05/03/2020

Israël pourra acheter des KC-46A !

2569869731.jpg

Le département d'État américain a approuvé la vente de 8 avions de ravitaillement en vol de type Boeing KC-46A « Pegasus » à Israël pour un montant estimé à 2,4 milliards de dollars. Le Congrès américain a été informé de la vente éventuelle.

L’Etat Hébreu exploite actuellement 7 Boeing 707 et trois Lockheed Martin KC-130H ravitailleurs en vol. La vente proposée soutient davantage la politique étrangère et la sécurité nationale des États-Unis en permettant à Israël de fournir une capacité redondante aux actifs américains dans la région, ce qui pourrait libérer des actifs américains pour les utiliser ailleurs en temps de guerre.

En plus de l'avion, le package de vente comprendrait 17 turboréacteurs Pratt & Whitney, dont un de rechange, 18 récepteurs Raytheon Miniature Airborne 2000-GPS à disponibilité sélective, des radios numériques programmables Collins AN/ ARC-210 U/VHF et transpondeurs d'identification ami ou ennemi Raytheon APX-119, ainsi que des pièces de rechange et services de formation.

La possible notification de vente au Congrès américain ne signifie pas que l'accord avec Israël est finalisé, car la quantité, la configuration et le prix pourraient changer avec de nouvelles négociations.

Le KC-46A « New Generation Tanker » :

Le KC-46A Pegasus « New Gen Tanker » est un gros porteur multi-mission, basé sur la cellule du B767 commercial. Pour ce faire, l’avion reprend les dernières innovations en matière d’écrans multifonctions en test actuellement sur le B787 « Dreamliner ». Un nouveau système de ravitaillement permettra une augmentation du rythme de transfert de carburant, de plus, les charges et les opérations en sont simplifiées. Selon Boeing les risques d’industrialisations sont faibles, car l’avion s’appuie sur des moyens existants. Le « New Gen Tanker » se caractérise par une conception du contrôle de vol qui place l‘équipage aux commandes de l’ensemble de l’appareil, au lieu de permettre aux logiciels de limiter la manœuvrabilité au combat. Le « New Gen Tanker » met à la disposition des pilotes de l’USAF un poste de pilotage numérique avancé équipé des affichages électroniques du Boeing B787 « Dreamliner ». Le « New Gen Tanker » dispose d’une technologie de ravitaillement en vol éprouvée et d’une perche KC-10 « New Gen » modernisée avec des capacités de ravitaillement étendues, un débit accru pour le transfert du carburant et un système à commandes de vol électrique (Fly by Wire).

Un choix politique :

Le choix par Israël de finaliser l’achat du KC-46A américain au lieu d’opter sur une solution nationale avec l’IAI B767 MMTT, permet d’acquérir un aéronef plus moderne qu’une version transformée du B767-300. De plus, cette solution permet à l’Etat Hébreu de s’assurer d’un soutien de la Maison Blanche déjà très prononcé. De l’autre, Boeing permet à IAI de promouvoir son IAI B767 MMTT en direction de pays non intéressés par le KC-46A.

448622933.jpg

Photos : 1 KC-46A 2 Cockpit @ Boeing

 

 

 

27/01/2019

Les livraisons de Boeing KC-46A vont augmenter !

KC-46A Pegasus # 76031.jpg

L'US Air Force a accepté le premier avion ravitailleur Boeing KC-46A « Pegasus ». L’avion va rejoindre la base aérienne de McConnell à Wichita, Kanzas, en vue des tests de fonctionnement initiaux avant l’entrée en service

Selon Mike Gibbons, vice-président et directeur du programme Boeing KC-46A. Boeing a 12 avions qui sont complètement terminés et attendent l’acceptation de la USAF. La société est sous contrat pour 179 aéronefs pour l’instant. Dans les mois qui suivent, l’avionneur Boeing devrait progressivement augmenter le nombre des livraisons

Des corrections à effectuer :

Il reste cependant encore quelques corrections. En effet, Boeing doit notamment améliorer le système de vision à distance. Le système AROS de Boeing est doté d’une vision 3D, mais celle-ci n’est pas encore idéale. L’avionneur doit impérativement y remédier. De plus, un correctif doit être fait en ce qui concerne le perche souple de ravitaillement.

Pendant ce temps, un second Boeing KC-46 « Pegasus » a décollé de Paine Field pour la base aérienne McConnell, où la 22e escadre de ravitaillement en vol sera la première unité dotée des nouveaux ravitailleurs. La base aérienne recevra deux autres KC-46A dans les semaines à venir. Ensuite, la base aérienne Altus de l'Oklahoma recevra quatre avions pour soutenir la formation des équipages.

Le KC-46A «New Generation Tanker»:

Le KC-46A Pegasus «New Gen Tanker» est un gros porteur multi-mission, basé sur la cellule du B767 commercial. Pour ce faire, l’avion reprend les dernières innovations en matières d’écrans multifonctions en test actuellement sur le B787 «Dreamliner». Un nouveau système de ravitaillement permettra une augmentation du rythme de transfert de carburant, de plus, les charges et les opérations en sont simplifiées. Selon Boeing les risques d’industrialisations sont faibles, car l’avion s’appuie sur des moyens existants. Le «New Gen Tanker» se caractérise par une conception du contrôle de vol qui place l‘équipage aux commandes de l’ensemble de l’appareil, au lieu de permettre aux logiciels de limiter la manœuvrabilité au combat. Le «New Gen Tanker» met à la disposition des pilotes de l’USAF un poste de pilotage numérique avancé équipé des affichages électroniques du Boeing B787 «Dreamliner». Le «New Gen Tanker» dispose d’une technologie de ravitaillement en vol éprouvée et d’une perche KC-10 « NewGen » modernisée avec des capacités de ravitaillement étendues, un débit accru pour le transfert du carburant et un système à commandes de vol électrique (Fly by Wire).

3591246176.jpg

Photos :KC-46A @ Boeing

10/01/2019

L’USAF a accepté le premier KC-46A !

2569869731.jpg

L'US Air Force a accepté le premier avion ravitailleur Boeing KC-46A « Pegasus ». L’avion va rejoindre la base aérienne de McConnell à Wichita, Kanzas, en vue des tests de fonctionnement initiaux avant l’entrée en service.

La décision de l’US Air Froce fait suite aux des essais approfondis en vol, avec plus de 3’800 heures de vol et déchargé plus de quatre millions de livres de carburant aux aéronefs suivants : A-10, B-52, C-17, KC-10, KC-135, KC-46, F -15E, F-16 et F/A-18. Le « Pegasus » a été rigoureusement testé dans tous les aspects de l'enveloppe de ravitaillement et dans toutes les conditions, y compris le jour et la nuit.

Avec la signature des documents DD250, les activités de livraison peuvent commencer. La Base aérienne de McConnell recevra les quatre premiers avions KC-46, qui sont tous prêts à être livrés, avec quatre avions ultérieur destiné à la base aérienne de l'Oklahoma Altus, en commençant dès le mois prochain. 

Boeing est sous contrat pour 52 avions et devra livrer pour l’instant un total de 179 avions pour la Force aérienne. Au-delà du premier avion qui a été accepté aujourd'hui, neuf appareils sont en cours d'acceptation. 

18BFT000107_08_lrg-high-res.jpg

« Ceci est une journée excitante et historique pour la Force aérienne et Boeing, comme nous remettons le premier des KC-46 », a déclaré le Président de Boeing pour la poduction Dennis Muilenburg. « Je suis fier du dévouement et de l'engagement de notre équipe à l'échelle de l'entreprise, et nous sommes honorés de fournir cet avion. Nous sommes impatients de continuer à construire et à soutenir le KC-46 pour l'Air Force et d'autres clients à travers le monde ». 

Le KC-46A «New Generation Tanker»:

Le KC-46A Pegasus «New Gen Tanker» est un gros porteur multi-mission, basé sur la cellule du B767 commercial. Pour ce faire, l’avion reprend les dernières innovations en matières d’écrans multifonctions en test actuellement sur le B787 «Dreamliner». Un nouveau système de ravitaillement permettra une augmentation du rythme de transfert de carburant, de plus, les charges et les opérations en sont simplifiées. Selon Boeing les risques d’industrialisations sont faibles, car l’avion s’appuie sur des moyens existants. Le «New Gen Tanker» se caractérise par une conception du contrôle de vol qui place l‘équipage aux commandes de l’ensemble de l’appareil, au lieu de permettre aux logiciels de limiter la manœuvrabilité au combat. Le «New Gen Tanker» met à la disposition des pilotes de l’USAF un poste de pilotage numérique avancé équipé des affichages électroniques du Boeing B787 «Dreamliner». Le «New Gen Tanker» dispose d’une technologie de ravitaillement en vol éprouvée et d’une perche KC-10 « NewGen » modernisée avec des capacités de ravitaillement étendues, un débit accru pour le transfert du carburant et un système à commandes de vol électrique (Fly by Wire).

180866354.jpg

Photos : le KC-46A « Pagasus » @ Boeing

05/09/2018

Certification FAA pour le KC-46A !

kc46_av8_highres.jpg

La Federal Aviation Administration (FAA) a accordé au programme de ravitailleur KC-46 de Boeing un certificat de type supplémentaire (STC), en vérifiant que ses systèmes d'avionique de ravitaillement et de mission répondent aux exigences de la FAA. L'étape marque l'achèvement de la certification FAA du KC-46.

Pour recevoir son STC, l'équipe de Boeing a réalisé une série de tests en laboratoire, au sol et en vol, qui a débuté en 2015. Dans le cadre des essais de vol requis, l'équipe a validé le « boom » du KC-46 et DROGUE, soir les deux systèmes (souple et rigide) du systèmes de ravitaillement en vol. Ces deux variante satisfant aux critères de certification de la FAA. » 

Le STC est l'un des deux certifications de navigabilité de la FAA requis. Boeing a reçu un certificat de type pour sa configuration de l'avion de base de type B767-2C en décembre 2017. Toutes les fonctions militaires et de l'équipement peuvent être certifiés par la FAA. L'US Air Force doit également accorder un certificat de type militaire (MTC), qui est attendu dans les prochains mois. L'équipe de Boeing a conclu les essais en vol MTC, qui comprenait le ravitaillement en vol de jet, les systèmes de défense et d'autres spécifiques militaires, au début du mois de juillet dernier. 

Six avions ont soutenu divers segments de la STC et de test MTC. Dans l'ensemble, ils ont accumulé  3’500 heures de vol et délesté plus de trois millions de livres de carburant pendant le ravitaillement des vols avec  des F-16, F/A-18, AV-8B, C-17, A-10, KC-10, KC-135 et avions KC-46. 

Le KC-46A «New Generation Tanker»:

Le KC-46A Pegasus «New Gen Tanker» est un gros porteur multi-mission, basé sur la cellule du B767 commercial. Pour ce faire, l’avion reprend les dernières innovations en matières d’écrans multifonctions en test actuellement sur le B787 «Dreamliner». Un nouveau système de ravitaillement permettra une augmentation du rythme de transfert de carburant, de plus, les charges et les opérations en sont simplifiées. Selon Boeing les risques d’industrialisations sont faibles, car l’avion s’appuie sur des moyens existants. Le «New Gen Tanker» se caractérise par une conception du contrôle de vol qui place l‘équipage aux commandes de l’ensemble de l’appareil, au lieu de permettre aux logiciels de limiter la manœuvrabilité au combat. Le «New Gen Tanker» met à la disposition des pilotes de l’USAF un poste de pilotage numérique avancé équipé des affichages électroniques du Boeing B787 «Dreamliner». Le «New Gen Tanker» dispose d’une technologie de ravitaillement en vol éprouvée et d’une perche KC-10 « NewGen » modernisée avec des capacités de ravitaillement étendues, un débit accru pour le transfert du carburant et un système à commandes de vol électrique (Fly by Wire).

KC46-1erRavitaillement_USAF.jpg

Photos : les deux modes de ravitaillement du KC-46A @ Boeing

24/06/2018

Livraison du premier KC-46A en octobre !

4292544218.jpg

 Boeing a conclu un accord avec l'US Air Force pour livrer son premier avion ravitailleur de nouvelle génération KC-46A « Pegasus » en octobre prochain. Le constructeur aéronautique basé à Chicago a été engagé pour livrer le premier lot de 18 KC-46 en août 2017, mais a manqué cette date limite après avoir eu des problèmes de production. L'USAF a déclaré qu'elle s'attend maintenant à ce que les 18 premiers avions soient livrés d'ici avril 2019.

Cet accord ouvre la voie à la livraison du premier nouveau ravitailleur à l'USAF 16,5 ans après que le Sénat américain ait proposé pour la première fois un plan de remplacement du Boeing KC-135 « Stratotanker », datant des années 1950.

Le premier KC-46 sera livré à la base aérienne de McConnell au Kansas. Ensuite, les avions seront livrés à Altus AFB à Oklahoma et à Pease AFB au New Hampshire. Boeing a déclaré qu'il a maintenant 43 avions en phase de production, dont 34 avions qui sont maintenant dans les dernières étapes de la construction.

1046990817.jpg

L'USAF et Boeing discutent encore de la façon de résoudre les défaillances restantes de catégorie 1 sur le KC-46, comme les problèmes d'éblouissement causés par la lumière du soleil et les problèmes de conception qui provoquent le débranchement du boyau de ravitaillement dans certaines situations.

Le KC-46A «New Generation Tanker»:

Le KC-46A Pegasus «New Gen Tanker» est un gros porteur multi-mission, basé sur la cellule du B767 commercial. Pour ce faire, l’avion reprend les dernières innovations en matières d’écrans multifonctions en test actuellement sur le B787 «Dreamliner». Un nouveau système de ravitaillement permettra une augmentation du rythme de transfert de carburant, de plus, les charges et les opérations en sont simplifiées. Selon Boeing les risques d’industrialisations sont faibles, car l’avion s’appuie sur des moyens existants. Le «New Gen Tanker» se caractérise par une conception du contrôle de vol qui place l‘équipage aux commandes de l’ensemble de l’appareil, au lieu de permettre aux logiciels de limiter la manœuvrabilité au combat. Le «New Gen Tanker» met à la disposition des pilotes de l’USAF un poste de pilotage numérique avancé équipé des affichages électroniques du Boeing B787 «Dreamliner». Le «New Gen Tanker» dispose d’une technologie de ravitaillement en vol éprouvée et d’une perche KC-10 « NewGen » modernisée avec des capacités de ravitaillement étendues, un débit accru pour le transfert du carburant et un système à commandes de vol électrique (Fly by Wire).

1375782139.jpg

Photos :KC-46A Pegasus @ Boeing