10/12/2012

La bataille YAK-130 contre L-15 !

Yak130_L15.jpg


 

C’est une bataille rangée que se livrent, actuellement, russes et chinois en matière d’avions écoles en ce qui concerne le marché asiatique. En effet, le russe Yakovlev  avec son Yak-130 tente de s’imposer face au chinois Hongdu et son L-15 sur les marchés du Bangladesh et du Vietnam. Cette bataille témoigne du vif intérêt de ces deux constructeurs sur des marchés délaissés par les occidentaux, car il est vrai bien trop fermés et limités en matière de finance.

 

Le russe Yakovlev doit du coup, faire face à une concurrence croissante, de la part de la Chine et cela face à un appareil très proche du sien ! En effet, le L-15 chinois présente une ressemblance frappante au Yak-130.  Du côté des russes, on garde une certaine confiance avec le Yak-130 qui est subsonique et capable d'opérations autonomes à partir d’aérodromes faiblement équipés. De plus, le Yak-130 ne demande que peu de maintenance contrairement au L-15 chinois qui est conçu pour des vitesses  supersoniques, ce qui rend plus difficiles à exploiter et à entretenir. Il a besoin d'un ensemble d'équipements dédiés à un aérodrome opérationnel lourdement équipé.

 

La bataille n’en est donc que plus rude, sur les marchés très spéciaux que représentent donc, les deux pays que sont le Bangladesh et le Vietnam. Ceci, avec le fait que les deux avions ont passablement de points communs :

 

 

Le Hongdu L-15 :


 

hongdu-l15-falconweapons-blogspot.jpg


 

Issus des planches à dessins de l'ingénieur M.Zhang Hong, le L-15 Falcon reprend les lignes du Yak-130 mais est supersonique. Ce choix doit permettre aux élèves pilotes de poursuivre entièrement leur entrainement au combat sur un seul type d'avion avant leurs affectations en unités de front.

 

Présenté pour la première fois en 2004, l’avion effectua son premier vol le 26 mars 2006 mais motorisé par deux réacteur ZMKB-Progress DV-2 sans PC (Post-Combustion) d'une puissance de 21.58 kN. Pour réponde aux besoins de l’entrainement avancé, les ingénieurs ont finalement opté pour une remotorisation de l’avion avec le Ivchenko-Progress AI-222K-25F (construit sous licence en Chine) d'une puissance comprise entre 49 et 86 kN.  et lui permet d’accélérer jusqu'à Mach 1,6.


 

6c680c7294.jpg


 

Le moteur IA-222-25F a été initialement développé pour équiper les Yak-130 de l’aviation russe.

 

Pour information, le prix d'un exemplaire du Hongdu L-15 avoisine les 10 millions de dollars. 

 

Le Yakovlev Yak-130 :

 

yak130_cua_Nga_4.jpg

 

Le premier vol du Yak-130 a eu lieu en 1996 et il fut officiellement retenu par la force aérienne russe en 2002  Initialement, il devait être développé et produit en coopération avec la firme italienne Aermacchi mais suite à de nombreuse différences de point de vue chacune des deux parties continua de son propre chef, d’ou l’extrême ressemblance entre le Yak-130 et le M-346.

 

Le Yak-130 a subi une longue phase d’essais de 2005 à 2009 impliquant 3 appareils. Les Yak-130 sortent de deux chaines de production, l’une à  Nizhny Novgorod et l’autre se situe à Irkutsk. La première commande export est venue de l’Algérie avec 16 appareils dont les pilotes ont déjà commencé la transition.

 

Le Yak-130 est un avion très maniable subsonique avec un rayon d’action de 1.250 miles (2.000 kilomètres) et une vitesse maximale de 600 mp / h (1.060 km / h) en vol en palier. Il peut transporter une charge utile de combat d'un maximum de £ 6.600 (3.000 kg), composé d'une variété d'armes russes et occidentaux.  Le Yak-130 peut être utilisé à partir de pistes non goudronnées et de petits aérodromes non préparées. L'appareil dispose d'un cockpit en tandem climatisée et pressurisée à deux places équipé de sièges éjectables NPO Zvezda K-36LT3.5  de type zéro-zéro (zéro altitude, zéro vitesse). Les pilotes ont une vue à travers une verrière thermoformée. 

 

Le Yak-130 de production est le premier avion russe avec une suite avionique entièrement numérique. L'avionique répond au Standard MIL1553 et peut être adapté aux besoins du client. Comme un avion d'entraînement avancé, Yak-130 est adapté pour la formation des pilotes ou le recyclage pour permettre de transiter sur des appareils de quatrième et cinquième génération. 

 

Il peut également effectuer diverses variétés de missions comme l’attaques au sol et les missions de reconnaissance.


 

Yakovlev-Yak-130-521x695.jpg


 

 Photos : 1 Ressemblance frappante entre le Yak-130 et le L-15 2 & 3 Le Hongdu L-15 @ Hongdu  4 & 5 Le Yak-130 @Yakovlov

 

20:45 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : yak-130, l-15, yakovlov, hongdu, avions écoles |  Facebook | |