05/01/2019

Le second GlobalEye s'est envolé !

20190103-en-3168528-1.jpg

L’avionneur suédois Saab a célébré le nouvel an avec le premier vol du deuxième avion d'alerte avancée et aéroporté « GlobalEye ». Portant l’immatriculation suédoise SE-RMZ, l’appareil a décollé des installations de la société à Linköping le 3 janvier à 11 heures, pour effectuer un vol de deux heures et de 54 minutes piloté par deux pilotes d’essai et un ingénieur d’essai.


 «Le premier vol réussi d’aujourd’hui constitue une autre étape majeure pour « GlobalEye ». Nous avons reçu le contrat initial à la fin de 2015, achevé le vol inaugural avec le premier avion en mars 2018 et maintenant, nous avons le deuxième avion en vol un peu plus de neuf mois plus tard », a déclaré Anders Carp, responsable du secteur Surveillance de Saab.

Le GlobalEye AEW&C :

3547133561.jpg

Basé sur une cellule de jet d’affaires Global 6000, le « GlobalEye »Offre les plus récentes technologies, cet impressionnant biréacteur peut relier Paris à Tokyo sans escale avec huit passagers et de trois à quatre membres d’équipage (en mode jet privé). Il peut franchir 6’000 milles marins (11’100 km) à Mach 0,85 avec jusqu’à huit passagers. De son côté la Société de Défense et de la sécurité Saab a installé sa nouvelle version du système de radar Saab « Erieye ER »intégrant la technologie GaN (nitrure de gallium),. Le système « Swing Role Surveillance System » (SRSS) capable de détection simultanée et le suivi des cibles multiples dans les airs, sur terre et en mer.

Le système AEW&C « GlobalEye » dispose donc de la nouvelle version du radar « Erieye ER », le SRSS de type AESA qui offre une détection supérieure à 600 kilomètres. Les caractéristiques du système comprennent, la production d'onde adaptative (y compris la compression numérique, codées en phase d'impulsion), le traitement du signal et de poursuite de cible (TWS) tout au long de la couverture angulaire du système à l’aide de fréquences basses et moyennes. Le système permet une capacité de détection avant et en arrière du cap de l'avion.

En matière de détection maritime, le système est couplé avec le radar Leonardo 7500E AESA en bande I (8 à 12,5 GHz) ventral et d’une tourelle électro-optique. Le « GlobalEye » est capable de détecter des navires à environ 400 km et même des contacts plus petits, comme par exemple un jet ski et des bateaux gonflables (CPCR) et un périscope de sous-marin à très longue portée au-delà des 100 nautiques miles. L’ensemble du système est capable de fonctionner dans un environnement de guerre-électronique et de cyberguerre. L’identification de piste aérienne est facilitée par un IFF Mode 5 (ou norme nationale du client).

678160118.jpg

Photos : 1 Le second GlobalEye dstiné aux UAE 2 Le premier modèle @ Saab

 

 

27/12/2018

Nouvelle étape pour la Police du ciel !

 

4024564136.jpg

 

Au 1er janvier 2019, la disponibilité du service de police aérienne franchit une nouvelle étape en élargissant ces horaires de 6h à 22h, 365 jours par année, week-ends et jours fériés compris. La disponibilité permanente du service de police aérienne sera atteinte à la fin de l’année 2020. À partir de cette date, deux avions armés seront disponibles 24 h sur 24 et 365 jours par an. Cette nouvelle étape, fixée au 1er janvier 2019, permettra de couvrir plus que 90% du trafic aérien qui passe au-dessus de la Suisse. 

Le projet de service de police aérienne 24 (PA24) remonte à une motion présentée par l’ancien Conseiller aux Etats Hans Hess (PRD/OW) en 2009. Celui-ci avait, à l’époque, demandé d’étendre la disponibilité dans le service de police aérienne au-delà des heures de travail normales. Le projet PA24 permettra de garantir la disponibilité permanente de deux avions de combat armés prêts à décoller dans un délai de 15 minutes au maximum.

La première étape a été réalisée début 2016 : pendant 50 semaines, deux avions armés se sont tenus prêts à intervenir en semaine, de 8 h à 18 h. Depuis janvier 2017, la disponibilité a été étendue à 365 jours par année, donc aussi pendant les week-ends et les jours fériés. À partir de 2019, les jets seront prêts à intervenir entre 6 h et 22 h. Ce sont les heures pendant lesquelles 90% du trafic aérien passe au-dessus de la Suisse. Fin 2020, l'Armée suisse assurera une couverture 24 h sur 24, 365 jours par année.

Les deux avions sont affectés principalement à des « Hot Missions » et à des « Live Missions ». Dans le premier cas, il s’agit d’engagements déclenchés par la présence d’aéronefs qui violent la souveraineté de l’espace aérien de la Suisse ou qui commettent de graves infractions aux règles du trafic aérien. Les « Live Missions », quant à elles, sont des contrôles ponctuels d’avions officiels appartenant à des Etats étrangers qui, pour survoler la Suisse, ont besoin d’une autorisation de vol diplomatique (Diplomatic Clearance).

Le site principal choisi pour le projet PA24 est la Base aérienne de Payerne. Pendant la durée de la fermeture de la piste, les avions décolleront depuis Emmen ou Meiringen. Avec PA24, il faudra s’attendre, à l’avenir, à des mouvements d’avions de combat, même à des vitesses supersoniques en cas de nécessité, en dehors des périodes de vols militaires habituelles. Il s’agit là de mesures nécessaires à la garantie de la sécurité du trafic aérien et à la protection de la souveraineté de l’espace aérien suisse 24 h sur 24.

Comme les pilotes PA24 disposent de relativement peu de possibilités d'entraînement en vol de nuit – comparé aux standards internationaux – il est nécessaire d'augmenter leur entrainement pour être prêt à toute heure pour les missions de police aérienne. C'est pour cette raison qu'à partir de 2019, l'équipage en alerte pourra effectuer des vols d'entraînement les lundis (intégrés aux entraînements des vols de nuits hebdomadaires en hiver) et en plus les mercredis soirs. (sources DDPS)

 

24/12/2018

SWISS desservira 5 nouvelles destinations depuis Genève !

3457.jpg

Dès le 22 juin, SWISS étoffera son réseau aérien au départ de Genève en proposant à ses passagers cinq nouvelles destinations très prisées pour la saison d’été. La compagnie ajoute à son panel de destinations Brindisi dans les Pouilles, la ville portugaise de Faro, l’île grecque de Mykonos ainsi qu’Alicante et Ibiza, en Espagne. 

Swiss International Air Lines (SWISS) opérera cet été cinq nouvelles liaisons aériennes intra-européennes vers l’Espagne, l’Italie, la Grèce et le Portugal. La compagnie desservira alors 42 destinations directes au départ de Genève.

Brindisi :

Entre le 23 juin et le 25 octobre, SWISS effectuera deux vols hebdomadaires les vendredis et dimanches à destination de Brindisi, avec un vol supplémentaire le lundi entre le 24 juin et le 26 août. Ville portuaire située dans la région des Pouilles (Italie), elle séduit toujours plus de voyageurs grâce à son charme authentique et ses délices culinaires.

Faro :

Située au sud du Portugal, la ville de Faro sera desservie trois fois par semaine du 22 juin au 24 octobre. La capitale de l'Algarve est un point de départ idéal pour une découverte de la région et de ses nombreux sites touristiques.

Mykonos :

En ajoutant Mykonos à son éventail de destinations grecques pour l’été 2019, SWISS relie désormais Genève à sept villes et régions superbes de Grèce. SWISS proposera deux vols hebdomadaires vers l’île grecque de Mykonos, les jeudis et samedis, du 22 juin au 31 août. Prisée pour son ambiance festive et ses décors paradisiaques, l’île des Cyclades est une destination incontournable pour la saison estivale.

swiss,swiss air lines,swiss genève,vols au déaprt de genève,transport aérien,nouvelles lignes alrienne,genève gava,airbus a220,les nouvelles de l'aviation,l'aviation francophone

Alicante :

Du 23 juin au 30 août des liaisons régulières seront desservies entre Genève et Alicante avec trois vols par semaine, les mercredis, vendredis et dimanches. Destination de choix pour les vacances balnéaires, cette ville de la Costa Blanca possède un riche patrimoine culturel avec de magnifiques plages et une ambiance conviviale.

Ibiza :

Dès le 25 juin et jusqu’au 30 août, Ibiza sera desservie avec deux vols hebdomadaires, les mardis et vendredis – puis, du 2 septembre au 25 octobre les lundis et vendredis. Réputée pour sa vie nocturne animée, l’îles des Baléares se distingue également grâce à ses villages paisibles, ses petites criques et sa nature préservée. 

SWISS renforce sa base à Genève :

Pour répondre à l’expansion de son réseau, l’introduction d’un nouveau A220 viendra compléter la base aérienne court-courrier de SWISS à Genève, désormais exclusivement constituée d Airbus (ex C séries de Bombardier). La flotte comptera 6 A220-300 et 2 A220-100(CS300/CS100). Une vingtaine d’emplois en cabine seront créés pour permettre le bon fonctionnement des opérations.

Tous les vols sont réservables dès maintenant. 

 

swiss,swiss air lines,swiss genève,vols au déaprt de genève,transport aérien,nouvelles lignes alrienne,genève gava,airbus a220,les nouvelles de l'aviation,l'aviation francophone

 

Photo :A220-300 (CS300) de SWISS @ Swiss

22/12/2018

Flyadeal commande 30 B737 MAX !

 

flyadeal-hires.jpg

 

L’avionneur américain Boeing a reçu une commande portant sur 30 avions de type B737-8 MAX de la part de la compagnie flyadeal. La compagnie aérienne a également ouvert des options pour 20 appareils supplémentaires . On estime le montant total de la transaction à près de 5,9 milliards de dollars au prix catalogue de l’avionneur.

Flyadeal est une filiale de Saudi Arabian Airlines, qui offre des vols abordables en Arabie Saoudite. Au cours de la dernière année, la compagnie aérienne a mené un processus d'évaluation pour 50 avions à fuselage étroit pour soutenir la croissance interne et l'expansion internationale potentielle. Alors que flyadeal exploité des Airbus A320, la compagnie aérienne a finalement choisi le B737 MAX pour l'avenir. 

Directeur général de Saudi Arabian Airlines, Son Excellence Eng. Saleh bin Nasser Al-Jasser a déclaré: « La demande de services de transport aérien sur le marché intérieur du Royaume d'Arabie Saoudite a connu une croissance exponentielle. Une nouvelle marque, avec une nouvelle identité axée sur des bas tarifs, flyadeal a apporté à un marché nouveau choix - qui a été reçu très positivement « . 

Flyadeal choisi le B737-8 MAX, qui a une capacité de 189 passagers dans une configuration d'une classe. Par rapport au parc actuel de flyadeal d’A320, le MAX 8 emportera 12 passagers supplémentaires et fournit une économie de 8% d'exploitation par siège. 

Le B737 MAX est l'avion le plus rapidement vendu dans l'histoire de Boeing, accumulant plus de 4’800 commandes de plus de 100 clients dans le monde entier. L'avion offre des performances supérieures activées par les dernières technologies sur le marché des monocouloirs, y compris les moteurs avancés CFM International LEAP-1B, l’Advanced Technology winglets, et d'autres améliorations de la cellule.

Photo : B737-8 MAX aux couleurs de flydeal @ Boeing