02/10/2009

USAF : relance de l’offre des avions ravitailleurs

foto_kc135d[1].jpg

Le troisième volet du feuilleton du nouvel avion de ravitaillement de l’US Air Force vient de démarrer ! L’appel d’offres qui vise le remplacement des vénérables KC-135 vient d’être relancé, deux constructeurs s’affrontent pour ce troisième round, l’européen Airbus et l’américain Boeing. L’enjeu est de fournir 179 appareils à l’US Air Force, pour un montant estimé à 35 milliards de dollars.

Rappel :

Une première fois attribué à Boeing, avec son KC-767 Advanced Tanker, le contrat avait été ensuite confié, en mars 2008, aux constructeurs EADS et Northrop-Grumman, avec le KC-45 (A330 MRTT), avant d’être une nouvelle fois dénoncé par le Government Accountability Office (GAO) pour un vice de procédure.

1802251432[1].jpg

Nouveau délai et exigences :

Les deux concurrents en lice et le Congrès ont désormais soixante jours pour faire part de leurs éventuelles remarques avant que la publication définitive du cahier des charges. Une fois le processus de sélection engagé, l’annonce du vainqueur de l’appel d’offres ne sera connu qu’à la mi-2010. Les premiers avions ravitailleurs devraient être livrés à partir de 2015, sauf nouveau rebondissement !

Le projet de cahier de charges contient 370 spécifications techniques, contre 800 pour le précédent appel d’offres. Il s’agit ici de faire vite, car l’US Air Force n’a plus de temps à perdre, une douzaine de vieux KC-135 seront retiré du service chaque année en cours ! Cependant, si ce cahier est restreint, de nouvelles spécificités sont demandées en ce qui concerne l’avionique, les questions d’emploi, chères aux Président Obama.

La problématique du prix à l’exploitation et de la maintenance seront là des facteurs déterminant dans le choix final.

Il n’est pas exclut non plus, que la commande puisse être partagée entre les deux constructeurs, cette éventualité avait déjà été exposée, afin de garantir  du travail à l’ensemble des entreprises concurrentes.

Airbus A330 MRTT :

L’A330 MRTT est inter opérable avec les avions receveurs de l’OTAN et alliés sans reconfiguration au sol. La grande capacité en carburant de 111 000 kg (245 000 lb) héritée de l’avion de ligne à succès A330-200 dont il est dérivé, permet à l’A330 MRTT d’exceller en mission de ravitaillement de vol, et ce, sans réservoirs de carburant supplémentaires.

 

Les clients actuels sont : l’Australie, Arabie Saoudite, l’Angleterre.

F15_767Tanker_lg[1].jpg

 

Boeing KC-767 Advanced Tanker :

Dérivé avancé du futur avion cargo Boeing 767-200 Freighter LR à rayon d’action étendu, ce nouveau ravitailleur sera fabriqué dans les usines Boeing d’Everett, dans l’état de Washington, sur la chaîne d’où sont sortis plus de 950 Boeing 767.

Grâce à sa consommation de carburant optimisée et à ses performances exceptionnelles au décollage, le KC-767 permettra en effet de mieux ravitailler les théâtres d’opérations en desservant plus d’un millier de bases supplémentaires par rapport au KC-135.

 

Les clients du KC-767 AT : Le Japon et l’Italie.

 

Lien déjà publié sur le sujet :

 

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2009/01/25/a330-mrtt-que-va-decider-obama.html

 

 

Photos : 1 le vénérable KC-135 ici avec un F-16. @ USAF. 2 l’Airbus A330 MRTT ici un australien en compagnie du F/A-18 A espagnol. @ EADS. 3 KC-767 AT italien avec un F-15. @ Boeing Press.