parlementaire UDC, réuni vendredi et samedi à Wattwil (SG) en présence du ministre de la défense Ueli Maurer est du même avis. A la quasi unanimité, 40 voix contre une et 2 abstentions, il a décidé de soutenir l'achat du jet de combat suédois au nom de la souveraineté et de la neutralité du pays.

Le PDC s'était déjà dit satisfait des explications fournies par Ueli Maurer et du message du gouvernement sur le Gripen. 

Rappel sur le sujet de l’avion Gripen E : 

 

Solid_base_continuous_upgrades_illustration_750.jpg


  • Le coût d’acquisition du Gripen est de 40% inférieur à celui de ses concurrents.
  • Les frais d’exploitation du Gripen représentent un quart de ceux de ses concurrents.
  • Grâce à sa haute fiabilité et à des temps de réparation réduits, le Gripen assure davantage d’heures de vol aux forces aériennes.
  • Le gouvernement suédois garantit le développement constant de l’avion de combat dans le futur.
  • L’impact du Gripen sur l’environnement est sensiblement plus faible que celui de ses concurrents.
  • Saab crée des emplois et des activités à long terme en Suisse et garantit à l’industrie helvétique des volumes d’affaires supérieurs à 100% du prix d’acquisition.
  • La Suède propose à la Suisse une large coopération en matière d’armement et des opportunités d’entraînement incomparables en Suède.

Au lieu de construire un avion et de devoir ensuite effectuer une mise à jour de mi-durée majeure et très coûteuse, Saab apporte des améliorations critiques mais de moindre importance tous les deux à trois ans. Cette philosophie de développement implique de nombreux avantages. 

Chaque étape de mise à jour de cette échelle de développement est appelée un « Materiel System », ou MS. Chaque MS concerne aussi bien l'avion que les systèmes de support opérationnels et de maintenance. L'illustration ci-dessus présente toutes les étapes du MS14 au MS22. L'étape du MS14 a été nommée le Gripen A/B, tout comme le MS15 et le MS16. Mais par la suite, lors de l'introduction du MS17, le nom de l'avion a changé pour devenir le Gripen C/D. Voilà comment cela fonctionne. Après une série d'étapes  MS, la somme des mises à jour devient tellement importante que le nom de l'avion change pour refléter cette évolution. Partant de cette logique, on peut observer que le prochain changement de nom interviendra lors de l'introduction du MS21.


 

613430_pic_970x641.jpg


Lien sur le programme Gripen E : 

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2013/01/25/une-premie...

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2013/01/25/une-premie...

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2012/11/20/le-gripen-...

http://psk.blog.24heures.ch/tag/gripen+biocarburant

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2013/01/17/le-gripen-...

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2013/01/20/le-gripen-...

 

Photos : 1 Gripen F de démonstration en vol avec un F/A-18D à Axalp @ Swiss Air Force 2 Au roulage à Emmen 3 Nacelle ATFLIR III sur le Gripen C @ Pascal Kümmerling