17/10/2021

Le KC-46A est opérationnel !

270874267.17.jpg

Il aura fallu un certain temps pour en arriver là, mais le nouveau ravitailleur de l’US Air Force et enfin opérationnel. L'Air Mobility Command a annoncé vendredi que le KC-46A « Pegasus » avait été approuvé pour ravitailler toutes les variantes des appareils en service au sein de l’USAF.

Le KC-46 « Pegasus » est désormais en mesure de ravitailler les avions de chasse de quatrième et de cinquième génération de l'Air Force, de plus l’avion peut désormais utiliser sa rampe de ravitaillement pour des missions opérationnelles y compris pour les gros appareils tels que les C-17, B-52 et KC-46. Avec cette approbation le KC-46 va pouvoir assumer l’ensemble des missions de ravitaillement.

Le KC-46 « Pegasus » a effectué plus de 6’000 missions depuis janvier 2019. Au cours de cette période, il a fait le plein d'avions avec plus de 35 millions de livres de carburant et a établi environ 26’ 000 contacts avec la perche fixe et 1’500 contacts avec le panier souple de ravitaillement. L’avionneur Boeing s'est efforcé de résoudre une série de problèmes techniques tout au long de son déploiement.

Le KC-46A « Pagasus »

Le KC-46A « Pegasus » New Gen Tanker  est un gros porteur multi-mission, basé sur la cellule du B767 commercial. Pour ce faire, l’avion reprend les dernières innovations en matière d’écrans multifonctions en test actuellement sur le B787 « Dreamliner ». Un nouveau système de ravitaillement permettra une augmentation du rythme de transfert de carburant, de plus, les charges et les opérations en sont simplifiées. Selon Boeing les risques d’industrialisations sont faibles, car l’avion s’appuie sur des moyens existants. Le «  New Gen Tanker » se caractérise par une conception du contrôle de vol qui place l‘équipage aux commandes de l’ensemble de l’appareil, au lieu de permettre aux logiciels de limiter la manœuvrabilité au combat. Le « New Gen Tanker » met à la disposition des pilotes de l’USAF un poste de pilotage numérique avancé équipé des affichages électroniques du Boeing B787 «  Dreamliner ». Le « New Gen Tanker » dispose d’une technologie de ravitaillement en vol éprouvée et d’une perche KC-10 « NewGen » modernisée avec des capacités de ravitaillement étendues, un débit accru pour le transfert du carburant et un système à commandes de vol électrique (Fly by Wire).

3593601688.jpg

Photos : 1 Ravitaillement d’un F-35 avec perche fixe 2 Ravitaillement d’un Hornet de la marine avec panier souple @ Boeing

 

14/07/2021

Le KC-46A a atteint sa première phase opérationnelle !

210712-F-ZZ000-0009.JPG

Le Boeing KC-46A a longtemps souffert de faiblesses, mais l’avion se dirige maintenant en direction de sa capacité opérationnelle provisoire (ICR). 

« Les six derniers mois d'utilisation opérationnelle et d'évaluation programmatique indiquent que les conditions ont été remplies pour la déclaration ICR de l'ensemble de missions « Centerline Drogue System », a déclaré Van Ovost. "Cette décision reflète une approche fondée sur les risques, les données et l'analyse des contraintes pour libérer les capacités opérationnelles du KC-46A à la force interarmées."

Le KC-46A est un système en pleine acquisition de maturité avec certaines restrictions opérationnelles, mais il possède désormais des capacités éprouvées qui peuvent être utilisées de manière opérationnelle pour le ravitaillement en vol avec le panier souple. L’US Air Force continue d'effectuer le ravitaillement en vol avec des chasseurs, des bombardiers et des avions de transport pour des missions d'entraînement, d'exercice, de démonstration et de familiarisation avant d'opérationnaliser officiellement la capacité. Le concept ICR fournit une approche basée sur les données pour certifier ces capacités de manière incrémentielle à mesure que le programme progresse vers la pleine capacité opérationnelle (FOC).

On notera que deux lacunes importantes doivent encore être résolues, elles concernent le système de vision à distance 2.0, soit un ensemble de caméras et de capteurs qui permettent à l'opérateur de perche de diriger la perche fixe de carburant de l'avion récepteur et la refonte de cette dernière qui produit trop de résistance à la poussée pour ravitailler. Le KC-46A n'atteindra pas le FOC tant que ces défauts ne seront pas corrigés.

Photo : le KC-46A peut maintenant correctement ravitailler avec le panier @ USAF

 

 

15/06/2021

Le Japon prépare l’arrivée du KC-46A « Pegasus » !

14-3611-japan-air-self-defence-force-jasdf-boeing-kc-46a-pegasus-767-2c_PlanespottersNet_1143385_d5a99c90c8_o.jpeg

Le Japon prépare activement l’arrivée du nouveau ravitailleur en vol Boeing KC-46A « Pegasus ». Un premier groupe de pilotes japonais vient de terminer sa foramtion sur la base aérienne de Altus AFB en Oklahoma. Le premier KC-46A sera livré plus tard cette année.  

Le premier groupe de 12 pilotes de la Force aérienne japonaise d'autodéfense (JASDF) du 405e Escadron de ravitaillement en vol (ARS) a récemment suivi une instruction KC-46A. Le 405e ARS a été créé en décembre 2020 en tant que première unité KC-46A de la JASDF. Ce premier groupe comprenait six pilotes et six perchistes. Au cours de trois mois, les membres de la JASDF ont suivi la même formation que les aviateurs américains pour être pleinement qualifiés pour utiliser le KC-46.

Le programme a commencé par une phase académique où le personnel a suivi jusqu'à quatre cours par jo1ur. Au cours de la deuxième phase, ils se sont concentrés sur les simulateurs et ont effectué des pré-briefs et des débriefings. Au cours de la troisième phase, les pilotes ont effectué huit vols avec l'un des instructeurs du 56e Escadron de ravitaillement en vol de l’USAF pour finaliser leur formation.

Rappel

C’est en octobre 2017 que Tokyo a opté pour le KC-46A de Boeing.  Les nouveaux ravitailleurs japonais joueront un rôle inestimable dans l’alliance de sécurité entre nos deux pays », a déclaré le colonel Jason Lindsey, directeur du programme du système KC-46 de l’US Air Force. Le KC-46 de Boeing sera un multiplicateur de force dans l'alliance de défense américano-japonaise. Il peut ravitailler en carburant tous les avions militaires américains, alliés et de la coalition compatible avec les procédures internationales de ravitaillement en vol, à tout moment, pour n'importe quelle mission, et peut transporter des passagers, des marchandises et des patients à tout moment et en tout lieu. 

Le KC-46A « Pegasus »

Le KC-46A Pegasus « New Gen Tanker » est un gros porteur multi-mission, basé sur la cellule du B767 commercial. Pour ce faire, l’avion reprend les dernières innovations en matière d’écrans multifonctions en test actuellement sur le B787 « Dreamliner ». Un nouveau système de ravitaillement permettra une augmentation du rythme de transfert de carburant, de plus, les charges et les opérations en sont simplifiées. Selon Boeing les risques d’industrialisations sont faibles, car l’avion s’appuie sur des moyens existants. Le « New Gen Tanker » se caractérise par une conception du contrôle de vol qui place l‘équipage aux commandes de l’ensemble de l’appareil, au lieu de permettre aux logiciels de limiter la manœuvrabilité au combat. Le « New Gen Tanker » met à la disposition des pilotes de l’USAF un poste de pilotage numérique avancé équipé des affichages électroniques du Boeing B787 « Dreamliner ». Le « New Gen Tanker » dispose d’une technologie de ravitaillement en vol éprouvée et d’une perche KC-10 « NewGen » modernisée avec des capacités de ravitaillement étendues, un débit accru pour le transfert du carburant et un système à commandes de vol électrique (Fly by Wire). 

BSP_620-JDW-12499.jpg

Photo : 1 KC-46A de la JASDF @ Nick Dean 2 Equipages japonais @ USAF

05/03/2020

Israël pourra acheter des KC-46A !

2569869731.jpg

Le département d'État américain a approuvé la vente de 8 avions de ravitaillement en vol de type Boeing KC-46A « Pegasus » à Israël pour un montant estimé à 2,4 milliards de dollars. Le Congrès américain a été informé de la vente éventuelle.

L’Etat Hébreu exploite actuellement 7 Boeing 707 et trois Lockheed Martin KC-130H ravitailleurs en vol. La vente proposée soutient davantage la politique étrangère et la sécurité nationale des États-Unis en permettant à Israël de fournir une capacité redondante aux actifs américains dans la région, ce qui pourrait libérer des actifs américains pour les utiliser ailleurs en temps de guerre.

En plus de l'avion, le package de vente comprendrait 17 turboréacteurs Pratt & Whitney, dont un de rechange, 18 récepteurs Raytheon Miniature Airborne 2000-GPS à disponibilité sélective, des radios numériques programmables Collins AN/ ARC-210 U/VHF et transpondeurs d'identification ami ou ennemi Raytheon APX-119, ainsi que des pièces de rechange et services de formation.

La possible notification de vente au Congrès américain ne signifie pas que l'accord avec Israël est finalisé, car la quantité, la configuration et le prix pourraient changer avec de nouvelles négociations.

Le KC-46A « New Generation Tanker » :

Le KC-46A Pegasus « New Gen Tanker » est un gros porteur multi-mission, basé sur la cellule du B767 commercial. Pour ce faire, l’avion reprend les dernières innovations en matière d’écrans multifonctions en test actuellement sur le B787 « Dreamliner ». Un nouveau système de ravitaillement permettra une augmentation du rythme de transfert de carburant, de plus, les charges et les opérations en sont simplifiées. Selon Boeing les risques d’industrialisations sont faibles, car l’avion s’appuie sur des moyens existants. Le « New Gen Tanker » se caractérise par une conception du contrôle de vol qui place l‘équipage aux commandes de l’ensemble de l’appareil, au lieu de permettre aux logiciels de limiter la manœuvrabilité au combat. Le « New Gen Tanker » met à la disposition des pilotes de l’USAF un poste de pilotage numérique avancé équipé des affichages électroniques du Boeing B787 « Dreamliner ». Le « New Gen Tanker » dispose d’une technologie de ravitaillement en vol éprouvée et d’une perche KC-10 « New Gen » modernisée avec des capacités de ravitaillement étendues, un débit accru pour le transfert du carburant et un système à commandes de vol électrique (Fly by Wire).

Un choix politique :

Le choix par Israël de finaliser l’achat du KC-46A américain au lieu d’opter sur une solution nationale avec l’IAI B767 MMTT, permet d’acquérir un aéronef plus moderne qu’une version transformée du B767-300. De plus, cette solution permet à l’Etat Hébreu de s’assurer d’un soutien de la Maison Blanche déjà très prononcé. De l’autre, Boeing permet à IAI de promouvoir son IAI B767 MMTT en direction de pays non intéressés par le KC-46A.

448622933.jpg

Photos : 1 KC-46A 2 Cockpit @ Boeing

 

 

 

27/01/2019

Les livraisons de Boeing KC-46A vont augmenter !

KC-46A Pegasus # 76031.jpg

L'US Air Force a accepté le premier avion ravitailleur Boeing KC-46A « Pegasus ». L’avion va rejoindre la base aérienne de McConnell à Wichita, Kanzas, en vue des tests de fonctionnement initiaux avant l’entrée en service

Selon Mike Gibbons, vice-président et directeur du programme Boeing KC-46A. Boeing a 12 avions qui sont complètement terminés et attendent l’acceptation de la USAF. La société est sous contrat pour 179 aéronefs pour l’instant. Dans les mois qui suivent, l’avionneur Boeing devrait progressivement augmenter le nombre des livraisons

Des corrections à effectuer :

Il reste cependant encore quelques corrections. En effet, Boeing doit notamment améliorer le système de vision à distance. Le système AROS de Boeing est doté d’une vision 3D, mais celle-ci n’est pas encore idéale. L’avionneur doit impérativement y remédier. De plus, un correctif doit être fait en ce qui concerne le perche souple de ravitaillement.

Pendant ce temps, un second Boeing KC-46 « Pegasus » a décollé de Paine Field pour la base aérienne McConnell, où la 22e escadre de ravitaillement en vol sera la première unité dotée des nouveaux ravitailleurs. La base aérienne recevra deux autres KC-46A dans les semaines à venir. Ensuite, la base aérienne Altus de l'Oklahoma recevra quatre avions pour soutenir la formation des équipages.

Le KC-46A «New Generation Tanker»:

Le KC-46A Pegasus «New Gen Tanker» est un gros porteur multi-mission, basé sur la cellule du B767 commercial. Pour ce faire, l’avion reprend les dernières innovations en matières d’écrans multifonctions en test actuellement sur le B787 «Dreamliner». Un nouveau système de ravitaillement permettra une augmentation du rythme de transfert de carburant, de plus, les charges et les opérations en sont simplifiées. Selon Boeing les risques d’industrialisations sont faibles, car l’avion s’appuie sur des moyens existants. Le «New Gen Tanker» se caractérise par une conception du contrôle de vol qui place l‘équipage aux commandes de l’ensemble de l’appareil, au lieu de permettre aux logiciels de limiter la manœuvrabilité au combat. Le «New Gen Tanker» met à la disposition des pilotes de l’USAF un poste de pilotage numérique avancé équipé des affichages électroniques du Boeing B787 «Dreamliner». Le «New Gen Tanker» dispose d’une technologie de ravitaillement en vol éprouvée et d’une perche KC-10 « NewGen » modernisée avec des capacités de ravitaillement étendues, un débit accru pour le transfert du carburant et un système à commandes de vol électrique (Fly by Wire).

3591246176.jpg

Photos :KC-46A @ Boeing